BILAN DU PROJET CDI Louise Michel Egalité ?· BILAN DU PROJET CDI « EGALITE FEMMES-HOMMES » Novembre…

Embed Size (px)

Text of BILAN DU PROJET CDI Louise Michel Egalité ?· BILAN DU PROJET CDI « EGALITE FEMMES-HOMMES »...

  • 1

    LyceLouiseMichel:Rdactrice:MmeBorel;relectureetcomplment:MmeConti-Eymery

    LyceLouiseMichelBILANDUPROJETCDIEGALITEFEMMES-HOMMES

    Novembre2015

    CONTEXTE- La thmatique de lgalit femmes-hommes -et plus largement celle des

    discriminations- estundesaxesfortsdesprojetsdulyceLouiseMicheletelleestdclinesousdiversesformesparplusieurscollguesdansltablissement.

    - Au CDI, ce projet est dans la continuit dautres actions menes les annesantrieures (projet Discriminations: rflchir pour ragir en 2013,expositionViolences:ellesdisentnonen2014.)

    - EnBacPro, ltudedelaplacedesfemmesdanslasocitestauprogrammedhistoiredes classesde1e,et laquestionde lgalitetdesdiscriminationsestundesthmesdtudeenducationciviquepourles2des.

    - LesingalitssocialessontlundesthmesabordstoutaulongdelaformationdeslvesdelafilireST2S.

    - Enfin, fin juin2015,HlneJournauddesbibliothquesdeRelais lecturenousarelay une proposition du service de lutte contre les discriminations de lavilledeGrenoblepourfaireintervenirlacompagnieduThtreduRelautourdelgalitfemmes-hommes.

    - Leprojetsedrouleenplusieursphases:I.EXPOSITIONFEMMESDANSLASOCIETE-LETATDUMONDEDESFEMMES:du9novembreau4dcembre2015Cetteexpositionsadressetouteslesclassesdulyceprofessionnelettechnique,desclassesde2ndeauxclassesdeBTS.ConceptionetmiseenformeLexposition a t conue partir dune slection de panneaux tirs de deuxexpositions prtes par la Maison de lgalit femmes hommes dEchirolles,complts par des panneaux conus par unedocumentaliste pour actualiser lesdonnes,enparticulierentermesdechiffres.Unquestionnaire,fruitdunecollaborationentreMmesMAURY,TERRELetBOREL,atconupouraccompagnerlesvisitesdeslvesetservirdesupportauxchanges.Ilatutilispartouteslesclasses,uneexceptionprs.Eneffet,lexpositionagalementservidesupportlactionprofessionnelledungroupedtudiantesde1TSESFsuivieparMmeVUILLETetparMmeCONTI-EYMERY.Dansle

  • 2

    LyceLouiseMichel:Rdactrice:MmeBorel;relectureetcomplment:MmeConti-Eymery

    cadrede leurprojet, ellesont ralis leurproprequestionnaireet lontutilispour lavisitedeslvesde1SPVL.Le questionnaire tait distribu en pralable aux lves pour faire merger leursreprsentations,leursconnaissancesetmconnaissancesdesingalitsentreleshommesetlesfemmes,lesclassesontpuensuitecomplterleursinformations,et/ourectifiercertainesidesreuesenvisitantlexposition.

    A lissue de la visite, un temps a t rserv avec chaque groupe lchangeavec/entrelves,cequiapermisdesexprimeretdedbattreautourdethmestelsque les ingalits salariales et professionnelles, la rpartitiondes tchesdomestiques,les violences conjugales, lIVG et la contraception, mais aussi lexcision, la parit enpolitiqueoulaccslducation.

    II.INTERVENTIONDUTHEATREDUREEL:spectacle-dbatLespetitesinfamies26/11/15de1416h.Amphithtredulyce

    Le service de lutte contre les discriminations de la ville deGrenoble a propos aux bibliothques municipales et certains tablissements scolaires defaire intervenir leThtre du rel, une compagnie base StMartin dHres et qui travailledepuisplusieursannessurlesingalitsfemmes-hommes.OutrelethtreduRel,lePlanningfamilialdeGrenobleagalementparticip,pouranimerledbataprslespectacle.ContenuetdroulementUnesayntede1520mninterprteparuncoupledecomdiensestjouedefaonparticipativeaveclepublic.Thmatique:ladominationmasculine.

