Mesurer les acquis des élèves

  • Published on
    16-Mar-2016

  • View
    35

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Cycle 2 : Lire / crire Comment situer les acquis des lves ? Comment amnager des rponses hirarchises aux difficults rencontres ?. Mesurer les acquis des lves. Cf grilles de rfrence pour le palier 1 Livret personnel de comptences. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

  • Cycle 2 : Lire / crireComment situer les acquis des lves ?Comment amnager des rponses hirarchises aux difficults rencontres ?

  • Mesurer les acquis des lvesCf grilles de rfrence pour le palier 1Livret personnel de comptences

  • Ractiver les comptences pour les lves en difficult :identificationvitessecomprhension

  • Principes dapprentissage de la lectureConsensus actuel : objectif dautomatisation des procdures didentification et de reconnaissance de mots crits afin de librer les ressources cognitives pour bien comprendre.Principes fonds sur des variables connues pour affecter la facilit de lecture et la vitesse de son apprentissage.

  • 1. Principe denseignement explicite du code alphabtiqueIl faut enseigner explicitement aux lves:a/ la combinatoire des lettres (ou des graphmes): apprendre lassociation phonmes/ graphmes sur quelques voyelles et consonnes, insister sur linvariance de leur prononciation dans diffrents contextesb/ La mobilit des lettres (ou des graphmes) change la prononciation de la chane de caractres; Utiliser des graphmes mobiles.c/ La correspondance spatio-temporelle : on lit systmatiquement de gauche droite et lordre spatial des lettres, ie, que lordre spatial des lettres correspond systmatiquement lordre temporel des phonmes. Utiliser un pointeur ou fentre coulissante dplacer de gauche droite et qui ne laisse voir quune partie du mot.d/ La discrimination en miroir : b et d,pet q: lenfant pr-lecteur peut les percevoir comme des objets identiques vus sous des angles diffrents. Enseigner clairement la distinction entre ces lettres, qui scrivent avec des gestes diffrents et se prononcent diffremment

  • 2. Principe de progression rationnellea/ Rgularit des relations graphme-phonme: il convient denseigner les correspondances graphme/phonme en fonction de leur rgularit statistique, les plus rgulires en premier.b/ Frquence des graphmes et des phonmes: enseigner les plus frquents et les correspondances les plus frquentes, ie, celles qui permettent de lire le plus grand nombre de mots.c/ Facilit de prononciation de consonnes isoles : comprhension de la rgle fondamentale de lalphabet; introduire en premier les consonnes continues : l, r (liquides), m, n, (nasales) ou fricatives (f, v, j ch, z, s), plus tard les consonnes occlusives (p,t,k,b,d,g)d/ Complexit de la structure syllabique : difficile de prononcer certaines syllabes : groupes de consonnes conscutives. Prsenter en 1er lieu les structures CV et VC avant les structures CVC, puis CCV, CCCV Ex: stricte/ Insparabilit des graphmes complexes : graphmes dits complexes composs de plusieurs lettres (ou, an, au, eau, ch, qu). Introduire tt les plus frquents, et les seuls qui permettent de transcrire un phonme (ou, che, oi, un); units conventionnelles qui se lisent comme un tout et non pas selon les rgles normales de lassemblage (b+a=ba). Pour faciliter la mmorisation, prsenter toujours ces graphmes sous la forme dune entit insparable

  • 2. Principe de progression rationnelle

    f/ Lettres muettes : particularit frquente en franais enseigner prcocment, les omettre reviendrait apprendre une orthographe fausse. Les imprimer dans une couleur particulire pour mettre en vidence le fait quon ne les prononce pas.g/ Frquence des mots : pour lire des petits textes qui ont du sens, certains mots de haute frquence doivent tre enseigns trs tt, mme sils ne sont pas rguliers; mots-outils avec graphmes prononciation exceptionnelle (mes, tes, ses, les, eu) sont apprendre par cur.h/ Rle des morphmes (plus petites units de sens que contiennent les mots: suffixes, prfixes, racines, terminaisons grammaticales: ortho-phon-iste-s) Laccs au sens sappuie sur la dcomposition en morphmes. Enseigner explicitement la combinatoire des morphmes en prenant en compte le fait que ces marques de drivation (gran) ou les terminaisons grammaticales sont notes lcrit mais ne se prononcent pas loral.

