of 64 /64
1 Madame, Monsieur, chers administrés, Dans ce nouveau numéro de “Morteau notre ville”, vous retrouverez les principaux moments qui ont rythmé la vie de notre commune durant l'année 2005. C'est une année bien remplie qui s'achève : les travaux de rénovation urbaine (ronds points, rue du Collège..) le fleurissement, le réaménagement de locaux communaux (les restos du cœur, les bâtiments scolaires, la salle des sociétés et le bureau des permanences rue Barral...) montrent le souci de vos élus de mettre à votre disposition des lieux embellis. De nouveaux services sociaux ont, à l'initia- tive ou à la demande de la Ville, vu le jour : la permanence du Centre d'Information des Droits de la Femme, le Centre de Planification familiale ou le service d'Aide aux victimes. L'attention portée aux autres, particulièrement aux dému- nis ou aux personnes dans la difficulté a valu à la Ville de Morteau d'être distinguée avec 6 autres villes (Ajaccio, Albertville, Besançon, Marseille,Nancy et Tournon-sur-Rhône ) par le prix de la Fraternité remis par Monsieur le Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille, Philippe BAS, le 7 juillet 2005 à Marseille. Cette récompense est un encourage- ment pour notre ville, signataire de la Charte de la Fraternité à poursuivre dans cette voie. édito

édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

  • Upload
    others

  • View
    1

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Page 1: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

1Madame, Monsieur, chers administrés,

Dans ce nouveau numéro de “Morteau notre ville”,vous retrouverez les principaux moments qui ont rythmé la vie de notre commune durant l'année 2005. C'est une année bien rempliequi s'achève : les travaux de rénovation urbaine(ronds points, rue du Collège..) le fleurissement,le réaménagement de locaux communaux (les restos du cœur, les bâtiments scolaires, la salledes sociétés et le bureau des permanences rueBarral...) montrent le souci de vos élus demettre à votre disposition des lieux embellis.

De nouveaux services sociaux ont, à l'initia-tive ou à la demande de la Ville, vu le jour :la permanence du Centre d'Information des Droitsde la Femme, le Centre de Planification familialeou le service d'Aide aux victimes. L'attentionportée aux autres, particulièrement aux dému-nis ou aux personnes dans la difficulté a valu àla Ville de Morteau d'être distinguée avec 6 autres villes (Ajaccio, Albertville, Besançon,Marseille, Nancy et Tournon-sur-Rhône ) par le prix de la Fraternité remis par Monsieur le Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées età la Famille, Philippe BAS, le 7 juillet 2005 à Marseille. Cette récompense est un encourage-ment pour notre ville, signataire de la Charte dela Fraternité à poursuivre dans cette voie.

é d i t o

Page 2: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

2

• Mais l'année 2005 a été aussi marquée par un événement douloureux pour le Conseil municipal qui a perdu l'un des siens. En effet,Jean-Marie Wakenhut nous a quittés le 26 juin2005. Entré au Conseil municipal en 1983,Jean-Marie Wakenhut était un élu profondémentattaché à son mandat et soucieux de l'intérêtpublic. Sa longue expérience d'élu local le condui-sait souvent à enrichir de sa réflexion les débatsdu Conseil municipal. L'hommage qui lui a étérendu par de nombreuses personnalités lors deses obsèques montre l'estime dont il était l'ob-jet. Cette disparition, comme celle du regrettéJoseph Tattu, il y a deux ans, a plongé les conseillersmunicipaux dans une profonde tristesse,de mêmeque la population de notre ville qui les appréciait.C'est Jacques Fleury qui siège désormais auConseil municipal. Je lui souhaite la bienvenuedans notre assemblée.

En ce qui concerne l'année 2006, les priori-tés seront données à différents domaines :

• Les anciens seront au cœur de nos projetsavec la mise en place d'un dispositif destiné àlutter contre l'isolement de la personne âgée.Vous découvrirez dans ce numéro les actionsqui vont être développées. Je pense en parti-culier à un nouveau service que nous allonsmettre en place avec ce service de petits tra-vaux à domicile.

• La jeunesse n'est pas oubliée. Après l'aména-gement du skate park, en 2006 ce sera la seconde édition du festival de hip-hop, le réamé-nagement des vestiaires du stade, la mise à disposition d'une salle de la MJC deux soirs parsemaine et la poursuite des actions de préven-tion des conduites à risque.

• La petite enfance est une des priorités del'action municipale depuis de nombreusesannées et je ne rappellerai pas ce qui a été faitdans notre ville. La restauration scolaire pourles tout-petits, en complément de celle des pri-maires est en place depuis la rentrée. De nom-breux parents souhaitent le réaménagement dujardin d'enfants au parc Pertusier et je com-prends leur souhait. Cet endroit malheureuse-ment a été l'objet au fil du temps de dégrada-tions. Je souhaite donc son réaménagementaprès consultation des parents afin qu'ils nousfassent part de leurs suggestions.• En matière d'urbanisme, c'est le bas deville qui nous mobilisera durant l'année 2006avec l'aménagement d'un rond-point avecenfouissement des réseaux, suppression desfeux et installation d'espaces verts et fleuris.Dans les quartiers, la rénovation de la chausséeet des réseaux se poursuivra.

• Mais 2006 sera peut-être pour la ville deMorteau une grande année pour le Téléthonpuisque, 10 ans après une historique mobilisa-tion, notre ville sera peut-être Centre dePromesse Télévisé. Si tel était le cas, j'invite chacun à s'engager à sa manière : en donnant un peu ou beaucoup de son temps, de sonsavoir-faire, ses idées, en illuminant sa maison ouson appartement pour que brille la flamme denotre engagement contre la maladie.

Je souhaite à chacun et chacune d'entrevous une belle et bonne année 2006 etvous assure de mon entier dévouement àvotre service.

Annie GENEVARDMaire de Morteau

Conseillère Régionale

é d i t o

Page 3: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

3

t r a v a u xtravaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

• MCM 2005En raison la plupart du temps de problèmes techniques quelques chaussées programmées n’ont pu êtreréalisées en 2005. En 2006, les rues du Bief, des Sapins, des Vinottes ainsi que le quartier du Tremplinseront traitées. Ce qui mettra fin à la première partie du marché de construction maintenance consacréeà la réfection totale des chaussées. Les années suivantes, nous passerons dans une phase de maintenance,c’est à dire une réfection de surface uniquement, qui sera effectuée en fonction de l’état de la chausséeet de son année de réalisation.

• Arrosage (ancien réservoir)Un ancien réservoir voûté, en pierre, situé en contre bas de l’église sous la chaussée a été remis en service. D’une contenance de 180 m3, les évacuations des eaux pluviales des toitures de l’église et ducloître attenant ont été branchées sur l’ouvrage. Un système de bouche de prise d’eau a été installé enface de la caserne des pompiers. Cette installation permet aux ateliers municipaux d’être totalementautonome en ce qui concerne l’arrosage des plantations et du remplissage des matériels de nettoie-ment. Les pompiers peuvent également remplir le camion pompe.Voilà un bel exemple d’économie deressource naturelle.

Page 4: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

4

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Lotissement “Hauts de la Baigne aux Oiseaux”

Les travaux de viabilisation du tout nouveau lotissement surplombant la Ville sont en cours deréalisation et les premiers permis de construire sont déjà déposés.

Dans un premier temps, c’est 25 parcelles individuelles qui ont été vendues, les maisons se construirontau printemps prochain. Dans un deuxième temps, ce sont deux petites copropriétés qui verront le jour,parfaitement intégrées dans le site.

Et ensuite une quinzaine de maisons mitoyennes s’intégreront dans un ensemble réalisé par un architecte bien connu des Mortuaciens, puisqu’il s’agit de Monsieur Varin qui a édifié les bâtiments deBois Soleil.

Nous rappelons que c’est la S.E.D.D. , Société d’Equipement Du Doubs qui gère l’ensemble de ce dossier mais en très étroite collaboration avec les élus de Morteau.

Page 5: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

5

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Document SEDD

Page 6: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

6

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Rénovation de la salle des sociétés D’importants travaux ont été réalisés dans le bâtiment communal rue Barral, la salle deréunion à l’étage utilisée fréquemment par les associations de la ville, et quelque peu tristounette, a étéentièrement rénovée du sol au plafond, ainsi que le bureau attenant et la cage d’escalier y menant.

• Toiture ancien bâtiment SNCF La commune de Morteau est proprié-taire d’un ancien bâtiment SNCF situéà proximité de la salle de gymnastiquede l’Evolution.Ce bâtiment acheté pourla somme de 200.000 francs il y aquelques années voyait sa toiture sedégrader au fil des ans. Il était urgentavant que la charpente ne soit endom-magée de refaire la totalité de la couverture de l’ouvrage.Cela a été faiten courant d’année par l’entrepriselocale LJ Toiture.

• Rue du CollègeLa rue du Collège, dernière phase du vaste programme de rénovation de la grande rue, aété achevée en fin d’année. De vastes trottoirs, des places de stationnements supplémentaires, unepartie du trottoir en pente, côté Solderie munie de câbles chauffants, tout a été fait pour que cette liaison importante entre le parking du collège et le centre ville, fréquentée quotidiennement par de nom-breux élèves et par les personnes venant faire leurs courses, soit agréable, pratique et sécurisé. Il nereste plus que l’asphalte à réaliser, cette dernière phase de travaux ayant été interrompue par la neige.

• Aménagement Baigne aux OiseauxSur l’emplacement de la petite parcelle que les anciens Mortuaciens connaissent sous le nom de “ Baraqueà Chapeau”, terrain remblayé après la mort de cette figure locale, un espace vert a vu le jour avec quelquesarbres et deux bancs. Ce petit espace situé sur le parcours d’accès au Mont Vouillot est aussi utilisé parles enfants des deux lotissements voisins.

• Viabilité hivernale La saison de déneigement 2004/2005, particulièrement longue a nécessité, pour un coûtde 13 000 euros TTC, l’épandage de 160 tonnes de sel sur nos chaussées.

Ce n'est pas moins de 3035 heures (soit 78 semaines de 39 heures) effectuées par le personnel de la ville qui ont été nécessaires pour assurer le déneigement de l’agglomération et ce avec 8 véhiculesdifférents. Enfin il a été fait appel à des entreprises privées pour assurer l’enlèvement de la neige pourun coût de 43 900 euros.

Les “gars de la voirie”, souvent au service de la population depuis le milieu de la nuit avec ensuite, dansla foulée un service de jour, permettent aux usagers de circuler dans les meilleures conditions possibleset ce dans toute la ville. Pourtant, ils font parfois l’objet de remarques directes ou indirectes, quand letravail effectué mérite la plupart du temps un coup de chapeau. Un peu de patience et de compréhen-sion sont les bienvenus !

Page 7: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

7

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• CimetièresLe Conseil municipal a décidé d’augmenter le nombre de fosses murées existantes. Unesociété locale a fourni les éléments préfabriqués et ce sont les employés municipaux qui ont mis enplace 24 fosses au cimetière du bois Robert.

Au cimetière place du Chanoine Pagnier, ce sont 8 fosses murées supplémentaires destinées à la venteau moment d’un décès, qui ont remplacé des emplacements abandonnés.

Par ailleurs une opération est en cours, réalisée par le service du cimetière à la mairie. Les propriétairesde tombes particulièrement dégradées sont contactés afin d’inciter à la remise en état de leurs sépultures.

Enfin un nouvel ossuaire et un caveau d’attente, sont en construction au cimetière du Bois Robert.

• CAUELe CAUE (Conseil en Architecture Urbanisme Environnement du Doubs) est un servicegratuit à la disposition des futurs accédants à la propriété ou des personnes déposant un permis deconstruire. Un architecte conseil vous renseignera utilement pour réaliser votre projet. Bien entendu ilne se substitue pas à l’homme de l’art qui réalisera vos plans.

Les réunions mensuelles se tiennent dans le bureau des Permanences rue Barral les premiers mercredisdu mois de 15h à 17h.

• Zone 30 Un petit rappel concernantla zone 30, qui englobe laGrande Rue, une partie desrues de la Louhière, de laGare et de l’Helvétie.

Lors de leur déplacement surcette zone, les piétons sont prioritaires partout, donc règleélémentaire pour les automobi-listes, levons le pied et soyonsparticulièrement vigilants.

En ce qui concerne le carrefourdevant l’Hôtel de Ville, attentionla priorité à respecter est celle du code de la route “priorité à droite”. Donc à tout moment les véhiculesarrivant de la Grande Rue doivent la priorité à ceux arrivant de la rue de la Louhière ou de la rue Barral.

• Vestiaires du stadeAprès différents contacts avec les clubs sportifs, et différentes études d’aménagements, l’année 2006verra la reconstruction tant attendue d’une première tranche des vestiaires jouxtant les stades.

A la suite du sinistre qui a conduit à la fermeture du bâtiment, la Ville a touché 180.000 euros descompagnies d’assurances.

Le nouveau bâtiment sera vraisemblablement réalisé en ossature bois installé sur un radier béton.

Rappelons que les anciens vestiaires sinistrés seront tout simplement rasés après récupération de tousles matériaux réutilisables.

Page 8: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

8

• Carrefour de la posteLe centre du carrefour de la poste a été entièrement terminé par nos employés communaux (un marquage provisoire à la peinture avait déjà été réalisé). Des pavés colorés et une bordure ont étéposés, et le centre du rond-point a été fleuri avec art par Yves Balanche le jardinier de la ville. Début2006 une composition végétale sera également édifiée.

Lors du Conseil municipal du 19 mai 2005, les élus dans leur grande majorité ont décidé de donner lenom de “Rond point du 1er Régiment de Franche Comté” à ce carrefour. Une inauguration officielle estprévue début 2006.

• Forêt communaleQuelques chiffres :

• Superficie : 141 ha 54

• Population : 25 719 arbres de plus de 17.5 cm de diamètre pour un volume de 47 598 m3

Proportion des essences :

• 64 % de sapin

• 27 % d’épicéas

• 9 % de feuillus

La forêt est entretenue pour le compte de la commune par les agents de l’Office National des Forêts.

Il est à noter que les bois provenant de la forêt communale de Morteau sont de très bonnequalité et par le fait assez réputés.

