of 12 /12
Bulletin d'informations - n˚ 14 - Se pte m bre 2 0 1 1 sommaire Festival Ninon Vallin .......................................................p.2 L’éditorial .........................................................................................p.3 Une rentrée sportive ........................................................p.4 Les réalisations de la commune........................p.5 Rénovation du groupe scolaire..................p. 6-7 Le Centre Communal d’Action Sociale....p. 8-9 Tribune libre..............................................................................p.10 Etat civil - Bloc notes ....................................................p.11 Agenda ............................................................................................p.12

sommaire - Site officiel de la Mairie de La Côte-Saint-André

  • Upload
    others

  • View
    1

  • Download
    0

Embed Size (px)

Citation preview

Bulletin d'informations - n˚ 14 - Septembre 2011

sommaireFestival Ninon Vallin .......................................................p.2L’éditorial .........................................................................................p.3Une rentrée sportive........................................................p.4Les réalisations de la commune........................p.5Rénovation du groupe scolaire..................p. 6-7Le Centre Communal d’Action Sociale....p. 8-9Tribune libre..............................................................................p.10Etat civil - Bloc notes ....................................................p.11Agenda............................................................................................p.12

Cet été 2011, une nouvelle fois, le festivalBerlioz a été un grand festival. Sur 10 jours,Aida avait programmé 59 manifestations dont31 gratuites autour du thème du Diable dansl'œuvre d'Hector Berlioz et de Liszt. Cesrencontres se sont adressées à tous : publicaverti ou pas, jeunes et moins jeunes, habitantLa Côte-Saint-André, de la Bièvre ou venant debien plus loin… Il a réuni 200 bénévoles (dontcertains venant de loin, voire de l'Europe), prèsde 1000 artistes, de 19300 spectateurs, deschercheurs, des techniciens… Il n'a pas fait quepromettre la culture à portée de tous et pourtous : il a tenu ses promesses, et cela grâce ausoutien sans faille du Conseil Généralprincipalement, mais aussi de la Région et del'État, des mécènes, sans compter celui de laVille et de la Communauté de communes, dansun contexte économique difficile.

Avec Hector Berlioz qui écrivait « Où diable lebon Dieu avait-il la tête quand il m'a fait naîtreen ce plaisant pays de France?.… », on peut sedemander ce qui a fait que notre région etnotre petite cité notamment, soient la terrenatale de grands artistes dans le domaine de lamusique en particulier. Car d'autres que notreréputé Hector ont vu le jour ici, mais qui sont restés moins connus du grand public. Nous voulons parler de Jean-Baptiste Davaux 1742/1822 compositeur, du ténor Marius Salomon (1843/1916) et de Simone Marmonnier diteSimone Saint-André (1926/2009).

Cette fin d'année 2011 va nous permettre de mettre à l'honneur, lors de la célébration du cinquantenaire de sadisparition, une autre grande artiste, cantatrice de renommée internationale, qui, même si elle n'est pas native deLa Côte-Saint-André, est une artiste dauphinoise. En effet, Ninon Vallin est née à Montalieu-Vercieu enseptembre 1886, a vécu à Champier dans sa jeunesse et avait de la famille à Nantoin (ses parents y sont enterrés).Elle meurt en novembre 1961 à Millery, près de Lyon, où elle est inhumée après avoir connu la gloire sur tous lescontinents à une époque où les voyages étaient difficiles, parfois périlleux.

Diva d'une immense notoriété au talent exceptionnel, Ninon Vallin se devait d'être honorée aussi au pays de Berlioz.Ne fut-elle pas tout au long de sa vie l'ambassadrice du chant lyrique et une merveilleuse interprète de notre illustremusicien-compositeur? …Et notamment la sublime Marguerite dans La Damnation de Faust le 7 juillet 1935 sousles halles médiévales de notre ville, en présence d'Édouard Herriot… et de Paul Claudel. Elle fut aussi le professeurde chant de la soprano lyrique côtoise, Simone Marmonnier, lui permettant en 1946 de pouvoir entrer au prestigieuxconservatoire de Lyon.