  • 3.Principe dapprentissage associant lecture et critureApprendre composer des mots et les crire facilite lapprentissage de la lecture. Forte asymtrie entre les correspondances graphmes/ phonmes (pour lire) et les correspondances phonmes /graphmes (pour crire. Orthographe du franais transparente pour la lecture, opaque pour lcriture. Exploration des lettres par le toucher et par le geste dcriture amliorent la lecture. Activits dcriture et de composition de mots laide de graphmes mobiles (dicte ou image doivent tre pratiques tous les jours en lien avec la lecture. Eviter que lenfant construise des mots mal orthographis, corriger les erreurs de rgularisation orthographique (oto, auto), expliciter lorthographe conventionnelle et reprer les correspondances graphme/phonme. Favoriser les changes pour consolider la comprhension de lcriture alphabtique (ateliers de ngociation graphique, dicte la parlante, mmorisation)

  • 4.Principe de transfert de lexplicite vers limplicite Correspondances graphmes/phonmes enseignes sous formes de rgles explicites, dcode en faisant un effort conscient (auto-apprentissage), puis rencontre quotidienne avec de nombreux exemples pour rendre le dcodage routinier et fondes sur des connaissances implicites. Le transfert de la mmoire explicite vers la mmoire implicite libre du dcodage et permet laccs au sens. La seule exposition des mots ne suffit pas: 1/ Enseignement explicite des rgles2/ Leur apprentissage implicite par des lectures rgulires et intenses.

  • 5. Principe du choix rationnel des exemples et des exercicesLenfant sappuie sur lensemble des exemples et des exercices pour infrer ce quil pense tre la rgle ou la rponse attendue de lenseignant. Choisir soigneusement les mots prsents pour faciliter la comprhension de la rgle et viter dinduire en erreur.a/ Concordance avec lenseignement: ne pas utiliser dans les exercices des notions qui nont pas t apprises de faon explicite.b/ Proscription des erreurs : pas de mots mal orthographis, exemples font appel de vrais mots du franais (choisir balle et dalle plutt que boule et doule)c/ Distinction entre le nom et le son des lettres : connaissance du nom conventionnel des lettres (a, b, c..) peut gner au dbut de lapprentissage (p+i= pi et non pi). Lors des premires sances consacres au code, viter le nom des lettres et privilgier leur prononciation : diffrence entre nom des lettres et son des lettres.d/ Varit des exemples et des exercices : Cf je lis avec Lon

  • 6/ Principe deffort, de plaisir et de rcompenseFacteurs dterminants de la vitesse dapprentissage : crer un climat propice lattention, crer un contexte motivant pour que lenfant trouve le plaisir dapprendre et soit rcompens de ses efforts (noter tous les progrs..). Les activits peuvent tre ludiques (jeux de rimes, mots tordus, comptines) mais aussi actives, stimuler la participation et la crativit.

  • Quand il y a difficult

  • Aide personnaliseQuels lves ?Pour tous les lves qui en ont besoinElves en grande difficult: organiser la cohrence et la complmentarit des aides (PPRE) Domaines prioritaires: Franais et mathmatiquesMaternelle : Vocabulaire, conscience phonologique, dnombrementCP / CE1 : 3 domaines ajouts: comprhension, reconnaissance de mots, numration.Cycle 3 : textes plus complexes et exigences de comprhension, mathmatiques, faits numriques

  • Formes de lAide personnaliseChoisir la modalit la plus adapte aux besoins des lves ;De laide directe lactivit de classe aux programmes dentranements structurs.Laide au jour le jour : articule lactivit scolaire quotidienne, anticipation, reprise des activits.Organise sur une srie de squences: un objectif spcifique, groupe dlves ayant les mmes besoins (connaissances, comptences, attitudes) homogne ou htrogne.Laide au passage de classe :CP, CE2, lves reprs fragiles;Programmes structurs dentranement sur 20 semaines, progression avec des groupes homognes en CP/CE1 : apprentissage de la lecture.

  • Travail en petits groupesEspace de travail protg : mise en confiance , scurisation;Espace de parole protg : permet dexpliciter la pense, la dmarche ; facilite les interactions entre lves;Propice lobservation: permet didentifier la nature des difficults;Propice au dveloppement de lattentionEspace de russite, conscientisation des apprentissages et du rle dlve.

  • Supports de travailDialogue pdagogique: explicitation des stratgies et tayages des situations par loral.ManipulationsRessources informatiquesJeu : apprendre lutiliser et identifier les apprentissages.

  • Moment et durePrivilgier les priodes de grande vigilance : fin daprs-midi ou de matine ;Dures courtes et frquentesForme rptitive des sances2h maximum par lve

  • Aide personnalise et stage de remise niveauArticulation entre AP et stage : complmentarit amliorer pour les CM2 aprs les valuations nationales, concevoir un parcours personnalis poursuivre au collge.Stratgie de relance: centrer les stages sur les mathmatiques, stages dans les collges pour les CM2, tendre le dispositif aux CE1.

