Click here to load reader

villes territoires masters les solidarités · pour les étudiants qui sont issus du 1er cycle de Sciences Po Grenoble ou qui ont été admis en 4ème année ... de stage ou de séjour

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of villes territoires masters les solidarités · pour les étudiants qui sont issus du 1er cycle de...

  • Spcialit du diplme national de master Politiques publiques et changement social

    villesterritoiressolidaritsles masters

    sciences po grenoble2014/2015

  • /// Prsentation

    Villes Territoires Solidarits est une spcialit dimension professionnelle du Master Politiques publiques et changement social . Elle vise former des tudiants et des professionnels aptes assurer des fonctions de responsabilit et dencadrement dans diffrents domaines daction publique qui sont aujourdhui en pleine mutation : ville, habitat et logement, action sociale, emploi et formation, ducation, dveloppement local.

    La spcialit conduit, pour tous les tudiants inscrits dans le cycle de formation, lobtention du Master national Politiques Publiques et Changement social dlivr par lUniversit Pierre Mends France et, pour les tudiants qui sont issus du 1er cycle de Sciences Po Grenoble ou qui ont t admis en 4me anne sur concours, lobtention du diplme dlivr par Sciences Po Grenoble. Pour ces tudiants, la formation ouvre donc sur une double certification : le master national et le diplme de Sciences Po Grenoble.Cette formation se droule sur deux ans. La premire anne, qui est commune aux diffrentes filires du Master, comporte un semestre denseignement et un semestre de stage ou de sjour acadmique. La deuxime anne constitue lanne de spcialisation.

    /// quipe pdagogique

    Ren Ballain, ingnieur de recherche CNRS, PACTE/Politique-Organisation, Sciences Po GrenobleAlexis Baron, directeur gnral adjoint Solidarits, Education et mobilits , Conseil gnral de lArdcheJacques Barou, directeur de recherche CNRS, PACTE /Politique- Organisation, Sciences Po GrenobleJean-Marc Berthet, sociologue/consultant, professeur associ luniversit Versailles/St Quentin en YvelinesIsabelle Borras, ingnieur de recherche Centre Associ Creq Universit Pierre Mends FranceSimon Caen, charg de dveloppement GPV et rnovation urbaine, Direction des politiques urbaines, Grenoble Alpes Mtropole.Hlne Clot, charge de mission valuation et observation, Direction du Pilotage et de lEvaluation, Grenoble Alpes MtropoleChantal Cornier, directrice de lInstitut de Formation des Travailleurs Sociaux de GrenobleYolande Encinas, responsable de lObservatoire Associatif du LogementAlain Faure, directeur de recherche CNRS, PACTE/Politique-Organisation, Sciences Po Grenoble Ccile Fayolle-Bally, responsable Formation Continue, IFTS dEchirollesGuillaume Gourgues, matre de confrences en science politique, Universit de Franche Comt Elsa Guillalot, matre de confrences en science politique, IUT 2 chercheur PACTE/Politique-OrganisationDominique Mansanti, matre de confrences en science politique, Sciences Po Grenoble - chercheur PACTE/Politique-Organisation Pierre Mazet, chercheur ODENORE, Pacte/Politiques-OrganisationAnne-Laure Pitiot, charge de mission conomie solidaire MCAE Isre activeHlna Revil, chercheur ODENORE Pacte/Politiques-OrganisationJessica Sainty, , chercheur Pacte/Politiques-OrganisationJulie Slama, responsable de la CLCV, Prsidente de lassociation des tudiants du MasterElisabeth Thomasset, responsable de la formation suprieure, IFTS dEchirollesMarc Uhry, Responsable de la Fondation Abb Pierre, agence Rhne AlpesPhilippe Warin, directeur de recherche CNRS, PACTE/Politique-Organisation, Sciences Po Grenoble

  • /// Association du Master Villes Territoires Solidarits

    Lassociation du Master VTS rassemble les tudiants, diplms ou non, qui ont suivi la formation. Ne en 2003, elle runit aujourdhui une centaine de personnes qui ont appartenu aux diffrentes promotions, depuis la cration de la formation en 1999 comme diplme dUniversit sa transformation en DESS en 2002 puis en spcialit de master en 2004. Lieu dchange, dinformations et de conseil sur lvolution des mtiers et des emplois dans les domaines concerns par la formation, lassociation constitue un rseau dentraide pour lin-sertion professionnelle des tudiants, ainsi quun partenaire privilgi pour la mise en uvre de la spcialit. Les membres de lassociation participent aux enseignements ou, en tant que responsables professionnels, accueillent en stage les tudiants de la promotion en cours. Chaque anne, se tient un Forum des mtiers propos et anim par lassociation, et au cours duquel les jeunes professionnels issus du master viennent partager leur exprience avec les tudiants en cours de formation et prsenter leur parcours vers lemploi.

    Julie Slama, prsidente de lassociationMembres du bureau : Pierre-Loc Chambon, Hlne Clot, Magdalina Dimitrova, Antoine Rode, Perrine Renoux,Anne-Laure Pitiot.