C'est donc tout naturellement que nous avons engagé notre commune dans cet hommage à cette grande damemoderne et solidaire, aux côtés des communes de Montalieu-Vercieu, Millery et Nantoin.Une exposition sur le thème de Ninon Vallin aura lieu du 4 au 13 novembre salle Jongkind.Un récital de la cantatrice américaine Amy Blake accompagnée par Michel Capolongo, chef de chant à l'Opéra deMonte Carlo, sera donné à l'église le 7 novembre au soir.

Jacky Laverdure, vice-présidentÉlisabeth Nicoud, trésorière adjointe

Association Ninon Vallin

2

L’année Ninon VallinCulture

Ninon Vallin (ici à droite) et son élève Simone Marmonnier

Nous voici en ce début d’automne 2011 marqué par lapoursuite de la dépression économique et sociale.Face à cette crise profonde de notre société, notremairie se doit de renforcer ses services pour vous leshabitants qui êtes encore plus demandeurs qu’en pé-riode de prospérité.Un choix municipal prioritaire consiste à conforter etdévelopper l’offre de services à la population dansdes domaines les plus divers :

- À l’école publique, de bonnes conditions de fonc-tionnement et des services extrascolaires (cantine,transport, accueil, école des sports, …), notre soutienà l’action des parents et enseignants qui ont avec suc-cès maintenu la 4e classe à l’école maternelle AndréMalraux, le projet de réhabilitation des bâtiments del’école primaire publique (élémentaire Pagnol et ma-ternelle Malraux) ;

- Dans la ville, faciliter les déplacements doux etfavoriser les rencontres grâce à des travaux et amé-nagements bien ciblés, poursuivre les actions de fleu-rissement et d’embellissement ;

- Au centre social, de nombreuses activités ouvertes àtous…

Un choix municipal de soutenir l’activité économiqueen maintenant un niveau d’investissement qui soit àla fois :- Élevé pour défendre l’emploi et répondre à vos be-soins les plus évidents en matière d’éducation (réha-bilitation de l’école), de sécurité routière, d’entretiendu patrimoine communal (accessibilité, réfection desalles communales, ….). ;

- Réaliste et raisonnable pour ne pas compromettrel’avenir en recourant inconsidérément à l’emprunt, cequi pèserait sur les générations futures… (la dette de

la mairie contractée entre 1999et 2002 continue en effet à for-tement peser sur le niveau destaxes locales et aussi à limiter levolume des investissements…).

Une volonté municipale affi-chée de maintenir les aides auxnombreuses associations lo-cales qui à travers leurs activi-tés effectuent un travail remarquable de rencontre etde socialisation, de respect et de citoyenneté…Une constante municipale consiste à accompagner leshabitants qui rencontrent des difficultés économiqueset sociales afin qu’ils retrouvent le chemin de la di-gnité et de l’autonomie, mais aussi mettre en placeune politique de prévention concertée avec tous lespartenaires concernés.

La volonté municipale de ne pas différer plus long-temps des dossiers essentiels pour l’avenir de notrecommune:

- L’agrandissement du cimetière,

- La révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) enPlan Local d’urbanisme (PLU) qui va dessiner notreville pour les 10 à 20 ans à venir.

Pour résumer, notre rôle est et doit demeurer decoordonner toutes les actions qui vont dans le sensde l’intérêt général, de l’intérêt du plus grand nom-bre pour une société plus juste et plus humaine, quivalorise le travail, qui respecte les femmes et leshommes, qui permette à chacun de trouver sa place,de s’épanouir dans le respect et la dignité.

Le maire, Jacky Laverdure

L’édito

3

Animation de préventionDans le souci de prévenir les situations d’exclusion et de marginalisation des jeunesentre 11 et 21 ans, le C.C.A.S. a recruté une animatrice de prévention qui, par lebiais d’accompagnements individuels et d’actions collectives, pourra contribuer àl’élaboration de leur projet de vie.