    Pourquoi la prdominance masculine est-elle dcrie quand elle sexerce demanire visible ou violente? Et pourquoi cette domination est-elle intgrelorsquellesexprimeauquotidiendemanireinsidieuseetprotectrice?

    Undbatpartirdesractions,remarquesetquestionsdeslvesfaceauxproposetsituations exposs dans la saynte est ensuite men. Le dbat a t conduitprincipalementpar les comdiensde la compagnie et deux intervenantesduplanningfamilial, mais certains enseignants ou autres adultes prsents sont galementintervenus.

  • 3

    LyceLouiseMichel:Rdactrice:MmeBorel;relectureetcomplment:MmeConti-Eymery

    Lesintervenants:- Thtredurel:2comdiens+lechargdecommunication- Planningfamilial:MmesCRETetPERRIN+MelleCANINO(servicecivique)- BibliothquesmunicipalesdeGrenoble:MmeJOURNAUD+2stagiaires- Autres structures: une reprsentante du Prunier sauvage; une reprsentante

    duservicedeluttecontrelesdiscriminations.IIIAUTRESAXESDINTERVENTION:lecturesetfilmsLecturePendant toute la dure de lexposition, des livres (tmoignages, bandes-dessines,romans,documentaires)autourde lathmatiquedudroitdesfemmesonttexposset/ouprsentsauxlves.Laquasi-totalitdeslivresonttemprunts.Vous trouverez dailleurs ci-dessous la bibliographie labore par Mme Borel,professeurdocumentalisteenchargedeceprojet.CinmaUnepropositiona t soumise leVie Scolairepourpasserdes filmsaux internes ensoirelamphithatre.3fictionsonttprslectionnes:

    Wadjda;Ralisatrice:Haifaaal-Mansour;ArabieSaoudite;2013;1H35;VOSTWadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de lArabie Saoudite. Bien quellegrandissedansunmilieuconservateur,cestunefillepleinedeviequiportejeansetbaskets,coutedurocketnervequedunechose:sacheterlebeauvlovertquiluipermettradefairelacourseavecsonami Abdallah. Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont rserves aux hommes car ellesconstituent une menace pour la vertu des jeunes filles.Wadjda se voit donc refuser par sa mre lasommencessaire cetachat.Dtermine trouver largentpar sespropresmoyens,Wadjdadcidealorsdeparticiperauconcoursorganisparsoncole,avecpourlagagnante,lasommetantdsire.Mustang;Ralisatrice:DenizErguven;Turquie;2015;1H26;VOSTC'est ledernierjourdel'annescolairedansunvillagereculdeTurquie.Laleetsessursrentrentdecoursetjouentlaplageavecdesgarons.Maisleursjeuxinnocentssuscitentlescandaledanslevillagetrs conservateur, et vont avoir des consquences inattendues. Peu peu, la maison familiale setransforme en prison pour les jeunes filles. Entre les jeunes filles et les adultes, c'est le dbut d'uneconfrontationfaited'incomprhension.Lescinqsurs,animesparunmmedsirdelibert,tententdedtournerleslimitesquileursontimposes.

    Joue-lacommeBeckham;Ralisatrice:GurinderChadha;GrandeBretagne;2002;1H48Jess vit Londres avec ses parents. Dans sa famille, les traditions de leur pays d'origine, l'Inde, sontstrictement respectes.Car lesparentsveulentque leur fille sachecuisiner lesplats traditionnelset semarie avec un Indien de bonne famille. Or Jess n'a qu'une passion : le football. Elle vnre DavidBeckhametrvedefairepartied'unequipefminine.Unjour,ellerencontreJules,unejeuneAnglaisedesongequipartagesapassion.Ensemble,elless'inscriventdansunclub.MaisJessdoitledissimulerses parents, qui n'accepteraient jamais que leur fille montre ses jambes en pratiquant un sportd'hommes.Commencealorsunelongueluttecontrelesidesreues.

