Final report version francaise ed

  • Published on
    18-Nov-2014

  • View
    928

  • Download
    9

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

<ul><li> 1. Evaluation de la performance sociale et environnementale des entreprises Auteurs Guido Palazzo, professeur dthique des affaires HEC/UNIL, directeur du projet. Maia Wentland, professeure des systmes dinformation HEC/UNIL, directrice du projet. Mohammad Kazem Haki, doctorant mention systmes dinformation HEC/UNIL, charg de lanalyse de lindustrie pharmaceutique. Adriana Orellana, doctorante mention thique des affaires HEC/UNIL, charge de lanalyse des industries du caf et du cacao. Ulysse Rosselet, doctorant mention systmes dinformation HEC/UNIL, charg de lanalyse de lindustrie informatique. Eudes Bourgois, tudiant en master de management HEC/UNIL, charg de la collecte des donnes et de lanalyse de lindustrie informatique. Rosette Hejeily, tudiante en master de sciences actuarielles HEC/UNIL, charge de la collecte des donnes et de lanalyse de lindustrie pharmaceutique. Jessica Ulloa, tudiante en master de management HEC/UNIL, charge de la collecte des donnes et de lanalyse des industries du caf et du cacao. Edition 2011 1 </li> <li> 2. TABLE DES MATIRESRSUM ................................................................................................................................................................. 3 INTRODUCTION .................................................................................................................................................. 4 LA RESPONSABILIT DES ENTREPRISES AU XXIE SICLE............................................................... 4 EVALUER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES EN MATIRE DE DVELOPPEMENT DURABLE....................................................................................................................................................... 5 LE PROJET HEC DVALUATION DE LA RESPONSABILIT SOCIALE DES ENTREPRISES: UNE NOUVELLE APPROCHE ..................................................................................................................... 6CHAPITRE 1: LE LABEL RSE DHEC LAUSANNE, UN CONCEPT INNOVANT POURLVALUATION DES ENTREPRISES.............................................................................................................. 6 ETAPE 1: DTERMINER LOBJECTIF ....................................................................................................... 6 ETAPE 2: ANALYSER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES .......................................................... 7 ETAPE 3: VALUER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES ............................................................. 8 CHAPITRE 2: LE SECTEUR DU CAF ............................................................................................................ 8 VUE DENSEMBLE DU SECTEUR DU CAF ............................................................................................ 8 LES NUISANCES LIES AU SECTEUR DU CAF ................................................................................. 10 PROBLME 1: LES CONDITIONS DE VIE ET DE TRAVAIL DIFFICILES DANS LES PLANTATIONS DE CAF .......................................................................................................................... 10 PROBLME 2: LE TRAVAIL DES ENFANTS DANS LES PLANTATIONS DE CAF ........................ 10 PROBLME 3: LES FAIBLES REVENUS ET LA VULNRABILIT LEVE DES PAYSANS ........ 11 PROBLME 4: LA DESTRUCTION DE LENVIRONNEMENT .............................................................. 11 SYNTHSE DE LVALUATION............................................................................................................... 12CHAPITRE 3: LE SECTEUR DU CACAO ...................................................................................................... 12 VUE DENSEMBLE DU SECTEUR DU CACAO ...................................................................................... 12 LES PROBLMES LIS AU SECTEUR DU CACAO ............................................................................... 13 PROBLME 1: LES CONDITIONS DE VIE ET DE TRAVAIL DIFFICILES.......................................... 14 PROBLME 2: LE TRAVAIL DES ENFANTS ET LE TRAVAIL FORC .............................................. 14 PROBLME 3: LES FAIBLES REVENUS ................................................................................................. 