AGAM 1 Les bases de la Généalogie. AGAM 2 Plan Objectifs Les grandes dates Les périodes de recherches Les lieux et les sources de recherches Les numérisations

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    104

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> AGAM 1 Les bases de la Gnalogie </li> <li> Page 2 </li> <li> AGAM 2 Plan Objectifs Les grandes dates Les priodes de recherches Les lieux et les sources de recherches Les numrisations aux AD Les calendriers Numrotation SOSA Degrs de parent Les noms de famille Les fichiers gnalogique Les recherches gnrales Les recherches contemporaines La priode rpublicaine Tables Mariages Naissances La priode paroissiale BMS Etats des Ames </li> <li> Page 3 </li> <li> AGAM 3 Objectifs Donner les informations de base sur la gnalogie, ses termes et ses mthodes pour tre plus efficace dans vos recherches. Remarque: La gnalogie, ne consiste pas simplement rentrer des noms dans un programme de gnalogie, mais de comprendre au travers de vos recherches, lhistoire de votre famille, ses sources, son mode de vie, ses migrations gographique. </li> <li> Page 4 </li> <li> AGAM 4 Les grandes dates pour la gnalogie Pour des ncessits dordre religieux, ds le Moyen Age, le clerg organise ltat civil sous sa forme moderne. Il peut ainsi contrler les naissances illgitimes et connatre les liens de parent pour les mariages. 1354-1357 - La France possde lun des tats civils les plus riches du monde. Le plus vieux registre conserv est celui de Givry en Sane-et-Loire.. 1539 - Ordonnance de Villers-Cotterets: Institution des registres de baptmes avec indication du nom du pre 1539 1667- Il manque de nombreux registres et les actes sont trs laconiques et moins nombreux. Fvrier 1556 Henri II fait publier un Edit sur les dclarations de grossesse. 1559 - Le synode national protestant prescrit aux pasteurs la tenue de registres de mariages et de baptmes avec obligation, partir de 1664, de dposer un double au greffe de la juridiction royale la plus proche. 1563 Clture du concile de Trente(dbut en 1542): Mention des noms des parrains et marraines dans lacte. 1564 Avant 1564 lanne commenait le 1er mars, Cest pourquoi septembre scrit 9bre (9eme mois). Mais le Roi Charles 9 dcide de modifier le calendrier, lanne commencera dsormais le premier janvier 1565. </li> <li> Page 5 </li> <li> AGAM 5 Concile de Trente Registre de la Paroisse de Badalucco de Giovanni Battista Panizzi (fin XVII eme) </li> <li> Page 6 </li> <li> AGAM 6 Les grandes dates pour la gnalogie 1579 - Ordonnance de Blois: Cration des registres de mariage, dcs et publication des bans. Lordonnance royale de Blois impose la tenue dun double registre dtat civil. Le second exemplaire est dpos au greffe. Les mariages doivent tre prcds dune publication et tre clbrs en prsence de quatre tmoins raison de deux par futurs poux. 1582 - Le Calendrier Grgorien remplace le Calendrier Julien: le 9 dcembre est suivi du 20 dcembre 1598 (30 avril) Edit de Nantes par Henri IV - L'dit de Nantes demeure, dans la mmoire collective, le symbole de l'instauration d'une tolrance entre des confessions autrefois rivales et dsormais prtes accepter la religion de l'adversaire. 1667 - Ordonnance de St-Germain-en-Laye (Code Louis) dite "Code Louis,prescrit la tenue dun registre unique pour les baptmes, les mariages et les spultures. Celui-ci doit tre rdig en deux exemplaires. La signature des tmoins doit figure en bas de lacte ou, dfaut, la mention de leur incapacit le faire. Le prtre a lobligation dindiquer la relation de parent entre les conjoints et leurs tmoins, lge, la qualit et le domicile des poux. Cest vraiment le dbut des registres complets. </li> <li> Page 7 </li> <li> AGAM 7 Les grandes dates pour la gnalogie 1685 - Rvocation de l'dit de Nantes interdit aux protestants lexercice public de leur culte. Les pasteurs ne doivent plus tenir de registres dtat civil. Certains, au pril de leur vie, continuent denregistrer les actes dans des cahiers appels "registres du dsert". 