Tous entrepreneurs

  • View
    1.282

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Inscrire le droit d’entreprise et d’entreprendre dans la Constitution, réformer l’indicateur dirigeant de la banque de France pour permettre une seconde chance aux entrepreneurs qui ont un accident de parcours, inciter le créateur à être accompagné par un réseau pour maximiser ses chances de succès, enseigner les vertus de l’échec surmonté tout au long de la scolarité, déployer les mini-entreprises dans tous les collèges et lycées de France ainsi qu’une formation à l’entrepreneuriat dans toutes les grandes écoles, les universités et en particulier auprès des écoles doctorales : autant de mesures que vous pourrez retrouver dans le Livre Blanc ainsi que des témoignages de chefs d’entreprise.

Text of Tous entrepreneurs

Page 2

Sommaire

Editoriaux : par Laurence Parisot et Charles Beigbeder .................................................................. 3

Premire partie : Entrepreneur : un mot dorigine franaise, une ralit qui prend corps ......... 4

1) Passionnment entrepreneur .....................................................................................................5

2) Une vague de fond entrepreneuriale ..........................................................................................6

a) Un taux dactivit entrepreneuriale multipli par 2 en France depuis 8 ans .......................6

b) Un regard sur lentreprise qui samliore ............................................................................7

c) Il reste nanmoins des freins lever ....................................................................................9

d) Laprs crise, un terreau propice au dveloppement de lentrepreneuriat ...................... 11

Deuxime partie : Tous entrepreneurs ! : les propositions ....................................................... 14

1) Un Etat qui favorise lentrepreneuriat ..................................................................................... 15

2) Un systme ducatif partenaire de la dynamique entrepreneuriale ....................................... 16

a) Elves : les entrepreneurs de demain sont les lves daujourdhui ................................ 16

b) Enseignants : des partenaires incontournables ................................................................. 17

c) Challenge Education-Entreprise : aidons les jeunes construire leur avenir ................... 17

3) Une nergie cratrice libre et accompagne ...................................................................... 18

a) Librer les nergies ............................................................................................................ 18

b) Renforcer le soutien et laccompagnement ...................................................................... 23

c) Interconnecter les acteurs de lentrepreneuriat ............................................................... 27

Troisime partie : Tmoignages dentrepreneurs .......................................................................... 31

1) Gonzague de Blignires, prsident de Barclays Private Equity France .................................... 33

2) Franois Hurel, prsident du forum de lentrepreneuriat de lOCDE....................................... 39

3) Martine Liautaud, prsidente de Liautaud et cie ..................................................................... 46

4) Frdrique Clavel, prsidente fondatrice de Paris Pionnires et Fdration Pionnires ....... 53

5) Corinne Patarin, prsidente dArkos International .................................................................. 59

6) Sbastien Matykowski, associ et fondateur de Capival ......................................................... 65

Page 3

Parce que plus que jamais, le contexte conomique et social nous oblige agir de manire responsable, jai voulu consacrer mon engagement la prsidence de la Commission Entrepreneuriat du MEDEF un vritable plaidoyer en faveur de ces hros des temps modernes que sont les entrepreneurs .

Ce Livre Blanc consacr l'entrepreneuriat n'est donc pas simplement un catalogue de propositions propres dvelopper les crations d'entreprises dans notre pays. Il est aussi, et avant tout, un acte de foi. Une foi dans l'avenir de la France. Une foi dans la force cratrice irremplaable de l'esprit d'entreprise.

Cest bien dune passion dont il est question travers ce document. Une passion offerte tous et non rserve une lite. Nous croyons en effet en la ncessit de dmocratiser largement lacte dentreprendre, de lenseigner ds le plus jeune ge, de porter et dincarner ses valeurs, mais aussi de tmoigner pour susciter des vocations. Cette passion dentreprendre et surtout cette joie de la transmettre, runit lensemble des membres de la Commission Entrepreneuriat du MEDEF. leurs cts, jespre que demain elle sera partage par le plus grand nombre. Limagination est plus importante que le savoir , avait coutume de dire Albert Einstein. Alors, tous ensemble, tous entrepreneurs, remettons limagination au pouvoir!

Charles Beigbeder

Cela parat vident et pourtant il est plus que jamais utile de le rappeler en ces temps dincertitude conomique : pas de croissance sans entreprises, pas de croissance sans nouvelles entreprises !

