UN/ assistance to the palestinian people

  • Published on
    22-Jan-2016

  • View
    43

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

UN/ assistance to the palestinian people. DIPLOMATIE DES VILLES ET COOPERATION DECENTRALISEE EN PALESTINE. La cration du Fonds de coopration dcentralis pour la Palestine (1994) le contexte. Lenjeu de la relation euro-mditerranenne - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

<ul><li><p>UN/ assistance to the palestinian people</p><p>DIPLOMATIE DES VILLES ET COOPERATION DECENTRALISEE EN PALESTINE</p><p>*</p></li><li><p>LA CRATION DU FONDS DE COOPRATION DCENTRALIS POUR LA PALESTINE (1994)</p><p>le contexte </p><p>Lenjeu de la relation euro-mditerranenne</p><p>Le conflit isralo palestinien: un blocage pour lensemble du dveloppement de la rgion</p><p>Les accords dOslo: une fentre dopportunit</p><p>Lenjeu des CT dans la problmatique de construction de lEtat palestinien *</p></li><li><p>LA CRATION DU FONDS DE COOPRATION DCENTRALIS POUR LA PALESTINE (1994)Premire dlgation dlus sous lgide de Cits Unies France</p><p>Une dmarche collective favorisant les synergiesVille ville soutenu par le MAE et consulat de France Jrusalem programme transversal (soutenu par le MAE et la Commission Europenne) une antenne RamallahUn soutien institutionnel (statut des collectivits locales, APLA)*</p></li><li><p>LINSTALLATION DE PARTENARIATS DANS LA DURE (1)</p><p>Dunkerque Gaza</p><p>Lille Naplouse</p><p>Seine Saint Denis / Val de Marne Tulqarem/Jenine/Qalqilya</p><p>Belfort Hbron</p><p>* Villes de Rhne Alpes District de Bethlem*</p></li><li><p>LINSTALLATION DE PARTENARIATS DANS LA DURE (2)</p><p>La question de Jrusalem Est</p><p>Le partenariat avec la Maison dOrient</p><p>Le travail avec le centre culturel franais</p><p>Les camps de rfugis</p><p> Bande de Gaza , Cisjordanie, Jrusalem*</p></li><li><p>LE TOURNANT DES ANNES 2000</p><p>Assassinat de Yitzhak Rabin, limitation de la mobilit des personnes et colonisation, report des lections municipales</p><p>2000 1re assises de la coopration dcentralise franco -palestinienne et dclenchement de la deuxime intifada</p><p>Transformation en rseau, le RCDP</p><p>Conflit ouvert, construction du mur, dlgations politiques, mission dobservation des lections, Dunkerque 2003 et cration de COEPPO</p><p>*</p></li><li><p>LES LEVIERS DE LACTION DES COLLECTIVITS (1)LAIDE AUX PROJETS </p><p>En 2013/ 67 collectivits , 190 projets, 109 partenaires 3 millions + 5 millions APD</p><p>Eau et assainissement ( Paris/Jericho nord Cisjordanie)quipements sportifs et culturels ( Gaza, Hbron)Soutien lartisanat Tourisme solidaire (Bthlem, Jericho, Hbron) Action ducative et action socialeAmnagements urbainsValorisation du patrimoine (reconnaissance de la vieille ville dHbron au patrimoine mondial de lhumanit UNESCO)</p><p>*</p></li><li><p>LES LEVIERS DE LACTION DES COLLECTIVITS (2)LE RENFORCEMENT DES CAPACITS LOCALES </p><p>* Du partenariat pas de lassistanatassistance la matrise douvragecollectivit bnficiaire responsable des choix, du cahier des charges</p><p>* La formation des cadres municipauxStages, changes de pratiques, sminaires multilatraux(finances, RH, urbanisme, informatisation des services, documents durbanisme, </p><p>*</p></li><li><p>LES LEVIERS DE LACTION DES COLLECTIVITS (3)LA FORMATION INITIALE ET PROFESSIONNELLE</p><p>Formation de cadres techniques, de professionnels de la sant, danimateurs, dintervenants sociaux, de bibliothcaires (accueil de stagiaires, formations spcifiques) </p><p>Accompagnement des programmes dchanges universitaires organiss dans le cadre des coopration bilatrales (Octroi de bourses complmentaires, accueil et hbergement)</p><p>Effet levier par cration dun tissus relationnel, partenariats institutionnels diversifis </p><p>*</p></li><li><p>LES LEVIERS DE LACTION DES COLLECTIVITS (4)LA PROMOTION DES CHANGES HUMAINS</p><p>Rhabiliter les jumelages (articuler coopration technique et changes)Faire tomber les prjugs et favoriser le dialogue entre les peuplesLe maintien et le renforcement des liens pour contrer ladversit: blocage des projets, isolement et enfermement, obstacles la mobilitCultiver notre part duniversel et viter le repli sur soi*</p></li><li><p>LES LEVIERS DE LACTION DES COLLECTIVITS (5)LA PROMOTION DES CHANGES HUMAINSQUELQUES EXEMPLES</p><p>Bonneuil / JrichoEchanges entre associations fminines, accueil denfants, tournois sportifs</p><p>Dunkerque/Gaza changes autour du livre, de la musique, du cinma, de la posie, de la photographie</p><p>Toulouse et Ramallah: coles du cirque, conservatoires, ecoles des Beaux Arts</p><p>*</p></li><li><p>Un enjeu majeur: la conqute de lopinion localeLa ncessit dune adhsion de la population locale la coopration internationale</p><p>La sensibilisation de lopinion europenne la cause des droits du peuple palestinien Une communication dautant plus efficace quelle part du quotidien des populationsLes effets multiplicateurs de la communication locale</p><p>*</p></li><li><p>Quelles perspectives?Un impratif catgorique: lever lobstacle politique et permettre au peuple palestinien dexercer sa souverainet</p><p>500 collectivits engages au niveau europen. Le mouvement des collectivits est irrpressible . Il faut lencourager pour accentuer la pression sur la communaut internationale(Premier Forum mondial de la coopration dcentralise pour la Palestine)</p><p>Conjoindre les efforts des cooprations dcentralises, bi et multilatrales</p><p>*</p></li></ul>