    /// Conditions dadmission

    Le diplme de Sciences Po Grenoble, organis sur cinq ans, vaut grade de master.Le Bachelor dtudes politiques est dlivr lissue du premier cycle. Organis sur deux ans, le second cycle doit permettre aux tudiants dintgrer ensuite directement le march du travail. Il doit donc tre professionnalis et fonctionner en troite relation avec les milieux professionnels. Les vingt spcialits de second cycle sont la fois ouvertes aux tudiants venant du premier cycle du diplme et des tudiants intgrant Sciences Po Grenoble en 4me anne.

    Admission en 4me Anne du diplmeLaccs en second cycle (4me anne du diplme) est ouvert aux tudiants titulaires dun niveau Bac+3. Les tudiants qui nont pas effectu le 1er cycle Sciences Po Grenoble ont la possibilit de passer un concours en 4me anne. Ce concours (admissibilit sur dossier) suivi dun entretien (admission) leur permettra dtre diplms de Sciences Po Grenoble.Laccs peut aussi se faire en 4me anne hors concours pour lobtention du seul diplme National de Master.

    Admission en m2 dAns les diplmes nAtionAux de mAsterUn accs en 5me anne est possible pour les tudiants en formation initiale et pour les professionnels en formation continue dont cest la seule voie daccs. Il se fait sur dossier et entretien.

    Conditions gnrAles

    Le diplme de Sciences Po Grenoble, organis sur cinq ans, vaut grade de master. Le Bachelor dtudes politiques est dlivr lissue du premier cycle.

    Organis sur deux ans, le second cycle doit permettre aux tudiants dintgrer ensuite directement le march du travail. Il doit donc tre professionnalis et fonctionner en troite relation avec les milieux professionnels. Les vingt spcialits de second cycle sont la fois ouvertes aux tudiants venant du premier cycle du diplme et des tudiants intgrant Sciences Po Grenoble en 4me anne.

    Admission en 4me anne du diplmeLaccs en second cycle (4me anne du diplme) est ouvert aux tudiants titulaires dun niveau Bac +3.

    u

    u

    u

  • Les tudiants qui nont pas effectu le 1er cycle Sciences Po Grenoble ont la possibilit de passer un concours en 4me anne. Ce concours (admissibilit sur dossier) suivi dun entretien (admission) leur permettra dtre diplms de Sciences Po Grenoble.Laccs peut aussi se faire en 4me anne hors concours pour lobtention du seul diplme National de Master.

    Admission en m2 dans les diplmes nationaux de masterUn accs en 5me anne est possible. Il se fait sur dossier et entretien.

    + dinfos sur : www.sciencespo-grenoble.fr

    /// Dbouchs professionnels

    lissue de la formation, les tudiants accdent des emplois au sein de collectivits locales, dorganismes associatifs et de structures diverses (organismes de protection sociale, offices HLM, cabinets dtude).

    Ces emplois sont varis :

    mtiers de lencadrement : responsable de mission locale, directeur dun service ducation/jeunesse dans une collectivit municipale ou dun service habitat, responsable dune association dinsertion

    mtiers de lingnierie et de la coordination : chef de projet politique de la ville, agent de dveloppement local, coordinateur sant ou projet ducatif local, charg de participation

    mtiers de lexpertise et conseil : consultant emploi/formation, charg dtude dans un organisme HLM, charg dvaluation politique de la ville, conseiller pour la cration dentreprise solidaire.

    /// La premire anne (M1)

    Au premier semestre du M1, ltudiant peut suivre des enseignements Sciences Po Grenoble. Ces cours constituent un tronc commun, cest--dire sadressent len- semble des tudiants des diffrentes spcialits du master PPCS. Ils sont destins fournir les cadres conceptuels et les outils danalyse des politiques publiques.

    Au second semestre ltudiant a le choix entre un sjour acadmique ltranger lui permettant de suivre des cours en lien avec les thmes de la spcialit, ou un stage professionnel en France ou ltranger (pour un total de 30 crdits).

    En accord avec la responsable de la spcialit, les tudiants issus du 1er cycle de Sciences Po Grenoble peuvent tre dispenss des enseignements du tronc commun. Dans ce cas, ils effectuent un sjour acadmique dun semestre et un stage dun semestre ( ltranger ou en France).

    Le tronc commun permet ltudiant dacqurir 30 crdits et comprend plusieurs types denseignement : cours fondamentaux obligatoires (15 crdits) lunit denseignement (UE) douverture obligatoires (5 crdits) enseignements spcifiques et cours fondamentaux au choix (10 crdits)

