LES ÉTATS D’LES ÉTATS D’ÂME : UN .• Mélanges de pensées vagabondes dMélanges de pensées

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LES ÉTATS D’LES ÉTATS D’ÂME : UN .• Mélanges de pensées vagabondes dMélanges de pensées

  • LES TATS DMELES TATS DME : UN APPRENTISSAGE

    DE LA SRNIT ?

    Christophe AndrS i H it l U i it iService Hospitalo-Universitaire

    Centre Hospitalier Sainte-Anne, Parisp

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme)4) Pour comprendre les tats dme5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide : sagesse des tats

    dme ?9) La vie en pleine conscience9) La vie en pleine conscience

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme)4) Pour comprendre les tats dme5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide : sagesse des tats

    dme ?9) La vie en pleine conscience9) La vie en pleine conscience

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme3) Les tats d me4) Pour comprendre les tats dme5) R i ti t i5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide (sagesse des ) ( g

    tats dme ?) : la vie en pleine conscience

  • ENTRAVES UNEENTRAVES UNE VIE INTRIEURE

    Socits t i li tmatrialistes

    Parfois douloureux

    Pas de mthode Pas de mthode

  • Je sais ce que vous allez me dire. Il faut rentrer en vous mme Je suis rentr en moi mme plusieursvous-mme Je suis rentr en moi-mme plusieurs fois. Seulement, voil, il ny avait personne. Alors, au bout dun moment, jai eu peur et je suis ressorti faire , j p jdu bruit dehors pour me rassurer

    Jean Anouilh, La Valse des toradors

  • CONSCIENCE RFLEXIVE

    Depuis que lHomme sait quil est mortel, p q q ,il a du mal tre tout fait dcontract

    Woody Allen

  • - a me fait surtout penser j i bli d h t d blque jai oubli de racheter des blocs

    de chasse deau.de c asse d eau

  • Lentranement de lesprit

    Nous sommes ce que nous rptons chaque jour.

    Aristote

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme)4) Pour comprendre les tats dme5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide : sagesse des tats

    dme ?9) La vie en pleine conscience9) La vie en pleine conscience

  • Partout o je suis all, un pote tait all avant moi

    Sigmund Freud

  • Je me suis lev, jai bu un verre deau, et jai pri jusqu laube Ctait comme unj ai pri jusqu l aube. C tait comme un grand murmure de lme. Cela me faisait penser limmense rumeur des feuillages quipenser l immense rumeur des feuillages qui prcde le lever du jour. Quel jour va se lever en moi ?

    Georges BernanosGeorges Bernanos, Journal dun cur de campagne

  • DFINITION DES TATS DMEDFINITION DES TATS D ME Mlanges de penses vagabondes dmotions Mlanges de penses vagabondes, d motions

    discrtes (humeurs) et de sensations physiques.

    Discrets mais constants, souvent subconscients.

    Effet de rmanence.

    Vont influencer notre vision du monde et nos t tcomportements.

    Comparaison : film et aprs-film.

  • Tout ce qui reste en nous aprs que le train Tout ce qui reste en nous aprs que le train de la vie est pass.

    Le lieu de notre rception du Monde.

    Tout ce qui continue de tourner dans ma tte aprs que je me sois dit : cest bon stopaprs que je me sois dit : cest bon, stop, arrte, ny pense plus.

    Ce que jobserve en moi lorsque je mextrais de mes automatismes du quotidien : lorsquede mes automatismes du quotidien : lorsque je marrte de faire pour tre.

  • Sentiments darrire-plan et conscience de soi

    Antonio Damasio, Le Sentiment mme de soi

  • MOTIONS ET TATS DMEMOTIONS TATS DME

    IntensesUne seule la fois

    DiscretsSouvent mixtesUne seule la fois

    ReprablesRaction des

    Souvent mixtes Parfois subconscientsRaction desRaction des

    vnementsLies au prsent

    Raction des contextes

    chos du passUniverselles Agitateurs externes

    pIdentitaires Agitateurs internes

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme)4) Pour comprendre les tats dme5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide : sagesse des tats

    dme ?9) La vie en pleine conscience9) La vie en pleine conscience

  • Exemples dtats dme :Exemples d tats d me :

    spleenspleen, irritabilit, culpabilitculpabilit, intranquillit,

    bonne humeur, itsrnit,

    confiance, inergie

  • La MlancolieLa Mlancolie,de Drer.

    Dans toutes les cultures : spleen, saudade, blues, cafard

  • CLASSIFICATION

    tats dme positifs . tats dme ngatifs . tats dme mixtes tats d me mixtes.

    (bidimensionnel, relative indpendance)

  • BonheurBonheur de la

    tristesse ?

    La mlancolie, cest leLa mlancolie, c est le bonheur dtre triste

    Victor Hugo

    WatteauPl iPlerinage

    lle de Cythre(dtail)

  • TristesseTristesse du bonheur ?

