Dante Alighieri

  • View
    45

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Dante Alighieri

Dante AlighieriDante Alighieri

Le plus ancien portrait connu de Dante, dtail d'une fresque de la chapelle Bargello attribue Giotto di Bondone.

Activit(s)

pote homme de lettres homme politique 29 mai 1265 Florence 14 septembre 1321 Ravenne italien et latin uvres principales

Naissance Dcs Langue d'criture

La Divine Comdie De la Monarchie

Dante Alighieri (Durante degli Alighieri) est un pote, un homme politique et un crivain italien n dans la deuxime quinzaine de mai1,2 c. 29 mai 1265 Florence et mort le 14 septembre 1321 Ravenne, Italie. Dante est le premier grand pote de langue italienne, et son livre Divine Comdie est considr comme l'un des chefs-d'uvre de la littrature occidentale.

Sommaire

1 Le patronyme 2 Jeunesse o 2.1 Batrice et la Vita Nuova 3 Un Florentin engag 4 Un exil prolifique o 4.1 Les traits 4.1.1 De vulgari eloquentia 4.1.2 Il Convivio 4.1.3 De Monarchia o 4.2 Une exprience potique originale o 4.3 Le chef-d'uvre d'une vie 5 Hommages o 5.1 Dante et l'euro o 5.2 Monuments o 5.3 Tableaux o 5.4 Littrature 6 Publications 7 uvres 8 Notes et rfrences o 8.1 Source partielle 9 Annexes o 9.1 Bibliographieo

9.2 Liens externes

Le patronymeLe nom de Alighieri s'crivait l'origine Allighieri avec deux L . Le second L a t perdu pour des raisons sans doute lies l'aisance typographique. L'orthographe ancienne de son nom a t respecte sur la sculpture du pidestal de sa statue au piazzale des Offices (plus bas droite).

Jeunesse

Fresque sur bois de la galerie des Offices Florence reprsentant Dante, peint par Andrea del Castagno en 1450. Sa famille aurait t une grande famille florentine, favorable au parti guelfe, dont le nom dans sa forme originale est Alaghieri. Son pre, Alighiero di Bellincione, tait un Guelfe blanc, mais il ne souffrit pas de la vengeance des Gibelins, aprs leur victoire la bataille de Montaperti, et ce salut donna un certain prestige la famille. La mre de Dante tait Bella degli Abati ; Bella est un diminutif de Gabriella, mais signifie aussi belle physiquement . Elle mourut alors que Dante avait 13 ans, en 1278 (son pre dcda 5 ans plus tard en 1282). Alighiero emmnagea peu de temps aprs avec sa nouvelle compagne Lapa di Chiarissimo Cialuffi (il n'est d'ailleurs pas certain qu'ils se soient maris), eut avec elle deux enfants, le demi-frre de Dante, Francesco, et sa demiesur, Tana (Gaetana).

Portrait de Dante par Sandro Botticelli. Quand Dante eut 12 ans, en 1277, son mariage fut ngoci avec Gemma, fille de Messer Manetto Donati, qu'il pousa ensuite. Les mariages ngocis des ges prcoces taient alors frquents et constituaient une crmonie importante, qui exigeait des actes officiels signs devant notaire. Dante eut de nombreux enfants avec Gemma, il est probable que Jacopo, Pietro et Antonia furent ses seuls enfants lgitimes. Antonia entra dans les ordres sous le nom de Sur Batrice. Un autre homme, Giovanni, se rclama de sa filiation et l'accompagna en exil, mais aucune preuve n'existe que ses prtentions soient justifies. Peu de choses sont connues sur l'ducation de Dante ; on prsume qu'il tudiait domicile. Il sjourne sans doute quelque temps Bologne et reoit Florence les enseignements de l'cole franciscaine de Santa Croce, de Rmi de Florence de l'cole dominicaine de Santa Maria Novella et de Brunetto Latini. Il rencontre des potes et noue une solide amiti avec Guido Cavalcanti. Il est quasi certain qu'il tudia la posie toscane, au moment o l'cole potique sicilienne, un groupe culturel originaire de Sicile, a commenc tre connue en Toscane. Ses centres d'intrts le portrent dcouvrir les mnestrels, les potes provenaux et la culture latine. vidente est sa dvotion pour Virgile Tu se' lo mio maestro e 'l mio autore; tu se' solo colui da cu' io tolsi lo bello stilo che m'ha fatto onore. , crit-il dans La Divine comdie, L'Enfer, Chant I) Il faut souligner qu'au cours du Moyen ge les rgions d'Italie unifies sous l'Empire romain se sparent progressivement, laissant une douzaine de petits tats, de sorte que la Sicile tait aussi loigne (culturellement et politiquement) de la Toscane que celle-ci l'tait de la Provence : les rgions ne partageaient ni la mme langue, ni la mme culture et les communications taient difficiles. On peut supposer que Dante tait un intellectuel en phase avec son poque, raffin et avec des centres d'intrts pour ainsi dire internationaux .