  • Heures Crdits

    Cours fondamentaux obligatoires ou choix : 15 crdits

    Comptabilit gnrale 20 2,5 u

    Droit administratif niveau 1 18 2,5 u

    Droit administratif niveau 2 Tutorat 2,5 u

    Approche anthropologique des processus identitaires 16 2,5 u

    Les aides dEtat 16 2,5 u

    La question du dveloppement local 12 2,5 u

    Politiques Publiques - niveau 2 20 2,5 u

    Politiques Publiques - niveau 1 24 2,5 u

    Sociologie des organisations (ateliers thmatiques) 12 2,5 u

    Politiques sociales 16 2,5 u

    Introduction lurbanisme europen contemporain 16 2,5 u

    UE douverture obligatoire : 5 crdits

    Droit du travail et GRH 16 2 u

    Projet professionnel 9 1 u

    Anglais 18 2 u

    Enseignements facultatifs

    Atelier recherche documentaire 10 - u

    Atelier informatique 10 - u

    Enseignements spcifiques : 10 crdits

    Systmes productifs, Clusters & Innovations 20 2,5 u

    Enjeux socio-urbains et action publique 16 2,5 u

    Problmatique de laction collective 16 2,5 u

    Economie sociale 16 2,5 u

    Elections et modes de scrutin en Europe 16 2,5 u

    Politiques culturelles n1 18 2,5 u

    u Enseignements obligatoires pour > 15 crdits

    u Enseignements choisir pour > 15 crdits

  • LES COURS FONDAMENTAUX OBLIGATOIRES (10 crdits)ApproChe Anthropologique des proCessus identitAires

    Jacques Barou, charg de recherche CNRS, PACTE, Sciences Po Grenoble

    Lobjectif de ce cours est de donner aux tudiants du master des outils danalyse pour mieux traiter certaines ralits urbaines que les approches inspires de la sociologie urbaine ont du mal prendre en compte dans toute leur complexit. Longtemps cantonne ltude des socits traditionnelles, lapproche ethnologique est sollicite dans les annes 1920 par les chercheurs de luniversit de Chicago pour analyser le processus de constitution de la population dune grande mtropole partir de diffrentes vagues migratoires. Les apports de lethnologie intressent aussi les historiens de la ville qui recourent certains concepts et mthodes emprunts cette discipline pour mieux rendre compte de leur objet de recherche. Ainsi se constitue progressivement une anthropologie urbaine qui ambitionne danalyser la ville comme un fait social global.

    Nous prsenterons ici les principaux apports de lanthropologie la comprhension des phnomnes urbains en rendant compte des travaux les plus emblmatiques de cette discipline et en faisant ressortir les concepts et les mthodes qui lui sont propres.

    16 heures 2,5 crdits

    les Aides detAtDorian Guinard, Matre de confrences de droit public, Universit Paris Sud

    Le cours aborde tout dabord la notion de service public en lien avec les collectivits territoriales et voque les grandes problmatiques de lintervention de ces collectivits dans la sphre conomique. La nature des services assurs par les collectivits sera ensuite tudie sous langle du droit de lUnion europenne, principalement travers le prisme de la directive 2006/123 dite directive Services et travers le droit des aides dtat. La distinction entre services conomiques et services non conomiques fera lobjet galement de quelques dveloppements.

    16 heures 2,5 crdits

    politiques soCiAlesDominique Mansanti, Matre de confrences de science politique,Sciences Po Grenoble

    Les politiques sociales reprsentent un champ complexe dinterventions relatives la vie au travail et hors travail, dont les contours sont fluctuants et potentiellement trs larges. Visant assurer le bien tre des citoyens, elles reposent sur une logique de redistribution, verticale ou horizontale, toujours trs active aujourdhui mme si les volution des contextes socio-conomiques suscitent une mise en question de cette socit protectrice et la recherche de nouvelles voies de scurisation de lavenir.

    Ce cours articule un regard transversal et analytique qui permet dapprhender la logique densemble et les enjeux globaux, et une approche spcifique des principales composantes de ce champ daction publique. Les grands secteurs (retraite/vieillesse, famille, sant, emploi/formation, cohsion sociale) qui constituent la Protection sociale sont donc examins successivement selon une grille danalyse identique pour chacun deux et susceptible doffrir une vision assez complte de la philosophie et des conceptions qui fondent ces diffrentes politiques, des organisations concrtes (institutions, acteurs et gouvernance ; financement ; publics concerns) ainsi que des questions particulires.

    La connaissance de lexistant (dpenses sociales et poids dans le PIB, trou de la scurit sociale, volution de la demande, publics couverts, ) et lexploration des dbats actuels lchelon national mais galement dans lespace europen, doivent permettre une bonne appropriation des enjeux conomiques, politiques et socitaux qui entourent la mise en uvre de la solidarit publique et du sens des rformes en cours et venir.

    16 heures 2,5 crdits

    u

    u

    u

  • Sociologie deS organiSationS et politiqueS publiqueS niveau 1Philippe Zittoun, chercheur au LET, ENTPE, Chercheur associ Pacte, Sciences Po Grenoble

    Qui gouverne ? Comment sont prises les dcisions au sein de lEtat? Comment slaborent, se construisent, se transforment les politiques publiques que mne ce dernier ? Les partis politiques et les lections ont-ils une influence sur laction publique ? Toutes ces questions sont abordes depuis une trentaine dannes maintenant par des travaux de recherche rsolument empiriques regroups au sein de deux disciplines extrmement lies : la sociologie des organisations et lanalyse des politiques publiques . Ces deux disciplines ont pour origine commune le dveloppement de nombreux travaux empiriques conduits aux Etats-Unis dans les annes 1940-50, sur le phnomne de la bureaucratie. Importe en France notamment par Michel Crozier, cette approche sociologique applique lEtat, rompant avec les traditions danalyse hglienne et marxiste de lEtat, a permis douvrir la bote noire que constitue lEtat en action en rapprochant analytiquement les formes dorganisation de lEtat et sa production en terme daction publique, la faon dont se construisent les problmes et la manire dont les acteurs sorganisent pour les traiter.