• Oratoire de la Roche BercailA la suite d’un accident automobile, la grille protégeant l’oratoire de la Roche Bercail (à l’angle du boisRobert au bord de la route menant au hameau des Arces) avait été endommagée.

Le Conseil municipal a décidé son remplacement et c’est M.Vuillemin, des Ateliers du Feu, ferronnier àGrand Combe Chateleu qui a réalisé une nouvelle grille et un portail. Différents petits travaux ont étéentrepris en complément par les services techniques pour rendre à ce site tout son cachet. Cette réa-lisation a d’ailleurs été subventionnée à hauteur de 25% par le Crédit Agricole.Coût de l’opération pourla ville : 3 473 €. Merci au Crédit Agricole pour la subvention de 1 000 € apportée généreusement à laréalisation de ce bel ouvrage. Lire page ci-contre la légende attachée à cet oratoire. •

dive

rs •

cultu

re •

fête

s et c

érém

onies

•jeu

ness

e et

spor

ts •

scola

ire •

socia

l et l

ogem

ent •

éco

nomi

e •

trav

aux

Page 9: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

9

Un peu d’histoire

La Roche Bercail

Le dictionnaire des Communes du Doubs indique pour ce lieu : "un oratoire existe à la Roche Bercail depuis la révolution ; il a été élevé pour une famille de fermiers attachés à la religion…"

Mais, dans un ouvrage de 1854 restauré dernièrement, la légende de cette Vierge y est retranscriteen détails par un certain Hippolyte… le restant de la page étant arraché, l'auteur reste inconnu.

Cette légende assez longue peut être résumée ainsi : Au XVIème siècle, le flanc caverneux des rochers futoccupé par un dragon effroyable. Les habitants attardés qui passaient à cet endroit étaient entraînés dansson antre d'où ils ne ressortaient jamais. On dit même que les gens de la montagne rédigeaient leur testament avant de descendre à la Grand'ville.

Presque chaque semaine on déplorait la disparition d'un nouvel individu. Tout avait été tenté pour l'occire, même les pèlerinages à Consolation, même les neuvaines de prières furent sans effet.

Un jour, le prieur, implorant la Vierge devant sa bannière fut frappé par la lumière et l'agitation de cetemblème. Puis il entendit une voix qui disait : "avec ce signe, tu vaincras" et tout rentra dans le calme.

Le lendemain, il fit une procession, bannière en fête, pour monter la Côte et vaincre le dragon.

"…à la vue de cette bête hideuse, de ces yeux qui lançaient des éclairs, de ce corps écailleux, de cespattes énormes garnies de griffes menaçantes, de cette queue gonflée qui labourait la terre, un cri d'épou-vante sortit de cette foule qui s'arrêta soudain en proie à une vive terreur…"

Le monstre s'avança en faisant entendre son sinistre sifflement. Le révérend père, toujours armé de sabannière ne recula pas, il attaqua vigoureusement en chantant le Salve Regina. Le monstre, à peine

touché par l'image de la Vierge, cessa lecombat et se réfugia dans son antre enpoussant d'affreux rugissements.

Le supérieur n'en resta pas là ; il le pour-suivit dans son repaire à grands coups debannière et toujours en chantant. A l'ins-tant où le dragon allait être définitivementvaincu, il parvint à s'enfoncer dans sacaverne où il disparut.

Bientôt on entendit un bruit horrible et ilsortit de ce lieu maudit une fumée épaisseà l'odeur pestilentielle.

La procession reprit sa marche et aussitôtle trou fut rebouché avec de la terre bénite,puis un autel fut dressé à la bonne mère etun office y fut immédiatement célébré.

Dès ce moment-là, il n'y eut plus aucundoute ; ce dragon était bien une créaturedu diable qui venait chercher les âmes despêcheurs de la région.

Les années passèrent et on n’entendit plusjamais reparler du dragon de la Roche Bercail.

Telle est la légende de ce lieu.

Notice réalisée parHenri Leiser

Page 10: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

10

é c o n o m i etravaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

• Emploi : opération Parrainage menée avec le MEDEF

La Communauté de Communes du Val de Morteau a décidé en mai 2005 de signer uneconvention avec le MEDEF pour mettre en place une action dite de "Parrainage" destinéeà venir en aide à des personnes prêtes à l'emploi mais qui éprouvent des difficultés deretour sur le marché du travail.

Les parrains, personnes bénévoles, (principalement des chefs d'entreprises et des cadres, en activité ouà la retraite), viennent en aide aux personnes à la recherche d'un emploi, par un rôle de médiateur entrele demandeur et le marché du travail, une mise en relation avec les employeurs et des réponses adaptées aux difficultés rencontrées par les demandeurs dans leur insertion professionnelle.

Devant le bilan satisfaisant de cette opération d'une durée de une année, 19 demandeurs d'emploi ontété accueillis et 89 % d'entre eux ont trouvé une solution, grâce à un suivi très personnalisé, il a étédécidé de reconduire le réseau "parrainage" avec le MEDEF pour une année, jusqu'en octobre 2006.

Toutefois, compte tenu que le nombre des personnes prises en charge pourrait être plus élevé,notamment par des relations plus étroites avec l'ANPE, les permanences de cette opération auront lieuà la Maison de l'Emploi qui ouvrira prochainement ses portes au Centre d'Activités Emile CATTIN,en regroupant l'ANPE, l'ASSEDIC, la PAIO et le pôle consulaire (Chambres des Métiers, de Commerce et de l'Agriculture).

Page 11: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

11

L’Agence Nationale Pour l’Emploi et les Assedic Bourgogne Franche-Comté sont réunis à la même adresse pour créer“La Maison de l’Emploi”

• Centre d’Activités Emile Cattin

Le point sur les entreprises installées dans l’espace Emile Cattin :

• Caisse Primaire d’Assurance Maladie

• BAOBAB

• KPMG

• USINET

• HEXACATH

• Assedic Bourgogne Franche-Comté

• INTERNORM

• EUROPOLISSAGE

• CEFIGEAD

• XERIUS

• FOM 2000

• SOPRECO

• VERLUX

• Marché de NoëlLe Marché de Noël a connu en décembre 2005,une fréquentation exceptionnelle :

40 commerçants y participaient

Page 12: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

12

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Nouveaux commercesCréations :

Côté Cuisine - Agencement

L’entre deux - Art

Empreintes - Chaussures

Bien-être centre fée - Massages - Relaxation

Planet Vidéo - Vidéo

Paru Vendu - Presse

Terra Vinea - Vins

Au Charme d’autrefois - Cadeaux

Bouton d’Art - Art plastique

Page 13: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Rénovation :

Extensions :

Transferts :

Reprises :

La Guimbarde - Hôtel - Piano Bar

Station Rognon - Carburants Champion - Supermarché Garage Bize - Garage - Carburants

Diététique Nouvelle Nature - Diététique

Florilège - Fleurs Pamukkale - Restaurant Terminus - Bar

Optissimo - Opticien

Page 14: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• Les vœux au monde économique

14

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• La Posteun rouage essentiel de l’économie locale

Visite du bureau de poste le matin à l’heure du tri.

La Municipalité de Morteau a organisé la 4ème édition des vœux au monde économique.Deux entreprises centenaires ont été distinguées à cette occasion :• l’entreprise Bourgeois• l’entreprise Henriot

Annie Genevard, Maire de Morteau a remis une médaille d’honneur de la Ville à chacune de ces entreprises.Au cours de cette cérémonie, M. Pierre Lopez s’est vu remettre par Emile Péquignet, la médaille de l’Ordredu Mérite national.

De gauche à droite : le maire Annie Genevard, Jean-Pierre et Pierre Henriot,Gérard Bourgeois, Marie-Jo Henriot, Pierre Lopez, Gilbert Petitjean, Emile Péquignet,Charlotte Lopez.

Page 15: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

a f f a i r e ss o c i a l e se t l o g e m e n t

travaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

15

• Centre de Planification et d’Education Familiale

Depuis décembre 2005, une nouvelle permanence à destination des jeunes est proposéedans les locaux du Centre de Guidance 14C, rue Pertusier à Morteau.

Sexualité, contraception, test de grossesse, pilule du lendemain, dépistage MST et SIDA, des médecinsrépondent à leurs questions.

Pour les mineurs, confidentialité et gratuité des examens de laboratoires, médicaments et contraceptifs.

Une psychologue et une conseillère conjugale et familiale sont également à leur disposition pour lesaider à démêler les situations difficiles.

Entretiens et consultations gratuits sur rendez-vous au 03 81 67 39 37

Page 16: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

16

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• L’Hôpital de Morteau Olympiades Treize résidents de la Maison de Retraite de Morteau ont participé,comme chaque année,aux Olympiades Départementales des Maisons de Retraite Publiques du Doubs. Ce fut unejournée de joie et de partage pour tous les participants, bien entraînés par le personnel de l’hôpital etde nombreux bénévoles. Accompagnés par leurs supporters, ils ont passé avec succès les épreuves physiques et mentales, de pétanque, de basket, en passant par les jeux de mémoire. La bonne humeurn’a pas exclu la détermination ni l’envie de gagner, c’est pourquoi l’équipe de Morteau s’est classée quatrième sur 16 établissements.

Hommage aux bénévoles A la Maison de Retraite, au Service du soin de longuedurée ainsi qu’à l’Hôpital rural de Morteau,nombreuxsont les bénévoles qui œuvrent au quotidien au côtéde l’équipe soignante. Des visites précieuses permettentaux personnes accueillies dans l’établissement de passer desmoments conviviaux et de détente autour d’une activité, d’unspectacle ou… d’une danse !

Ainsi, une équipe d’aumônerie comprenant une vingtaine depersonnes bénévoles assure la visite aux malades ainsi que leservice religieux.Des lotos bimensuels, à l’initiative de la CroixRouge, sont animés par une douzaine de bénévoles. Les anni-versaires des résidents sont fêtés une fois par trimestre et animés par un accordéoniste. La chorale de l’Espérance donneun concert de chant deux après-midis par mois. A cette occa-sion, les dames de la chorale confectionnent des gâteaux qu’ellespartagent avec les résidents. Un moment de convivialité fort alieu chaque année au moment du Repas des Rois organisée parl’association Rhin et Danube.

Nouvelle associationUne nouvelle association “ L’Age d’Or ” a vu le jour au cours de l’année 2005. Son objectifest de créer et de financer des animations, des sorties et des spectacles qui ont pour but de permettreà chacun de conserver une certaine autonomie. Cette association est présidée par Mme Bole Reddat,et elle compte une dizaine de bénévoles.

L’équipe soignanteL’hôpital de Morteau compte 148 employés, sous la direction de M. Michel Loichot. C’estune équipe dynamique et motivée, qui est constituée d’infirmiers, d’aides-soignants, de personnels d’en-tretien, de cuisiniers, de personnels administratifs, qui assure une prise en charge des résidents et desmalades au quotidien. Les résidents et les malades reçoivent la visite régulière de leur médecin traitant.

Le travail de l’équipe soignante ne s’arrête pas aux soins. Bien souvent, elle prépare l’accueil des enfantsde la ville en visite à la Maison de Retraite, ceci à la grand joie des enfants et des résidents. Ce sont desmoments riches en émotions : les personnes âgées sont touchées par la spontanéité et la curiosité desenfants, et ces derniers sont heureux de chanter, réciter et offrir des dessins aux papys et mamies. Cesrencontres se terminent toujours autour d’un goûter convivial, offert par les accueillants.

Un grand merci à tous ces professionnels et bénévoles qui travaillent à améliorer la vie desmalades et résidents à l’hôpital.

Page 17: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

17

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Centre Communal d’Action Sociale de Morteau

• Lutte contre la solitude et l’isolement des personnes âgées et handicapées

CC

AS

La volonté politique des élus est de déve-lopper davantage les services à destinationdes personnes âgées et handicapées de notreville.Dans cet objectif, le CCAS est missionnépour offrir aux personnes âgées vivant àdomicile une vie sociale harmonieuse.

Parmi les 632 personnes âgées de plus de 70 ansdomiciliées à Morteau, 358 vivent seules, à savoirsans conjoint ni enfant à domicile (294 femmesseules + 64 hommes seuls).

Parmi eux,on estime environ 162 personnes n’uti-lisant aucun service extérieur (aide à domicile, por-tage de repas, téléalarme).

Ce projet se décompose en 3 pôles d’inter-vention :

- Pôle information : visite à domicile pour sou-tenir les personnes dans les démarches adminis-tratives, diffusion d’une plaquette d’informationssur les précautions à prendre en vue de limiter lesrisques de vols.

- Pôle animation : mise en place d’un systèmede navettes pour favoriser l’accès des personnesâgées aux activités culturelles de la ville.

- Mise en place d’un système de prêts de livres enpartenariat avec la bibliothèque.

- Pôle technique : aide aux petits travaux d’inté-rieur par un agent des services techniques de la ville.

Dès janvier 2006, le service “prêts de livres” seraprêt à fonctionner. Moyennant leur abonnement àla bibliothèque, les personnes âgées et handica-pées désireuses d’avoir accès à ce service, pour-ront se faire connaître au CCAS.

La responsable du CCAS et l’assistant socio-éducatif coordonneront les différentes actions.

Un “homme toutes mains” assurera les petits tra-vaux à domicile.

Les chauffeurs de taxis ou bus de la ville serontsollicités pour accompagner les personnes “Au spectacle ce soir !”.

Une équipe de bénévoles sera chargée des visitesà domicile et les agents de la bibliothèque lesaccompagneront dans le choix et la préparation deprêts de livres.

Grâce au précieux concours des bénévoles, ce nou-veau dispositif permettra à nos aînés de mieux vivrechez eux, une visite ponctuelle et amicale favori-sera les échanges de solidarité.

Pour tous renseignements, s’adresser auCCAS.Tél. 03 81 68 56 86

Au spectacle ce soir !

