Click here to load reader

Vaincre l'absentéisme extraits

  • View
    3.824

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

L'absentéisme est la rencontre d'un individu faible avec une organisation toxique. Peu de réelles solutions ont été osées. L'ouvrage de François MEULEMAN propose une approche sans compromis.

Text of Vaincre l'absentéisme extraits

  • 1. Table des matiresIntroduction 1Lentreprise est un animal conomique1Lentreprise ne sera jamais une personne 2Des droits et des devoirs2Un livre drangeant2Un mal rcurrent 3Avant toute chose, une question de cots 4Un cadre lgal 6Une crainte et une inertie 8Savoir mettre des mots sur un dsquilibre10Gurir les symptmes23La maladie et les retards 24La qualit25La motivation 26Le stress 28La dnaturation et les tensions internes29Le branding 34Largent35Sattaquer aux origines 41Sant et scurit 42Lindividu50Le climat socio-conomique61Lquipe62La collaboration des syndicats67Le management 70Stabiliser et assurer la prvention 87Une stratgie de lvaluation,du contrle et de la sanction 89 Table des matires IIIMeuleman EP3.indd 3 11/03/11 15:37

2. Un bien-tre bien rentable90 Le recrutement en question92 La solution efficace, simple et peu coteuse : la formation dinduction 94 Un partenariat durable avec les syndicats95 Une question de culture 96Btir son plan Absence 101 Des tapes longues et certains rsultats rapides102 Des actions ponctuelles ou un vaste plan ?103 Les phases du plan Absence104Conclusion : l absentismenest pas un message adress lentreprise135Annexes : La lgislation face labsentisme137La lgislation franaise 139 Les absences reconnues par le droit 140 Les effets dune absence sur le contrat de travail146La lgislation belge 159 Rappel des principes160 Les diffrents types dabsence160Les aspects juridiques de labsentismeen droit luxembourgeois173 Lobligation de travailler en vertu du contrat de travail 174 Les absences reconnues par la loi 175 Labsentisme et ses consquences 181 Conclusions 187IV Vaincre labsentismeMeuleman EP3.indd 411/03/11 15:37 3. IntroductionSi certains travaillent le week-end, la tendance est plutt linverse.Ds 17 heures, on change de monde. Il faut savoir se couperdu monde du travail . Sextraire de ses proccupations Et ceux quitravaillent le samedi ou le dimanche sont fustigs.Lentreprise est un animal conomiqueTrop longtemps les discours des mdias, des psychologues et mmedes responsables ont t teints danthropomorphisme. Lentreprisenest pas une personne : elle est un instrument conomique dontlunique objectif est la survie.Cette notion de survie est exacerbe par la crise : lentreprise doitse battre, se dfendre, conqurir pour ne pas mourir. Ce jour-l, lejour de sa mort, certains mme pleureront lentreprise Ils nont riencompris. Introduction 1Meuleman EP3.indd 111/03/11 15:37 4. Lentreprise ne sera jamais une personneQue ce soit le licenci qui vit une sparation, le pensionn qui seprsente comme un veuf ou celui qui souffre de ne pas tre mieuxremerci, tous ont tort. Lentreprise ne se soucie que delle-mme,cest un outil de notre systme conomique : ni sentiment, ni remord.Lentreprise ne sera jamais attentive, ni coupable.La base du contrat qui lie lentreprise et ses salaris est fixe par undouble lien : lentreprise utilise le recrut comme une ressource et, enchange, elle le rtribue.Des droits et des devoirsLe salari est, ds lors, soumis un ensemble de devoirs. Sa prsenceet son travail sont les deux devoirs emblmatiques de la personneengage. Labsentisme est par essence une rupture de ce contrat.Laccepter, cest mettre en pril la notion mme de travail salari.Un livre drangeantCet ouvrage est conu comme une rponse pratique sans tabou pourles responsables dsireux de sattaquer au problme de labsentisme.Sans tabou, car les causes sont souvent plus drangeantes pour len-treprise que pour les salaris.2Vaincre labsentismeMeuleman EP3.indd 211/03/11 15:37 5. 1Un mal rcurrentLundi : on se rveille en retard, on rcupre du week-end, on se raconte,on se montre des photosSe poser les bonnes questionsParler de labsentisme se cantonne trop souvent des constats. Ilsagit de dpasser ce stade de lanalyse1 et davancer des solutions.Labsentisme a en effet des consquences non seulement sur len-treprise mais galement sur les personnes y qui travaillent.Trop longtemps considr comme inhrent au monde du travail, il estimpratif de le ramener sa juste valeur : un effet pervers de mau-vaises organisations qui trouve cho chez des personnes faibles.Les questions qui doivent tre poses sont pourtant simples : Quels cots pour mon entreprise ? Qui est responsable de quoi ? O se cachent les freins ? Suis-je protg ou affaibli par la lgislation ?1. Actuellement trois modles dexplication coexistent : lapproche individuelle, lapproche psycho-sociale et lapproche conomique. Ces approches saffrontent souvent alors que, nous le verrons,elles sont complmentaires.Meuleman EP3.indd 311/03/11 15:37 6. Ce chapitre rsume quelques-uns des lieux communs et propose uneapproche diffrente : plus directe, moins comprhensive des lacunes,des dysfonctionnements et des attitudes, elle parat parfois brutaleenvers les