    Le cours propose daborder les principaux concepts, mthodes et analyses que dveloppent ces deux disciplines. Du poids des ides limpact des intrts en jeux, des enjeux de la problmatisation la diversit des processus dlaboration, du rle des acteurs la manire dont ces derniers ngocient, changent ou saffrontent entre eux, du poids des institutions la faon dont elles peuvent sadapter ou non de nouveaux contextes (Europe, dcentralisation, globalisation, etc.), il sagit travers le cours daborder les principales questions qui traversent ces disciplines, de mettre en perspective les auteurs qui lont alimenter et de sappuyer sur des exemples concrets sur des organisations et des politiques publiques pour illustrer le tout.

    Cet enseignement sadresse des tudiants peu habitus lapproche par les politiques publiques et constitue un enseignement de niveau 1.

    24 heures 2.5 crdits

    politiqueS publiqueS niveau 2

    Ce cours de niveau 2 sadresse aux tudiants qui ont dj suivi des enseignements de science politique. Il propose une analyse de la dimension politique des politiques publiques. Il sagit dchapper au cloisonnement disciplinaire sparant ltude de la comptition politique de celle des politiques publiques (entendue comme laction des pouvoirs publics dans diffrents domaines, territoires ou lgard de groupes sociaux). Celles-ci seront donc examines partir de questionnements qui sont habituellement ceux de la sociologie politique : le rle et la place des mouvements sociaux dans leur construction et conduite, les politiques publiques comme ressources de lgitimation, limpact de la vie politique et des acteurs politiques sur leur dfinition et mise en uvre. Cette approche entend tmoigner tant des conflits qui se dveloppent autour des politiques publiques, que de la production dordre et du dveloppement de la dmocratie travers elles.

    20 heures 2.5 crdits

    UE DOUVERTURE OBLIGATOIRE (5 crdits)droit du travail et grH

    Divers intervenants

    Lobjectif de cet enseignement est de fournir aux tudiants une premire connaissance des milieux professionnels au sein desquels ils vont sinsrer. Les apports sont de deux types : une exploration concrte des rseaux dacteurs, des cadres de travail et des activits (cultures professionnelles et institutionnelles, types de mtiers et demplois, catgories dacteurs), une approche de la structuration et du fonctionnement densemble des secteurs dactivit con- cerns, des conditions de leur dveloppement et des enjeux actuels.

    u

    u

    u

  • Cet enseignement est en complment du cours sur la recherche de stage. Ds le dbut de la formation, il apporte aux tudiants les lments de comprhension des ralits professionnelles qui sont indispensables pour suivre les enseignements du diplme et pour mener bien les missions confies dans le cadre du stage du second semestre.

    16 heures 2 crdits

    projet profeSSionnel droit de rveS / rver droit Pascal Auclair, Marielle Imbert

    Il sagit ici de questionner ses envies, son rapport au travail, de prendre conscience de ses comptences,tout en construisant des outils pratiques que sont le CV, la lettre de motivation et denvisager la prparation dentretiens professionnels. Au cur de notre intervention, la participation, limplication et linteraction entre tudiants et avec des professionnels.

    9 heures 1 crdit

    AnglAisAnna Jeannesson, PRCE, anglais, Sciences Po Grenoble

    Every English poet should master the rules of grammar before he attempts to bend or break them. (Robert Graves). Il en va de mme pour tout tudiant de la langue anglaise. Le cours danglais a pour but damener les tudiants un suprieur de matrise de la langue, du Cadre europen commun de rfrence pour les langues (CECR). Le cours sappuiera sur une rvision systmatique de la grammaire et du vocabulaire de base.Des exercices dapplication varis permettront aux tudiants de mieux matriser les outils linguistiques, de manire affiner leur expression crite et orale. Le cours suivra un parcours pdagogique, menant de lutilisation rgulire dune mthode une prise dautonomie, tant en matire de comprhension orale que dexpression libre et structure.

    18 heures 2 crdits

    /// La deuxime anne (M2)

    DEMARCHE PEDAGOGIQUE ET ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTSles orientAtions pdAgogiques

    La dmarche pdagogique adopte par lquipe denseignants responsables de la spcialit se donne pour objectif de rpondre plusieurs exigences.

    La premire de ces exigences concerne le lien indispensable entre la thorie et la pratique. Cette exigence structure en permanence la dmarche de formation qui se droule en alternance : les enseignements ont lieu une semaine par mois en alternance avec le stage qui seffectue les autres semaines.Ce lien thorie/pratique oriente le contenu des enseignements, le choix des intervenants ou le type de travaux demands aux tudiants. Il se trouve, bien sr, au centre du processus dlaboration du mmoire de fin de formation, qui doit articuler une approche thorique et une vise opratoire. De mme, le stage constitue pour les tudiants en formation initiale un temps privilgi. Cest sur la base des missions spcifiques exerces dans ce cadre que ltudiant peut dvelopper un questionne- ment de recherche.