Nicole Girardin,responsable du CCAS :à contacter pour tout renseignement

Dominique Vuillemin,responsable de l’opération “Petits travaux à domicile”

Page 18: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

18

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Centre Communal d’Action Sociale de Morteau

• Sécurité routièreOpération Soif de Vie

Dans le cadre de ses missions de préventiondes conduites à risques auprès des jeunes,le Centre Communal d’Action Sociale a mis l’accent sur la prévention des risquesroutiers notamment ceux liés à une consom-mation excessive d’alcool. En effet, même sil’accidentologie tend, de manière générale, à dimi-nuer, celle des jeunes de 18-24 ans stagne et plus particulièrement celle liée à la conduite sousl’emprise d’alcool.

Une campagne de sensibilisation.Un groupe de 4 jeunes,Alice, Clément, Nicolas etMourad, ont créé leur propre campagne de sensi-bilisation intitulée “ Soif de Vie ”. Celle-ci se com-pose d’un jeu de 12 affiches ‘choc’ et de 7 sous-verres. L’objectif n’est pas, pour ces jeunes d’êtremoralisateur mais au contraire, de responsabiliserle conducteur en le confrontant directement auxconséquences d’une prise de risques.

Ces supports de communication ont été distribués,tout au long de l’année 2005, dans tous les éta-blissements publics et commerces de la Commu-nauté de Communes du Val de Morteau.

Nombreux partenaires ont été associés à la réali-sation de ce projet et notamment le Conseil Géné-ral du Doubs, la Mutualité Française du Doubs, lepôle départemental de sécurité routière.

Journées de prévention.Collégiens, lycéens et grand public ont pu appré-hender les risques routiers en vue de mieux lesécarter au cours des journées Sécurité Routièreorganisées par le CCAS les 17, 18 et 19 mars 2005au gymnase Cosec.

7 stands ont abordé, de manière attractive,différents thèmes :- l’association Départementale de Sécurité rou-tière a marqué les esprits, par sa voiture “ auto-choc ” prouvant la grande utilité de la ceinture desécurité,- la mutualité française du Doubs accueillait lesparents pour les informer sur la sécurité de leurjeune enfant et les conseiller sur le choix des sièges-auto,- La MSA est intervenue sur les effets réels de l’al-cool sur la conduite d’un véhicule,- La MAIF s’est consacrée tout particulièrementaux seniors en proposant des tests de réflexes etéchanger avec eux sur les difficultés qu’ils pouvaientrencontrer,- La Mutualité Française Doubs offrait égalementdes tests de la vue, indispensable pour la sécuritéde tous,- Les auto-écoles se sont jointes à cette initiativelocale pour permettre au public de tester leursconnaissances du code de la route,- Enfin, les sapeurs-pompiers de Morteau ont sutoucher les présents par 2 simulations d’interven-tion sur accident (cyclomoteur et désincarcération).Merci à tous ces partenaires.Petits et grands ont pu prendre conscience desconséquences malheureuses et souvent non mesu-rées d’une prise de risque sur la route que ce soiten qualité de conducteurs, piétons ou passagers.Cette opération sécurité routière a été une pre-mière expérience très intéressante qui mériterad’être renouvelée. Elle a su satisfaire les visiteursen actualisant de nombreuses connaissances dansle domaine.

CC

AS

Page 19: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

19

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

CC

AS

Promotion de cocktails sans alcool.Par cette action intitulée “Soif de Vie’ta-mines”, la ville, le CCAS et ses partenairesont choisi de valoriser la consommation deboissons non alcoolisées et non pas d’incri-miner l’alcool.

Le principe était de promouvoir, de janvier à juin,un cocktail du mois sans alcool dans chaque éta-blissement participant (Restaurants le Chaudronet le Bas d’Ville, Bars Le commerce, le lutin, le châ-teau, chez Gilles, Discothèque le Diamant Bleu,Bowling le Liberty’s) à prix unique.

Cinq cocktails consommés offraient une chance degagner au tirage au sort qui a eu lieu le vendredi1er juillet 2005 à la salle des fêtes de Morteau.

22 lots (dont nombreux offerts par les sponsors)ont été attribués.

Par leur implication dans cette opération, les professionnels de terrain se sont montrés trèscoopérants et attentifs au rôle préventif qu’ils peuvent exercer auprès de leurs clients et la Villede Morteau les en remercie.

Suite à cette opération, un livret de recettes descocktails a été rédigé en partenariat avec la mutua-lité française du Doubs.

Il propose 6 recettes à consommer sans modéra-tion ainsi que des messages préventifs à lire avecattention.

Par la diffusion de cette brochure, la Ville de Mor-teau souhaite vous offrir les moyens de réaliserfacilement à la maison, des boissons originales, peucoûteuses mais cependant très conviviales pourtoutes vos réceptions. Aux couleurs et saveursvariées, ces cocktails feront le plaisir des petits etdes grands ! Pour tous les amateurs,des livrets sontdisponibles à la mairie, au CCAS, dans les bars etrestaurants participant à l’opération ainsi que dansles grandes surfaces.

Page 20: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

20

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t •éc

onom

ie •

trav

aux

• Questionnaire Haut-Doubs Jeunesse... à vous !

Une enquête a été réalisée, en 2004, parquestionnaire auprès d’un échantillon de1128 jeunes âgés de 16 à 25 ans (étudiantset salariés) sur le secteur de Morteau et sesenvirons. Initiée par la Ville de Morteau etson Centre Communal d’Action Sociale,cette enquête avait pour objectif de cernercette jeune population en vue de proposerdes actions de prévention adaptées auxconduites à risques existantes.

Globalement, les jeunes du Haut-Doubs se sententbien : 84% des jeunes du pays horloger sont “satis-faits” de leur vie. En affinant les questions, il s’avèreque 88.5% des jeunes interrogés se sentent “plu-tôt bien comme ils sont”, 89.5% sont “plutôt satis-faits de leur vie de famille”, 93.5% se sentent “plu-tôt à l’aise avec les autres”, 90% se sentent “plutôtbien entourés” et 74% s’affirment “en bonne santé”.

En revanche, 1 jeune sur 10 éprouve des difficul-tés : 11% se sentent “tristes et déprimés ”, 10% sesentent seuls, 9% disent “consommer parfois ourégulièrement des somnifères”,8% disent “consom-mer parfois ou régulièrement des antidépresseurs”.

La jeunesse : période d’expérimentation etde prises de risques.

• Les consommations de drogues licites ouillicites sont les principaux risques auxquelspeut être confrontée notre jeunesse.

• Tabac

56.6 % des jeunes interrogés ne fument pas, 17.7%fument occasionnellement et 25.7% fument quoti-diennement. Le tabac est essentiellementconsommé pour se sentir bien (21% des jeunes),par habitude (31%) et par ennui (21%).

• Alcool

Les jeunes ne sont que 10% à ne pas boire d’alcool.20% disent en “ boire tous les week-end ” et 12%“plusieurs fois par semaine”.

Les boissons alcoolisées les plus consommées sontla bière et les alcools forts en cocktails. 11% desjeunes interrogés disent avoir été ivres entre 5 et10 fois au cours de 2003 et 19% plus de 10 fois.13.5% des jeunes interrogés disent boire parfoisseuls. 2% disent boire souvent seuls.

Les prises de risques sous l’emprise d’alcool sontessentiellement des risques routiers (conduite d’unvéhicule pour 23% des jeunes et vitesse pour12.6%).

A l’inverse du tabac où plus de 50% des jeunes sou-haitent arrêter leur consommation, ils ne sont que10% à vouloir diminuer leur consommation d’al-cool.

L’alcool est essentiellement consommé pour écar-ter les soucis et l’anxiété (15% des jeunes), avoirconfiance en soi (14%), pour la convivialité (25%),pour être plus à l’aise avec les autres (19%).

On note toutefois que 9% des jeunes consommentde l’alcool par habitude et 6% par ennui.

De plus, 12% des jeunes disent consommer de l’al-cool par peur de refuser. La consommation d’al-cool est perçue comme un passage ‘obligatoire’pour appartenir au groupe, à l’âge adulte. Cetteimage que génère l’alcool est ancrée dans l’espritdes jeunes (largement devant le tabac pour 4% etle cannabis pour 2%).

• Cannabis

44% des jeunes interrogés ont déjà consommé unedrogue illicite.

Parmi ceux-ci, 6 jeunes sur10 recommencent.

La substance illicite très majoritairement consom-mée est le cannabis.

Le cannabis est très rarement consommé seul maisplutôt en cumul avec d’autres drogues notammentpour la détente (15% des jeunes), pour fêter unévénement (15%) et par convivialité (7%).

D’après les résultats de cette enquête, la Ville deMorteau retient 2 axes forts de prévention auprèsde cette population : la déculpabilisation des jeunesqui ne boivent pas et la lutte contre la consom-mation du premier ‘’joint’’.

CC

AS

Page 21: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

21

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Conseil Local de Sécurité et dePrévention de la Délinquance

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD) créé en 2004se développe.

Cette instance a pour but de définir les priorités de lutte contre l’insécurité autour desquelles doivent se mobiliser les institutions et organismes publics et privés concernés.Destinée à lutter contre la délinquance au sens large, cette instance agit pour l’ensemblede la communauté de Communes du Val de Morteau.

Le comité de pilotage de ce conseil, composé de 12 membres, se réunit 1 fois par trimestre sous la présidence de Madame le Maire de Morteau. Il permet d’établir un bilan avec les services de gendar-merie sur les faits délinquants observés et de définir avec les partenaires (Monsieur le Préfet, Monsieurle Procureur de la République, responsables des établissements scolaires, police municipale, bailleurssociaux et travailleurs sociaux) aux moyens à mettre en place pour y palier.

En 2005, le conseil s’est réuni sous sa forme plénière, à savoir 33 membres, le 18 mars à la salle des fêtesde Morteau. Cette rencontre annuelle dresse le constat des actions de prévention existantes et définitles orientations du comité de pilotage.

Pour 2005, 3 grands champs d’action ont été étudiés :

- la prévention de la consommation excessive d’alcool et des risques qu’elle engendre notamment chezles jeunes. Cet axe de travail s’est concrétisé par la mise en place des opérations “ Soif de Vie ” (cam-pagne de sensibilisation, livret de recettes de cocktails sans alcool, journées sécurité routière), et parl’arrêté interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique,

- la lutte contre les violences familiales par l’ouverture d’une permanence du Centre d’Information duDroit des Femmes (CIDF)

- la lutte contre les incivilités (vitesse, bruit, graffitis) par l’organisation d’un atelier graf’ à destinationdes jeunes.

Ces actions sont appelées à être poursuivies.De nouvelles orientations devraient être prises égalementpour 2006.

• Le “Resto du Cœur”A la demande des bénévoles des restos du cœur, d’importants travaux de rénovation ontété effectués dans le local mis à disposition par la ville, situé derrière la Poste. Le projet derénovation a été étudié par la municipalité avec les bénévoles, pour permettre un accueil plus chaleu-reux et plus convivial des personnes bénéficiaires des services des restos du cœur. Les travaux ont étéentièrement réalisés par les services techniques de la ville de Morteau.Des couleurs chaudes, des sallesspacieuses, des placards, un coin cuisine…, permettront à l’équipe de bénévoles dévoués d’accueillirdans de meilleures conditions tous les bénéficiaires.Un bureau spécialement conçu permettra une plus

grande confidentialité d’accueil. Lors del’inauguration des nouveaux locaux, MrChristian Chevillot, président départe-mental des “ Restos du cœur ” a constatéque dans le Haut – Doubs “aide et soli-darité ne sont pas que des mots.”

Le “ Resto du cœur ” ouvre ses portesde décembre à mars deux fois parsemaine où les bénéficiaires sont accueillisautour d’un goûter, et bien souventautour d’un chant !

Merci à tous.

Page 22: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

22

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Engagement FraternitéPour cette année 2005, la Ville de Morteau a souhaité poursuivre son engagement“Fraternité”. Cette valeur républicaine a été mise à l’honneur à l’occasion de 2 tempsforts : la journée de la Fraternité et la journée des Mômes.

Journée de la Fraternité – Mardi 25 mai 2005.Cette journée a été l’occasion de mêler les générations.

En partenariat avec le club du troisième âge et la MJC, la ville de Morteau a organisé une rencontreintergénérationnelle autour du thème “ Papi, mamie, raconte-moi ton histoire !”. Les personnes du clubont été invitées à raconter leur histoire, leur vie d’enfant aux nouvelles générations.

La curiosité des enfants a rendu les échanges très riches et émouvants.

Par ailleurs, les personnes âgées résidant à la Maison de retraite de Morteau n’ont pas été oubliées. Unaprès-midi de chants a été offert par la chorale des Fins. Cette animation a ravi les résidents.

Enfin, cette date nationale est l’occasionde favoriser les rencontres entre voi-sins par l’organisation des “ Quartiersen fêtes ”. Les voisins de Bois Soleil etde la rue Pasteur ont su saisir cetteoccasion pour initier des rendez-vousfestifs au sein de leurs quartiers.

Ces rencontres organisées autour d’unverre de l’amitié génère une grandeconvivialité. La joie et la bonne humeurétaient au rendez-vous.Tous les convivessont prêts à renouveler l’opération etinvitent les autres quartiers à suivrel’exemple et faire de cette journée, unvéritable rendez-vous fraternel !

Journée des Mômes – Lundi 29 août 2005.Un tournoi sportif réunissant une trentaine de jeunes âgés de 7 à 13 ansa été organisé au gymnase COSEC.Un règlement spécifique a été instauré pourfavoriser le comportement fraternel desjoueurs déjà très solidaires entre eux. Enca-drés par Dragana Vojinovic, Maire-adjointchargée des affaires sociales et Claude Barbier, Maire-adjoint chargé des sports,Florence, animatrice de la CCVM et Léa duCCAS, les enfants ont donné le meilleur d’eux-mêmes dans une ambiance très conviviale.Cejour, tous étaient gagnants : pour clore cettebelle journée, des lots et un goûter ont été

offerts par le Centre Communal d’Action Sociale à tous les participants.

Les enfants autour de Mme Cuenot, M. Dal Pra et Mme Bole-Reddat

Page 23: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

23

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Lauriers de la Fraternité“C’est une petite ville que je ne connais pas beaucoup,mais dont j’ai tant entendu parler…”, ce furent lesmots par lesquels le président du dispositif “ Appelà la fraternité ” a commencé la présentation denotre ville et des actions menées ayant pour objec-tif de renforcer le lien social, de rompre la soli-tude des personnes, de favoriser l’échange, la soli-darité, les rencontres intergénérationnelles, d’en-courager les fêtes des quartiers...

