Guide la prise de parole en public

  • View
    323

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

  • 1. service de lInformation et de la Communication Guide de la prise de parole en public se prparer capter lattention couter octobre 2003 les outils
  • 2. Sommaire Comprendre la communication Pourquoi communique-t-on ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 5 Comment se transforme un message ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 6 Prparer sa prise de parole Se poser les bonnes questions. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 9 Dfinir un objectif. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 10 Choisir et organiser ses ides. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 11 Structurer son intervention. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 12 Russir sa prise de parole Argumenter solidement son discours. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 19 Choisir une expression vivante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 19 Illustrer ses propos par des supports visuels. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 20 Adapter son comportement lauditoire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 21 Savoir couter . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 22 Annexes Exercices de diction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 25 Grille dvaluation dune prise de parole. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 26 Fiche d'valuation du guide La prise de parole en public . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 28 1
  • 3. Comprendre la communication
  • 4. Pourquoi communique-t-on ? Pour transmettre Pour changer Pour faire faire Pour partager Pour convaincre Pour prouver qu'on existe Schma global de la communication 5
  • 5. Comment se transforme un message ? Chaque lment des messages que nous communiquons un interlocuteur subit, entre nous et notre interlocuteur, une dis- torsion croissante illustre par l'chelle de dformation suivante. (100 %) Ce que j'ai dire (90 %) Ce que je pense dire (80 %) Ce que je sais dire (70 %) Ce que je dis effectivement (60 %) Ce qu'il entend (50 %) Ce qu'il coute (40 %) Ce qu'il comprend effectivement (30 %) Ce qu'il admet (20 %) Ce qu'il retient (10 %) Ce qu'il dira ou rptera Entre chaque tape, environ 10 % de perte de message. 6
  • 6. Prparer sa prise de parole
  • 7. Se poser les bonnes questions Ce qui se conoit bien s'nonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisment (Nicolas Boileau, l'Art po- tique ) Pour russir sa prise de parole, la matrise du contenu est essen- tielle, mais pas suffisante. Une communication efficace ne repose pas seulement sur une bonne connaissance du sujetcomme le pensent beaucoup ! Qui n'a pas subi, une fois au moins, la douloureuse preuve du discours d'un orateur assommant, pourtant brillant spcialiste en la matire traite ? Bien se prparer pour une prise de parole demande du temps et impose d'avoir au pralable rpondu certaines questions : dans quel environnement j'interviens ? Connatre le contexte ; pourquoi ? Dfinir l'objectif ; pour dire quoi ? Dgager les ides essentielles ; comment le dire ? Organiser ses ides, concevoir les supports. 9
  • 8. Dfinir un objectif Avant toute intervention, mme de courte dure, vous devez savoir trs clairement ce que vous visez. Pourquoi prendre la parole ? Pour : informer, justifier, convaincre, introduire un dbat, un questionnement, expliquer ; dclencher une action, distraire, expliquer Autant d'intentions qui doivent tre claires pour vous et que le public doit pouvoir percevoir. Dfinir un objectif revient se poser une srie de questions : qu'est-ce que j'attends de l'auditoire ? qu'est-ce que je veux qu'il fasse ? la fin de mon expos, quel sera le rsultat ? si mon public ne devait retenir qu'une ide, quelle serait-elle ? Autant de questions qui vous permettront de mieux cibler votre intervention. 10
  • 9. Choisir et organiser ses ides Fondamentalement gnreux, nous voulons souvent tout dire. Pourtant, en tant qu'auditeur, il nous est difficile de tout retenir. Le travail de prparation s'effectuera en 3 phases. Le dballage d'ides . En vrac, notez ce qui vous vient l'es- prit dans le cadre de l'objectif vis. Le choix et la hirarchie des ides : moment difficile, ce choix se fera par limination en fonction du public, de l'objectif, du temps disponible. Se limiter deux ou trois ides-force facili- te la mmorisation. La hirarchisation de ces ides permet l'au- ditoire de recevoir et de retenir plus efficacement encore le message. L'organisation des ides consiste faire un plan qui sera le point de repre tant pour vous que pour votre auditoire, auquel vous l'aurez clairement annonc. 11
  • 10. Structurer son intervention Feriez-vous confiance un guide qui hsite ou ne semble pas savoir o il va ? Un point commun l'organisation de tout type de discours sera la rgle de trois : introduction, dveloppement, conclusion. Introduction : voil ce que je vais vous dire Dveloppement : voil ce que je vous dis Conclusion : voil ce que je vous ai dit Commencer et conclure une intervention sont des phases impor- tantes et indispensables. L'introduction Indispensable entre en matire, sorte de bonjour , l'intro- duction est un moment cl de l'intervention. Votre objectif est de vous faire entendre et comprendre. La russite de votre inter- vention dpend en grande partie de votre dpart. Vous devez intresser les auditeurs en les forant , ventuellement, par la vigueur mais le plus souvent par le charme, l'inattendu, la perti- nence des paroles initiales Une introduction peut tre mise au point la fin, lorsque le sujet est structur, que l'on connat les diffrentes parties que l'on va traiter. Deux objectifs Accrocher l'auditoire : il s'agit ds les premires minutes de retenir l'attention de votre public, de l'inviter tre l'coute en utilisant une image frappante, une question, une citation, des faits le concernant le tout en donnant de vous une image adapte. 12
  • 11. Informer sur ce qui va suivre, ce qui consiste rpondre aux questions : quoi ? Le sujet, le thme ; pourquoi ? L'intrt du sujet ; comment ? La gestion du temps ; l'implication du public. Que dire dans l'introduction ? La structure noncer la question que vous allez traiter. Il faut que le sujet soit clair ds le dbut. Rservez cependant le suspens, en vi- tant de donner d'emble la rponse la question que vous posez. Vous pouvez, situer le sujet une fois lavoir nonc par rapport son contexte : pourquoi ce problme ? le prciser, le limiter, le dfinir Enfin, vous allez indiquer les points traits : c'est l'annonce du plan, qui doit se faire adroitement. Le destinataire a besoin d'tre averti par avance des diffrentes tapes de l'expos. Il doit disposer de repres afin de ne pas s'- garer. Ainsi vous prparez vos auditeurs cheminer avec vous et leur donnez envie d'aller plus loin. Le dveloppement Le plan est une structure organique, indispensable dans un texte qui prsente un mouvement et une unit. Il existe diffrents types de plan pour agencer un discours (ou un texte crit) : le plan chronologique. Articulation autour du temps (hier, aujourd'hui, demain avant, maintenant, aprs) ; le plan dialectique et ses variantes. Thse-