Anne-Cécile Cipriani, éducatrice spécialisée, a pris ses fonctions au C.C.A.S. débutjuillet. Afin d’appréhender la réalité locale elle a accompagné des adolescents cetété, notamment lors d’un stage « Art Graph ».

Si vous êtes âgé(e) de 11 à 21 ans, ou si vous êtes parent d’adolescents et que vousavez des questionnements et/ou besoin de soutien, Anne-Cécile peut être contac-tée au C.C.A.S. au 0474208805, ou au 0646583136. Vous pouvez aussi la rencon-trer lors de ses permanences le samedi au C.C.A.S.

Le sport est devenu dans nos sociétésmodernes un enjeu majeur sur leplan économique, mais égalementdans le domaine de l’intégrationsociale et de la santé publique.Le soutien financier, matériel, logis-tique et technique apporté chaqueannée aux associations sportiveslocales témoigne de l’engagementcommunal dans ce domaine et del’importance que constitue la mise envaleur de notre ville et de son terri-toire à travers le sport.

L’École Municipale des SportsL’école municipale des sports est unservice communal rattaché au servicedes sports de la ville.Elle a pour mission principale la pro-motion et la découverte du sport(sports collectifs, athlétisme, accro-sports, badminton, course d’orienta-tion, escalade, gymnastique sportive,natation, vélo, ultimate) à traversl’enseignement des pratiques spor-tives s’adressant aux enfants de 6 à11 ans sur les temps périscolaires(après la classe) et extrascolaires(mercredi et vacances / éveil sportifpour les 4-6 ans le mercredi), enpartenariat avec le centre social com-munal. Les éducateurs sportifs muni-cipaux diplômés sont fortementimpliqués dans le sport scolaire ausein des écoles élémentairespubliques et privées en qualité d’in-tervenants extérieurs ainsi que dans

l’élaboration et le suivi desprojets E.P.S. de chaqueécole.

Le partenariat engagé de-puis l’été 2009 avec l’ac-cueil-loisirs du centresocial communal pendantle mois de juillet permetune mutualisation desmoyens (humains, équipe-ments, matériels, …), uneapproche sportive baséesur le loisir et moins surl’esprit de compétition,ainsi qu’une meilleureconnaissance réciproqueentre les deux services.

Cette organisation simplifie en outreles démarches administratives pourles familles avec un guichet unique aucentre social communal (inscriptions /facturation) et permet d’obtenir desfinancements complémentaires de laCaisse d’Allocations Familiales.

L’École Municipale des Sports a égale-ment pour vocation de susciter etd’organiser la tenue d’évènementssportifs sur la commune (Fête duSport - Course pédestre « La Côte enCourse », etc.) et de développer despartenariats avec l’Office Municipaldes Sports (qui fédère 12 clubs spor-tifs rassemblant 1746 licenciés -chiffres année scolaire 2010-2011)

et les associations sportives localesadhérentes ou non à l’OMS.

L’École utilise les équipements sportifsde la ville (gymnase équipé de petitmatériel et d’agrès de gymnastiquesportive / terrains d’entraînement en-gazonnés de football et de rugby) etsollicite régulièrement les structuresde la Communauté de communes,partenaire logistique et technique(Aqualib / salle Multi-Sports / gym-nases / piste d’athlétisme).

La plaquette de présentation de l’an-née scolaire 2011 - 2012 est disponi-ble sur le site internet de la ville(rubrique : services / sports).

Le dimanche 13 novembre 2011 aura lieu la troisièmeédition de la course pédestre « La Côte en Course », or-ganisée par l’Office Municipal des Sports, en partenariatavec la Ville de La Côte-Saint-André, l’Entente Athlé-tisme Gillonnay La Côte-Saint-André et les commerçantscôtois. Plusieurs circuits seront proposés aux enfants etadultes pour faire une performance ou simplement pourle plaisir de courir dans une ambiance festive.Contact : école municipale des sports (Amélie Robert-Michon) - gymnase municipal - Tél : [email protected] et bulletin d’inscription disponibles sur lesite de la ville / rubrique « actualités ».