Lors de la Soirée de la Fraternité organisée le 7juillet 2005 à Marseille, la ville de Morteau a été honorée par le prix “Les lauriers de la fraternité”pour l’action municipale, qui s’est particulièrementdistinguée par son engagement dans les initiativesde la Grande Cause Nationale.

La ville de Morteau, représentée par Dragana Voji-novic,maire-adjoint chargée des affaires sociales, areçu des mains de Jean-Louis Sanchez - déléguégénéral de l’ODAS, président du “Collectif Appelà la Fraternité” - les Lauriers de la fraternité, ainsique les félicitations de Monsieur le Ministre délé-gué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, auxPersonnes handicapées et à la famille, Philippe Bas.

Suite à la soirée, il a été décidé que le CollectifAppel à la Fraternité continuerait son action autourde trois initiatives en 2005 :

- la réalisation d’un ouvrage sur le thème “ Les col-lectivités locales et le bénévolat ”,

- la réalisation d’un Village de la Fraternité dans plu-sieurs villes et notamment à Paris en décembre2005,

- le maintien des liens entre toutes les villes signa-taires de la Charte Municipale de la Fraternité à travers une animation renforcée du site Internet.

Village de la Fraternité à ParisOrganisé par le Collectif Appel à la Fraternité etpar l’UNAPEI, sur la place Saint-Sulpice dans le 6ème

arrondissement, ce rendez-vous a été avant toutun lieu de rencontre et d’échange. Il visait à pro-mouvoir les valeurs d’écoute, d’entraide, de res-pect et à valoriser les initiatives y concourant.Mai-ries, associations, personnes handicapées mentaleset autres acteurs sociaux souhaitaient démontrerque la Fraternité est nécessaire pour mieux vivreensemble. Si les travailleurs handicapés mentauxde plusieurs centres d’aide par le travail ont pro-posé des produits originaux conçus pour les fêtes,ils souhaitent surtout démontrer la richesse de leurparticipation à la vie collective.Mais, le village c’étaitaussi des débats, des concerts, du théâtre, des ani-mations, des dégustations de produits régionaux…

La ville de Morteau a été représentée par NicoleGirardin et Léa Guillaume du CCAS,Gérard Cuenotdes services techniques, accompagnés par DraganaVojinovic, maire-adjoint.

De nombreuses personnes ont visité le stand de la ville de Morteau. La promotion de produits régio-naux (en dégustation) a eu lieu pendant quatre jours :du comté, des caramels, du sirop et bien entendude la célèbre Saucisse de Morteau gracieusementofferts par les producteurs locaux :M Bouhéret, leChalet Jacquet, les fromageries des Suchaux, duBélieu, de Grand’Combe Chateleu, la Fruitière deMorteau, la chocolaterie Klaus, les sirops Rième.Le stand a été décoré avec les cloches Obertino,les jouets Sauge et de nombreux objets fabriquéspar les travailleurs du CAT de Morteau.

Les représentants de la ville ont également pro-posé un jeu de piste, ainsi qu’un atelier créatif pourles enfants.

L’inauguration officielle a eu lieu le jeudi 15 décembrepar Monsieur le Ministre Philippe Bas et MadameRaffarin, qui ont, pour l’occasion visité le stand dela ville de Morteau et rappelé l’engagement de laville et la distinction décernée à Marseille.

Le village a fermé ses portes le dimanche 18décembre.

Les représentants de la Ville de Morteau au Village de la Fraternité

Au Village de la Fraternité, Jean-Marie Binetruy et Dragana Vojinovicentourent Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale,aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille.

Les représentants de la Ville de Morteau au Village de la Fraternité

Page 24: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

24

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• La maison de l’enfance “Le Chat Perché”

Après plusieurs années de fonctionnementde la Maison de l’Enfance “Le Chat Perché”,et d’après un questionnaire distribué aux parents bénéficiant des services crèche,halte-garderie,accueil périscolaire ou centrede loisirs pendant les vacances scolaires,le bilan est très positif et les parents sontsatisfaits.

Aux questions concernant les locaux, les parentstrouvent que les locaux sont agréables, spacieux,propres et adaptés à l’accueil des enfants. L’accueilest rapide, chaleureux et l’équipe éducative estcompétente, aimable, disponible et à l’écoute desenfants et des parents. Les activités sont variées eten fonction des périodes de l’année : printemps,été, automne, hiver…Les enfants sont épanouis etdemandeurs pour y revenir. Les repas sont variéset adaptés à l’âge des enfants, ainsi que les goû-ters. L’hygiène est satisfaisante.

Les tarifs sont calculés en fonction des revenus desparents selon les barèmes CAF, et les factures sontenvoyées au domicile des parents.

Cependant, des remarques sont faites concernantles professions du commerce ou autres, qui tra-vaillent tard le soir, car l’heure de fermeture est18h15. Il en est de même pour l’ouverture de lahalte-garderie de l’après-midi (13h30 actuellement)car il y a des enfants qui commencent leur siesteà 13h. La même demande est faite pour l’ouver-ture du matin.

Toutes ces questions peuvent être discutées enCommission Petite Enfance constituée de parentsutilisateurs, des représentants de la structure, degestionnaire ADMR, et des représentants de lamunicipalité de Morteau, principal financeur de lastructure, avec la CAF de Besançon. L’objectif estde toujours mieux répondre aux besoins, d’informerles parents et leur offrir la possibilité de donnerleur avis, d’échanger et d’émettre leurs suggestions,ceci toujours dans l’intérêt de l’enfant. La com-mission est ouverte à tous les parents souhaitantl’intégrer et ainsi participer à la vie de la structure.

Pour plus de précisions, vous pouvez contacter ladirection du Chat Perché au 03 81 67 56 04.

Page 25: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

25

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Centre d’Information du Droit des Femmes

Particulièrement préoccupée par les violences familiales dont les femmes sont plus particulièrement victimes, Madame le Maire a, dans le cadre du Conseil Local de Sécuritéet de Prévention de la Délinquance, sollicité le Centre d’Information du Droit des Femmesafin que cette association organise des permanences à Morteau.

Suite à une étude de terrain et aux concertations avec les services de Besançon, il s’est avéré que lespersonnes victimes de violences dans notre secteur étaient totalement dépourvues de soutien. Pourremédier à cette carence, la Ville de Morteau a fait appel au Centre d’Information du Droits des Femmes.

Depuis mai 2005, des permanences juridiques gratuites et ouvertes à tous sont proposées à la popula-tion. Cette permanence est un lieu d’accueil, d’écoute, de soutien et d’accès à l’information à destina-tion des familles.

La juriste, Madame INFANTI, saura vous apporter les informations concernant les droits des victimesde violences conjugales, mais aussi l’autorité parentale, les droits et devoirs des parents, les contrats demariages, le PACS, les procédures de divorce, les successions…

Jours de permanence :1er et 3ème mardi après-midi de chaque mois de 14h00 à 17h00.Uniquement sur rendez-vous à prendre auprès du CCAS au 03 81 68 56 86.

• Les femmes à l’honneur à MorteauMardi 8 mars, journée internationale des femmes,Annie Genevard, Maire de Morteau, asouhaité mettre les femmes à l'honneur par deux initiatives :

- En début de matinée, Madame le Maire a convié les employées communales et lesconseillères municipales à un petit déjeuner au cours duquel elle a rappelé que cette journéeinternationale des femmes est l'occasion de faire le point sur la condition féminine et les progrès qu'ilfaudra encore réaliser pour faire progresser l'égalité et la reconnaissance des droits des femmes et fairerégresser les violences qui leur sont faites. Elle leur a demandé d'être particulièrement attentives dansl'exercice de leurs fonctions aux demandes qui émanent des femmes.

Un peu plus tard dans la matinée, Annie Genevard a invité une quinzaine de femmes repré-sentatives de la société à venir échanger avec Madame Dulmet, déléguée régionale auxdroits des femmes, qui a expliqué les grands axes de la politique gouvernementale conduite par NicoleAmeline,Ministre de la parité et de l'égalité professionnelle.Agricultrice, assistante maternelle, chef d'en-treprise, demandeuse d'emploi, assistante vétérinaire, restauratrice, artiste, responsable de service, ensei-gnante, femme issue de l'immigration, infirmière, mère au foyer et bénévole associative, ont évoqué leurparcours, leur vécu personnel et professionnel. Annie Genevard a réaffirmé sa volonté de prendre encompte leurs demandes et les a informées de l'ouverture prochaine d'une antenne à Morteau du Centred'Information du Droit des Femmes.Après un repas convivial et chaleureux, chacune des femmes pré-sentes a exprimé sa satisfaction et son intérêt pour une initiative qui ne demande qu'à être renouvelée.

Page 26: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

s c o l a i r e

• bilan rentrée 2005-2006

Effectifs :• Maternelle CENTRE 3 classes 76 élèves

• Maternelle BOIS SOLEIL 2 classes 45 élèves

• Maternelle PERGAUD 3 classes 70 élèves

• Maternelle JEANNE D'ARC 3 classes 74 élèves

• Primaire CENTRE 8 classes 183 élèves

• Primaire PERGAUD 6 classes 104 élèves

• Primaire JEANNE D'ARC 6 classes 151 élèves

soit 265 élèves en maternelle

438 élèves en primaire

• Collège Jean-Claude Bouquet 638 élèves

• Collège Jeanne d’Arc 321 élèves

• Lycée Edgar Faure 1200 élèves

travaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

26

Page 27: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

27

Conçu par les Ministères de la Jeunesse et desSports, de l’Education Nationale, de la Culture etde la Communication, de la Ville, le Contrat Edu-catif Local est le contrat fédérateur des politiqueséducatives visant à équilibrer et enrichir les tempsde loisirs des enfants.

La Ville de Morteau propose aux enfants desécoles primaires 8 ateliers aménagés dansle temps périscolaire (entre 11h30 et 13h30 etde 16h45 à 18h30). Ces ateliers sont animés pardes intervenants professionnels ou bénévoles :arts plastiques, théâtre, ping-pong, scrabble,badminton, chant-choral, éveil sportif, danse-expression corporelle.

Toujours dans le cadre du CEL-CTL, avec lesoutien de la Caisse d’Allocations Familiales,la Ville de Morteau a proposé de nombreusesactivités durant les petites vacances.Au moisde février tout d’abord, le temps étant favorable,un stage ski-raquette a été organisé.Aux vacancesde Pâques ensuite, où une initiation à l’équitationa permis aux enfants d’enchaîner : pas, trot, galop !Enfin, aux vacances de Toussaint, où le choix d’animations était plus important avec natation,trampolin et cirque. La première mêlait activitésludiques et apprentissage au sauvetage. Les deuxderniers stages, qui se déroulaient au gymnase del’évolution, rencontrèrent un vif succès auprès desenfants, où sauts, galipettes, roulades, acrobaties,jonglage, équilibre s’enchaînaient.

• Contrat Educatif LocalContrat Temps Libre

Arts plastiques

ThéâtreDanseExpression corporelle

Tennis de table

Arts du cirque

Trampoline

Equitation

Eveil sportif Natation

Page 28: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

28

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• 11ème édition du Partenariat culturelVille - Ecoles de Morteau (temps scolaire)

Comme à chaque rentrée scolaire, les écoles maternelles et primaires se voient proposer par la Ville un programme culturel varié, adapté à chacun des cycles.Les enfants viennent au Théâtre de Morteau pour les spectacles vivants, et au cinéma del’Atalante et au Paris pour le dispositif Ecoles et Cinéma.

Reste à venir :

Théâtre - saison côté cour UrfolPetites migrations. Mardi 7 mars

Jeunesses Musicales de FranceCordes et âmes (musique classique et contemporaine pour violon et guitare) Mardi 21 mars Pablo Cueco et Mirtha Pozzi (Découverte des percussions du monde) Lundi 22 mai

Ecole et CinémaLa Belle et la Bête, de Jean Cocteau. Du 8 au 14 marsPaï, de Niki Caro. Du 31 mai au 6 juin.

Expositions“Lait et comté”, proposée et animée par l’Atelier du Pavillon des Sciences. Du 3 au 13 avril“Résonance”, par Yvette Doulcier. Du 1er au 14 mai“Matières à couleurs”, par M. Bachmann et M. Moyse. Du 3 au 18 juin

Petites migrations

Page 29: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

29

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Pablo Cueco et Mirtha Pozzi

Résonances

Matières à couleurs

Cordes et âmes

Page 30: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• Travaux dans les écolesComme chaque année, des travaux ont été exécutés dans les différents lieux scolaires dela ville.

Maternelle Centre : le bureau de la direction a été remis à neuf, et différents travaux de petit entretienont été réalisés.

Maternelle Pergaud : quelques travaux de remise en état, isolation réserve, des seuils ont été supprimés,des éléments de rangement créés.

Primaire Centre : une salle a été totalement rénovée (isolation phonique électricité et peinture).L’escalier permettant l’accès à la cour inférieure a été refait.

Primaire Pergaud : la cage d’escalier ouest après la cage est, a été totalement rénovée, et sécurisée (peinture, châssis désenfumage) Un rideau d’arbres et d’arbustes a été planté entre la cour et la rue.Les toilettes sont maintenant totalement rénovées.

En ce qui concerne maternelle Bois Soleil, le petit train qui a vu défiler des quantités de bambins,supprimé il y a quelques temps, a été remplacé par une structure adaptée et conforme aux normes pourun coût de 5 433 euros.

• Maison des étudiantsL’ancien PAJ (point accueil jeunes) n’étant pratiquement plus utilisé, la municipalité a décidé de trans-former le bâtiment en maison des étudiants.

Un manque cruel de logements pour les jeunes poursuivant des études au lycée, ou suivant une for-mation en apprentissage, se fait sentir.

Quelques solutions ont été trouvées (appartements en co-location par exemple).

Mais malgré tout quelques problèmes de logements subsistaient.