    Le tutorat individuel constitue un principe pdagogique, qui suppose un engage- ment et une disponibilit de la part des enseignants qui mettent en uvre la formation. Le tutorat ne se limite pas un accompagnement

    u

    u

    u

  • mthodologique pour la production du mmoire. Il slargit lensemble des aspects de la dmarche de formation et, en particulier, au stage. Pour chaque tudiant en stage, un enseignant de lquipe pdagogique remplit un rle de rfrent pdagogique . Compte tenu du lien entre le thme du mmoire et le contenu du stage, cest le mme enseignant qui, en toute logique, est amen assurer les deux fonctions de directeur de mmoire et de rfrent pdagogique . Mais cela ne constitue pas une rgle gnrale.

    La dynamique collective qui peut natre au sein du groupe des personnes en formation constitue un cadredappui indispensable au travail individuel. Durant les enseignements, une large place est laisse la rflexion collective, au dbat, afin de permettre aux tudiants une bonne appropriation des thmatiques et de rendre possible la production dun savoir par le groupe lui-mme. Lorganisation des enseignements et les modalits pdagogiques visent donc susciter cette dimension collective en favorisant les temps de travail en commun et en crant des occasions multiples de valorisation et dchange des savoirs respectifs dtenus par les tudiants en formation initiale et les professionnels en formation continue.

    les enseignements

    Outre lacquisition dune culture large sur la question socio-urbaine, les enseignements visent un double apprentissage :

    la connaissance et lanalyse des domaines daction qui composent le champ socio-urbain et lapprhension des principaux enjeux ou interrogations qui les caractrisent ;

    lacquisition dune mthodologie dintervention et la matrise des principaux outils auxquels sont susceptibles de recourir les professionnels exerant dans ce champ daction.

    Ces diffrents apports seffectuent dans le cadre de sminaires thmatiques consacrs ltude des domaines daction publique qui forment le champ de la gestion socio-urbaine, et aux volutions en cours. Ils seffectuent, par ailleurs, dans le cadre datelier . Plus directement tourns vers la mise en application de mthodes et stratgies la fois daction et de recherche, ces ateliers sont organiss sous forme de travaux dirigs et laissent une trs large place au travail collectif.

    Sminaires et ateliers sont troitement lis. Ils senrichissent mutuellement dans le sens o les mutations observes dans les domaines daction qui sont au cur de la formation et qui font lobjet des sminaires thmatiques ont gnr des formes nouvelles dintervention qui requirent des savoirs spcifiques en matire dexpertise, de diagnostic, dobservation, de dveloppement. Ce sont ces savoirs spcifiques que les tudiants sapproprient et apprennent mettre en uvre au cours des sances datelier.

    Pour les sminaires comme pour les ateliers, les enseignants de lquipe pdagogique assurent la responsabilit gnrale de la squence de formation et prennent part directement lenseignement. Leurs interventions sont compltes par lapport de spcialistes : enseignants, chercheurs et professionnels. Certains enseignements peuvent se drouler sur le terrain.

    Les tudiants sont invits participer activement aux enseignements. Ces enseignements sont conus sur le mode du sminaire, et non du cours, et chacun peut aisment contribuer enrichir le dbat et la rflexion.

    le stAge

    Les tudiants qui sont en formation initiale et les professionnels sans emploi durant le temps de formation effectuent un stage dans une structure publique ou prive, situe dans le champ de la formation. Le stage peut seffectuer ltranger.

    Priode dimmersion dans la vie professionnelle, le stage constitue une exprience du monde du travail

    u

    u

  • et offre la possibilit de dcouvrir un secteur dactivits, un systme dacteurs, des logiques spcifiques dintervention. Il permet de raliser de multiples apprentissages et de confronter les savoirs thoriques aux exigences de laction. Il donne ltudiant loccasion de sinscrire dans un rseau de personnes ressources et de se forger des comptences dacteur qui le rendront apte exercer rapidement des responsabilitsprofessionnelles.

    Le stage se droule sur une priode longue. Six mois semblent constituer la dure indispensable pour queseffectuent les apprentissages souhaits. En effet, il ne sagit pas dun simple stage dobservation, mais dune vritable immersion dans la vie professionnelle qui doit se traduire par lexistence de missions ou de responsabilits prcises confies ltudiant durant sa prsence dans la structure. Deux tuteurs sont chargs daccompagner ltudiant et de veiller au bon droulement du stage. Lun, le rfrent professionnel est situ dans la structure daccueil. Lautre, le rfrent pdagogique est membre de lquipe pdagogique de la spcialit.

    le mmoire

    La ralisation du mmoire constitue un lment central du processus de formation. Il sagit dun travail qui permet ltudiant dexprimenter une dmarche de recherche et de construction dune rflexion personnelle.Le mmoire peut se prsenter sous diffrentes formes : exploration scientifique dun questionnement laide dune mthodologie approprie, dossier thmatique articulant plusieurs types dapproches et niveaux dinvestigation (analyse institutionnelle, laboration dun diagnostic, montage dun projet de dveloppement)

    Il est le rsultat dune rflexion personnelle combinant les savoirs thoriques acquis dans le cadre des diffrents enseignements et une perspective professionnelle. La dmarche de recherche conduisant la production du mmoire est donc fortement lie lexprience que constitue le stage. Dans tous les cas, la production finale doit satisfaire aux exigences universitaires et faire la preuve de la capacit deltudiant adopter une posture scientifique et conduire une dmarche de recherche.