La ville de La Côte-Saint-André à travers son service des sports a la volonté de promouvoir les valeursdu sport (éducation, santé / bien-être, dépassement de soi, solidarité) et de développer la pratique d’ac-tivités et d’animations sportives à l’école, dans les clubs et associations, ainsi qu’au sein des servicesmunicipaux spécialisés (école des sports / accueil-loisirs du centre social) dans un souci de cohérenced’ensemble et de respect mutuel.

Une rentrée sportive

4

Martine Corréard, adjointe aux sports

La révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) pour le transformer en PLU avance.

Commencée il y a un an en juil-let 2010, la phase de diagnostic s’estterminée au printemps de cetteannée par une présentation en réu-nion publique en avril.

La deuxième phase destinée àconstruire le Projet d’Aménagementet de Développement Durable(PADD) se termine. Son élaboration abien sûr pris en compte les lois etdonnées réglementaires qui s’impo-sent à la commune:- la loi relative au renouvellement ur-bain (loi SRU) ;- les lois « Grenelle de l’Environne-ment » ;- les données de cadrage du Schémade Cohérence Territoriale de la ré-gion Grenobloise (SCoT) auquel noussommes rattachés, ainsi que celles duPlan Local de l’Habitat (PLH) de laCommunauté de Communes du Paysde Bièvre-Liers, pour les 10 pro-chaines années (pour notre com-mune, production de 300 logementsneufs minimum plus 10 % de loge-ments vacants remis sur le marché).

Ces orientations exigent notammentla définition d’un espace urbain cen-tral ;- la préservation des espaces agricoleset naturels ;- la lutte contre l’étalement urbain,l’économie de l’espace et la densifi-cation au niveau des centres-villes etcentres-villages…Le PADD a pris également en compteles remarques et propositions rele-vées lors des réunions thématiquesorganisées avec les habitants et lesquestions posées sur le site Internetdu PLU:www.plu.lacotesaintandre.com

L’orientation que souhaite donnerl’équipe municipale à la future orga-nisation de notre territoire communal,notamment l’espace urbain central,est une évolution harmonieuse des es-paces permettant d’assurer un équili-bre général dans le respect de lamixité sociale entre habitat, services etcommerce-artisanat, et de positionnerdes emplacements réservés pour defuturs gros équipements.

Cette révision du POS en PLU rendueobligatoire par les nouvelles disposi-tions nous impose une forte diminu-tion des surfaces constructibles duPOS. En tant qu’élus, nous sommesconscients des contraintes que cetterévision impliquera. C’est pourquoinous continuons à poursuivre un dia-logue sérieux et responsable avecl’ensemble de la population côtoiseafin que chacun puisse bien com-prendre les raisons des choix qui se-ront arrêtés.Le débat sur le PADD se fera lors duConseil Municipal d’octobre et lorsd’une réunion publique prévue lemardi 8 novembre 2011.

Début 2012 commencera alors laphase d’élaboration du documentgraphique du règlement, carte de lacommune divisant son territoire enplusieurs zones. Le règlement décrirapour chaque zone les dispositions ap-plicables.

André Barban,adjoint à l’urbanisme

Patrimoine, convivialité et embellissement• C’est avec plaisir que, depuis la fin du printemps, lesparticipants aux manifestations au château Louis XI ontconstaté la réfection de la toiture de l’ancien lavoir àl’entrée Est. En partenariat avec le GRETA et la CAPEB,ce bâtiment reprendra fière allure au fil des mois àvenir.

• Les trines de la ville sont une véritable spécificité.L’éclairage public de la trine « du four à pain » et de« l’asile », la réfection de la trine « du Biel » sont en cours.Cet effort sera poursuivi pour mettre en valeur ce patri-moine particulier avec notamment la réfection du revê-tement en pavés « tête de chat ».