Ce petit bâtiment de caractère, situé à deux pas de l’église, a donc été complètement rénové. Il comportequatre chambres confortables à l’étage avec cabinet de toilette individuel, et un vaste séjour cuisine aurez de chaussée. Quelques appareils ménagers complètent le tout. Cet ensemble a bien évidemmenttrouver preneur immédiatement. Les travaux réalisés par des entreprises locales se sont terminés justeavant la rentrée scolaire de septembre 2005.

30

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Page 31: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

2931

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Collège Jean-Claude BouquetLes travaux de restructuration du collège de Morteau sont actuellement dans leur deuxième phase.

Après la construction en 2005 d'un nouveau bâtiment, le remplacement à neuf de tout le matériel et dumobilier, les élèves et les personnels utilisent maintenant un réfectoire parfaitement fonctionnel.

Quelques salles de classe ont également été créées.

Au cours de 2006, c'est une phase importante de travaux qui verra la réfection d'anciens bâtiments etl'édification de nouveaux destinés à l’enseignement.

Nous profitons de ce bulletin pour souhaiter la bienvenue au nouveau Principal du collège,Mme Thibon, qui a pris ses fonctions en septembre 2005.

Page 32: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

32

• e

xp

res

sio

n d

e l

’op

po

sit

ion

mu

nic

ipa

le

EXPRESSION DE L'OPPOSITION MUNICIPALE

Hommage

Pour les élus d’opposition de gauche, l’année 2005 laissera une trace indélébile. Que cettepage d’expression libre soit donc le lieu d’un ultime hommage à Jean-Marie WAKENHUT, l’amiet le porte-parole de notre groupe. Pour ce faire, citons en partie l’intervention donnée en Conseilmunicipal le 11 juillet :

“Jean-Marie avait le panache du milieu populaire dont il était issu et, grâce à l’école de laRépublique, il pouvait accéder à la place de professeur d’histoire géographie. Quant à son frère, il terminera son parcours comme proviseur.

Pour resituer cette noblesse populaire, je rappellerai simplement que leur père était un des derniers ouvriers de la mine de lignite du Grand Denis à Longemaison, et dans ce temps-là,l’ascenseur social fonctionnait à plein grâce, une fois encore, à l’école de la République, ce qui n’estplus tout à fait le cas actuellement.

Quant à l’action de Jean-Marie, toujours à l’écoute des démunis, des sans-grade et des laissés-pour-compte, le meilleur hommage que nous puissions lui rendre en tant qu’élus d’opposition est depoursuivre son engagement avec encore plus de pugnacité tout en restant constructif dans les dossierscomme il aimait tant à le répéter.”

Que sa famille, ses proches, ses amis, soient tous assurés que sa manière de travailler restera pournous un modèle et une référence.

Aujourd’hui, la liste des élus d’opposition de gauche, habitant Morteau, est ainsi constituée :• Andrée GREUSARD, rue de la Louhière,• Josiane MAZZOTTI, rue des Marais,• Justine SUR, avenue du Général de Gaulle,• Alain FABRE, rue Leclerc,• Jacques FLEURY, rue de la Glapiney,• Henri LEISER, La Côte et rue de l’Eglise.Si vous vous intéressez à la vie de la commune, contactez-nous ; nous avons besoin de vos avis

et de vos remarques. Rappelons que les réunions du Conseil municipal sont publiques et que touspeuvent y assister.

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras

La loi repoussant les municipales en 2008 a été votée dernièrement, ce qui conduira à l’électiondes sénateurs de 2007 par les conseils municipaux en place depuis plus de six ans. Les élections de 2004donnaient pourtant une autre couleur aux majorités locales (régions, départements pour le Doubs).

Le Sénat étant à l’image des petites communes de France, il est choquant pour nous de constaterque la majorité actuelle cherche à sauver les meubles en repoussant les municipales de 2007 à 2008.Ce n’est pas là le meilleur exemple de démocratie donné à l’électeur de base, surtout lorsque l’onconstatera le nombre important de perdants “ reclassés ”.

Les élus d’opposition

De gauche à droite : A. FABRE, J. MAZZOTTI, H. LEISER, A. GREUSARD, J. FLEURY, J. SUR

Page 33: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

j e u n e s s ee t s p o r t s

travaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

• Activités sportivesLa Communauté de Communes du Val de Morteau propose depuis 5 ans, aux vacances,dela découverte et de l’initiation à de multiples activités sportives telles que la spéléo,le canyoning, l’accrobranche, le kayak… Cette année 2005 a rencontré un véritable succèsaussi bien aux petites qu’aux grandes vacances.

Le nombre d’inscriptions a largement doublé en comparaison à l’année précédente. Cette croissances’explique par une augmentation importante des séances.Cet été, par exemple, 2 voire 3 activités étaientproposées par après-midi contre 1 l’an passé.

L’ensemble des enfants montre une satisfaction concernant le panel d’activités proposées.

La découverte de ces activités s’est faite dans une ambiance joviale.

Le programme de 2006 restera sensiblement le même que 2005. Il proposera une nouveauté :la formation des jeunes en matière de secourisme.

Renseignements en mairie de Morteau.

33

Page 34: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• Réalisation et inauguration du skate-park

Née d’une proposition de deux jeunes Mortuaciens qui ont présenté leur dossier à Madamele Maire en août 2004, on comprend que cette structure était attendue avec impatiencepar les jeunes du Val de Morteau. Les points mis en avant par les deux jeunes à l’origine du projetpour promouvoir cet équipement sont : raisons de sécurité, mise en valeur de l’environnement urbain,dynamisme pour la ville.

Un travail en commun avec les jeunes pour le site et le choix de l’installation fut une réussite de colla-boration, avec les élus et les services techniques de la ville.

Après 3 mois de travaux, c’est le samedi 29 octobre 2005, sous un soleil estival, que fut inauguré cetéquipement adapté à la pratique du skate, du roller, et du BMX. Ce lieu de sports représente ce qui sefait de mieux actuellement en la matière. D’une superficie de 470 m2, implanté dans un site magnifique,il satisfait parfaitement à la demande des jeunes.

Le succès du skate-park est là. Ce ne sont pas moins de 20 à 30 jeunes qui l’utilisent régulièrement. Celieu doit être correctement fréquenté, c’est pour cela que l’alcool est prohibé sur ce site mais égale-ment sur tous les terrains de sports environnants.

34

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

L’inauguration,le 29 octobre

Le skate-park en cours

de réalisation

Un équipementtrès apprécié

Page 35: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

35

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Cyclisme• Médailles d’argent et de bronze au VCCMMLicenciée au Vélo-club des cantons de Morteau-Montbenoît depuis deux ans,Aurélie Ballot est rentréedes championnats du monde de course de VTT orientation avec l’équipe de France qui a décroché latroisième place à Banska-Bistrick en Slovaquie. Elle est montée sur le podium pour prendre le bronze,après une course en relais avec deux autres Françaises, une Parisienne et une Alsacienne. L’équipe deFrance est devancée par l’Allemagne et la Tchéquie.

Un autre licencié du club Mortuacien a participé lui aussi à ces championnats du monde, Matthieu Bar-thélémy, qui réside à Vregille en Haute-Saône, a décroché la médaille d’argent du relais avec l’équipe deFrance. Ils sont devancés par la Finlande et la Suisse. En individuel, Matthieu s’est classé 6ième en longuedistance et 10ième en moyenne distance sur une centaine de concurrents au départ.

Un grand bravo à ces deux sportifs de haut niveau.

• Le Président

du VCCMM décoréAprès l’assemblée générale du Vélo-Club des cantonsde Morteau-Montbenoît, l’émotion a monté d’un cranquand Denis Emel a rendu hommage à Michel Varda-néga, l’homme qui a créé le Vélo-Club .Tous ses amisavaient la gorge serrée quand Joël Pelier et DidierFaivre-Pierret sont montés sur la scène pour embras-ser celui à qui ils doivent en grande partie leur succès.Les éloges n’ont pas manqué pour celui qui, durantplus de trois décennies, a fait connaître les couleursde son club dans tout l’Hexagone .

En présence de Gérard Deboichet, président du comité des médaillés de la Jeunesse et des Sports duDoubs, Annie Genevard a remis à Michel Vardanéga la médaille d’or de la jeunesse et des sports, sousune salve d’applaudissements.

• Prix de la Ville de MorteauLe prix de la ville s’est déroulé ensemi-nocturne le vendredi 8 juillet2005, dans les rues de la cité.Si la conclusion fut heureuse, tout ne futtoutefois pas aussi simple pour le VCCMmalgré ses seize coureurs au départ.Après les 60 tours de ville et 72 km àplus de 45 km /h c’est le licencié duVCCMM, Adrien Vuillier qui s’impose surla ligne d’arrivée devant le sociétaire duPS le Creusot Stéphane Benetière. Poursa dernière course en catégorie Natio-nale, et le cinquième succès de la saison,Adrien était très content de cette vic-toire en terre mortuacienne, avant demonter en catégorie élites.

Page 36: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

36

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Section fond Les jeunes fondeurs du club ont disputé une douzaine d’épreuves au cours de la saison2004-2005, celles-ci se sont déroulées sur l’ensemble du Massif Jurassien. Aux Rousses le 2février 2005, pour la Transjeune ils étaient vingt à représenter les couleurs du club Mor-tuacien, dans toutes les catégories. Les très bons résultats obtenus sont les fruits du tra-vail réalisé toute l’année avec l’école des jeunes.

Bravo à tous ces futurs champions, remerciements aux parents et aux responsables de la section fondpour l’encadrement des jeunes dans une ambiance très conviviale.

Les seniors en plus de s’occuper des jeunes, organisent et participent à des épreuves tout au long del’hiver. La nocturne du Chauffaud connaît un succès chaque hiver, faute de neige la Val Ski fut annulée.Le 20 février 2005 au départ de La Transjurassienne ( Lamoura-Mouthe 76 kms ) ils étaient une quin-zaine du club Val de Morteau. Chopard Benoit finit à la 27ième place, Baron Arnaud 51ième, Minary Gérard47ième, Rives Olivier 59ième, Mimram Franck 61ième.

Pour obtenir de si bons résultats il faut s’entraîner toute l’année. Pour cela tous ces athlètes participentà des épreuves de rollerski, de course à pied, de VTT, où ils obtiennent de très bons classements.

• Section alpinPour la deuxième année consécutive le ski club Val de Morteau remporte le challenge Tech-nica. Ce trophée récompense les jeunes skieurs d’un club du département qui ont obtenules meilleurs résultats tout au long de la saison hivernale.

Le 29 janvier 2005 le club organisait sur la piste du Chauffaud des épreuves pour la coupe Crédit Mutuel.Les jeunes de moins de 15 ans du ski club Val de Morteau se sont bien comportés en gagnant cette coupe.

Pour les seniors, le 27 février 2005 avait lieu au Meix Musy un concours régional, le Mémorial PascalJoly : de très bons résultats pour les licenciés du club, chez les filles, Fornage Marine termine à la qua-trième place, Sauge Alexandra 7ième, Renaud Valentine 8ième. Quant aux garçons, Rolet Edouard fini 9ième,Siron Olivier 12ième et Germann Julien 15ième.

Nous souhaitons aux skieurs alpins autant de réussite pour la saison 2005-2006.

• Ski Club Val de Morteau

Page 37: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

37

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Tournoi international de badmintonLes 4 et 5 juin 2005 le badminton Val de Morteau organisait pour la vingt et unième année son tournoiinternational dans les gymnases de la ville. Pas moins de deux cents sportifs étaient présents, venus deBelgique, de Suisse, d’Allemagne et depuis plusieurs années déjà une vingtaine de sportifs venus d’Ukraineaprès un long voyage en autocar, pour disputer des rencontres en simple, en double, en double mixteafin de récolter un maximum de points. Devant un public impressionné par la rapidité des échanges etl’énergie dépensée par les athlètes, finalement après deux journées d’épreuves c’est le Badminton Valde Morteau qui remporte le magnifique challenge devant le club de La Chaux de Fonds. Rendez-vousau mois de juin 2006 pour la prochaine édition et félicitations aux organisateurs.

• Le Meix-Musy tout droitPour cette troisième édition tous les records ont été battus. Le nombre de participants,coureurs et marcheurs, en augmentation chaque année, le temps des vainqueurs danstoutes les catégories a été amélioré.

Il faut dire que les conditions climatiques étaient de la partie contrairement à l’édition 2004 qui s’étaitcourue sous la neige. C’était la grande fête du sport populaire en toute décontraction entre sportifs,chacun ayant à l’esprit Florent Lucas qui a donné son nom au challenge.

Le vainqueur Christophe Benay de Dole remporte le challenge Florent Lucas. Il a parcouru les 5 km avecun dénivelé positif de 550 mètres en 26 minutes et 20 secondes, chez les filles c’est la PontissalienneStéphanie Roy qui a été la plus rapide à rejoindre le sommet du Meix Musy en 32 minutes et 33 secondes.A noter également une forte participation de jeunes qui ont amélioré les chronos réalisés en 2004.

Félicitations aux membres de la section fond du ski club du Val de Morteau pour la parfaite organisa-tion de cette manifestation sportives, qui prend de l’ampleur chaque année.

• Fête départementale du sport en famille

Le Conseil Général avait retenu trois villes pour organiser cette manifestation du premier octobre 2005 :Besançon,Montbéliard et Morteau.Malgré une météo très défavorable une vingtaine d’associations spor-tives ont répondu présentes à l’invitation de la Ville. C’est grâce à votre présence et à votre disponibi-lité tout au long de la journée sur les deux sites de Morteau, que les parents et leurs enfants ont décou-vert les associations sportives de notre cité. Certes, les activités qui se sont déroulées à l’intérieur desgymnases ont eu plus de succès que le plein-air, mais le principal était de participer. La Ville de Morteauremercie les sociétés présentes, et espère que la prochaine édition aura lieu sous le soleil.

Page 38: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

38

• Val Haut-Doubs Football Club en division d’honneur

Les deux communes de Morteau et Montlebon en rêvaient, les joueurs du Val Haut-Doubs l’ont réalisé.Depuis le début de la saison l’équipe première évolue en division d’honneur, c’est l’élite régionale et lesixième niveau national. Cette réussite est due en grande partie aux joueurs mais également à la struc-ture mise en place par le président Sire au niveau de l’encadrement de toutes les équipes avec des éducateurs compétents et une politique envers les jeunes qui sont l’avenir du club. La montée en est lapreuve car huit jeunes formés au club jouent en équipe première. A noter également les très bons résultats de l’ensemble des autres équipes, la deuxième réserve a terminé première de son groupe, les13 et 18 ans ont terminé la saison dernière à des places honorables dans le championnat de ligue.

