The Indoor Gardener (French Edition) Vol. 10—Issue 1 (Jan./fév. 2015)

  • Published on
    23-Jul-2016

  • View
    265

  • Download
    44

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • NUMRO

    SPCIAL

    COLLECT

    OR!

    POURFTE

    R NOTRE

    10E ANN

    E!

  • 2 | VoL. 10 no 1

    Le Jardinier dintrieur | XXXX

  • VoL. 10 no 1 | 3

    XXXX | Le Jardinier dintrieur

  • 4 | VoL. 10 no 1

    Le Jardinier dintrieur | Sommaire

    QU

    IPE

    DA

    NS

    CEN

    UM

    RO

    Publi par : The Indoor Gardener Magazine Directeur de la publication et de la rdaction : Stan Daimon stan@tigmag.com Rdactricer en chef et coordonnatrice : VertudaGreen editeur@tigmag.com Adjoint la rdaction : Tom Primo info@tigmag.com Directeur du marketing et Chef de la production : Stan Daimon stan@tigmag.com Responsable des ventes et Reprsentante commerciale auprs des clients : ventes@tigmag.com Comit de rdaction : Vertuda Green, Stan Daimon, Tom Primo Mise en page :KARAKTER Coordination ditoriale et traductions : Marco Deux editeur@tigmag.com Ont collabor ce numro : Action RE-buts, Articles Base (articlesbase.com), JessyCaron, Stan Daimon, Marco Deux, Vertuda Green, Dave Guillemette, Helene Jutras, nocueill.fr (La famille botanique des Droseraceae), Tom Primo, Crisologo Ramasasa(articlesbase.com), RQGE. Rvision, contrle des preuves et des traductions : Vertuda Green Conception de la couverture : KARAKTER, daprs une photographie deHermann Danzmayr | Dreamstime Stock Photos (Pollen sur une fleur de Liliace) Crdits photos : D.R. Distribution : voir notre site Internet tigmag.com pour une listecomplte de nos distributeurs. Administration : Claudine Lonard claudine@tigmag.com Contributions : soumission@tigmag.com Informations : info@tigmag.com.

    N.B. pour consulter notre table de conversion des mesures, reportez-vous au site tigmag.com.

    2015, The Indoor Gardener Magazine, Laval, Qc, Canada.Le Jardinier dintrieur, Case postale 52046, Laval (Qubec) H7P 5S1, CANADA, tlphone : 450 628-5325, tlcopieur : 450 628-7758, site Internet : tigmag.com.

    Les articles, reprsentations iconographiques et photographies contenus dans ce magazine ne peuvent tre reproduits en partie ou au complet sans lautorisation expressede lditeur. En cas derreur ou pour toute information errone provenant dun de nos auteurs, la responsabilit du magazine (Le Jardinier dintrieur) et de lditeur (TheIndoor Gardener Magazne) ne peut tre engage. De mme, lditeur dcline toute responsabilit pour tout problme rsultant de lapplication infructueuse dun conseilprodigu par un auteur dans un article de ce magazine.

    Envoi Poste-publications Convention no PP41129557. Postes Canada : retourner toute correspondance ne pouvant tre livre au Canada au Jardinierdintrieur, case postale 52046, Laval (Qubec) H7P 5S1. U.S. Delivery and Subscriptions: Periodicals Postage Rates are paid in Laval, QC (Canada) H7P 5S1 Post Canada Agreement PP41129557. U.S. Post Master: Return undeliverable items to The Indoor Gardener Magazine, PO Box 52046, Laval, Qubec,H7P 5S1, Canada. Numro de convention de Poste-publications de Postes Canada : PP41129557 Dpt lgal : 1er trimestre 2006. Bibliothque nationaledu Canada, no D927565. Bibliothque nationale du Qubec. ISSN : 1718-1097. Imprim au Canada par Solisco.

