L’état de santé de la population en France - Rapport ?· En 2009, 3,2% de la population ont été…

  • Published on
    02-Dec-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • 186 Ltat de sant de la population en france - Suivi des objectifs annexs la loi de sant publique - Rapport 2011

    Ob j e c t i f

    INDICATEURS PRINCIPAUX

    Proportion de la population alimentepar de leau non conforme pour les paramtres microbiologiques

    Cette proportion estime par le rapport de lapopulation alimente par de leau non conformepour les paramtres microbiologiques sur lapopulation alimente par de leau ayant faitlobjet dun contrle sanitaire est en fortebaisse. En 2009, 3,2% de la population ont taliments, au moins une fois, par de leau durseau public non conforme pour les param-tres microbiologiques, contre 3,8% en 2008,5,1% en 2003 et 8,8% en 2000 (graphique 1).Les zones gographiques o la qualit de

    leau respecte le moins souvent les limites de

    qualit microbiologique (carte 1) correspondent celles o les rseaux dadduction sont lesplus nombreux et desservent peu de popula-tion (zones de montagne, zones rurales). Ainsien 2009, 99,8% des prlvements taientconformes dans les units de distribution (UDI)de plus de 50000 habitants, contre 90,6%dans les UDI de moins de 500 habitants.

    Proportion de la population alimentepar de leau non conforme pour les pesticides

    Cette proportion est estime partir desinformations fournies par les Agences rgio-nales de sant (ARS) depuis le 1er avril 2010 etantrieurement par les directions rgionales etdpartementales (DDASS) des affaires sani-

    Qualit de leau de distribution publique

    22

    La proportion de la populationalimente par de leau aumoins une fois non conformeaux paramtres microbiolo-giques au cours de lanne adiminu de 5,6 points entre2000 (8,8%) et 2009 (3,2%) etde 1,9 point entre 2003 (5,1%)et 2009 (3,2%). Cette amlio-

    ration semble durable et traduit lesefforts faits par les responsables de ladistribution deau et les ARS pour am-liorer la qualit de leau de la distribu-tion publique. Sagissant des pesticides,la situation en 2009 montre une volu-tion favorable, la population alimentepar une eau non conforme est en fortebaisse : elle est passe de 9% en 2003 3% en 2009. Pour 2,9% de la popula-tion, le non-respect des valeurs rgle-mentaires a t limit, dans le sens o ilna pas justifi de restreindre les usagesalimentaires de leau.

    synt

    hse

    Sant et environnement Qualit de leau de distribution publique

    La loi de sant publique de 2004 a prconis de diminuer par deux, un horizonquinquennal, le pourcentage de la population alimente par une eau de distributionpublique, dont les limites de qualit ne sont pas respectes pour les paramtresmicrobiologiques et pesticides.La directive europenne n 98/83/CE du 3 novembre 1998, relative la qualit deseaux destines la consommation humaine, fixe des exigences de qualit pour unequarantaine de paramtres transposes dans le code de la sant publique. Pour lesparamtres microbiologiques et les pesticides, les limites de qualit sont les suivantes : les germes Escherichia coli et entrocoques, indicateurs de contamination fcale,doivent tre absents dans un chantillon de 100 mL deau prleve ; les substances individualises de pesticides ne doivent pas tre prsentes uneconcentration suprieure 0,1 mg/L ; la concentration de la totalit des pesticides prsents ne doit pas dpasser 0,5 mg/L.Le suivi des indicateurs microbiologiques et pesticides se justifie ainsi : la bonne qualit microbiologique des eaux dalimentation est essentielle, afin delimiter lapparition de pathologies telles que les gastro-entrites (risque court terme) ; la prsence de pesticides dans leau potable donne des indicateurs pertinents de ladgradation des ressources en eau ; de plus, ces substances, mme faible dosedexposition, sont susceptibles dengendrer des effets sur la sant (cancers, troublesneurologiques et troubles de la reproduction essentiellement).Gnralement, les situations de non-conformit microbiologique recensesproviennent de la dfaillance ou de labsence de systme de dsinfection des eaux.Linstauration de primtres de protection autour des points de captage deausouterraine et superficielle, qui constitue lun des objectifs des deux Plans nationauxsant environnement (2004-2008 et 2009-2013), contribuera amliorer la qualitmicrobiologique des eaux distribues la population.Les actions damlioration de la qualit de leau distribue vis--vis des pesticidesdoivent tre poursuivies et confortes, voire parfois engages dans certaines zones duterritoire. Au niveau national, les ministres en charge de la sant, de lagriculture, delcologie et de la concurrence, de la consommation et de la rpression des fraudes ontdcid, en juin 2006, de mettre en uvre un plan interministriel. Rpondant auxengagements pris par le gouvernement dans le PNSE 2004-2008, ce plan vise rduirelutilisation des pesticides et les risques quils engendrent sur le plan sanitaire pour lesutilisateurs de produits et les consommateurs de denres, ainsi que leurs effets potentielssur les diffrents compartiments de lenvironnement (eau, air, sol) et la biodiversit.