Après onze rencontres depuis le début de la saison en division d’honneur, l’équipe fanion du Val occupela deuxième place avec une défaite, trois nuls , et sept victoires, quant à la première équipe réserve à lami-championnat, elle occupe la première place de sa poule avec six points d’avance sur le second.

Félicitations à ce club qui compte 330 licenciés et 17 équipes qui évoluent dans diverses catégories.

• Remise d’un jeu de maillots au ValHaut-Doubs Football Club

La Ville de Morteau a offert un jeu de maillots à l’équipe première pour les bons résultats obtenus toutau long de la saison et on espère que cette nouvelle tenue leur portera chance.

• Les 100 ans du ComitéDépartemental de la FSCF

Le Comité du Doubs de la Fédération Sportive et Culturelle de France a choisi Morteau pour son assemblée générale annuelle et fêté les cent ans du comité départemental. L’organisation de cet événement a été confiée à la société de gymnastique la Saint Michel de Morteau. Cette soirée s’estdéroulée en présence de nombreuses personnalités, dont Monsieur Jean Wintzel, président de la fédération Nationale qui, après un court historique, rappela que la FSCF veut favoriser l’épanouissementde la personne à travers le sport et la culture. La vitalité actuelle du comité du Doubs, avec ses 5.540 licences, réparties dans de nombreuses activités, au premier rang desquelles la gymnastique artistique. D’autres ont actuellement le vent en poupe, comme le tir à l’arc ou la randonnée.

Remerciements à la Saint Michel pour la parfaite organisation de cette manifestation.

Page 39: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

39

• Nouveaux présidents et nouvelles présidentes des clubs sportifs

Quelques changements ont eu lieu, en 2005, à la tête de certaines associations sportives. Melle ArnouxCéline est la nouvelle présidente du club de badminton, elle succède à Cyril Van Den Broecke. Le hand-ball alui aussi changé de président, Monsieur Ghislain Bournez a cédé sa place à Madame Edith Rambaud-Poncet.L’association Varappe et Montagne est désormais présidée par Monsieur Deprez Serge en remplace-ment de Jean-Paul Huguenin. Félicitations à ces nouveaux responsables d’associations.

• Coupe du Doubs de vol libreLe week-end des 27 et 28 août 2005, le club des Ailes du Val de Morteau, avait la charge d’organiser lacoupe du Doubs Challenge AKTEO, sur les sites mortuaciens.Quatre-vingt cinq pilotes de tout le dépar-tement ont répondu présents à l’invitation du club local.

Cette compétition amicale était l’occasion pour ces hommes et femmes volants de se retrouver et surtoutsurvoler Morteau et ses environs par un temps magnifique.Vu la météo les départs de l’épreuve ont eulieu depuis le sommet du Mont Musy, sous les yeux d’un très grand nombre de spectateurs.A plusieursreprises les pilotes et leurs ailes ont atteint des altitudes allant jusqu’à 1 800 mètres tout en survolantle Saut du Doubs ou le défilé d’Entre-Roches, avant de se poser à Villers-le-Lac ou à Morteau dans les environs de la Nautique. Un classement a été établi, mais le principal pour les compétiteurs était departiciper à cette manifestation très bien organisée.

Page 40: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

40

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Tournoi estival de foot à 6Pour sa vingt sixième année,quatorze équipes ont répondu à l’invitation de la commissionjeunesse et sports pour participer au tournoi estival. Organisées avec Val du Haut DoubsFootball Club, les rencontres se sont disputées dans une ambiance fort sympathique .

Après les soirées de qualifications, les équipes se sont retrouvées le vendredi 17 juin 2005 pour lesphases finales . En finale le challenge Bobby Intersport est remporté par la Scierie Faivre qui devance laMJC et le Badminton. La consolante revient à l’équipe des Transporteurs suivie de Dik Meka et de l’ADA-PEI. La coupe du Fair play a été gagnée par Brademont .

Rendez-vous au mois de juin 2006 pour la prochaine édition

• Tournoi hivernal des 3 sports L’édition du tournoi 2005 fut un succès par lenombre d’équipes engagées. En effet, 18 forma-tions se sont affrontées dans les 3 sports à savoirfootball, hand-ball et volley-ball. Après 3 semainesd’épreuves disputées dans une ambiance très convi-viale, c’est le vendredi 4 février 2005 que la superfinale et les finales par sports se sont déroulées .Remerciements aux associations sportives partenairespour le bon déroulement des rencontres.

Palmarès : Super finale : FABI gagne le trophée Bobby Intersport • Finale volley : ParamédicaleFinale foot : F F B • Finale hand :Védior Bis • Fair-play, coupe offerte par l’ACAM : les Facteurs

Le tournoi hivernal 2006 se déroulera au gymnase du Lycée aux dates suivantes :Hand Ball lundi 9 et jeudi 12 janvier • Football lundi 16 et jeudi 19 janvierVolley Ball lundi 23 et jeudi 26 janvier • Finales vendredi 3 février

• Jeunes sportifs méritants

Bravo à tous ces jeunes sportifs

Page 41: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

41

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

f ê t e s e tc é r é m o n i e s

travaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

• Hommage rendu à Gilbert Robbe, le 23 septembre 2005

Plus connu sous le nom de Zico,maître nageur sauveteur,Gilbert Robbea maintenant sa plaque commémorative fixée sur une stèle à la Nautique,sur les bords du Doubs, là où il marqua fortement son époque et desgénérations de petits mortuaciens.

C’était un souhait bien légitime de la famille Robbe, et la municipalité s’estbien volontiers associée à cet événement.

• VöhrenbachMonsieur Robert STRUMBERGER, maire de Vöhrenbach a été réélu.

Page 42: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• Fête de la SaucisseMalgré la pluie, les spectateurs ont répondu présentslors de la 15ème édition de la fête de la Saucisse, à lagrande satisfaction des bénévoles du Comité des Fêtes.

Sur le thème “Sites et Traditions du Haut Doubs”, HarmonieMunicipale, Aïkido, St-Michel, les Conscrits et Val du HautDoubs Football Club s’activaient comme chaque année, àla réussite de ce qui est devenu maintenant une traditionestivale à Morteau.

Invitées par Noël Myotte Président de l’Association des Véri-tables Fabricants de la Saucisse de Morteau et par la Ville deMorteau, vingt huit confréries participaient à son chapitre,

lui donnant de nouveaux chevaliers et ambassadeurs qui ne manqueront pas de vanter les qualités dela “ belle de Morteau ”.

En procession pour la messe dominicale le matin et défilant l’après-midi avec les associations, ces confré-ries permettent de donner à notre fête un caractère qui se veut attaché à la défense et à la promotiondes produits régionaux de qualité et de bon goût. Elles apportent également de la couleur et beaucoupde convivialité et d’amitié.

Une nouvelle fois merci à tous ces bénévoles qui œuvrent à la renommée de notre ville.

• Morteau d’OrRéunis le 21 octobre 2005, l’association des fabricants de véritables Saucisses et Salaisons de Morteauet le jury de dégustation, ont désigné Morteau d’Or 2005 “Aux Produits Saugets” de Maison du BoisLievremont, Morteau d’Argent “La Ferme du Montagnon” de Grandfontaine Fournets et Morteau deBronze “Le Tuyé du Papy Gaby” de Gilley.

Nos félicitations à tous et un grand bravo à tous ceux qui travaillent année après année à la notoriétéet à la qualité de notre produit gastronomique.

42

• Soissons a invité MorteauPendant deux jours, les 24 et 25 septembre, Soissons a fêté soncélèbre haricot.

Nous nous devions de confirmer le rapprochement gourmand, initié il y adeux ans déjà, avec notre ville.C’est pourquoi la municipalité accompagnéede Noël Myotte et d’une délégation de l’Association des Fabricants de laVéritable Saucisse de Morteau, étaient cette année les invités d’honneur àla fête du haricot magique, à Soissons.

Tout au long du week-end,le nombreuxpublic (10 à 12 000 personnes) a ainsipu découvrir la “belle” de Morteau cuisinée avec le haricot de Soissons.

Des liens, plus qu’amicaux, se sont tissés maintenant entre nos deuxcités, et nous nous sommes quittésavec la promesse de se revoir à la prochaine fête de la Saucisse.

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Madame le Maire de Soissonsaccueille sa collègue de Morteau

Page 43: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

43

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Le 14 juillet de la ville de MorteauComme à l’accoutumée, les membres de la commission fête et cérémonie ont organisé les jeux de laville le 14 juillet au matin. Pour les plus grands c’est autour du stade que se sont déroulées les coursesavec des sprints finaux pour gagner des places. Pour les plus petits et leurs parents, c’est sur la piste deskate qu’ils se sont réunis pour les divers jeux d’adresses, avec ballons, quilles, chamboule-tout...

220 participants (enfants, ados, parents) se sont retrouvés à la salle des fêtes, vers 11h, pour la distri-bution des différents lots, jeux et tickets de manèges.

• Le Musée de l’Horlogerie a 20 ans...C’était une idée du Docteur Sauze et deConstant Vaufrey : il fallait, il y a vingt ans déjà,installer un établi d’horloger pour amuser lestouristes…

Et depuis le musée n’a cessé d’évoluer, aujour-d’hui c’est quinze à vingt mille visiteurs par anvenus de nombreux pays qui peuvent admirerau Château Pertusier le savoir-faire des arti-sans horlogers comtois. La ville ne pouvait querendre hommage à toute l’équipe qui, annéeaprès année, en sauvant de l’oubli notre patri-moine, a su redonner une vie à beaucoup depièces d’exception.

Si Constant Vaufrey a reçu une montre souvenir, ses amis, Jean Barbier, Bernard Frantz,Gilbert Gillet,Claude Mauvais et Gérard Monnot se sontvu remettre la médaille d’honneur de la Ville.

...et son timbre philatéliqueDeux pièces, parmi les plus célèbres du Musée des Tradi-tions Horlogères du Haut Doubs, illustrent désormais untimbre sur l’horlogerie comtoise. Cette initiative de l’AmicalePhilatéliste et de La Poste nous a permis d’honorer deux artisteslocaux : Madame Liliane Binétruy pour sa participation à la décora-tion de l’horloge monumentale, réalisée pour le Téléthon de 1996,qui figure sur le timbre et Monsieur André Hoffmann pour son des-sin du porche du château, repris sur l’enveloppe premier jour.

Un événement qui a fait deux jours durant, de la salle du temps pré-sent un bureau de Poste temporaire et qui a contribué à la notoriétéet au dynamisme de nos associations.

Page 44: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

44

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Bénévoles méritants

• Mortuaciens honorésLe 8 mai, trois Mortuaciens ont été honorés.Yves Lamy a reçu la Médaille de chevalier dans l’OrdreNational du Mérite. Pierre Rognon et Paul Capelli ont été décorés de la Médaille de la Reconnaissancede la Nation au titre des combats en Afrique du nord.

Le 11 novembre, cinq médailles ont été également remises.Au titre de leur participation à laguerre d’Algérie, Marcel Bettoni et Guy Buliard recevaient la médaille de la reconnaissance de nation,tandis que la croix du combattant était décernée à Robert Roussel-Galle, Denis Roy et Léon Lambert.Nos félicitations reconnaissantes à tous les récipiendaires.

Lors de la traditionnelle cérémoniedes vœux aux associations, quis’est déroulée le 10 janvier à lasalle des Fêtes de Morteau, 5bénévoles méritants ont été distin-gués.

• Social : Marcel Mansanné• Sport : Jacques Chefsailles• Culture : Michel Bassetti• Associations patriotiques :Bernard Frisetti

• Coup de cœur : Jeanne Vaufrey

De gauche à droite : Michel Bassetti, Dragana Vojinovic, adjointe aux Affaires sociales, Jacques Chefsailles, Jeanne Vaufrey,Claude Barbier, adjoint aux Sports, Marcel Mansanné,Annie Genevard, maire de Morteau, Bernard Frisetti, Patricia Roussel-Galle,adjointe à la Culture et à la Communication et Pierre Vaufrey, adjoint aux Fêtes et Cérémonies.

Page 45: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

45

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Noces d’OrMarie-Thérèse Joly et François Jaisson ont célébré leurs noces d’or, cinquante ans après avoir échangéun premier consentement devant le Docteur Nappez, maire de la ville à l’époque, en compagnie deleurs trois enfants et cinq petits enfants. Nos félicitations à ce couple mortuacien, tout en leur souhai-tant d’avoir encore de longues années à partager ensemble

• Téléthon des Fins, une réussite avantle 20ème anniversaire à Morteau Après le Bélieu en 2004, le village des Fins organisait avec succès notre Téléthon, engageant déjà, pourun deuxième tour, les communes du val de Morteau.

Nous voulons exprimer toute notre gratitude et notre reconnaissance face à cette énergie déployée,quelquefois depuis de longs mois, par des dizaines de bénévoles, le plus souvent anonymes, qui oeuvrentpour la réussite de ce « 14 juillet en hiver ».

Le comité des Fêtes, le Badminton, le Tir à l’arc, le Lions club, les Ailes du val, Kalimba Gym, la SaintMichel, l’Harmonie Municipale ont été cette année encore parmi les grands animateurs de l’édition 2005.A Morteau même, les engagements des Pompiers, partenaires historiques, des élèves et collégiens deJeanne d’Arc, autour de leur ami Quentin et du club de Scrabble doivent également être salués.

Ils sont l’histoire du Téléthon, ils sont l’élan, la générosité qui va permettre à la recherche de progres-ser de façon importante, de comprendre l’origine des maladies et de trouver les médicaments.

Nous pourrons donc témoigner auprès de France2 que, cette année encore, la mobilisation de la popu-lation, par sa participation aux manifestations, est de plus en plus impressionnante, avec l’espoir évidentd’être retenu pour l’organisation d’un centre télévisé en 2006.