1787 - dit de tolrance: Rtablissement des registres protestants. Louis XVI permet aux protestants dexercer des mtiers, de commercer, de pratiquer les arts et de dclarer les naissances, les mariages et les dcs qui ont lieu dans leur famille. Mais la libert de culte nest pas reconnue. 1792 - 20/25 septembre: Cration de l'tat civil moderne. La tenue des registres est enleve aux prtres et remise aux Municipalits. Cration des tables annuelles et dcennales. Mention des profession, ge et domicile des dfunts sur les actes de dcs </li> <li> Page 8 </li> <li> AGAM 8 Les grandes dates pour la gnalogie 1793 - 24 novembre: Entre en vigueur du Calendrier Rpublicain 1798 - du 22 septembre 1798 au 26 juillet 1800 (1er vendmiaire an 7 au 7 thermidor an 8): mariages au chef lieu de canton 1800 - Indication du lieu de naissance et de la filiation du dfunt sur les actes de dcs 1806 - Retour au Calendrier Grgorien 1816 - Suppression du divorce 1876 - Cration du Livret de famille 1884 - Rtablissement du divorce 1886 - Mention des divorces en marge des actes de mariage et de naissance 1897 - Mention des mariages et lgitimations en marge des actes de naissance 1923 - Mention des dates et lieux de naissance des parents sur les actes de naissance des enfants 1927 - Suppression des registres de publication de mariage 1945 - Mention du dcs en marge de l'acte de naissance 1955 - Mention de l'adoption en marge des actes de naissance </li> <li> Page 9 </li> <li> AGAM 9 Les priodes de recherches 1. La priode contemporaine 1900 nos jours: Les registres ne sont pas accessible au public (ancienne rgle des 100 ans), car les personnes peuvent encore tre en vie. Cest une priode riche pour la gnalogie par les nombreux documents familiaux et photos que lon peut trouver. 2. La priode tat-civil 1792 1900: Cest la priode la plus facile pour les recherches, grce aux tables dcennales et dun format standard pour les actes. Au dbut de la priode rvolutionnaire on peut trouver le meilleur et le pire (criture, dtails) 3. La priode paroissiale de 1539 (Ordonnance de Villers-Cotteret) / 1564 (Concile de Trente) nos jours: On trouve trois poques: 1539 1667 : Seuls les registres paroissiaux existent comme tat-civil Difficile, peu de tables, une orthographe phontique car les gens de cette poque ne savent pas crire leur nom, du latin, de l italien, une criture parfois illisible,des informations incompltes, des oublis (les bouts de papiers disparaissent) 1667 1792 : Des registres paroissiaux plus complets, qui permettent des recherches plus facile 1792 nos jours : Les registres paroissiaux existent toujours, mais pas pour toute la population. </li> <li> Page 10 </li> <li> AGAM 10 Accs aux documents Loi sur les dlais de communication des archives (Journal Officiel du 16 juillet 2008) </li> <li> Page 11 </li> <li> AGAM 11 Les priodes plus anciennes 4Recherches notariales: Les actes notariaux sont essentiels pour faire sa gnalogie dans cette priode. Ils apportent ou confirment la filiation des familles et refltent fidlement lhistoire sociale de celle- ci. Ils permettent de complter des actes paroissiaux incomplets et de remonter les priodes ou les actes paroissiaux nexistaient pas. Le problme est la lecture de ces actes. 