    Pour mener bien la ralisation du mmoire, chaque tudiant travaille avec un directeur de mmoire qui apporte une guidance individuelle. En complment du tutorat individuel, le programme de formation prvoit des sances datelier consacres au mmoire : groupes thmatiques rassemblant les tudiants travaillant sur des questions proches en prsence dun enseignant spcialis, travaux dirigs pour lacquisition et lexprimentation des mthodes et outils de travail.

    louverture linternational

    La formation est ouverte linternational. Les tudiants ont la possibilit deffectuer :un sjour acadmique ltranger dans une des nombreuses universits partenaires, lors de la premire anne ;un stage ltranger, de prfrence lors de la premire anne

    LES ENSEIGNEMENTSLa seconde anne de formation comprend diffrents modules : sminaires thmatiques, atelier Projet et action collective, stage (pour les tudiants en formation initiale) ou travail spcifique (pour les professionnels), mmoire, matires optionnelles. Les enseignements sont dispenss lors de sessions mensuelles dune semaine. Le programme comprend dix sessions rparties sur lanne universitaire,

    u

    u

  • de septembre juin.

    Chaque session est organise sur le mme schma et comprend un sminaire thmatique de trois jours, des sances de latelier Projet et action collective, des travaux dirigs en lien avec lemmoire et les enseignements optionnels.

    Pour lobtention du diplme, ltudiant doit valider lensemble des modules et acqurir 60 crdits.

    Sminaires thmatiques (15 crdits)Les deux premiers sminaires de lanne Question sociale et politiques publiques , Action publique et territoire constituent une introduction len- semble des enseignements de lanne. Ils dressent le cadre problmatique de la formation. Les sminaires qui suivent sont sectoriels . Ils traitent dun domaine daction publique entrant dans le champ de la gestion socio-urbaine ( La politique de la ville, une approche intgre de dveloppement urbain , Pauvret/exclusion , Habitat et logement , volution des formes de travail et politiques publiques de lemploi , Politiques publiques dans le champ de lducation ).

    Les deux sminaires de fin danne proposent une approche transversale dans le sens o ils se construisent partir dun questionnement commun aux diffrents champs tudis.

    queStion Sociale et politiqueS publiqueS (Septembre)

    Ce sminaire introduit les thmatiques qui composent la trame de formation, en les replaant dans une perspective historique, celle des trente dernires annes. Il propose danalyser les principales mutations socio-conomiques qui, durant ces dernires dcennies, ont dessin les nouveaux contours de la question sociale et pose la question de lvolution de politiques publiques aussi diverses que celles de laction sociale, de lemploi, du logement, de lducation ou de la ville.

    politique de lutte contre la pauvret et leS excluSionS (octobre)Sous la responsabilit dAlexis Baron et Dominique Mansanti

    Ce sminaire prend acte de lpuisement du modle de lEtat providence et des formes de protection sociale ou de solidarit quil a produites dans un contexte de croissance.

    Celles-ci savrent inadquates pour rpondre la multitude des situations malheureuses que gnrent lesrestructurations conomiques et sociales actuelles. Posant la question de la transformation des systmes, des appareils, des dispositifs dintervention sociale construits en dautres temps pour assurer laccs de tous au bien-tre et garantir des conditions dexistence, ce sminaire propose une rflexion partir dune approche plurielle (analyse de lvolution des contenus et des modes de construction des politiques publiques en rponse aux situations de pauvret et dexclusion, exploration de quelques-uns des principaux dbats qui entourent cette ncessaire recomposition.

    action publique et territoire (novembre)Sous la responsabilit de Stphane Cadiou

    Lobjectif de ce sminaire est de fournir des outils permettant de comprendre et danalyser linscription territoriale des politiques publiques. Il sagit de sinterroger la fois sur ce quest un territoire et sur la faon dont le territoire participe la construction de laction publique. Les enjeux du sminaire sont de dcortiquer de faon critique les notions de territoire et de territorialisation et de voir comment elles peuvent tre mobilises.

    u

    u

    u

  • leS politiqueS publiqueS danS le cHamp de lducation (dcembre)Sous la responsabilit de Jean-Marc Berthet

    Le sminaire centre la rflexion sur lcole, en raison du rle quelle a jou historiquement et joue encore dans la construction de la socit franaise. Il commencera par prsenter les transformations essentielles que lEcole a connues depuis une trentaine dannes (transformations du public de lEcole, modifications du rapport que les usagers entretiennent avec elle), car elles permettent de comprendre les questions qui sy posent aujourdhui, ainsi que les dfis auxquels tentent de rpondre les politiques publiques. La territorialisation des politiques ducatives (autonomie accrue pour les tablissements, prrogatives nouvelles pour les collectivits locales et territoriales, mergence des Zones dEducation Prioritaires) sera prsente dans ses origines, ses modalits et ses enjeux. Une srie de problmes auxquels lEcole se trouve aujourdhui confronte seront abor- ds, dans la mesure o ils concernent les politiques publiques et les acteurs sur des territoires diffrencis : la violence lcole, linsertion professionnelle, lchec scolaire, labandon scolaire ( classes-relais , accompagnement scolaire ).