Rendez-vous nous est donné les 8 et 9 décembre prochains, pour ce qui sera, de toutes manières, notre10ème Téléthon.

Page 46: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies•

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

46

• La campagne, reine de la villechaque année pour le Comice

Morteau a le plaisir et l'honneur d'accueillir chaque année le comice du canton de Morteau. Sous la sym-pathique présidence de Philippe SCHALLER, 42 agriculteurs se retrouvent, place du Champ de Foire,pour présenter leurs plus belles bêtes.

Chacun, petit ou grand, a revêtu ses habits traditionnels. Les bêtes sont parées pour le défilé qui clô-ture le comice.Grand moment de la vie locale, le comice est là pour rappeler à tous la vitalité et le dyna-misme de nos agriculteurs.

Les comices agricoles sont des institutions dont l’origine remonte à la fin du XVIIIième siècle. La loi du 20 mars 1851 leur donne une existence légale avec pour objet de contribuer à l’amélioration de l’agri-culture et particulièrement des races bovines et chevalines. 150 ans après, les objectifs restent les mêmes.

Le comice de Morteau voit l’établissement de ses statuts en 1862. Il a toujours été axé principalementsur la promotion de la race montbéliarde dont il est devenu le berceau à sa création officielle en 1889.

Aujourd’hui, le comice de Morteau rassemble en moyenne 400 vaches, génisses et taureaux montbé-liards pour 42 élevages, soit un tiers du canton.

Les animaux sont répartis en catégories appelées “sections” selon leur âge, leur rang de lactation, etc…

Les classements sont réalisés par des juges (ou pointeurs), éleveurs d’autres cantons formés annuelle-ment avec l’organisme officiel de la race : l’UPRa Montbéliarde.

Les meilleurs animaux reçoivent des prix spéciaux, comme le prix de la ville de Morteau, qui font lafierté des éleveurs, mettant en valeur la qualité de leur cheptel.

Le conseil d’administration du comice remercie la municipalité de Morteau pour leur soutien sans faille,pour le travail fourni par les employés municipaux et la mise à disposition du champ de foire.

Puisse cette collaboration durer encore longtemps afin que le comice de Morteau demeure un des plusréputés.

Francis Remonnay, du Bas du Fartou, est déjà un juge de qualité en race montbéliarde à tout juste 16ans.Trois fois meilleur pointeur du canton en catégorie junior (en 2002, 2003 et 2004), il se classe qua-trième cette année en catégorie senior (de 16 à 25 ans).

Il est le digne représentant d’une famille d’éleveurs montbéliards renommée, suivant les traces de sonpère Daniel et ses grands-pères Hubert Remonnay et Joseph Mamet.

Le Président, Philippe SCHALLER Francis Remonnay,un jeune pointeur de talent

Page 47: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

47

travaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

c u l t u r e• Les conférences de l’université ouverteL’alimentation de l’enfant : éducation du goût, obésité, anorexiepar Madame Véronique Febvre-Charlot• mercredi 12 avril 2006

Le développement durable et la gestion des déchets par Monsieur Gosselin• mercredi 3 mai 2006

Les conférences commencent à 20h jusqu’à 21h30 à la salle des fêtes de MorteauTarif : 3€ • Etudiants, scolaires : 1.50€Renseignements : 03 81 67 04 25

• Connaissance du mondeLes Seychelles film de Jean-Noël de Golish• lundi 13 mars 2006

Istambulfilm de Bernard Courtine• lundi 10 avril 2006

Sri-Lanka – Maldivesfilm d’André Maurice• lundi 24 avril 2006

Les films-conférences débutent à 20h au Théâtre de Morteau.Entrée : 6,50€ ou 5€ pour les adhérents MJC, les scolaires, étudiants, cartes “Avantages jeunes”Renseignements : 03 81 67 04 25

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Page 48: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

48

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Fête de la musique 2005Un grand succès cette année encore pour la Fête de la musique 2005. Le beau temps et les habitants de Morteau s’étaient donné rendez-vous au centre ville pour célébrer cet événement.

Une fois de plus, tous les publics ont pu y trouver leur préférence musicale. La répartition des troisscènes, qui étaient mises en place gracieusement par la Ville, permettait à tous de profiter de cette première soirée estivale.

Un grand merci à tous les musiciens-chanteurs, aux bars et aux restaurants mais aussi aux services tech-niques de la ville, grâce à qui la soirée bat son plein chaque année !

A noter : L’édition de la fête de la musique 2006 commence à se préparer.Aussi, nous invitons tous les groupes susceptibles d’être intéressés, amateurs ou professionnels, à contacter le service culturel au 03 81 68 56 63.

Cette manifestation a été soutenue par RVM et Intermarché Morteau-Les Fins.

Page 49: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

49

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Musiques pourtous les goûts...

Page 50: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

50

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• La CigaleLors du concert avec l’Orchestre de Chambre de la Chaux de Fonds, le 24 avril 2005, nous avons assistéà la passation de baguette : à Maurice Laclef, directeur depuis 18 années succède Christelle Muth.

Merci à Maurice pour l’excellent travail réalisé au fil de ces années. Bienvenue à Christelle à qui noussouhaitons une pleine réussite au sein de cette chorale.

• Harmonie MunicipaleLes musiciens de l’Harmonie Municipale se présentaient le 12 juin au 8ème Concours National pour Harmonies organisé par la ville d’Oyonnax.

Après cinq mois de préparationintense, ils se sont vu remettre par Monsieur Maurice Adam,Président de la CMF un 1er prix, etaccèdent donc en division Supérieure1ère section.

Félicitations à tous les musiciens pourleur brillante prestation ; la ville de Morteau peut être fière de l’Harmonie Municipale.

• Jeunes musiciens méritants

Les musiciens en herbe de l’HarmonieMunicipale et de la Lyre Mortuacienneont été récompensés dans le cadredes examens fédéraux de juin 2005.

Page 51: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

51

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Festival des Musiques du Haut-Doubs • 25/26 juin 2005

Les 25 et 26 juin 2005, la Lyre Mortuacienne organisait le 59ème Festival des Musiques duHaut-Doubs.

Au programme :Samedi 25 juin : Concert des jeunes musiciens de la Lyre, dirigé par Mathieu Vuillemin, suivi du traditionnel Bal sous les étoiles.Dimanche 26 :messe en l’église de Morteau, défilé et cérémonie au monument aux Morts avec la sociétéinvitée d’honneur, la Concordia de Geispitzen (Alsace)A 14 h défilé des 11 sociétés invitées dans les rues de Morteau et concerts au théâtre.

Plus de 600 musiciens étaient présents dans notre ville et ce festival fut une totale réussite ; le beautemps était également de la partie. Un grand merci aux musiciens de la Lyre, aux bénévoles qui ontdonné de leur temps et ont œuvré pour que cette journée se déroule de façon remarquable.

Page 52: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

Contes et rencontres à la bibliothèque en 2005Les “Petites Fugues”

En novembre, la bibliothèque de Morteau a eu le plaisir de recevoir un auteur suisse, Eugène,à l’occasion des “ Petites Fugues ”, festival littéraire organisé par le Centre Régional du Livre.Grâce à la lecture proposée par la Compagnie Quoique et les jeunes de l’atelier théâtre de la MJC de Morteau, les spectateurs ont pu découvrir avec plaisir son ouvrage Pamukalie, pays fabuleux.Plein d’humour et d’invention, ce livre est le guide touristique d’un pays imaginaire. L’auteur y réinvente coutumes, architecture ou religion avec de nombreux clins d’œil à l’Histoire et à notre société.Bonne humeur et échanges fructueux ont été les maîtres mots de cette soirée.

Contes pour enfants

En octobre et novembre, deux séances de contesont été organisées pour le jeune public à la biblio-thèque. Sur le thème des voyages, un groupe deconteurs “ Souffleurs d’images ” a régalé les enfantsde 3 à 12 ans d’histoires passionnantes. Une cin-quantaine d’enfants et de parents ont ainsi pus’évader le temps d’un conte. Rendez-vous l’au-tomne prochain, à la bibliothèque pour découvrirde nouvelles histoires…

52

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Bibliothèque municipaleDu nouveau...Informatique …Depuis le 13 septembre 2005, la bibliothèqueprête ses livres grâce à un système informatique.Les fiches papiers ont laissé la place à un ordina-teur et à son lecteur de codes barres pour le prêtet le retour des documents.Le service aux usagers est bien plus rapide et latâche plus facile pour l’équipe de bénévoles etprofessionnelles de la bibliothèque (24700 prêtsavaient été enregistrés en 2004, tous réalisés surfiches papier!).Ce système apporte bien d’autres améliorations.La gestion des réservations est automatisée : lesouvrages demandés sont donc mis de côté dèsleur retour à la bibliothèque et l’usager informéde sa disponibilité. De plus, grâce un ordinateurmis à la disposition du public, chacun peutrechercher les ouvrages qu’il désire et savoir s’ilssont disponibles ou empruntés.Un plus significatif pour les usagers comme pourcelles qui les accueillent !

… Musique !La Médiathèque Départementale du Doubs,service du Conseil Général, met en place peu àpeu un fonds de CD pour les communes qu’elledessert. Cette année Morteau a eu le plaisir de

bénéficier de ce nouveau service : depuis le 9décembre, la Bibliothèque Municipale disposedonc d’un fonds de 300 CD, empruntables auxmêmes conditions que les livres.Désormais, pour 8 € (prix de l’abonnement fami-lial annuel), chaque adhérent peut emprunter 3 livres et 2 CD.Tous les styles sont représentés :musiques du monde, classique, rap, rock, chansonfrançaise, jazz, etc.

… Et portage à domicileEn collaboration avec le CCAS, la Bibliothèquemet en place un service de portage à domicilepour les personnes qui ne peuvent se déplacer.Début 2006, des bénévoles amèneront à domiciledes ouvrages aux personnes en ayant fait lademande.Pour permettre à ceux-ci de répondre au mieuxaux attentes des lecteurs, l’équipe de laBibliothèque Municipale les accueillera régulière-ment pour apporter conseils et soutien dans lechoix des livres. Des fonds particuliers, tels queles livres en Gros Caractères ou les livres lus surCD ou cassettes vont être créés ou étendus pourrépondre au mieux à la demande de ce public.Le service est gratuit, seul l’abonnement estpayant, comme pour tout inscrit à la bibliothèque.Pour bénéficier de ce service ou obtenir de plusamples informations, contactez le CCAS au 03 81 68 56 86.

Page 53: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Horaires• Mardi 13h30 -18h30• Mercredi 10h -12h

13h30 -18h30• Vendredi 13h30 -18h30• Samedi 10h -12h

14h -17h

Bibliothèque Municipale 6, rue Barral (entre la mairie et la poste)Tél. 03 81 68 56 88

Inscription (valable 1 an) :8 € pour une familleGratuite avec la carte Avantage Jeune.

Fête du Livre de Jeunesse de Morteau“Musique” en 2005Les 31 mars, 1er et 2 avril 2005, la salle des fêtes de Morteau accueillait près de 2400 visiteurs, parmilesquels 900 élèves de Morteau et de la Communauté de Communes pour fêter les livres et leursauteurs. Les enfants ont pu rencontrer ces derniers en classe, découvrir le métier d’écrivain ou d’illus-trateur et poser mille questions. Edmée Cannard, Marjorie Pourchet,Thierry Lefèvre, Christine Beigelet Michel Besnier leur ont répondu avec plaisir. Et c’est dans une ambiancefestive (le thème étant la musique) qu’ils ontdédicacé leurs ouvrages le samedi après-midi.

“Voyages” en 2006L’année 2006 sera celle des “ Voyages ” pour laFête du livre qui se déroulera les 23, 24 et 25mars. Nous y accueillerons Bernard Friot,Didier Dufresne, Eric Borgen, Simon Kroug etCatherine Louis, autant d’univers à découvrir.De multiples animations attendront enfants etparents : expositions, animations multimédia etscientifique, contes,… pour découvrir pays etcontrées lointaines, voyager en bateau, chameau,fusée, mais surtout par la pensée et l’imaginaire !

Le Temps de NoëlSoixante-treize enfants de 4 à 12 ans ont pu profiter du “ Temps deNoël ” le mercredi 7 décembre, lors d’une demi-journée d’activi-tés manuelles offerte par la Bibliothèque Municipale à ses jeunesadhérents. Chacun est reparti avec de petits objets faits de sesmains : bougeoirs, décorations à suspendre ou à coller sur lesfenêtres, boules de Noël, etc. L’après-midi s’est terminée autourd’un goûter et d’un conte pour le plaisir des petits et des grands…

Jeff, de la compagnie Quoique,lors des “Petites Fugues”

53

Page 54: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

54

• Quelques bons moments de la saison culturelle en 2005…

“Rue Lepic”Concert de chansons françaises des années 20 aux années 50 :Le 27 février 2005 au Théâtre de Morteau.Ce concert était suivi d’un thé dansant orchestré par Christophe Girard.Bon nombre d’amoureux de musette et de danse s’étaient donnés rendez-vous.

“Dessins naturalistes”Exposition de Philippe Marle.Du 17 septembre au 2 octobre2005 au Château PertusierImmense succès enregistré pource dessinateur-illustrateur naturaliste originaire de la région.Très satisfait de sa venue àMorteau, la Ville s’est vue remettreen remerciement un magnifiquetableau.

“Quatuor à cordes desrégions européennes”Programme :Schubert, Beethoven, FauréLe 21 octobre 2005 au Théâtre de Morteau.La particularité de ce concert classique était la participation de tousles élèves de CP de la ville. Ils ont étéaccompagnés par les musiciens sur letitre “C’est l’automne” et ont travailléen classe sur Beethoven et les instru-ments à cordes.

“Le chat de Schrodinger”Théâtre :Le 17 novembre 2005 au Théâtre de Morteau.En partenariat avec le CAHD et le Lycée Edgar Faure de Morteau, la Ville proposait cespectacle dans le cadre de l’année mondiale de la Physique.Un grand succès pour cette pièce puisqu’elle a fait salle comble.

