2012 année du décollage du paiement sans contact ?

  • Published on
    18-Jun-2015

  • View
    605

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La premire tude sur le paiement sans contact ralise auprs d'utilisateurs de Smartphone. Qui seront les premiers utilisateurs ?

Transcript

  • 1. NOTE DANALYSE avril 2012 1NOTE DANALYSE DE LA DIRECTION DES SOLUTIONS DIGITALESCSA dcrypte Le paiement sans contact 2012 SERA-T-ELLE (ENFIN) LANNE DE DCOLLAGEDU PAIEMENT SANS CONTACT EN FRANCE ?Promueparlesindicateurs sont au vert : le parc defabricants,dveloppeurs, institutions tlphones compatiblesnestplusfinancires et autres industriels, runis ngligeable,etprogressedepuis 2004 au sein du forum de la Near rapidement, mme la marque la pommeField Communication, la rvolution du travaillerait dessus pour liPhone 5.paiement sans contact est attendueMais lquipement des commerants tardechaque anne Et pourtant, elle tarde se concrtiser. Et du modle conomiquevoir le jour !retenu dpendra en grande partie lenvolde la technologie, les diffrents acteursayant cur dviter lcueil Moneo, qui2012 : DE LEXPERIMENTATION AUna jamais russi dcoller faute dunDEVELOPPEMENT DUN NOUVEL USAGE ? quipement massif des commerants.En plein dveloppement au Japon et auxReste le dernier facteur de lquation duEtats-Unis, le paiement sans contact est en succs : la confiance des utilisateurs. PourFrance encore en exprimentation, avecvaluer cet indicateur, CSA sest intressdes initiatives qui se multiplient dans aux possesseurs de Smartphones, afin deplusieurs villes comme le dispositif Citizy mieux comprendre leurs perceptions etlanc en mai 2010 Nice, qui rassemble attentes par rapport au paiement sansoprateurs tlcoms, banques, oprateurscontact.de transport, commerants et acteursindustriels. Objet de toutes les attentions, lesuccs de cette technologie est sans nulO EN EST LE GRAND PUBLIC ?doute li en partie au moins lapossibilit demain de pouvoir payer avecPremier constat, peu connu il y a quelquesson mobile. annes, le concept commence faireparler de lui. 69% des possesseurs deMais au-del des initiatives pilotes, pourSmartphone franais dclarent avoir djque les usages dmarrent vraiment enentendu parler de paiement sans contactFrance, trois conditions sine qua non sont et de la technologie NFC. Ce chiffre cacherunir : dabord, disposer de terminaux toutefois desniveaux dinformationmobiles compatibles,sassurer dediffrents : sils sont 23% en avoir entendulquipementdescommerces, etparler plusieurs fois, ils sont en revancheenfin, gagner la confiance du grand 46% nen avoir que vaguement public, les futurs utilisateurs ! entendu parler.Sur la compatibilit des terminaux, les Frdric Renaldo Directeur des Solutions Digitales