  • 4

    LyceLouiseMichel:Rdactrice:MmeBorel;relectureetcomplment:MmeConti-Eymery

    n Par ailleurs, en lien avec Le Prunier Sauvage et dans lecadre de la semaine de lgalit hommes-femmes, 30lves internes -accompagnes de la rfrente galithomme-femmes (Mme Boyer) et dun professeurdocumentaliste (Mme MLizi)- ont pu voir Le film deMohamedDjellal,Ellesontleswingetparticiperaudbatqui

    asuiviauPrunierSauvage.

    Ce film de Mohamed Djellal questionne la place de la femme dans les sports decombat. Ce film a t prsent au public par le ralisateur lui-mme puis lesboxeuses,unentraneuretdeschercheursontparticipaudbat.

    DanslecadredufestivalLesDrangeantes,FemmesVssexismeordinaireLePrunierSauvageaprojetlefilmLesfemmesdubus678suividundbatavecleslvesdeBTSEconomieSocialeetFamilialeetavecleursprofesseursMmeVuilletetMmeConti-Eymery.Cetvnement,crparleplanningfamilialdelIsrequestionnelaplacedesfemmesdanslessocits.

    Lesfemmesdubus678deMohamedDiab98

    Synopsis:Fayza,SebaetNelly,troisfemmesdaujourdhuiissuesdediffrentsmilieux,sunissentpourcombattrelemachismeagressifetimpuniquisvitauCaire,danslesrues,lesbusetleurmaison.Dtermines,ellesvontdornavantsevengerdeceuxquileshumilient.

    PourlquipeduCDIetlesprofesseursimpliqus,

    SverineBorel,professeurdocumentalisteaulyceLouiseMichelRelectureparSandrineConti-Eymery

    BIBLIOGRAPHIE EGALITE FILLES-GARCONS / HOMMES-FEMMES

    Elabore par S. Borel, professeur documentaliste, Lyce Louise Michel

    Bline, Mylne. Le printemps de la jupe et du respect. Lien social (N922) [Priodique]. 26-03-2009. p. 20-21. Hritier, Franoise. La diffrence des sexes : explique-t-elle leur ingalit ?. [Livre]. Bayard, 2010. 98 p. Mistral, Laure. La fabrique de filles : comment se reproduisent les strotypes et les discriminations sexuelles. [Livre]. Syros, 2010.

  • 5

    LyceLouiseMichel:Rdactrice:MmeBorel;relectureetcomplment:MmeConti-Eymery

    Rectorat Nancy-Metz. Mission galit filles-garons. En avant l'galit... filles et garons l'cole : Un magazine pour lutter contre les strotypes. [Livre]. ONISEP Lorraine, 2009. 32 p. : ill. ; 30 cm. Amadieu, Jean-Franois. Observatoire des discriminations. [en ligne]. CERGORS, 2000. http://www.observatoiredesdiscriminations.fr/ Les ingalits hommes-femmes au travail. L'Obs (N2665) [Priodique]. 03-12-2015. p.32. Mulot, Rachel / Ratel, Herv / Sender, Elena. Homme-femme : la science face aux ides reues. Sciences et avenir (N780) [Priodique]. 01-02-2012. p.42-55. Barroux, Rmi. La lente marche des femmes vers l'galit des droits. Le Monde (N21770) [Priodique]. 14-01-2015. p.16. Battaglia, Mattea / Dupont, Galle. Une galit filles-garons sans mauvais "genre". Le Monde (N21728) [Priodique]. 26-11-2014. p.11. Egalit filles-garons : l'lan bris. L'avenir est aux hommes femmes. Le Monde (N21815) [Priodique]. 07-03-2015. p.9 + p.7 du Cahier Eco. Des distinctions homme-femme mises mal. Monde. Dossiers et Documents (N431) [Priodique]. 01-06-2013. p.2-3. Savigneau, Josyane. La rvolte des filles des cits. Monde. Dossiers et Documents (N417) [Priodique]. 01-03-2012. p.6. Mouzon, Cline. Les ingalits femmes-hommes ont la vie dure. Alternatives conomiques. Hors srie (N106) [Priodique]. 01-10-2015. p.54-55. Piccolomini, Sara. Pas de partage pour le mnage. Courrier intern