• La campagne de fleurissement et d’amélioration ducadre de vie continue avec la fin de l’aménagement de larue Saint-André qui s’est réalisé en parallèle de la réfec-tion de la voirie.

• La rénovation des trottoirs pour plus de convivialité etun meilleur déplacement des piétons, des poussettes…se poursuit rue de la République.

Tous ces efforts seront, nous l’espérons, à nouveau ré-compensés cette année par le comité régional pour lefleurissement et l’amélioration du cadre de vie.

Dominique Masson,adjoint aux travaux et à l’environnement

UrbanismeLe Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Travaux

Téléthon 2011 : Le Téléthon aura lieu cette année les vendredi 2 et samedi 3 décembre 2011.Cette manifestation caritative nationale organisée par l’Association Française de lutte contre les Myopathies rassemblera les asso-ciations locales et services municipaux qui proposeront au public des animations sportives et socio-culturelles afin de récolter desfonds pour la recherche médicale. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour faire de ce Téléthon 2011 une réussite.Des réunions pour programmer les animations seront organisées en octobre et novembre où associations et habitants serontconviés.Informations disponibles sur le site de la ville / rubrique « actualités »Contact : service vie associative - 04.74.20.88.08 @ : [email protected]

5

6

Le secteur scolaire est un secteur important pour les communes qui ont l'obligation légale d'offrir deslocaux pour l'enseignement des enfants de son territoire. La collectivité pourrait se « contenter » decela. Mais de plus en plus, les communes ont aussi mis en place des services non obligatoires autour del'école afin d'assurer la garde des enfants avant et après le temps scolaire, de leur donner la possibilitéde manger dans de bonnes conditions, de venir à l'école s'ils sont éloignés, etc.À La Côte-Saint-André, depuis 2008, les élus ont eu la volonté permanente d'offrir de meilleures condi-tions d'accueil et de travail possibles pour nos enfants et leurs enseignants.

Dans un premier temps, des amélio-rations sur les bâtiments ont étéapportées (classes et salle de ryth-mique de la maternelle notam-ment…) laissés depuis de longuesannées sans travaux particuliers. Desmoyens financiers supplémentairesont été débloqués pour accompagnerles projets pédagogiques des ensei-gnants.Notre effort s'est aussi porté sur l'ac-cueil, l'encadrement, l'éveil des en-fants hors temps scolaire en mettanten place, en consolidant, dans lecadre de l'accueil loisirs du CentreSocial Communal, des activités spor-tives ou ludiques pendant la pauseméridienne, ainsi que pendant letemps de garde du matin ou du soir.En lien avec les enseignants, un CLAS(Contrat Local d'Accompagnement àla Scolarité), porté par la MJC, en par-tenariat avec le Centre Social, permetde donner à certains enfants uneaide aux devoirs, des apports métho-dologiques, des activités culturelles…Mais se soucier du bien être de l'en-fant et de son éveil c'est aussi sepréoccuper de son environnement fa-milial. Nous avons voulu, à travers leCCAS, en charge de la prévention etde l'insertion sur la ville, mettre enplace des actions spécifiques afin defaciliter les liens enfants / parents /

école. Une veille éducative réunissantles services de l'éducation nationale,les services de la mairie et du CCAS,se réunit régulièrement dans l'objec-tif de prévenir les situations délicateset identifier l’accompagnement leplus pertinent pour chaque situation.Mais notre action ne s'arrête pas là. Ilnous faut maintenant préparer lefutur. C'est pourquoi nous allonsaborder concrètement l'indispensa-ble rénovation et réhabilitation dugroupe scolaire.