2. NOTE DANALYSE avril 2012 2Payer avec son tlphone nest pas encore Jai toujours mon portable sur moi et celaune vidence pour les dtenteurs desimplifierai mes achats. Smartphone, seulement 47% dentre eux Il ny aura pas de risque doublier sa carte bancaire dans la machine pour payer. aimeraient se voir offrir cette possibilit. Les Un seul "outil" dans le sac freins sont encore nombreux, les utilisateursayant desexigences extrmementfortes, tant pour la scurit des paiementsMalgr cela, on voit bien pour linstant queeffectus que pour la protection des la simplicit et la rapidit, principauxdonnes personnelles.bnfices spontanment avancs en faveur du paiement sans contact, ne constituent pas des avantagesSouhaiteriez-vous avoir la possibilit de pouvoirconcurrentiels forts par rapport lexistant : payer avec votre tlphone portable en magasin ?la Carte Bancaire. 1624 possesseurs de Smartphone Principal avantage du paiement viaNesouhaiteraitSouhaiterait tlphone mobile: la portabilit vraiment pas vraiment 12% (mentionne par 25% des rpondants) et 19% qui dpasse celle attribue la Carte Bancaire. Le tlphone semble ainsi convaincre plus fortement en tant que moyen de paiement personnel, que lon a Ne souhaiterait Souhaiterait toujours avec soi.probablement probablement 35%Avantages principaux despasNFCCBdiffrents modes de paiement34%La simplicit48%65%La rapidit45%57%Certains verbatim recueillis auprs de nosLa portabilit 25%13%interviews illustrent bien les diffrentes La traabilit & suivi des oprations11%28%craintes, avec en premier lieu la perceptionUn paiement scuris 11%23%dun risque accru de se faire drober son Accept partout6% 26%tlphone, mais aussi la plus grande facilit Les assurances bancaires 3% 8% le pirater. Adapt des achats importants 1% 8% Le risque de se faire drober le tlphone et Lanonymat 3% 2%donc de mon moyen de paiement. 1624 possesseurs de Smartphone Ca encouragera encore plus les vols detlphones, la carte Bleue a me va trs bien ! Dans tous les cas de figures cest plutt La possibilit de vol de donnes bancaires enlattentisme qui risque de prvaloir dans lespiratant le tlphone. prochains mois, 53% des rpondants Concentrer sur un seul appareil lectronique attendront dabord que la technologietout un tas de fonctionnalits nest pas trs sr. sinstalle et que dautres personnes leurQue faire en cas de dfaillance de lappareil ? fassent un retour dexprience positif.Si votre banque vous offrait ce service, pensez vous que...A linverse les partisans du paiement sanscontactaccueillent positivementlaNutiliseraitUtiliseraitfacilitation du paiement, mais aussi lapascertainement 25%22%centralisation de toutes les applications ausein dun mme appareil que lon atoujours sur soi. Rapidit et simplicit ! Inutile de sortir sa carte Attendraitou quoi que ce soit. Systme dj en place au avantJapon et trs pratique. dessayer 53% 1624 possesseurs de Smartphone Frdric Renaldo Directeur des Solutions Digitales 3. NOTE DANALYSE avril 20123QUI SERONT LES PREMIERS UTILISATEURS investisse notre quotidien.DU PAIEMENT SANS CONTACT ? Enfin, au-del des quipements, commeComme pour dautres technologies, le nous lavons observ, il va aussi falloirdcollage du paiement sans contact duqueretsurtoutconvaincrelespassera par des early- consommateurs quant la fiabilit duadopters, susceptibles dentraner dans leur systme. Un sujet sensible, un frein essentielsillage le reste des utilisateurs. Mais lever... Et les polmiques rcentes sur lestonnement, lorsque lon analyse le profil failles de scurit touchant la solution dedes rpondants les plus enthousiastes, onGoogle ne sont pas de nature rassurerdclepeu dediffrencesune majorit de clients circonspects.sociodmographiques avec le reste desFort de ce constat, les prochains moispossesseurs de Smartphones. Il faut donc pourraient plutt voir se dvelopperchercher ailleurs les leviers de ladoption du lutilisation de la technologie NFC sur depaiement sans contact nouvelles applications entre utilisateurs telsNous avons donc choisi de nous intresserque les changes de fichiers, mais il faudrade plus prs aux Mobinautes, cest--dire sans doute faire encore preuve de patiencecelles et ceux qui surfent sur Internet partir avant de demain