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Page 55: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

55

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Découvrez la saison culturelle jusqu’en juin 2006

… avec le Pass musiqueVendu au prix de 16 € il vous permet d’assister à ces deux concerts :

Variété française-musette “La dernière des javas” de Michel Jeanneret,qui sera suivi d’une guinguette.Dimanche 26 février 2006 à 15h au Théâtre de Morteau.

Variété française “Hommage à Brel” de Monsieur Bitos Samedi 8 avril 2006 à 20h30 au Théâtre de Morteau

… avec le Pass hip-hopVendu au prix de 16 € il vous permet d’assister à tous les spectacles durant le week-end.Festival de danse “Un vent de hip-hop sur Morteau, 2ème édition”Les 20-21-22 janvier 2006 au Théâtre de Morteau

… avec l’abonnement théâtreVendu au prix de 42 € il vous permet d’assister à ces trois spectacles :

“L’Avare”, de MolièreLe 9 février 2006 à 20h30 au Théâtre de Morteau

“Les Muses Orphelines”, de Michel-Marc BouchardLe 18 mars 2006 à 20h30 au Théâtre de MorteauMolière 2005 de la révélation féminine

“Comme en 14 !”, de Dany LaurentLe 12 mai 2006 à 20h30 au Théâtre de Morteau3 Molières en 2004

… avec ses 2 expositions

“Résonances”, d’Yvette Doulcierdu 1er au 14 mai 2006 au Château Pertusier à Morteau

“Matières à couleurs”, de Mélanie BACHMANN et Mathilde MOYSE du 3 au 18 juin au Château Pertusier à Morteau

Renseignements : Office de Tourisme 03 81 67 18 53Service culturel de la mairie 03 81 68 56 63

Page 56: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

“ Un vent de hip-hop sur Morteau,2ème édition ”les 20, 21 et 22 janvier 2006au Théâtre de Morteau

• Vendredi 20 janvier à 20h30“Bal 2 Rue” et “Elementals” par la Compagnie K’Sûre.

• Samedi 21 janvier à 20h30“Zapping” par la Compagnie Magic Electro.

• Dimanche 22 janvier à 19h“Des mots” par la Compagnie Malka.Avec beaucoup de surprises durant tout le week-end…

56

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Un vent de hip-hop surMorteau

Le premier festival de hip-hop à Morteau,qui se trouveêtre l’unique de la région, a connu un succès énorme.Plus de 700 spectateurs sont passés au Théâtre deMorteau durant le week-end pour assister à au moinsune des trois représentations des compagnies pro-fessionnelles.

L’atelier de graff mis en place par la municipalité a ététrès sollicité. Les jeunes, principal public ciblé de cetévénement, ont répondu très largement “présent” àcette manifestation.

Les résultats plus que satisfaisants de ce festival ontdécidé la municipalité à le reconduire pour cette sai-son culturelle.Aussi, n’hésitez pas à retenir vos placesdès maintenant ( 1 pass acheté à 16 € vous donne ledroit d’assister à tous les spectacles).

Voir “ Découvrez la saison culturelle 2005-2006… ”

Renseignements et réservations :Office de tourisme de Morteau 03 81 67 18 53

Cette opération est soutenue par la CCVM, la DRAC, leConseil Général et le Conseil Régional.

Page 57: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

57

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• CendrillonElle est venue aux Arces le 23 août 2005…Ils étaient de retour ! Après leur immense succès d’Hansel et Gretel en 2003, l’EnsembleJustiniana est venu dans le hameau mortuacien pour la représentation de leur spectacle“Cendrillon, Cenerentola, Cinderella”.

La formidable mise en scène de ce conte de Perrault, transformé pour un soir en opéra itinérant, aépoustouflé les trois cents personnes venues s’arracher les dernières places en vente. Le temps mitigéne fut pas un obstacle à la réussite de cet événement tant attendu de tous, et surtout des habitants desArces.

En effet, cet opéra-promenade n’aurait pas pu avoir lieu sans leur aide et leur préparation au spectacle.Plusieurs mois auparavant, ils se retrouvaient pour s’exercer à danser la valse du bal de minuit. En répétition, durant et après la soirée de représentation, ils n’ont pas hésité à héberger et assurer les repasdes membres de la troupe. Enfin, ils se sont mobilisés pour la confection d’un grand repas sous chapiteau qui clôtura la soirée.

La Belle-Mère, Cendrillon, les 2 méchantes sœurs, le Prince et son serviteur, le père… Ils étaient tousréunis pour nous remémorer cet incontournable conte avec sa fin classique “ils se marièrent et eurentbeaucoup d’enfants…”

Un grand merci à tous pour cette belle aventure !

Les habitants des Arces transformés en acteurs.Bravo à tous pour cette belle participation.

Page 58: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

58

• Jury lycéen et festival du filmLe 5 novembre, en ouverture de la soirée qui a clôturé le 16ème Festival du Film de Morteau, les élèvesde l’option cinéma du Lycée Edgar Faure de Morteau ont décerné leur prix au film Matrubhoomi deManish Jha sorti en France en janvier 2005 et qui pose le problème du statut de la femme en Inde.

Cette année était à l’honneur le cinéma de l’Inde et du sous-continent indien par la projection de 18 films et si c’est là l’occasion de découvrir un cinéma souvent méconnu car peu distribué, c’est aussil’occasion de découvrir un pays. Par son passé, son économie, sa culture, sa sociologique...

C’est dans ce cadre que depuis 1993, les organisateurs du Festival du film ont renforcé l’action menéen direction du public lycéen par la mise en place d’un prix décerné par des élèves du lycée Edgar Faure.

Après une préparation avec les professeurs, les élèves concernés ont assisté à la totalité des projections-18 films-, ont participé aux débats et ont rencontré Charles Tesson, critique et ancien directeur des “Cahiers du Cinéma”. Ils ont ensuite délibéré pour décerner leur prix en expliquant leur choix.

Il apparaît cependant dommage que la qualité d’un tel festival ne puisse profiter à d’autres jeunes de larégion.C’est pourquoi une réflexion est en cours pour que ce prix lycéen devienne un prix régional quiinclurait des élèves d’options cinéma d’autres lycées de la Franche-comté. L’équipe de la MJC travaillesur ce projet, sachant qu’en 2006 nous devrions découvrir le cinéma du Moyen Orient au travers desfilms de Palestine, d’Israël et du Liban… Beaucoup d’échanges en perspective.

Les lycéens du jury avec Pascal Binétruy, responsable de l’Atalante.

Page 59: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

d i v e r stravaux • économie • social et logement • scolaire • jeunesse et sports

• fêtes et cérémonies • affaires culturelles • divers

Communication : borne interactive

Nous vous rappelons qu’une borne interactiveest à votre disposition dans les locaux annexesde la Mairie.

Objectifs de ce nouvel outil de communication :

- offrir une gamme complète de services destinésà la population ;

- permettre à chaque citoyen de prendre légiti-mement sa place d’acteur de la vie publique ;

- dialoguer avec les administrations ainsi queles différents services des collectivités ;

- naviguer sur les sites Internet des collectivités.

Elodie Chopard du Service Communication està votre entière disposition pour vous aider ànaviguer et à utiliser cet outil. N’hésitez pas àla solliciter.

59

• Point info Morteau

Page 60: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

60

• Dégradations / appel au civisme Bien que Morteau soit dans un secteur relativement protégé, nous voyons parfois apparaître des tagssur les murs de la ville et nous constatons des dégradations faites aux plantations ou aux bâtiments.Heureusement, les services de la police municipale et de la gendarmerie arrivent la plupart du temps àconfondre les auteurs et les obligent à rembourser les dégâts. La ville est notre espace de vie à tous,efforçons-nous de la conserver toujours propre et agréable.

• Alcool interdit sur la voie publiqueLe triste spectacle de canettes et bouteilles d'alcool vides déposées en divers endroits dela Ville a conduit les élus à adopter une disposition réglementaire sévère, interdisant laconsommation d'alcool, en dehors des manifestations autorisées,en différents endroits dela Ville :

- Parc Pertusier

- Nautique

- Rue du stade et notamment toutes les installations sportives (terrains de boules – terrains de foot-ball – skate park) et extra-sportives, ancienne halle ferroviaire abritant la Fromagerie Rième et sesabords, rives du Doubs, parking du stade

- Champ de Foire

- Parking du Collège

- Rue de la Guron

- Aire de jeux du Bois Robert

- Rue Aristide Grappe

Tout contrevenant sera désormais passible d'uneamende de 11 €.

Chaque mois, ce sont des milliers de bouteilles etcanettes que les employés municipaux sont obligésde ramasser.

Cette mesure répressive a été prise en raison de l'attitude excessive de certains.

Parallèlement, la Ville et le CCAS avec de nombreuxpartenaires, conduisent une action de prévention,notamment auprès des jeunes auxquels on ne dirajamais assez les risques qu'ils encourent et font courirà leur entourage lorsqu'ils consomment de l'alcool en excès.

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

Page 61: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

61

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Fourrière animaleLa réglementation imposant à chaque commune de disposer d'une fourrière animale et à la demandedes collectivités adhérentes, la Communauté de communes a aménagé, par délégation des 8 communesqui la composent, un local dans le bâtiment abritant le Centre de transfert des ordures ménagères situéà la Déchèterie du Bas de la Chaux.

Les horaires d'ouverture sont les suivants :

ETE (1er avril au 30 septembre)

Du lundi au vendredi : de 7 h à 11 h 45 et de 13 h 45 à 19 h

Samedi : de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 18 h

HIVER (1er octobre au 31 mars)

De 7 h à 11 h 45 et de 13 h 45 à 17 h 30

De 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 17 h

Les personnes trouvant les animaux errants ou abandonnés doivent s'adresser à leur mairie qui se chargera de les récupérer et de prévenir l'Association "LE LIEN" présidé par Thierry PARDONNET,qui a accepté de gérer la fourrière animale avec une grande compétence tant au niveau de l'accueil desanimaux que des relations avec leurs propriétaires.

Les frais de fourrière (soins, nourriture et garde) sont facturés 15 euros par jour.

• Ville fleurieLa ville de Morteau, comme les années précédentes, a reçu la visite des jurys départementaux et régionauxdu concours des villes fleuries. Morteau est classée 1 fleur. Cette distinction récompense les efforts réalisés par le personnel communal, mais aussi ceux des habitants de la ville. Nous les remercions et lesencourageons à continuer de fleurir et d’embellir.

Pour les maisons d’habitations et les commerces, un bravo particulier à Monsieur Pointeau, propriétairede l’Hôtel des Montagnards, qui s’est vu classé troisième au concours départemental des villes et villages fleuris dans la catégorie hôtels.

Page 62: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

62

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• La Ville a reçu - Monsieur Frédéric de Saint Sernin, Secrétaire d'Etat à l'Aménagement du Territoire le 4 avril 2005.

- Monsieur Hannes Manninen, Ministre Finlandais des Affaires Régionales et Municipales.

Merci à Jean-Marie Binétruy, organisateur de la venue des deux ministres à Morteau.

- Monsieur Herbert Brückner, Président International des Amis de la Nature, le 9 juin 2005 ainsi qu'unedélégation de journalistes internationaux à l'occasion de la proclamation du Paysage de l'Année 2005/2006"Arc Jurassien".

Merci à Monsieur Serge Maillard, organisateur de cette rencontre.

• Morteau, on en a parlé dans les revues nationales

- Le journal du parlement, dossier Franche-Comté

“L’Horlogerie entre tradition et modernité”

- Maires de France, octobre 2005, dossier sur les politiques culturelles territoriales, la place des jeunes

“Morteau, cultures urbaines en milieu rural”

- Maires de France, septembre 2005, dossier sur les lieux de spectacle vivant

“Les atouts d’une salle unique à Morteau”

- Rugby Mag, juillet 2005

“Au bout du monde ovalien, sur le pré Rugby club de Morteau”.

Les ministres et M. le Préfet

Page 63: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

63

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• La Ville de Morteau invitée- au Sénat, à Paris, le 7 mars 2005, pour les états généraux de la démocratie locale et de la parité

- à l’Hôtel de Matignon, Résidence du 1er ministre, le 9 mai, pour la journée de l’Europe

- au Congrès des Maires de France, les 22-23-24 novembre

Congrès des maires de France :Annie Genevard, invitée à participer à une table ronde avec le ministre de la culture Monsieur Donnadieu de Vabres et le chanteur Francis Cabrel sur le thème “les jeunes et la culture”

• Nouveau Conseiller municipalLa Ville de Morteau souhaite la bienvenue à Jacques Fleury, qui remplace le regretté Jean-Marie Wakenhut au sein du Conseil municipal.

Les femmes maires du Doubs au Sénat

Page 64: édito - Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de

64

• d

ivers

• cu

lture

• fê

tes e

t cér

émon

ies •

jeune

sse

et sp

orts

• sc

olaire

• so

cial e

t log

emen

t • é

cono

mie

• tr

avau

x

• Numéros d’urgences

POMPIERS 18GENDARMERIE NATIONALE 17SAMU 15

• Administrations MAIRIE 2, Place de l’Hôtel de Ville, 25500 MORTEAUTéléphone : 03 81 68 56 56Ouvert du lundi au vendredi 8 h -12 h et 14 h -18 h

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE6, Rue Barral, 25500 MORTEAUDu lundi au vendredi 8 h -12 h et 14 h -18 hTéléphone : 03 81 68 56 86

CENTRE DES IMPOTS6, Rue Charles Brugger, 25500 MORTEAUTéléphone : 03 81 67 51 04

CAISSE PRIMAIRE D’ASSURANCE MALADIE8a,Avenue Charles de Gaulle, 25500 MORTEAUTéléphone : 0 820 904 155

A.N.P.E. - ASSEDIC8,Avenue Charles de Gaulle, 25500 MORTEAUTéléphone : 03 81 67 37 83

• Autres adresses utiles GARE13,Avenue de la Gare, 25500 MORTEAUTéléphone : 03 81 67 15 94

OFFICE DE TOURISMEPlace de la Halle, 25500 MORTEAUTéléphone : 03 81 67 18 53

BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE6, Rue Barral, 25500 MORTEAUMardi et vendredi 13 h 30 - 18 h 30Mercredi 10 h - 12 h et 13 h 30 - 18 h 30Samedi 10 h - 12 h et 14 h - 17 hTéléphone : 03 81 68 56 88