5. La noblesse: On se raccroche une famille noble dans la priode 1550 1650 de deux faons principales : Le droit dainesse fait que seul lain de la famille reste noble, en remontant une branche roturire on trouvera une branche noble. Les enfants illgitimes des nobles (nombreux dans cette priode). Le baptme indique pre inconnu , mais souvent un acte notarial viendra indiquer cette filiation. Exemple: Henry COURRIN notaire en 1672 Mouans, se marie en 1682 avec une certaine Anne fille de Julie COURT (mre clibataire). Lors du mariage organis par le seigneur du lieu Alexandre DE GRASSE elle se maria sous le nom de Anne DE GRASSE, le couple eut 11 enfants. Tous les descendants remontent Charlemagne. </li> <li> Page 12 </li> <li> AGAM 12 Les lieux de recherches 1.Les archives dpartementales : Ce sont elles qui contiennent lessentiel de vos sources de recherche. Aux ADs les archives sont classes en sries. 2.Les archives diocsaines: Les registres paroissiaux avant 1792 sont rpartis aujourdhui entre le diocse et les ADs, mais lglise possde bien dautres archives. Au niveau du diocse on peut trouver des vieux registres dinsinuation, dordination, un registre des mes, de nomination du clerg, toute la correspondance de lvch. Aprs la rvolution les curs continurent denregistrer baptmes, mariages et spultures en deux exemplaires, ceci est dun grand intrt lorsque les registres des mairies ont disparus du fait de guerre, ainsi que pour les parrains et marraines. 3.Les Archives Nationales: 4.Les Archives Militaires: Elles sont organises par type darme, Arme de terre, Arme de Mer, Arme de lair (rattache sa cration pendant la guerre de 14-18, larme de terre) et le service de sant militaire. Beaucoup dinformations la personne, la solde, lavancement, des renseignements dtat civil. 5.Les bibliothques : Les bibliothques publiques peuvent tre dun grand intrt. On y trouve les livres crits sur des familles, lhistoire du village, les dictionnaires historiques et bibliographiques et les multiples dictionnaires de la noblesse. 6.La BnF: Cabinet dHozier 7.Les paroisses (en Italie): 8.Archivi di Stato: Cuneo, Turin </li> <li> Page 13 </li> <li> AGAM 13 Numrisations Archives numrises et disponibles en ligne: http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/ressources /en-ligne Le patrimoine numrique: http://www.numerique.culture.fr/mpf/pub-fr/index.html Cours de palographie en ligne: http://www.culture.fr/fr/sections/collections/genealogie /cours-paleographie-en </li> <li> Page 14 </li> <li> AGAM 14 Les Sources de recherches Etats civils et BMS: Les Archives notariales: Elles sont une source essentielle pour ltablissement dune bonne gnalogie, elles apportent ou confirment une filiation. Elles sont malheureusement souvent difficiles exploiter, car chaque tude de notaire reprsente des milliers dactes. Les archives des notaires consistent en: La minute qui est le brouillon de lacte, conserv chez le notaire dans le minutier La Grosse dsigne la copie authentique de lacte Le rpertoire est un rsum chronologique des minutes par ordre alphabtique. Les Insinuations: Formalit administrative introduite par lordonnance de Villers-Cotteret en 1539 pour la France. On distingue linsinuation judicaire, les actes sont enregistrs en entier et linsinuation fiscale, seul un extrait est enregistr. On trouve en France des tables par nature dacte (donation, CM, partage, succession, inventaire aprs dcs, testament). Les insinuations ont une copie complte de lacte dans le comt de Nice. A partir de 1703 linsinuation fut tendue dautres actes, le contrle des actes fut mis en place la fin du XVIII sicle, puis aprs la rvolution insinuation et contrle firent place lenregistrement. </li> <li> Page 15 </li> <li> AGAM 15 Les Sources de recherches Documents domaniaux et fiscaux : Nombreux, en vieux Franais, voire en Latin. Pour le gnalogiste ils apportent deux types dinformations, sur ltat civil souvent fragmentaire comme un tel fils de.. ou un tel poux dune telle.. , lautre plus intressant sur la connaissance des biens possds, les redevance financire, la situation sociale. Il faut rappeler quen rgime fodal, les possesseurs dun fief devaient leur suzerain foi et hommage dans un aveu reconnaissant les biens quils