Planter la graine de lentrepreneuriat en France, cest tout dabord une ncessit conomique et sociale. Ce sont ces entreprises cres ou reprises qui produiront les nouvelles richesses utiles la collectivit, ce sont elles qui diffuseront linnovation, ce sont elles qui revitaliseront les territoires, ce sont elles qui seront pourvoyeuses de nouveaux emplois. Planter la graine de lentrepreneuriat en France, cest aussi une ncessit socitale. Car les entrepreneurs sont porteurs despoir. Leur nergie, leur dtermination, leur capacit prendre des responsabilits, sengager entrane le reste de la socit. Dans un monde incertain, avec une perte acclre des repres, les valeurs entrepreneuriales deviennent plus que jamais notre socle immarcescible. Planter la graine de lentrepreneuriat, cest enseigner aux jeunes gnrations, lintrt de lchec surmont, la prise de risque, lautonomie, le jeu collectif. a doit tre une responsabilit partage au cur du rapprochement entre le monde de lducation et le monde des entrepreneurs. Travail combien capital car cest ds le plus jeune ge que lenseignement des valeurs qui animent un entrepreneur doivent tre enseignes. Entreprendre, cest prparer une socit plus ouverte, plus ractive, moins stratifie ... plus jeune et optimiste ! Aussi, quel plus beau combat que celui qui consiste promouvoir, dfendre et soutenir lentrepreneuriat ? Quelle plus belle mission que celle de permettre tous de devenir un jour entrepreneur ? Entreprendre, cest la vie !

Laurence Parisot

Page 4

Entrepreneur : un mot dorigine franaise, une ralit qui prend corps

Page 5

Entrepreneur : un mot dorigine franaise, une ralit qui prend corps

1. Passionnment entrepreneur

en France au XIIIme sicle, le mot entrepreneur reste tonnamment

dactualit. Il dfinit un ensemble de comptences, de savoir-tre et de savoir-

faire. Lentrepreneur ne cesse de rechercher la meilleure adaptation de son

existant mais aussi de nouvelles ressources pour satisfaire de nouveaux besoins. Il donne

libre cours son talent et sa crativit pour raliser ses projets. Il combine ressources et

moyens pour atteindre ses objectifs. Il prend des risques. Il relve des dfis. Il prfre la

libert et la responsabilit la scurit. Il a la volont dcrire son destin et de lassumer

totalement, tant dans le succs que dans lchec. En somme, cest une philosophie de vie.

Les entrepreneurs auditionns dans le cadre des travaux de la Commission

Entrepreneuriat du MEDEF dfendent, sans exception, ces caractristiques. Pour eux,

lentrepreneur reste un subtil mlange entre de la passion, des comptences et un

march ; un homme ou une femme qui a la volont de bien faire les choses, qui en

assume la responsabilit et surtout qui est port par lenvie de transmettre cette

passion au plus grand nombre .

Cette passion se retrouve aujourdhui, tant chez lentrepreneur qui cre ou reprend une

entreprise, une activit industrielle ou de service - individuellement ou collectivement -

que chez certains salaris, les intrapreneurs . Tous sont anims dune mme envie :

innover, sorganiser autrement, produire autre chose, voire crer des entreprises

diffrentes.

N

Page 6

2. Une vague de fond entrepreneuriale

a) Un taux dactivit entrepreneuriale multipli par 2 en France depuis 8 ans

Figure 1 - Taux d'Activit Entrepreneuriale (TAE) - Comparaison France/Europe/USA de 2001 2008

Depuis 2001, le Global Entrepreneurship Monitor (GEM)1, un projet de suivi de lactivit

entrepreneuriale mondiale, initi par le Babson College et la London Business School, publie le

Taux dActivit Entrepreneuriale (TAE) de chaque pays. Ce taux tient compte de deux

indicateurs : le taux dentreprises mergentes (le nombre dentreprises sur le point dtre

formellement lances) et le taux dentreprises nouvelles (le nombre dentreprises -

agriculteurs et artisans inclus - effectivement lances depuis moins de 3 ans et demi). Avec un

TAE rgulirement infrieur la moyenne europenne (exception faite de 2003 et 2004), la

France enregistre un taux moyen de 4,63% contre 6,36% pour lEurope, sur les huit dernires

annes.

Mme si la France reste lgrement en de de la moyenne europenne, il est noter quelle

a multipli son TAE par deux. Une volont politique claire dencouragement

lentrepreneuriat en est vraisemblablement lorigine : les structures daides la cration

dentreprise se sont multiplies et de nombreux amnagements fiscaux et sociaux ont aussi

vu le jour. Mme si, selon lInstitut Montaigne2, alors que, sept ans aprs sa cration, une

entreprise amricaine a, en moyenne, plus que doubl ses effectifs, son homologue franais

aura, sur la mme priode, augment les siens de seulement 7% , la culture entrepreneuriale

sest ancre dans notre pays.

1http://www.gemconsortium.org/

2