    12 3824 42

    05 Le meilleur du rgne vgtalPar Vertuda Green

    06 chos du jardinPar Action RE-buts & RQGE

    10 Introduction :Classement des plantesPar Jessy Caron

    12 Famille de plantes tropicales :Les AcanthacesPar J. Caron

    18 La famille de la carotte : Les ApiacesPar Helene Jutras

    20 Merveilleuses Apocynes!Par Vertuda Green

    24 Arabesques de BromliacesPar Crisologo Ramasasa (articlesbase.com)

    28 Les Araces : Des plantes ornementales trs prisesPar J. Caron

    34 Les Araliaces : De lextrieur lintrieurPar J. Caron

    38 Drles de carnivores : Une ingnieuse adaptation!Par Dave Guillemette

    42 Xanthorrhoaces : Trois sous-familles extra-ordinaires de plantes fleursPar V. Green & J. Caron

    46 Le coin des jardiniersAnnonces classes

    Et nos rubriques habituelles :dito 05 chos du jardin 06 Annoncesclasses 46

    VOLUME 10 NUMRO 1 JANVIER / FVRIER 2015 tigmag.com

  • VoL. 10 no 1 | 5

    Phot

    os :

    Her

    man

    n dan

    zmay

    r | d

    ream

    stim

    e Sto

    ck Ph

    otos

    & t.

    i.G. a

    rchive

    s

    Il est presque impossible de couvrir un rgne vgtal si vaste et si vari soit prs de 260 000 espces connues et on compte encore, des milliardsde varits traditionnelles, des organismes vivants inhabituels ou exotiques,des milliers de diffrentes fonctions de l'organisme, des millions d'annesd'volution, et une diversit tant biologique que territoriale (des terres aridesaux forts tropicales, et des ocans sals aux frais ruisseaux d'eau claire) que les taxonomistes mrites inventent de nouveaux noms latins chaquejour. Toutes ces plantes sont parpilles sur les 510 millions de kilomtrescarrs que nous appelons notre maison, la Terre!

    Mais, nous faisons toujours de notre mieux... Et pour dbuter notre diximeanne d'activit, nous avons slectionn une compilation intressante etrigoureusement mise jour darticles sur le monde fantastique des plantes.Cependant, de nombreuses plantes sont maintenant en train de divorcer deleur famille. La gntique molculaire et des recherches rcentes ont en effetsecou le rgne vgtal Cela implique que la raffectation des espces denouveaux genres a produit des combinaisons droutantes de noms consonance latine pour de vieilles familles de plantes autrefois familires. Lafamille des Cucurbitaces et celle des Liliaces ont t particulirementexposes de tels changements et dcomposes en diffrentes sous-units.Beaucoup de genres reconnus ont t diviss et dmnags sous denouvelles classifications.

    Notre quipe a choisi les meilleurs articles dans nos archives. Certains sontclasss par ordre alphabtique d'une mme famille tandis que d'autressoulignent un aspect historique important au sein dune famille de plantesparticulires. Au total, plus de 150 plantes sont values, ce qui en fait notreplus grand et plus complet numro date ( suivre dans la prochain numro).

    LE MEILLEUR DURGNEVGTAL

    DITORIAL

    dans notre tout premier numro dumagazine Le Jardinier dintrieur (Janvier /fvrier 2006) tait publi pour la premirefois notre article sur la famille desacanthaces. en pages 12 16, retrouvez-enune version remise jour pour cette dition.

    Vertuda GreenAdjointe la rdactionediteur@tigmag.com

    ditoriaL | Le Jardinier dintrieur

  • 6 | VoL. 10 no 1

    Le Jardinier dintrieur | nouVeLLeS de LinduStrie

    Un bilan positif pour l'avenir!

    Succs de la 14e Semaine qubcoisede rduction des dchetsSource : action re-butsLaure mabileau, coordonnatrice de la SQrd

    Action RE-buts est fire de prsenter le bilan de laquatorzime dition de la Semaine qubcoise de rductiondes dchets (SQRD), une campagne dinformation, desensibilisation, dducation (IS) et de mobilisation larduction des dchets dploye lchelle provinciale.

    Le gaspillage alimentaire, la thmatique de la campagne 2014

    Organise sous le thme de la lutte contre le gaspillagealimentaire, ldition 2014 de la SQRD a reu un trs belaccueil de par la participation aux dfis et de par

    lengouement entourant la campagne de sensibilisationlance sur les rseaux sociaux. Lcho donn aux messageslancs par Action RE-buts rassure sur la volont de lapopulation simpliquer dans la rduction du gaspillagealimentaire : Considrant que 50 % du gaspillagealimentaire a lieu la maison, il reste beaucoup de place la sensibilisation et cest chaque citoyen qui est interpell.La quatorzime dition de cette semaine de sensibilisationa permis de faire connatre de belles initiatives de rductionqui demandent maintenant tre multiplies , prciseSbastien LeVasseur, prsident dAction RE-buts.