dtenaient de lui et un dnombrement recensant avec prcision toutes les parties du fief. Plusieurs types documents: Les Chartriers, recueil de chartes (rgles) Les Cartulaires, registres contenant in extenso les actes fixant lhistoire et les titres de proprit dune seigneurie Les Terriers, contiennent le dnombrement des droits seigneuriaux, renouveler tous les 20 30 ans. Les Tailles, sont les impts direct levs par les seigneurs, constituent de vritables recensements. Louis XIV cra la capitation. Les Cadastres, cres en 1791 puis raliss par lEmpire sous la forme de plans cadastraux pour raliser lgalit de tous devant limpt foncier. </li> <li> Page 16 </li> <li> AGAM 16 Les Sources de recherches Listes nominatives et lectorales : Ds le Moyen-ge furent tablies des listes de personnes prsentant telle ou telle caractristiques, vivant dans telle paroisse. Un premier recensement eut lieu la rvolution, mais ce nest qu partir de 1836 que ce trouve le vritable recensement nominatif, donnant de nombreux renseignements tant sur ltat civil que sur la profession, On trouve Nice les recensements de la population de 1817 1822 de lpoque Sarde et un premier recensement en 1734 de Nice. Les congrgations, les communauts familiales, les confrries : toutes possdent des archives qui peuvent apporter des renseignements gnalogiques. Les congrgations sont des associations pieuses de lacs dans des paroisses florissantes. Les communauts caractre lac regroupent en milieu agricole des familles dsirant avoir un caractre plus communautaire. Les confrries complment des socits du Moyen-Age, la faon des corporations de mtiers. Les factums : Ce sont de mmoires rdigs par les avocats dans des affaires complexes qui souvent concernent les droits de familles, de successions. Ils contiennent des indications prcieuses sur la parent et mme parfois des tableaux gnalogiques. On les trouve dans des bibliothques, des archives prives, ou aux archives nationales. Bien dautres sources : Les archives de la marine marchande, les archives de lassistance publique, les registres des hpitaux, les registres de police et de prison, les cimetires </li> <li> Page 17 </li> <li> AGAM 17 Implexe et numrotation SOSA La gnalogie ascendante est forme de tous les personnages dont chacun de nous est lhritier direct. Le nombre dascendants est 2 puissance n-1. Donc la 7eme gnration on trouve 64 aeux (vers 1820), la 24eme gnration 8.388.608 aeux (vers 1310), ainsi de suite. On voit que chaque individu arriverait avoir une poque pas tellement loigne, plus danctres que nen comptait le pays cette poque. La rponse cette anomalie est limplexe gnalogique. De nombreux mariages entre cousins fait que nous avons plusieurs fois le mme anctre, et des millions de personnes ont au moins un ou plusieurs anctres communs. Nous sommes tous cousins. Pour faciliter le reprage de ses anctres, a t adopt une numrotation qui permet de situer exactement lun deux. La numrotation de Sosa-Stradonitz. Le numro 1 est affect la personne de la 1er gnration dont on tablie lascendance. Un pre porte toujours un numro gal au double de celui de son fils, donc toujours pair. La ligne agnatique devient 2-4-8-16-32-64-128-. Une mre porte toujours un numro gal celui de son mari plus un, donc impair. La ligne cognatique est 3-7-15-31-63-127-. </li> <li> Page 18 </li> <li> AGAM 18 Evolution des noms de famille Jusquau 12eme sicle, les gens ne portaient quun nom que nous appellerions aujourdhui prnom, associ un surnom (sobriquet), par exemple Jean Boucher. Ce sobriquet rappelait le caractre, les dfauts (Le Grand, Le Roux, ) ou lorigine gographique (Dupont, Duchemin, La Riviere, ), ou les mtiers (Boucher, Le Boulanger). Le dveloppement de la dmographie, engendra peu peu la ncessit de distinguer les individus portant le mme nom (pr...</li></ul>

Recommended

View more >