    taires et sociales. La proportion de la popula-tion alimente par une eau au moins une foisdans lanne non conforme pour les param-tres pesticides a t divise par 3 en 7 ans :elle est passe de 9% en 2003 3% en 2009(tableau 1). Lvolution dfavorable entre 2006et 2008 tait lie en grande partie de faiblesdpassements ponctuels, notamment auniveau des units de distribution de lle-de-France forte population.Au cours de lanne 2009, 97% de la popu-

    lation ont t aliments par de leau en perma-nence conforme pour les paramtrespesticides. Des concentrations leves et dura-bles en pesticides dans les eaux ont ncessitde restreindre les usages alimentaires de leaude la distribution publique pour environ 34300personnes, rparties sur 17 dpartements(0,05% de la population franaise). Les zonesconcernes par ce type de restriction taientprincipalement situes dans le bassin parisienet le quart nord-est de la France. Pour 2,9% dela population, le non-respect des valeurs rgle-mentaires a t limit, dans le sens o il napas justifi de restreindre les usages alimen-taires de leau.

    ORGANISME RESPONSABLE DE LA SYNTHSEDE LOBJECTIF MINISTRE DE LA SANT, DGS,BUREAU QUALIT DES EAUX EA4.

  • 187Ltat de sant de la population en france - Suivi des objectifs annexs la loi de sant publique - Rapport 2011

    SOURCES Donnes du contrle sanitaire des eauxcontenues dans la base de donnes SISE-Eaux (Systmedinformation en sant environnement sur les eaux) etinformations recueillies auprs des ARS (et antrieure-ment au 1er avril 2010 auprs des DDASS).

    CHAMP France (mtropole et dpartements doutre-mer).

    LIMITES ET BIAIS Indicateur relatif aux paramtresmicrobiologiques: compte tenu des alas lis lchan-tillonnage et au contexte de la production des eaux, lin-dicateur de conformit des eaux pour ces paramtres sefonde, dans le cadre de cette synthse, sur le respectdes limites de qualit microbiologiques (Escherichia coliet entrocoques) pour 95% des prlvements ralissannuellement. Indicateur relatif aux pesticides: des infor-mations ne sont pas disponibles pour 0,7% de la popu-lation (environ 430000 personnes).

    RFRENCE Rapports disponibles sur le site du ministre charg dela Sant, rubrique Dossiers de la sant de A Z, E,Eau, Eau du robinet, Bilan de la qualit des eauxdalimentation et Eau et pesticides.

    GRAPHIQUE 1 Proportion de la population desservie, au moins une fois, par de leauayant t non conforme pour les paramtres microbiologiques entre 1998 et 2009 (%)

    Champ : France entire.Sources : SISE-Eaux, ARS, ministre charg de la sant.

    2

    4

    6

    8

    10

    200920082007200620052004200320022001200019991998

    8,18,6 8,8

    6,6

    5,1 5,0

    4,4 4,4 4,23,8

    3,2

    5,8

    CARTE 2 Proportion de la population alimente par de leauconforme en permanence pour les paramtres pesticides en 2009

    Champ : France entire.Sources : SISE-Eaux, ARS, ministre charg de la sant.

    Runion

    Guyane

    Guadeloupe

    Martinique

    Paris et dpartements limitrophes

    100 % (25)95-100 % (49)90-95 % (14)80-90 % (10)

    0-80 % (2)

    CARTE 1 Proportion de la population alimente par une eau de bonne qualit bactriologique (conforme en permanence pour les paramtres microbiologiques) en 2009

    Champ : France entire.Sources : SISE-Eaux, ARS, ministre charg de la sant.

    Runion

    Guyane

    Guadeloupe

    Paris et dpartements limitrophes

    Martinique

    80-90 % (12)

    95-100 % (58)100 % (7)

    90-95 % (17)

    Moins de 80 % (6)

    TABLEAU 1 Proportion de la population desservie par une eau au moins une fois dans lanne non conforme pour les paramtres pesticides entre 2003 et 2009 (%)

    * Laugmentation entre 2006 et 2007/2008 est due essentielle-ment de faibles dpassements ponctuels notamment au niveaudunits de distribution (UDI) de lle-de-France forte population.Champ : France entire.Sources : SISE-Eaux, ARS, ministre charg de la sant.

    2003 9,0

    2004 6,8

    2005 6,2

    2006 5,1

    2007 8,4*

    2008 8,1*

    2009 3,0

    Sant et environnement Qualit de leau de distribution publique

Recommended

View more >