Le choix de garder le groupe scolaireen centre-ville n'est pas le fruit du ha-sard. C'est d'abord la volonté de lemaintenir en centre-ville à proximitédes services et des commerces tout endéveloppant l'offre de transport sco-laire.Ensuite, la réhabilitation permet unétalement des travaux qui tientcompte de l'état des finances com-munales. Nous avons le souci perma-nent de limiter le coût financier del'opération sans pour autant remet-tre en cause les grandes orientationsdu projet.

Nous débutons actuellement unephase plus concrète et toujours pas-sionnante avec le cabinet d'archi-tectes qui finalisera les plans de

l'ensemble en concertation avec tousles acteurs. L'objectif étant le débutdes travaux pour le deuxième semes-tre 2012.

Dans sa séance du 31 mai 2011, leConseil Municipal a attribué le mar-ché public de maîtrise d’œuvre au ca-binet Chabal Architectes deGrenoble. Cette équipe rassemblantdes architectes et des ingénieurs spé-cialisés (structure / fluides / écono-miste de la construction / qualitéenvironnementale / acousticien etcuisiniste) aura pour mission deconcevoir les plans du Groupe Sco-laire dans le respect du programmetechnique détaillé réalisé en 2010(atelier d’architecture N&C). L’équipede conception Chabal architectes seraaccompagnée des bureaux d’étudesAlpes Contrôles (contrôle technique)et BPH Consulting (Coordination SPS)dont les marchés ont été attribués enjuin dernier.

Cette phase de conception qui seconclura par le choix des entreprisesqui interviendront sur le chantier vadurer environ 12 mois ; elle sera sui-vie par la phase des travaux propre-ment dits qui devrait débuter durantl’automne 2012…

Le dossier La rénovation du groupe scolaire

Groupe Scolaire Public> Maternelle André Malraux : 90 (4 classes)> Elémentaire Marcel Pagnol : 179 (7 classes)

Total Groupe Scolaire Public :269 élèves essentiellement Côtois

Institution Saint-FrançoisMaternelle : 67 (3 classes)Elémentaire : 227 (8 classes)

Total Saint-François :294 élèves dont beaucoup ne sont pas Côtois

Rentrée des classes / Effectifs de rentrée 1er degré public et privé

Total public et privé : 563 élèves

Nouvelles enseignantes :• Elémentaire Marcel Pagnol : Mireille FOURNIER (CP/CE1), Sophie EPERDUSSIN (CE2), Rosenn DARMOIS (mi-tempsCE2/CM1), Aurélie OLLIVIER (mi-temps CE2/CM1) et Anne VALUE (T.R.S., Titulaire Remplaçante de Secteur).• Maternelle André Malraux : Mme Nathalie LAMOUSSE

Service Scolaire (Direction et secrétariat / Hôtel de Ville)- Accueil, renseignements sur la vie scolaire,- Délivrance des certificats d’inscription (base élèves) / Ecoles Ma-ternelle André Malraux et Élémentaire Marcel Pagnol,- Restauration scolaire : Inscriptions / facturation / gestion deschangements de situation,- Transport scolaire (2 circuits intra-muros) : Inscriptions / factu-ration / gestion des changements de situation,- Dérogations scolaires (enseignement du premier degré).Renseignements : 0474208808 (ligne directe),courriel : [email protected]

Accueil Loisirs PériscolaireService rattaché au centre social communal (Centre Communald’Action Sociale), proposant des animations pour les 3-5 ans et 6-11 ans entre 7h30 et 8h20 le matin, 11h30 et 12h15 à midi et de16h30 à 18h00 le soir, le lundi, mardi, jeudi et vendredi pendantles semaines scolaires / encadrement par du personnel qualifié(animatrices). Ce service fonctionne également le mercredi et pen-dant les vacances (partenariat avec l’École Municipale des Sports).Renseignements : 0474205710 (centre social, espace des Alpes3 avenue de Verdun), [email protected]

Christophe Vignon, adjoint aux affaires scolaires

7

Une nouvelle directrice à Marcel Pagnol

Jocelyne Kejikian, professeur des écoles, est nommée directrice de l’école à compter deseptembre 2011 pour l’année scolaire 2011-2012. Elle est enseignante à Marcel Pagnol de-puis septembre 2009. Auparavant, elle a exercé dans plusieurs territoires du département(Grésivaudan, Vercors…) ainsi que dans la région parisienne.