pouvoir payer avec sondun tlphone mobile, soit les 362tlphone mobile mmesitouspersonnes de notre chantillon ayant saccordent sur les potentialits de cettespontanment rpondu via leur mobile.technologie : La vraie rvolution des paiements mobiles ne vient pas deEt l, des diffrences patentes se dessinent lutilisation dune technologie donne maisavec le reste de la population. Ainsi, 54% de la capacit des acteurs rinventer dedentre eux souhaiteraient pouvoir payer nouveaux produits et services en ajoutantdans les magasins avec leur tlphonedes bnfices clients, avant et aprs laportable (contre 44% pour le reste detransaction. La capacit offrir des serviceslchantillon). De mme, 32% utiliseraient plus contextualiss et plus personnalisscertainement ce mode de paiement contre(accs linformation produit en23% pour le reste de lchantillon. Et chezmagasin,coupons mobiles)auxeux, la simplicit et la rapidit du paiementconsommateurs pour les inciter dcouvrirsimposent clairement comme les moteursde nouvelles offres ainsi que la possibilitde ladoption de ce nouvel usage endintgrer des offres de fidlisation sur unparticulier chez les utilisateurs diPhone.portefeuille numrique peuvent changer laCes rsultats montrent bien que la simpledonne. dclarait Thomas Husson, analystepossession dun terminal compatible NFCchez Forrester.ne sera pas suffisante, mais que ce seront Bref, une innovation technologique quiles utilisateurs les plus avancs qui ouvrirontpourrait demain rvolutionner le marketingle march. pour des marques en qute permanente de nouveaux outils pour nourrir leur relation avec les consommateurs, et cest peut-treALORS, QUATTENDRE DE 2012 ? l le meilleur levier de sa diffusion auprs duLquipement des utilisateurs restant ce grand public.jour limit, il faudra sans doute attendrelentre de tous les fabricants pour observerFrdric RENALDOune acclration sur ce march. Restera Directeur des Solutions Digitalesensuite quiper les points de vente enterminaux de paiement, mais aussi termeles distributeurs de billets des agencesbancaires. Autrement dit, beaucoup reste faire pour que cette technologie Frdric Renaldo Directeur des Solutions Digitales 4. NOTE DANALYSE avril 2012 4 Mthodologie Etude exclusive ralise par linstitut CSA par internet (CAWI Computer Assisted Web Interviewing) du 10 au 13 janvier 2012. Echantillon de 1624 personnes, reprsentatif des possesseurs de Smartphone ge de 18 ans et plus et constitudaprsla mthode desquotas (sexe, ge, profession, rgion). En labsence de statistiques officielles (type INSEE) sur la structure sociodmographique et professionnelle des possesseurs de Smartphone en France, la reprsentativit de lchantillon a t assure partir des rsultats de ltude Crdoc : Conditions de vie et Aspirations - juin 2011Retrouvez sur www.csa.eu nos prcdentes notes danalyseDes primaires populaires ? Analyse de la participation la primaire socialiste (nov. 2011)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2011/opi20111031-des-primaires-populaires.pdfBilan 2011 de la popularit du Chef de lEtat (dcembre 2011)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2011/opi20111231-bilan-de-l-annee-2011-pour-nicolas-sarkozy.pdfLe vote des catgories populaires (janvier 2012)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120111-note-d-analyse-vote-des-categories-populaires.pdfLe vote dextrme-gauche(janvier 2012)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120201-note-d-analyse-vote-de-l-extreme-gauche.pdfLa WebCampagne 2012 (fvrier 2012)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120217-note-d-analyse-la-webcampagne-2012.pdfLe vote en faveur de Franois Bayrou (mars 2012)http://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120312-note-d-analyse-l-electorat-de-francois-bayrou.pdfElections prsidentielles et audience des missions de tlvision (mars 2012)En partenariat avec NPA Conseilhttp://www.csa.eu/multimedia/data/sondages/data2012/opi20120313-note-d-analyse-audiences-tv-et-elections-presidentielles.pdf NOUS CONTACTERDIRECTION DE LA COMMUNICATIONDPARTEMENT DES SOLUTIONS DIGITALESLda BONTOSOGLOUFrdric RENALDO, Directeurleda.bontosoglou@csa.eu frederic.renaldo@csa.eu Frdric Renaldo Directeur des Solutions Digitales