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture : reprer les lves concerns par laide personnaliseDifficults de rythme de travail lis la non-matrise de la lecture : trois catgories :Matrise insuffisante de lidentification des mots, manque de sret dans le dcodage.Lenteur excessive en lecture orale et silencieuse;Difficult comprendre le sens dun texte quand le dcodage est performant ;

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Organiser laide personnaliseDifficult dapprentissage: dcalage dans 3 domaines complmentaires de lecture : identification, vitesse et comprhension.Rassurer partir de ces trois axes;Privilgier lentranement rgulier : 4 x 30 ou 3 X 40

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Composition dune sanceChaque sance est structure de faon identique: 5 10 dentranement sur les trois domaines de comptences en alternant oral/ crit;Dcodage progressif de syllabes Dicte de motsLecture de phrases et de textes courts, lus par le matre et relu par llve;Dcouverte dun texte inconnu mais compos principalement de mots connus.Le choix des mots est dtermin par un critre de frquence et de difficult orthographique. Les listes de frquence (1000 mots) permettent dorganiser un corpus progressif en fonction dune certaine rgularit orthographique

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Le choix des motsDtermin par des critres de frquence et de difficult orthographique. Les listes de frquence (1000 mots) permettent dorganiser un corpus progressif en fonction dune certaine rgularit orthographique.

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Le travail sur les phrasesDvelopper la comprhension de phrases descriptives ou de consignes.Phrases de plus en plus complexesTravail sur le sens de la phraseTravail sur le sens des mots et ses variations en fonction du contexte et du systme rfrentiel.

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Le travail sur les textes Composs par lenseignant ou tirs de recueils raliss pour ce type dactivits.Travailler les textes ou fragments utiliss en classe avant leur introduction dans le cadre de la classe (anticipation): facilitation, connaissance de lunivers de rfrence du texte .

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Evaluer le niveau des lvesEvaluation : partie intgrante du processus dapprentissage et daide.Un protocole dvaluation simple pour : mieux connatre les comptences acquises en lecture, comprendre le niveau de matrise acquis pour chacune des trois comptences reprer les besoins de chaque lve en difficult en CE1adapter les interventions de lenseignant

  • AP au CE1 et valuation des comptences en lecture :Mesurer lefficacit du travail accompli1er niveau : Lvaluation des progrs se fait au cours des sances daide.Valoriser le travail par la mise en exergue des progrs raliss.2nd niveau: dans la classe, avec les mots et textes travaills lors des sances daides (anticipation)En fin danne, protocole dvaluation des acquis des lves en CE1 : mesure de lefficacit du programme daide.

  • Regroupement des rponses attendues par catgorie de comptence

    Dcodage 18 19 20 21 26 27 28

    Fluidit 29 30

    Comprhension de phrase 1 2 3 4 5 6 13 14 15 16 17

    Comprhension de texte 7 8 9 10 11 12 22 23 24 25

    *Science de la lecture: psychologie exprimentale et imagerie crbraleListe de principes non exhaustive, pas hirarchiss, *Enseigner explicitement les rgles fondamentales du code alphabtique: les lettres sassemblent de gauche droite, les combinaisons quelles forment transcrivent les sons du langage (phonmes) selon des rgles simples.P1a: Introduire chaque nouveau graphme dans des contextes multiples; montrer que la consonne, combine diffrentes voyelles en modifie la prononciation de faon rgulire (la, le, lu, lo, li) et inversement (la, ra, ma )P1b : Lenfant doit comprendre que que la lettre l fait li mais aussi li sur un simple changement dordreP1b : cela ne va pas de soi et ncessite un entranement du regard, de lattention spatiale et du processus dassemblage phonologique. Faire alterner les structures voyelles/ consonnes et consonnes/voyelles en montrant lenfant quelles conduisent des prononciations distinctes (li/il)P1d: lenfant ne comprend pas ncessairement que les lettres en miroir sont distinctes. Enseigner explicitement briser cette symtrie, toute astuce est la bienvenue, prendre des repres spatiaux, dcrire lcriture de la lettre, passer par la cursive, raconter une histoire ce propos (d: dos, b: ventre bb) pour avoir des moyens mnmotechniques.*Les graphmes sont introduits un par un selon une progression rationnelle, fonde sur un compromis entre plusieurs paramtres linguistiques connus pour influencer la difficult de la lecture, quantifis par une analyse statistique de la langue. (progression sera bientt propose et liste de mots)a/ V se prononce toujours V alors que g se prononce j ou g. V sera donc enseign en premier.Lenseignement explicite des correspondances graphmes /phonmes est celui qui facilitent le plus lapprentissage de la lecture; Etude des rgularits, des rgles moins rgulires et des irrgularits.

Recommended

View more >