Batrice et la Vita Nuova

Dante et Batrice au Paradis par Gustave Dor (1832-1883) C'est en 1274 que Dante aurait rencontr pour la premire fois Batrice. De son vrai nom Bice di Folco Portinari, elle pouse Simone de Bardi et meurt en 1290. On sait peu de chose d'un amour dont l'histoire est sublime dans Vita Nuova (compos entre 1292 et 1294) dans lequel il dcrit sa premire rencontre avec Batrice, alors qu'elle n'a que neuf ans, puis la deuxime, advenue neuf annes plus tard (il expliquera plus tard le sens symbolique du neuf, chiffre de Batrice). Dans la Vita Nuova Dante dcrit sa passion et son dsespoir la mort de Batrice. Il raconte la crise profonde qui s'ensuit, son errance et son aventure avec une noble dame (sans doute une allgorie pour dsigner la philosophie), et enfin son repentir. Bien que Vita Nuova soit probablement inspire par la vie personnelle de Dante, de nombreux critiques mettent en doute l'existence relle de Batrice, prfrant voir en elle une figure allgorique (certains considrent encore aujourd'hui que dans la Divine Comdie Virgile reprsente la raison naturelle, et Batrice la thologie). Un rve fait par Dante, et qui accompagne le premier pome insr dans le livre, nous claire : Dante voit apparatre le dieu Amour dans une nue de feu, portant Batrice nue dans un drap couleur de sang. Amour tient dans sa main le cur enflamm de Dante et le donne manger Batrice, puis s'lve vers le ciel avec elle. Ce rve montre la richesse et la puissance vocatrice du pote dans la Vita Nuova, uvre difficile interprter : la tradition mystique (la nue de feu par exemple) croise la tradition courtoise (l'histoire du cur mang), les appels aux fidles d'amour et les rassemblements de dames invitent des lectures sotriques, tandis que les visions et les rves nigmatiques placent l'uvre dans une dimension la fois eschatologique (la mort de Batrice comme horizon) et mystrieuse. En effet, si Batrice a t souvent compare une sainte (par rfrence l'hagiographie franciscaine notamment), et si une des meilleures faons de s'approcher de cette figure de femme souveraine est d'tudier les analogies marques avec le Christ, la Vita Nuova, bien au-del de la simple description des vertus ou la narration des miracles qui ponctuent la vie des saintes, semble envelopper les mystres de Batrice. La dimension rituelle prsente surtout dans la premire partie du livre prend ici certainement tout son sens. Il est difficile de savoir si Dante envisageait vritablement un culte de Batrice qui orienterait ainsi toute son uvre, mais il est certain que sa conception de la cit est tributaire de la vie et de la mort de Batrice: en effet, aprs la mort de la gentilissima (la trs noble, la trs courtoise), Florence est veuve et Batrice devient un nom commun (Florence a perdu sa Batrice crit le pote). La Vita Nuova, qui se distingue dj du courant stilnoviste, se compose d'une trentaine de pomes, des sonnets pour la plupart, qui brlent d'une ardeur amoureuse et mystique la fois. Quarante-deux chapitres en prose commentent les vers au fur et mesure. Il achve son uvre par une annonce introduite aprs le dernier sonnet comme une vision paradisiaque : il crira quelque chose que jamais personne n'a crit, pour chanter la gloire de l'aime. Peut-tre pensait-il dj son chef d'uvre, la Divine Comdie.

Un Florentin engag

Dante joue un rle trs actif dans la vie politique de Florence. Dans les troubles qui agitaient alors l'Italie, Dante fut un guelfe ardent : il se signala dans plusieurs expditions contre les gibelins d'Arezzo, de Bologne et de Pise, et contribua beaucoup par sa valeur la victoire de Campaldino (1289), remporte sur ceux d'Arezzo, ainsi qu' la prise du chteau de Caprona, enlev aux Pisans (1290).

Statue de Dante au piazzale des Offices, Florence

L'Enfer de Dante a donn lieu de nombreuses illustrations (ici de Giovanni Stradano).

Carte de l'entre et des neuf cercles de l'enfer. Illustration de Giovanni Stradano. Il remplit avec succs un grand nombre de missions politiques et fut nomm prieur de Florence en 1300, c'est--dire qu'il devient un des magistrats suprmes de l'excutif. Mais les guelfes, qui dominaient Florence, s'taient diviss en deux factions : les Noirs, favorables la politique papale de Boniface VIII, et les Blancs, partisans d'une plus grande autonomie de la ville. En 1300, le pape Boniface VIII revendique le vicariat imprial sur les communes toscanes. partir de ce moment-l, Dante s'engage de plus en plus fermement du ct des guelfes blancs, c'est--dire contre la politique d'ingrence du pape. En octobre 1301, membre du Conseil des cents, il se rend Rome pour tenter une ultime dmarche de conciliation. Pendant ce temps, Charles de Valois, reprsentant du pape, se rend Florence et s'empare de la ville avec l'aide des guelfes noirs triomphants. Les procs commencent. Dante apprend sur le chemin du retour qu'il est condamn pour concussion, gains illicites et insoumission au pape et Charles de Valois. Il refuse de se prsenter en accus. Un deuxime procs, instruit le 10 mars 1302 par le podestat Cante Gabrielli de Gubbio, le condamne au bcher. Tous ses biens sont confisqus, il est exil avec d'autres guelfes blancs et ne reviendra jamais Florence. Le dcret de bannissement de Dante de la ville de Florence ne fut dailleurs rvoqu quen 20083.

Un exil prolifiqueDans les premiers temps de l'exil, Dante songea assiger la ville, aux cts d'autres exils guelfes blancs ou gibelins. Mais il y renona bientt et