15 PROBLME 4: LA DESTRUCTION DE LENVIRONNEMENT .............................................................. 15 SYNTHSE DE LVALUATION............................................................................................................... 16CHAPITRE 4: INDUSTRIE INFORMATIQUE .............................................................................................. 16 APERU GNRAL DE LINDUSTRIE INFORMATIQUE .................................................................... 16 LES NUISANCES LIES LINDUSTRIE INFORMATIQUE ................................................................ 17 PROBLME 1: MINERAIS ISSUS DE ZONES DE CONFLITS ARMS ................................................ 17 PROBLME 2: DOMMAGES ENVIRONNEMENTAUX ......................................................................... 17 PROBLME 3: EXPROPRIATION DES COMMUNAUTS LOCALES ................................................. 18 PROBLME 4: VIOLATION DES DROITS DU TRAVAIL, SALAIRES INSUFFISANTS ET MAUVAISES CONDITIONS DE TRAVAIL .............................................................................................. 18 PROBLME 5: PRODUITS DESTINS TERME AU REBUT .............................................................. 19 2 </li> <li> 3. PROBLME 6: RECYCLAGE INFORMEL................................................................................................ 19 SYNTHSE DE LEVALUATION .............................................................................................................. 20CHAPITRE 5: INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ....................................................................................... 20 APERU GNRAL .................................................................................................................................... 20 PROBLMES LIS LINDUSTRIE PHARMACEUTIQUE................................................................... 21 PROBLME 1: SCURIT DES MDICAMENTS ................................................................................... 21 PROBLME 2: INNOVATION .................................................................................................................... 21 PROBLME 3: PRIX DES MDICAMENTS, PUBLICIT ET PROMOTION ........................................ 22 PROBLME 4: ESSAIS CLINIQUES ET PRATIQUES DE LABORATOIRES ....................................... 22 PROBLME 5: LOBBYING INDUSTRIEL ................................................................................................ 23 PROBLME 6: CORRUPTION ................................................................................................................... 23 SYNTHSE DE LEVALUATION............................................................................................................... 24CONCLUSION ..................................................................................................................................................... 24PRINCIPALES RFRENCES BIBLIOGRAPHIQUES ET SITES WEB :................................................ 26 Rsum Les gouvernements ne sont pas souvent disposs , ou en mesure de, faire face aux problmes sociaux et environnementaux qui se prsentent tout au long des chanes de valeur globalises. Les organisations non gouvernementales rendent ces problmes visibles et dnoncent limplication des entreprises dans ces nuisances. Dans un monde globalis, la responsabilit sociale dune entreprise (RSE), ou sa responsabilit en matire de dveloppement durable, se dfinit par son engagement contre les nuisances auxquelles elle est lie. Lvaluation de la performance des entreprises en termes de responsabilit sociale faite partir dune auto-description (rapports) nest pas fiable. De chercheurs de la Facult des HEC de lUniversit de Lausanne ont dvelopp un nouveau concept bas sur une mthodologie simple, puissante et fiable. Cette mthodologie a t applique, dans le cadre dun projet pilote, aux entreprises de quatre secteurs: le caf, le cacao, linformatique et lindustrie pharmaceutique. La prsente brochure en rsume les rsultats. 