    Des candidatures de qualit

    Fortes de leur participation, les municipalits sont lhonneur cette anne. Lquipe de la SQRD flicitelensemble des participants qui ont propos dexcellentesinitiatives en gestion des matires rsiduelles et estheureuse dannoncer les deux rcipiendaires du Dfimunicipalits : la Ville dAustin pour le lancement de lacollecte des matires organiques dans sa municipalit etpour la promotion de lengagement citoyen dans sesactivits de sensibilisation, et le Canton de Potton commereconnaissance la concertation de la population pour labaisse notable et mesure de 42% de la quantit dedchets ultimes produits, rsidents et ICI (institutions,commerces et industries) inclus.

    DRUIDE, une entreprise proposant des soins corporelscertifis biologiques, sest vu rcompens par le prix duDfi ICI pour le lancement du programme Recycle@DRUIDE,qui vise mesurer et rcompenser le recyclage de sescontenants en proposant 0,25 $ pour chacun de sesproduits retourns en magasin ou mis dans le bac derecyclage.

    En tant que partenaire de la SQRD, RECYC-QUBEC serjouit de la place qua prise la rduction la source durantcette semaine dactivits : lensemble de nos actions estbas sur le respect de la hirarchie des 3RV (rduction lasource, remploi, recyclage et valorisation). Cest dailleursce principe de base qui guide la Politique qubcoise de lagestion des matires rsiduelles. Nous avons tout gagner ne consommer que ce dont nous avons vraiment besoin, viter le gaspillage alimentaire ou tenter de donner unedeuxime vie nos biens , ajoute Benot de Villiers,

    Si vous souhaitez voir publier vos communiqus ou vos annonces de nouveaux produits dans cetterubrique, prire de soumettre vos textes accompagns des photos correspondantes

    soumission@tigmag.com. (Le magazine Le Jardinier dintrieur, se rserve le droit sa seule discrtionde publier ou non les communiqus soumis, den diter le contenu ou de les rcrire si ncessaire.)

    CHOS DU JARDIN

    Phot

    o :

    2014

    , SQr

    d

  • VoL. 10 no 1 | 7

    XXXX | Le Jardinier dintrieur

  • 8 | VoL. 10 no 1

    Le Jardinier dintrieur | nouVeLLeS de LinduStrie

    prsident-directeur gnral. Rappelons-nous ceci : lemeilleur dchet est celui que lon ne produit pas.

    propos dAction RE-buts

    Action RE-buts est une coalition citoyenne, organise sousforme dorganisme but non lucratif, dont la mission estdencourager llaboration et la mise en uvre des projetsfavorisant une gestion cologique, conomique, locale etdmocratique des matires rsiduelles selon lapproche 3R(Rduction, Remploi, Recyclage) en mettant laccent sur larduction la source.

    Pour plus dinformations, visitez sqrd.org.

    L'austrit frappe encore

    Lenvironnement est dans la mire

    La vague d'austrit qui dferle sur le Qubec a aussi desimpacts en environnement. Groupes environnementaux,syndicats et membres de la socit civile lancent un cri ducur pour demander au gouvernement de ne pas couper lefinancement de plusieurs organismes communautairesenvironnementaux. D'une seule voix, ils lui demandent defaire mieux que le gouvernement fdral en matiredenvironnement.

    Le financement en jeu relve dententes issues de la politiquegouvernementale sur l'action communautaire (2001), quiencadre lengagement des diffrents ministres soutenirlaction communautaire pour plus de 5000 organismes rpartisdans une vingtaine de secteurs, dont celui delenvironnement. ce jour, dix (10) groupes communautairesenvironnementaux ont cess de recevoir le soutien annuelque le ministre du Dveloppement durable, del'Environnement et de la Lutte contre changementsclimatiques (MDDELCC) leur verse pourtant depuis 2006, dont: Association qubcoise de l'ducation relative l'environ-nement (AQPERE) Environnement Jeunesse (ENJEU) Front commun qubcois pour une gestion cologiquedes dchets (FCQGED) Rseau qubcois des groupes cologistes (RQGE) Coalition Eau Secours! Cyclo Nord-Sud Nature Qubec Fondation qubcoise en environnement Vivre en ville