personnes et surtout envers les organisations. Cette bru-talit-l est ncessaire car elle gurit dun mal qui gangrne nossocits, le silence.Un mauvais lieu commun : certains travaillent mieux ! On dit les PME moins atteintes. On dit les gens des rgions lEst (proche des germanophones) plus travailleurs : faux. Cette anne, le secteur des services, les PME et lEst de la France affichent les taux dabsentisme les plus forts1.Avant toute chose, une question de cotsEn France, le cot annuel pour la collectivit slve 25 milliardsdeuros. En Belgique, 5,2 milliards2.Depuis lavnement de la crise, labsentisme a explos. Les expertsparlent dune augmentation de 30 %3. Les entreprises, dj affaibliespar un march en crise et une concurrence agressive, sont confron-tes ce problme interne.Les cots engendrs sont exorbitants : outre limpact financier, lab-sentisme a pour effet une chute de lefficience, de la qualit, de la1. Baromtre de labsentisme, Alma Consulting Group, 2010.2. Les Franais se voient comme champion de labsentisme. Une rcente tude relativise cetteide : Un travailleur belge est en arrt maladie en moyenne 2,3 fois par an. Cest moins quenAllemagne (2,4 fois), mais plus quaux Pays-Bas (2 fois) et quen France (1,8 fois) , enqute AONConsulting, 2010.3. tude SECUREX, 2010.4Vaincre labsentismeMeuleman EP3.indd 411/03/11 15:37 7. scurit et des comptences. Il est galement synonyme de dmotiva-tion, de dpression, voire de suicide.Certains experts vont plus loin en parlant de lutte contre liniquit desentreprises : Labsentisme est un moyen de prendre dune main cequon na pas eu de lautre1. Savoir identifier les cots cachsDe faon non exhaustive, listons les principaux cots pour lentre-prise et pour le salari. Les principaux cots pour lentreprise :> Un cot financier inhrent aux salaires verss aux absents2 etceux lis aux ventuels remplacements (heures supplmentaires,intrim ou sous-traitances) ;> Un affaiblissement de son knowledge management ;> Une dsorganisation des quipes ;> Une chute de lefficacit et de lefficience des quipes ;> Une capacit rduite de raction et dadaptation ;> Un risque de contagion, voire de culture dabsentisme ;> Une dmotivation gnrale et des tensions visibles ;> Le cot du traitement administratif ;> Un dficit de crdibilit de sa ligne hirarchique ;> Une altration de son image auprs de ses clients et de sespartenaires ;> Des pertes de clients au profit des concurrents. 1. Denis Monneuse, http ://labsenteisme.blogspot.com/ 2009. ,2. Les jours lgaux de carences, les frais dassurances et les ventuels complments de salaires. 1 Un mal rcurrent 5Meuleman EP3.indd 5 11/03/11 15:37 8. Pour lentreprise, on estime le cot global 1,75 2,25 fois lesalaire de labsent. Les principaux cots pour les salaris :> Un sentiment dinjustice ou diniquit ;> Une dmotivation croissante ;> Des passages lacte divers : agressivit, refus de travailler, volou casse ;> Une perte de solidarit au sein des quipes ;> Une dvalorisation des tches effectues ;> Une perte des repres sociaux usuels et de la logique de travail. Pour tre complet, il faudrait adjoindre ceux-ci les cots occa-sionns limage de certains secteurs dactivits, voire mme celle de certaines villes ou rgions. retenir : des petits frres bruyantsLabsentisme ne se limite pas labsence : il est galement retard,mauvaise gestion du temps, manque defficience, gaspillage et faute1.Un cadre lgalLabsence est lie lobligation de prsence. Sans cette obligation, ilne peut lgalement tre fait tat dabsentisme.Il convient de fixer le plus rigoureusement possible, le cadre de cetteobligation : la prsence nest pas un concept, cest un ensemble dergles.1. La faute se distingue de lerreur par son aspect intentionnel et donc punissable.6Vaincre labsentismeMeuleman EP3.indd 611/03/11 15:37 9. En pratique Chaque salari doit tre inform des rgles dictes soit par laloi, soit par lentreprise :> octroi des congs ;> horaire et nombre dheures de travail par semaine ;> autorisation dabsence ;> droit de grve ;> obligations de rsultats et obligations de moyens1. Lentreprise doit communiquer rgulirement sur les sanctionsprvues en cas de transgression de ces rgles et sur leursmodalits dapplication. Cette communication sera dautant plus efficace si elle estrelaye par un responsable hirarchique proche. Idalementcest galement lui que revient la responsabilit du suivi, ducontrle et de la sanction. Rien ne doit tre secret ou non-dit. Les salaris, les syndicats etlensemble de la ligne hirarchique doivent connatre leurs droitset leurs devoirs. Chacun doit pouvoir tout moment avoir accs ces informations. Une fois les rgles connues, la capacit non seulement les fairerespecter mais plus encore savoir sanctionner le contrevenant aun effet direct sur les chiffres de labsentisme.On devine ici les difficults inhrentes au fonctionnement mme delentreprise : manque de formation des responsables des ressourceshumaines, manque dinvestissement du middle management, refus de1. Ces deux notions sont issues du monde du droit : lobligation de rsultats impose un rsultat concret et mesurable la tche ou la mission excute ; lobligation de moyen nexige pas de rsultats, mais