Dأ‰VELOPPEMENT DU COVOITURAGE Rأ‰GULIER 2018-06-27آ  Dأ©veloppement du covoiturage rأ©gulier de courte

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Dأ‰VELOPPEMENT DU COVOITURAGE Rأ‰GULIER 2018-06-27آ  Dأ©veloppement du covoiturage...

  • DÉVELOPPEMENT DU COVOITURAGE RÉGULIER DE COURTE ET MOYENNE DISTANCE

    GUIDE MÉTHODOLOGIQUE

  • PAGE 2 Développement du covoiturage régulier de courte et moyenne distance - Guide méthodologique

    Ce document est édité par l’ADEME

    ADEME 20, avenue du Grésillé BP 90406 | 49004 Angers Cedex 01

    Remerciements Aux membres du comité de pilotage et de lecture : Sébastien Bourcier Mathieu Chassignet Laurence Dubourg Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME)

    Cécile Clément Christophe Saroli Centre d’Etudes et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA)

    Romain Cipolla Marie Molino Groupement des Autorités Responsables des Transports (GART)

    Jean-Christophe Cosso Conseil Départemental de la Charente-Maritime

    Marc Letourneux Conseil Départemental de la Loire-Atlantique

    Aux nombreux contributeurs, personnes interviewées et participants aux ateliers de travail : Leslie Blanc • Région Bourgogne Franche-Comté Caroline Briand • Conseil Départemental de la Seine-et-Marne Maëlle Camus-Ginger • Cofiroute Julien Dalest • Syndicat Mixte des Transports Collectifs de l’Oise Ivan Derré • Direction régionale et interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement Île-de-France Jules Desmazières • Immochan Albane Durand • Ehop Romain Fau • BlaBlaCar Mailis Floriet • Casqy André Gauthier • Commune de La Chapelle-Launay Giorgio Giovannini • Mobilidée Pierre Hanauer • Eurométropole de Strasbourg Didier Hilaire • Armor François Jarry • Région Auvergne-Rhône-Alpes Alain Jean • Rezo Pouce Sophie Landreau • Communauté d’agglomération de La Rochelle Olivier Maffre • Grand Lyon Marie Martese • La Roue Verte Yvan Martinod • Conseil Départemental de l’Isère Bernadette Moreau • Cofiroute & Vinci Autoroutes Dany Nguyen-Luong • Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France Edouard Prost • Parc Naturel Régional du Haut-Jura Jean-Charles Santucci • Autoroutes du Sud de la France Christelle Seiller • Syndicat de Transport d’Île-de-France Gilles Vesco • Métropole de Lyon Annabelle Vigilant • ADEME

    Auteur(s) : ADEME

    Rédacteur(s) : Louis Boulanger, Patrick Sucche - INDDIGO

    Réalisation graphique : Arc en ciel

    Brochure réf. : 8629

    ISBN : 979-10-297-0267-9

    Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite selon le Code de la propriété intellectuelle (Art L 122-4) et constitue une contrefaçon réprimée par le Code pénal. Seules sont autorisées (Art L 122-5) les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, ainsi que les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, pédagogique ou d’information de l’œuvre à laquelle elles sont incorporées, sous réserve, toutefois, du respect des dispositions des articles L 122-10 à L 122-12 du même Code, relatives à la reproduction par reprographie.

  • PAGE 3Développement du covoiturage régulier de courte et moyenne distance - Guide méthodologique

    L’étalement urbain est à l’origine de la croissance continue du trafic automobile qui induit une dégradation de la qualité de l’air, des nuisances sonores importantes, une trop grande utilisation de l’espace public, un gaspillage énergétique et une augmentation des émissions de gaz à effet de serre.

    Dans le contexte de la transition énergétique, il convient de réduire ces impacts en agissant sur l’ensemble des déplacements et en particulier ceux contraints, tels les déplacements du quotidien domicile-travail, domicile-étude, etc.

    Dans de nombreux environnements, et en particulier dans les secteurs ruraux et périurbains où la densité est souvent trop faible pour mettre en place une offre de transports collectifs performante, le covoiturage apparaît comme une alternative efficace à l’autosolisme et une importante source d’économie pour les ménages.

    Ce guide constitue une base de référence pour les collectivités territoriales et les entreprises souhaitant développer la pratique du covoiturage sur leur territoire ou entre salariés.

    Pratique et concret, il a pour objectif de permettre aux décideurs et techniciens de connaître les enjeux et implications d’une politique de promotion du covoiturage, d’identifier les différentes étapes et de conduire les actions adéquates pour que cette politique réussisse.

    Cet ouvrage élaboré par l’ADEME est le fruit d’une collaboration avec les représentants du GART, du CEREMA, des Départements de la Charente-Maritime et de la Loire-Atlantique. Il intègre également les contributions de nombreux professionnels publics et privés (élus et techniciens de collectivités territoriales, opérateurs, aménageurs, etc.).

    Nous souhaitons que les collectivités et les entreprises s’approprient cet outil, le premier du genre, pour mettre en œuvre des organisations innovantes de mobilité des personnes.

    Marie-Christine PREMARTIN Directrice exécutive des programmes

    A V A N T - P R O P O S

  • PAGE 4 Développement du covoiturage régulier de courte et moyenne distance - Guide méthodologique

    S O M M A I R E

    1. Définition règlementaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

    2. Définitions du covoiturage spontané et du covoiturage organisé. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 2.1. Le covoiturage spontané . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 2.2. Le covoiturage organisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 2.3. L’émergence du covoiturage dynamique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

    3. Les différentes formes de covoiturage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 3.1. Le covoiturage domicile-travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 3.2. Le covoiturage professionnel et de chantier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 3.3. Le covoiturage de proximité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12 3.4. Le covoiturage événementiel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 3.5. Le covoiturage occasionnel de longue distance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

    4. Focus sur certaines catégories particulières de covoiturage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 4.1. Le covoiturage anticipé par mise en relation via une plateforme . . . . . . . . . . . . . . . . 14 4.2. Le covoiturage par le biais d’une aire dédiée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 4.3. Le covoiturage spontané . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 4.4. Le covoiturage dynamique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

    QU’EST-CE-QUE LE COVOITURAGE ? 1

    1. Niveau actuel de pratique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 1.1. Rappels sur la mobilité des français . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 1.2. Le taux d’occupation des véhicules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 1.3. La part actuelle du covoiturage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31

    2. Complémentarité et concurrence avec les autres modes . . . . . . . 32 2.1. Le train . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 2.2. Les transports collectifs routiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 33 2.3. Impacts du covoiturage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34

    POTENTIEL DE DÉVELOPPEMENT

    ET IMPACTS DU COVOITURAGE

    2

    QUI COVOITURE, POUR QUELS MOTIFS

    ET COMMENT ?

    1. Analyse des résultats de l’Enquête Nationale Transports Déplacements de 2008 . . . . .