    moins que le gouvernement revienne sur sa dcision,ces coupures savreront dsastreuses , tmoigne MaudePrud'homme du RQGE. Elles amputeront srieusement lesgroupes concerns, ce qui portera atteinte leur capacitde protger les cosystmes qubcois et priveralensemble de la population de prcieux leviersdmocratiques pour veiller sur lenvironnement. Tout cela un moment o de nombreux projets potentiellementdvastateurs sannoncent, par exemple de transportdhydrocarbure non conventionnel et de fracturation.

    Pour Jrme Normand dEnvironnement Jeunesse, la vraierichesse, c'est la qualit de l'environnement! Les groupesoeuvrant en environnement sont essentiels pour veiller lasensibilisation, la promotion d'alternatives et la dfensecollective des droits. Il sagit dun investissement en faveurdes gnrations futures qui devrait intresser n'importequel gouvernement responsable.

    Le gouvernement ne fera pas d'conomies ici, affirmeMartine Chatelain de la Coalition Eau Secours!. Aucontraire, c'est en protgeant l'environnement qu'on fait despargnes, par exemple en rduisant la pollution et legaspillage nergtique. Nous faisons partie de la solutionmais le gouvernement n'en tient pas compte. cet effet,Glenn Rubenstein de Cyclo Nord-Sud renchrit, Le fait quele gouvernement investisse dans l'extraction ou dans laconstruction dautoroutes, et menace de couper les quelquesvivres qui restent des organisations qui dfendent le biencommun, a en dit long sur ses priorits.

    Le bilan du gouvernement Harper en matiredenvironnement est dsastreux. En plus de mener unechasse honte contre les groupes cologistes, il forceceux-ci se tourner vers les provinces pour unereconnaissance et un soutien. Or, au Qubec, plus desoixante-quinze (75) groupes d'action communautaireautonome environnementaux restent sans financement lamission. Quatre ministres en lien avec lenvironnement nese sont jamais conforms la politique gouvernementaledaction communautaire : le ministre de lnergie et desRessources naturelles (MERN), le ministre de lAgriculture,des Pcheries et de lAlimentation du Qubec (MAPAQ), leministre de la Fort, de la Faune et des Parcs (MFFP) et leministre des Transports du Qubec (MTQ).

    Phot

    o : fs

    ss.qc

    .c

  • VoL. 10 no 1 | 9

    nouVeLLeS de LinduStrie | Le Jardinier dintrieur

    Signataires du communiqu

    Groupes cologistesAction Borale (ABAT), Action Re-buts, Ambioterra, AmiEs dela Terre de Qubec (ATQ), Archibio, Association pour laprotection des Hautes-Laurentides (APEHL), Associationqubcoise de lutte contre la pollution atmosphrique(AQLPA), Association qubcoise pour la promotion del'ducation relative l'environnement (AQPERE), Centredintendance cologique Latreille (CIEL), Centre d'cologieurbaine de Montral (CEUM), Centr'ERE, Citoyens aucourant, Coalition Eau Secours!, Coalition Qubec meilleuremine, Collectif ducatif co-Natre, Comit de vigilance deMalartic, Comit pour les droits humains en Amriquelatine (CDHAL), Corporation pour la mise en valeur du Boisde l'querre, Craque-Bitume, Cyclo Nord-Sud, cohabitation,Ecovigilance Baie des Chaleurs, Enviro duc-Action,Environnement Jeunesse (ENJEU), Environnement Vert-Plus,tablissement verts Brundtland (EVB-CSQ), FondationRivires, Front commun qubcois pour une gestioncologique des dchets (FCQGED), GaaPresse, Greenpeace,Groupe de recherche d'intrt public du Qubec l'UQAM(GRIP-UQAM), Guilde des herboristes, Habitat MultiGnrations (HMG), Hritage Saint-Bernard, Justicetransnationales extractives (JUSTE), La petite boutiquedAmos, Ligue des droits et liberts, Mouvement cologiquemathalois, Nature Qubec, Projet accompagnementsolidarit Colombie (PASC), Projet COSPHRE,Regroupement cologique de Val-d'Or et des environs(REVE), Rseau qubcois des femmes...