    la politique de la ville, une approcHe intgre de dveloppement urbain (janvier)Sous la responsabilit de Simon Caen

    Lance en France, au dbut des annes quatre-vingt, la politique de la ville sest progressivement constitue sous la forme dune politique publique qui prtend aborder la globalit de la ralit urbaine en mobilisant sur des territoires, autour de programmes contractualiss, la diversit des acteurs publics et privs. Cette politique a un double objectif : lun, explicite, de tenter de matriser les mcanismes de fragmentation sociale et spatiale des villes, lautre, plus implicite, de contribuer la transformation des systmes de gouvernance urbaine.Le sminaire aura pour ambition de rendre compte des principaux enjeux auxquels sont confrontes les villes et de dcrire le cours pris par cette politique au fil du temps.

    politique de lutte contre la pauvret et leS excluSionS (dcembre)Sous la responsabilit dAlexis Baron et Dominique Mansanti

    Ce sminaire prend acte de lpuisement du modle de lEtat providence et des formes de protection sociale ou de solidarit quil a produites dans un contexte de croissance.

    Celles-ci savrent inadquates pour rpondre la multitude des situations malheureuses que gnrent les restructurations conomiques et sociales actuelles. Posant la question de la transformation des systmes, des appareils, des dispositifs dintervention sociale construits en dautres temps pour assurer laccs de tous au bien-tre et garantir des conditions dexistence, ce sminaire propose une rflexion partir dune approche plurielle (analyse de lvolution des contenus et des modes de construction des politiques publiques en rponse aux situations de pauvret et dexclusion, exploration de quelques-uns des principaux dbats qui entourent cette ncessaire recomposition.

    leS politiqueS Socio-urbaineS et lintgration europenne (fvrier)Sminaire Bruxelles

    Lobjectif est de fournir aux tudiants une connaissance et une analyse des programmes et initiatives communautaires dans les domaines concerns par la spcialit, ainsi que des dmarches et rseaux qui ont merg dans lespace europen.

    volution deS formeS de travail et politiqueS publiqueS de lemploi (marS)Sous la responsabilit dIsabelle Borras

    Le sminaire aborde la question du travail sous trois angles. Le premier concerne la place du travail et ses mtamorphoses, ainsi que les consquences sociales et politiques des transformations de lemploi et du

    u

    u

    u

    u

    u

  • salariat (disjonction des temps sociaux, fragmentation de laction collective, engagement de la personne, souffrance au travail..).

    Le second axe concerne laction publique. Il sattache expliquer et comprendre comment on est pass du droit du travail la politique de lemploi. Enfin, les rponses apportes sont tudies, en particulier en termes de traitement social du chmage, dinsertion par lactivit conomique et de politiques spcifiques certaines catgories de publics, les jeunes par exemple. Elles sont analyses en rfrence aux politiques de lemploi menes en Europe, afin de mettre en lumire les spcificits franaises et les caractristiques des autres approches.

    la conStruction du droit au logement (avril)Sous la responsabilit de Yolande Encinas, Marc Uhry et Ren Ballain

    Le sminaire prsente la politique de lhabitat et du logement mise en uvre par les pouvoirs publics depuis les annes de reconstruction daprs-guerre jusqu la priode actuelle, marque par la vise dun droit au logement pour tous. Deux questions orientent le sminaire : celle de la prise en compte de la question sociale par la politique de lhabitat dans la priode rcente et celle de la territorialisation de la politique de lhabitat lchelle des villes et des agglomrations.

    leS deStinataireS deS politiqueS publiqueS (mai)Sous la responsabilit de Pierre Mazet et Philippe Warin

    Ce module est consacr aux destinataires des politiques publiques. Il propose daborder les publics qui bnficient des politiques qui leur sont destines, mais aussi ceux qui sen dfont . A priori censes rsoudre les problmes publics, les politiques mises en uvre provoquent parfois des sorties. Ce nest pas le moindre des paradoxes des politiques sociales aujourdhui que de perdre les publics quelles ciblent. Loriginalit du module sera de tenir compte largement de la question du non-recours loffre publique, quand les destinataires ne bnficient pas en tout tat de cause- des droits et services auxquels ils peuvent prtendre.

    Cette question interroge pleinement leffectivit et la pertinence des politiques. Elle commence donner lieu de lobservation sociale et promet la possibilit dune valuation critique des choix publics. Elle suscite des rponses collectives qui viennent assez sensiblement bouger les principes daction.

    SenS et catgorieS daction publique (juin)Sous la responsabilit dElsa Guillalot et Dominique Mansanti

    La rflexion sur le sens et les catgories de laction publique surgit dans une priode o un certain nombre de programmes traitant de lexclusion sociale ou urbaine redfinissent leurs cibles dintervention et les nom-ment de faon floue, englobante, voire indtermine : quartiers en crise, jeunes en difficult, mal-logs, dfavoriss ou dmunis, exclus Le recours de nouvelles notions marque, on peut en faire lhypothse, une rupture dans le systme antrieur de reprsentation et daction. Le sminaire propose dtudier ce processus de transformation des reprsentations et de redfinition des catgories. Il porte un regard sur la nature des phnomnes sociaux ainsi dsigns et sur lvolution des rponses, en tentant didentifier dans les dernires dcennies depuis les annes 70, la temporalit des transformations de laction publique.

