Perspectives sur le développement mondial: les histoires

  • Published on
    19-Oct-2014

  • View
    1.491

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Quelques histoires qui se trouvent dans l'dition 2012 des Perspectives du dveloppement mondial 2012.

Transcript

social cohesion

Histoires

Suivez nous sur Twitter #PDM 2012

2

Une socit cohsive se soucie du bien-tre

de tous les citoyens dans un environnement de confiance, tout en leur offrant accs cette

prosprit. Rsum

3

Au cours des annes 2000, 83 pays en dveloppement, ont doubl leur taux de croissance par habitant.

Rsum

4

En Tunisie et en Thalande, la fin des annes 2000, les revenus ont augment, les rsultats sociaux se sont amliors

mais le sentiment de bien-tre a diminu. Rsum

5

Au Costa Rica, en 2010, 80% des personnes taient satisfaites de leur vie en raison notamment de bons services

dducation et de sant;

Dans les pays de lOCDE, seulement 73% sont satisfaites. Chapitre 1

6

Le premier 1% des gens deviennent plus riches

dans les pays riches

Ainsi quen

Chine, Argentine, Inde, Indonsie et Afrique du Sud.

Chapitre 4

7

Emplois mdiocres, chmage, mauvais traitements aux immigrants, manque de moyens pour les femmes, et accaparement des terres, autant de facteurs qui menacent la cohsion sociale. Chapitre 3

8

En moyen dans les pays en dveloppement, 55 % de lemploi hors agriculture est informel. Chapitre 3

9

La fminisation de lagriculture va de pair avec la fminisation d

emplois de mauvaise qualit.

Chapitre 3

10

L introduction dun salaire minimum a souvent un effet positif pour ceux qui occupent des emplois informels en

Amrique latine. Chapitre 6

11

Dar es Salaam, Nairobi, Luanda et Addis Ababa devraient DOUBLER leurs populations dans les 15 prochaines annes.

Chapter 3

12

Aujourdhui, 800 millions de personnes vivent dans des taudis.

Chapitre 3

13

Dans les conomies croissance rapide, la classe moyenne mondiale va tripler de 1 milliard aujourd'hui plus de 3 milliards en 2030

et va exiger de meilleurs services publics.

Chapitre 4

14

La discrimination envers les immigrants est un facteur majeur qui

empche la cohsion sociale.

Chapitre 3

15

Quand des vies sont en jeu, mme une lgre hausse des prix alimentaires ou une lgre pnurie des approvisionnements alimentaires peuvent provoquer des meutes. Chapitre 3

16

Entre 2000 et 2008, le taux net de scolarisation dans le primaire atteint

84% en Afrique sub-Saharienne

mais trs peu dlves obtiennent leur diplme dtudes secondaires.

Chapitre 4

17

Pour que des socits fortes puissent merger, une femme doit pouvoir :

obtenir un emploi si elle le souhaite, un prt pour dmarrer son entreprise, accder aux nouvelles technologies pour laider progresser et avoir des droits la

propriet et lhritage. Index Institutions sociales et galit homme-femme (ISE) 2009

18

Taxes and Transferts Ingalit peuvent diminuer

Rsum

19

Les socits dans lesquelles travailler dur est la valeur qui permet de raliser ses objectifs (pas la chance ni les relations)

acceptent davantage le paiement des impts. Chapitre 5

20

Dans une socit o le niveau de mfiance est lev, les citoyens sont plus enclins tolrer l'vasion fiscale. Chapitre 5

21

Les bons emplois sont un indicateur cl

du bien-tre dune nation.

Chapitre 6

22

Si les gens paient leurs impts, Cest un bon indicateur de la sant dune socit o les gouvernements font confiance aux citoyens et les citoyens font confiance leurs voisins et leurs lus. Chapitre 5

23

Favoriser la participation des citoyens et du retour dinformation est essentiel pour quun pays se dveloppe. Cest un autre indicateur du bien-tre dune socit.

Chapitre 7

24

Des sports comme le football ont prouv quils peuvent aider crer un esprit de participation, prise de dcision, inclusion, tolrance, partage et respect chez les enfants comme chez les adultes. Chapitre 9

25

Favoriser la diversit dans les coles est essentiel pour renforcer la perception positive des autres.

Chapitre 8

26

Les gouvernements doivent rendre les dpenses publiques et la fourniture de services plus efficaces court et long terme.

Chapitre 9

27

Favorise- t-on la confiance ? Avons-nous inclus tous les citoyens ?

Est-ce ceci gnre plus de possibilits pour les citoyens ? Les dirigeants devraient prendre en compte ces questions lorsquils prennent des dcisions.

Chapitre 9

28

Les donnes doivent tre toffes et amliores et le public doit avoir accs ces donnes.

Chapitre 9

29

Les politiques publiques sont plus efficaces dans

des socits cohsives. Chapitre 2

Suivez la discussion en direct sur Twitter le 21 novembre 2011 !

OECD_Centre Wikiprogress #PGD2012

Plus dinformation: www.oecd.org/dev/perspectives

Slide Number 1Slide Number 2Slide Number 3Slide Number 4Slide Number 5Slide Number 6Slide Number 7Slide Number 8Slide Number 9Slide Number 10Slide Number 11Slide Number 12Slide Number 13Slide Number 14Slide Number 15Slide Number 16Slide Number 17Slide Number 18Slide Number 19Slide Number 20Slide Number 21Slide Number 22Slide Number 23Slide Number 24Slide Number 25Slide Number 26Slide Number 27Slide Number 28Slide Number 29Slide Number 30