Stimulation cardiaque

  • View
    2.872

  • Download
    15

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Stimulation cardiaque

  • 1. DOSSIER StImulatIOn caRDIaquE Dossier coordonn par Walid amara (le Raincy-montfermeil)La stimulation cardiaque sentoure souvent, pour les Quand poser un PM ou un DAI triple chambre ennon initis dune sorte de mystre entretenu souhait. 2011 ? De nouvelles recommandations europennesLe jeu des acronymes utiliss profusion permet de viennent dtre publies. Un article passe en revuejeter un voile sur des algorithmes souvent aussi simples les dernires tudes et fait le point sur la place de laquutiles mais qui semblent protgs, crypts pour resynchronisation, actuellement.que ne comprennent que ceux qui ont t introniss La tlcardiologie va tre de plus en plus utilisedans la confrrie des cardiologues lectriques Ce . comme modalit de suivi. Alors quun dcret vientdossier essaie de lever le voile, de faire partager au plus dtre publi rcemment, un article rpond auxgrand nombre des progrs rcents avec une rponse questions trs pratiques.quatre questions essentielles. Enfin, certains stimulateurs cardiaques sont dits IRM Que signifient les noms des nouveaux algorithmes quon compatibles. Que doit-on savoir de ces pacemakerspeut rencontrer : AAIsafer, MVP ou autres ? Ces nouveaux et quelle doit tre la conduite tenir pratique si unmodes de stimulation mritent-ils dtre connus ? patient implant dun PM ou DAI doit avoir une IRM ?Comment fonctionnent-ils et quelle est leur utilit ? Bonne lecture ! Walid Amara Cardiac stimulation New questions are arising regarding cardiac stimulation. New algorithms are available for a better adaptation of cardiac pacing, what is there place? What should be preferred CRT or CRT plus ICD? New recommendations from the ESC have been recently published; an update was necessary. Telemonitoring is increasingly recommended, what are the consequences for daily practice? MR is more and more the optimal imaging technique, what are the consequences in patients with pacemakers or ICD? The following papers are pointing out the practical aspects of these different questions. Keywords : Cardiac stimulation, CRT, ICD, MRI, Telemonitoring 1 nouveaux algorithmes en stimulation cardiaque : quelles sont leurs caractristiques ? p 52 Damien Poindron, Cyrus Moini (Massy) 2 Stimulateur ou dfibrillateur implantable et IRm : en pratique p 56 Walid Amara (Le Raincy-Montfermeil) 3 Pacemaker ou dfibrillateur triple chambre ? quelle pratique pour 2011 ? p 58 Sophie Gomes (Caen) 4 tlsuivi des prothses : questions-rponses pour notre pratique p 63 Walid Amara (Le Raincy-Montfermeil)
  • 2. Stimulation cardiaque 1 Nouveaux algorithmes DOSSIER fmc en stimulation cardiaquedtachable quelles sont leurs caractristiques ? n Ce sont des outils de programmation informatique intgrs permettant damliorer le fonc- tionnement du stimulateur, de privilgier une situation physiologique ou encore dconomi- ser la batterie. Termes faisant partie du vocabulaire quotidien du rythmologue, ils sont parfois source dinterrogation pour les non-initis. damien Poindron*, cyrus moini* PRINcIPAUX manire rgulire il rebascule tachycardie sinusale et par le ALGORITHmES ponctuellement en VVI50 afin dbut brutal), lappareil r- cLASSIQUES de peut-tre laisser merger le gl en DDD commute alors en rythme spontan. VDI, cest--dire quil stimule Lhysterisis de frquence en VVI tout en continuant Il permet la recherche dun Lhysterisis du dLai surveiller les potentiels atriaux. rythme spontan. La frquence auricuLo-ventricuLaire (av) Lorsque ces derniers repassent partir de laquelle le stimula- Par analogie avec lhysterisis de en rythme sinusal, le stimu- teur induit la stimulation est plus frquence, il sagit de rechercher lateur resynchronise lactivit basse que la frquence de base une conduction AV spontane atrioventriculaire, repassant en programme. Par exemple avec physiologique (inutile donc en mode double chambre. Cela une frquence dhysterisis en cas de BAV) par allongement du vite notamment une stimula- VVI50 sur une programmation dlai AV programm. tion ventriculaire rapide et dl- permanente en VVI70, lappareil tre (Fig.1). attend que le rythme passe en La commutation dessous de 50 pour enclencher automatique de mode (cam) une stimulation en VVI70. De ou repLi Lautocapture En cas de tachycardie supra- Lanalyse automatique du po- ventriculaire (reconnue par des tentiel lectrique directement *Hpital Priv dAntony - Hospitalier Priv Jacques Cartier, Massy cycles bien plus courts quune dtect par lextrmit de la figure 1 - Exemple de cAm sur un stimulateur double chambre Saint-Jude medical : la TSV dmarre puis aprs une vingtaine de cycles lappareil commute en VDI, comme lattestent les marqueurs dvnement. 52 Cardiologie - Cardinale Fvrier 2011 vol. 5 numro 36
  • 3. Stimulation cardiaque DOSSIER fmc dtachablefigure 2 - Exemple darrt dune TRE sur un stimulateur double chambre Boston Scientific.sonde au contact de lendocarde Le dLai av dynamique LES ALGORITHmES(IEGM : intracardiac electro- Le dlai AV dynamique corres- DE PRVENTIONgram) permet la mesure rgu- pond au raccourcissement du DE LA fAlire du seuil de stimulation, dlai AV pour des frquences Ils ont t dvelopps sur le prin-dajuster le courant de sortie atriales plus rapides. Il reproduit cipe dempcher la fibrillationjuste au-dessus du seuil et donc le raccourcissement du PR lef- auriculaire (FA) de dmarrer ende prolonger la dure de batterie fort et permet dviter une TRE. coiffant les extrasystoles ini-en conomisant une consom- tiatrices et en forant la stimula-mation de courant inutile. Lasservissement tion atriale rapide (110 bpm par de frquence exemple) aprs un pisode deLes aLgorithmes anti-tre Grce un capteur gravita- FA rsolutif. Mme sils permet-(tachycardie par rentre tionnel (acclromtre) situ tent une diminution de la chargeLectronique) lintrieur du botier et/ou des globale en FA, il ny a pas deffi-La TRE est une situation arti- mesures de variations dimp- cacit franche sur lvolution deficielle anormale dont la s- dance intrathoracique (lies larythmie moyen terme, quequence correspond une stimu- la respiration) sur les sondes, le sujet ait une cardiopathie oulation ventriculaire suivie dune il est possible de dtecter un non.conduction rtrograde ventri- effort physique, dacclrer laculo-auriculaire donnant nais- frquence de stimulation etsan