3 </li> <li> 4. IntroductionLa responsabilit des entreprises au XXIe sicleLes processus de production provoquent des dommages sociaux et environnementaux quimettent de plus en plus les entreprises sous pression. Lorsque nous achetons un produit, nousne sommes souvent pas conscients du fait quil est le rsultat dune division complexe dutravail: en effet, certaines des ressources ncessaires sa fabrication proviennent peut-tre demines situes en Afrique, tandis que son assemblage peut avoir eu lieu dans une usine enChine. La chane de valeur, ou chane dapprovisionnement, qui permet dobtenir le produitfini nest pas visible, pas plus que ne lest la souffrance que sa production a peut-treengendre. Gaspillage deau, missions nocives, extinction despces, esclavage, corruption,travail des enfants sont autant de problmes qui peuvent tre, entre autres, prsents tout aulong de la chane de valeur dun grand nombre des produits que nous achetons.Pourquoi ces problmes? Au XXe sicle, la plupart des produits achets en Europe ou auxEtats-Unis taient produits localement. La mondialisation a rendu possible la dlocalisationdes activits de production dans des pays o la main-duvre est bon march, les taxes moinsleves et les rglementations sociales et environnementales relatives la production, moinscontraignantes. Les productions de ressources agricoles telles que le coton ou le cacao, toutcomme les usines dans lesquelles sont fabriqus nos ordinateurs ou nos T-shirts, sont situesdans de nombreux pays dont les gouvernements ne peuvent ou ne sont pas prts protgersuffisamment les droits humains des citoyens et lintgrit de lenvironnement naturel. Dansles pays nayant pas de gouvernement oprationnel, tels que les zones de conflit, ou dans ceuxgouverns par des rgimes rpressifs ou tout au moins autoritaires, les droits de lhomme sontfacilement bafous. Ainsi, lorsquun processus dune chane de valeur globalise a lieu dansun contexte gopolitique problmatique, il engendre presque toujours des dommages sociauxet environnementaux.Quelle est la responsabilit des entreprises dans un monde o la chane de valeur estmondialise? Comment valuer si une entreprise fait preuve de civisme ou non? AuXXe sicle, on estimait que les entreprises devaient crer des emplois, fournir des produits,payer des impts et se conformer aux lois. Dans le monde globalis du XXIe sicle, alors quede nombreux gouvernements ne parviennent pas contrler les effets secondaires ngatifs desactivits des entreprises, cette vision de la responsabilit des entreprises nest plussatisfaisante. On sattend dsormais ce quelles rduisent ou attnuent les dgts causs parleurs processus de production. Ne pas nuire est devenu la norme pour les entreprises.Au dbut des annes 1990, les premires entreprises externaliser leur production dans despays en voie de dveloppement (industries du textile et des articles de sport) ont t critiquespar des associations dtudiants, des glises et des organisations non gouvernementaleslesquelles dnonaient les mauvaises conditions de travail en vigueur dans les usines de leursfournisseurs. A cette poque, les entreprises cibles, telles que Levis ou Nike, ont ni touteresponsabilit prtextant que les usines vises ne leur appartenaient pas. Il est vrai qulpoque Nike ne possdait pas les usines situes en Indonsie, pas plus quelle ne possdepas aujourdhui celles situes en Chine et au Bangladesh. Depuis lors, un changement trsimportant sest opr dans la perception de la notion de responsabilit des entreprises: par lepass, elles taient tenues responsables de leurs seules actions, mme si ceci tait mal acceptpar les organisations de la socit civile qui rdigeaient des rapports rvlant les violations 4 </li> <li> 5. des droits des travailleurs ou la pollution des rivires ou par les mdias qui relayaient cesinformations.. Aujourdhui, elles sont considres comme (co-)responsables de tous les(ventuels) problmes pouvant survenir tout au long de leur chane de production. Quellessoient propritaires ou non dune usine ou dune plantation nest plus un argument. Le faitquelles ont le pouvoir de transformer la misre laquelle elles sont lies, est considrcomme une raison suffisante pour les en tenir responsables. Les entreprises qui ne seproccupent pas de ces questions mettent leur rputation en jeu. En effet, les organisationsnon gouvernementales sont susceptibles de lancer des campagnes leur encontre lesquelles,amplifies par les mdias, peuvent inciter les consommateurs se dtourner de leurs produitsau profit dun concurrent plus responsable.Evaluer la performance des entreprises en matire de dveloppement durableComment les entreprises font-elles face ces exigences? A lheure actuelle, la plupart desentreprises publient des rapports intituls Responsabilit sociale de lentreprise ouDveloppement durable, dans lesquels elles dcrivent leurs engagements social etenvironnemental. Dans ces documents, toutes se dcrivent comme des acteurs hautementresponsables dots dune stratgie commerciale sinscrivant dans le dveloppement durable.Pourtant derrire la p...</li></ul>