    Quand lappel du bonheur Quand l appel du bonheur se fait trop pesant,

    il arrive que la tristesse se lve

    au cur de lhomme CamusCamus

    S tSargentEna et Betty Wertheimer

  • BNFICESBNFICES DES TATS DMEDME NGATIFS

  • Si notre regard portait au-del des limites de Si notre regard portait au-del des limites de la connaissance, et mme plus loin que le halo de nos pressentiments, peut-trehalo de nos pressentiments, peut tre recueillerions-nous avec plus de confiance encore nos tristesses que nos joies

    De grce, demandez-vous si ces grandes tristesses nont pas travers le profond de vous-mme, si elles nont pas chang beaucoup de choses en vous, si quelque

    i t d t t tpoint de votre tre ne sy est pas profondment transform.

    Rainer-Maria Rilke, Lettres un jeune pote

  • LES BNFICES (CONDITIONNELS) DES TATS DME NGATIFS

    Rapport dpression et crativit ?

    Il semble quil nexiste quaprs-coup et repose sur la capacit rflchir sur soi ventuellement induite par ltat dpressif ( squelle positive ).

    La dpression ne rend plus cratif que si lon sen est sorti

    Wh i th bl th l ti b t lf fl ti i tiWhy we sing the blues : the relation between self-reflective rumination, mood, and creativity. Verhaegen et coll. Emotion 2005, 5 : 226-232.

  • BNFICES DES TATS DME POSITIFS

  • CONSQUENCES DU BIEN-TRE MOTIONNEL (1)

    Fredrickson BL. The role of positive emotions in positive psychology : the broaden and built theory of positivepsychology : the broaden and built theory of positive emotions. American Psychologist 2001, 58 : 218-226.

  • CONSQUENCES DU BIEN-TRE MOTIONNEL (2)

    Fredrickson BL. The role of positive emotions in positive psychology : the broaden and built theory of positivepsychology : the broaden and built theory of positive emotions. American Psychologist 2001, 58 : 218-226.

  • Trouver la sortie

    Crativit diminue deCrativit diminue de 50% environ en cas de fuite de la chouette plutt que recherche duque recherche du fromage.

    Friedman et al. The effects of promotion and prevention cues on creativity. Journal of Personality and Social

    Psychology 2001 81 : 1001 1013Psychology 2001, 81 : 1001-1013.

  • tats dme positifs ettats d me positifs et capacits mentalescapacits mentales

    A i d ti dh iti illAprs induction dhumeurs positives, meilleures capacits de concentration et de retour la concentration aprs distractionconcentration aprs distraction.

    Smallwood et coll Shifting moods wandering minds :Smallwood et coll. Shifting moods, wandering minds : negative moods lead the mind to wander.

    Emotion 2009, 9 : 271-276.,

  • Affects positifsAffects positifs et sens de la vieet sens de la vie

    Les affects positifs sont un des prdicteurs les plus robustes du p psentiment que notre vie a un sens.

    King LA et coll. Positive affect and the experience of meaning in lifePositive affect and the experience of meaning in life.

    Journal of Personality and Social Psychology 2006, 90 : 179-196.

  • CE QUI INFLUENCECE QUI INFLUENCE LES TATS DMELES TATS D ME

    E t hi t i ll t t En amont : histoire personnelle, temprament.

  • CE QUI INFLUENCECE QUI INFLUENCE LES TATS DMELES TATS D ME

    En amont : histoire personnelle tempramentEn amont : histoire personnelle, temprament.

    vnements de vie actuels. tat physique (fatigue, maladie, douleurs). Environnement (lumire, chaleur, alcool). Rythmes sociaux. Lien social.

  • CE QUI INFLUENCECE QUI INFLUENCE LES TATS DMELES TATS D ME

    En amont : histoire personnelle, temprament. p , p

    vnements de vie actuels.tat physique (fatigue maladie douleurs ) tat physique (fatigue, maladie, douleurs).

    Environnement (lumire, chaleur, alcool). Rythmes sociaux. Lien social.

    En aval : stratgies plus ou moins conscientes de rgulation des En aval : stratgies plus ou moins conscientes de rgulation des tats dme (rpression, rumination ; acceptation, modulation).

    L l t i tLe plus souvent, nous ne sommes pas conscients de ces influences

  • PLANPLAN1) Srnit ?1) Srnit ?2) la poursuite de la vie intrieure3) Les tats dme)4) Pour comprendre les tats dme5) Ruminations et rpressions6) Lquilibre de base : calme et nergie7) Limiter la part vitable de nos souffrances8) Accder un bonheur lucide : sagesse des tats

    dme ?9) La vie en pleine conscience9) La vie en pleine conscience

  • Seul lhomme, sarrachant son p