    Atelier Projet et action collective Sous la responsabilit de Ccile Bally-Fayolle

    Ce module comprend un enseignement gnral sur les processus et sur la mthodologie de projet et de dveloppement, complt par des sances de travail centres sur des questions spcifiques : modles

    u

    u

    u

  • et logiques daction collective, analyse stratgique et logique dacteurs. A cela, sajoutent des travaux de groupe durant lesquels les tudiants travaillent sur des cas pratiques. La participation active des tudiants est essentielle car lobjectif poursuivi est la mise en situation. Cet enseignement conduit la ralisation par chaque tudiant dune note de projet qui fait lobjet dune valuation.

    5 crdits

    Stage15 crdits (pour les tudiAnts en FormAtion initiAle et les proFessionnels sAns emploi)

    Il sagit dun stage long, six mois, pour les tudiants en formation initiale et pour les professionnels qui ne sont pas en activit durant la priode de formation.

    Pendant le stage, le rfrent pdagogique est charg de vrifier ladquation des missions aux objectifs de la formation, de veiller au bon droulement du stage et, le cas chant, deffectuer les ajustements ncessaires.

    Le stage reprsente 15 crdits et correspond au travail fourni par ltudiant dans la structure professionnelle daccueil, la rdaction et la soutenance du rapport de stage.

    Travail spcifique15 crdits (pour les proFessionnels en FormAtion Continue)

    Ce module est destin aux professionnels en formation continue et vise la ralisation dun travail directement reli au projet de mmoire. Sous la responsabilit de lenseignant choisi comme directeur de mmoire, ltudiant accomplit plusieurs travaux (lectures, entranement au travail dcriture, notes problmatiques) lui permettant daccumuler des lments de connaissance et danalyse ncessaires la dfinition dun projet de mmoire. Cette dmarche conduit la production dun crit qualifi davance de mmoire dans le sens o il constitue une phase prparatoire llaboration du mmoire. Ce travail doit tre prsent devant un jury.

    Mmoire20 crdits

    Les tudiants doivent raliser un mmoire et le soutenir devant un jury. Plusieurs enseignements, obligatoires ou optionnels, sont prvus pour accompagner le travail de ltudiant. Ils reprsentent un volume dheures variable selon le choix de ltudiant. Les crdits correspondent au temps de travail personnel de ltudiant (lecture, recherche documentaire, enqute terrain, criture), laccompagnement ralis sous forme individuelle par le directeur de mmoire ou dans un cadre collectif ( atelier mmoire ).

    Langue Vivante 2 crdits (pour les tudiants en formation initiale)

    Les tudiants en formation initiale suivent obligatoirement un enseignement de langue vivante, organis sous forme de tutorat. La langue propose est langlais. Si ltudiant dispose dun bon niveau en anglais, un enseignement en espagnol peut tre envisag

  • Matires optionnelles3 crdits (formation initiale) - 5 crdits (formation continue)

    Ltudiant doit choisir des matires optionnelles correspondant 3 ou 5 crdits. Parmi les matires proposes dans le cadre de ces enseignements douverture, figurent des modules de type mthodologique qui relvent du processus de ralisation du mmoire ou daccompagnement la ralisation du mmoire ou daccompagnement la ralisation du mmoire. Par ailleurs, plusieurs enseignements sont en relation directe avec la vie professionnelle. Ils portent sur les dmarches daccs lemploi ou concernent des savoirs techniques que tout jeune professionnel doit dtenir.

    mAtires optionnelles : Lcriture du mmoire (2 crdits)Parcours recherche (crdits prciser)Animation de groupe et conduite de runion (1 crdit)Approche de la gestion financire (1 crdit)Dmarche et outils dvaluation (1 crdit)Identifier ses comptences professionnelles (1 crdit)Communication professionnelle (1 crdit)Satisfaction et souffrance au travail (1 crdit)Fonction publique dEtat, fonction publique territoriale (1 crdit)Politiques europennes et action locale (1 crdit)Langue vivante (pour les professionnels en formation continue 2 crdits)

    Les tudiants choisissent parmi les matires optionnelles proposes. Certains enseignements optionnels ne pourront avoir lieu que si le nombre dtudiants inscrits est suffisant.

    u

  • /// contactsresponsables du masterDominique MAnSAnTI

    Matre de confrences de science politique,Sciences Po [email protected]

    Elsa GUILLALoTMatre de confrences de science politique

    scolaritnaziha MEzLInITl. 04 76 82 83 87

    [email protected]

    Association des tudiants du master Julie SLAMA

    [email protected]

    InSTITUT DTUDES PoLITIqUES DE GREnoBLEBP 48 - 38040 Grenoble cedex 9

    Tl. 04 76 82 60 00

    www.sciencespo-grenoble.fr

    ---------------------------------------------

    Accs tramway Lignes B et C

    arrt : Bibliothques universitaires