Comment envisagez-vous la fonction de directrice?« Être directrice pour moi, c'est créer une unité entre l'équipe enseignante, les enfants etleurs parents. Il faut apporter un bon climat de travail, une autorité, créer un rapport deconfiance afin de permettre aux enfants de s'épanouir.La directrice est aussi la personne qui représente l'école et tous les collègues et qui sertd'intermédiaire avec tous les partenaires. »

Quels projets pour l’année à venir?« Veiller à ce que chaque enfant apprenne dans un bon climat de travail. L'école doit remplir sa mission de savoiret de savoir vivre avec les autres. Il faut revenir aux fondamentaux pas besoin pour cela de très grands projets.Mais bien sûr les projets peuvent aider à remplir nos missions, il y en aura en sport et en musique notamment ».

L’équipe de l’école maternelle André Malraux L’équipe de l’école élémentaire Marcel Pagnol

8

Le Centre Communal d’Action SocialeLe Centre Communal d’Action Sociale, par les services qu’il gère (Centre Social Communal et ServiceMulti-Accueil du Jeune Enfant en particulier), met en place des actions de solidarité en direction desCôtois en difficulté, mais s’attache aussi à mettre en œuvre la politique de proximité voulue par les élus,soucieux d’accompagner au mieux les familles dans leur vie quotidienne, parfois complexe.

LE C.C.A.S.,dans le cadrede sa missiond’aide so-ciale faculta-tive et dansun objectifd’ insert ionsociale, gère

un service d’aide alimentaire à la per-sonne en partenariat avec la Banquealimentaire de Sassenage.

L’aide alimentaire est ponctuelle ; ellea pour objet d’accompagner le béné-ficiaire dans les démarches qu’il en-treprend pour améliorer sa situation.

Ainsi, le bénéficiaire s’engage, sur labase d’un contrat signé avec leC.C.A.S., à réaliser les objectifs fixésavec son référent social et à intégrerautant que possible une dynamiquecollective par le biais d’une aide aufonctionnement de la Banque ali-mentaire et de sa participation à desateliers du Centre Social Communal.

En 2010, 245 habitants côtois ont étéaccueillis, soit 131 adultes et 114 en-fants.

Les produits distribués proviennentde la Banque alimentaire de Sasse-nage, ainsi que de la collecte an-

nuelle. En 2010, 13942 tonnes dedenrées ont été recueillies au niveaudépartemental Ces denrées (huile,conserves, café, produits d’hy-giène…) sont très utiles pour com-pléter, et diversifier, les produits reçusau long de l’année.

La prochaine collecte annuelle auralieu vendredi 25 et samedi 26 no-vembre 2011 ; lors de ces deux jour-nées, des bénévoles vousproposeront d’acheter quelques pro-duits alimentaires en faisant voscourses pour en faire don à votre sor-tie du magasin ; il s’agit d’un acte desolidarité fort et facile.

Aide alimentaire

Le Service Multi-Accueil du Jeune Enfant est un équipe-ment municipal géré par le Centre Communal d’ActionSociale de la Ville de La Côte-Saint-André ; dans ce cadre,c’est un maillon important de la politique sociale locale.Le SMAJE permet notamment, en complémentarité avecle Centre Social Communal, de développer un projet fortd’accompagnement à la fonction parentale.

Ce service d’accueil collectif, fonctionnant conformémentau code de la Santé Publique, assure un multi-accueil sou-

ple qui associe différentes possibilités au sein d’un mêmeétablissement :

Ce lieu d’éveil, d’épanouissement et de première sociali-sation, accueille les enfants âgés de trois mois à quatreans, et de plus de quatre ans dans des cas particuliers,dont les parents habitent La Côte-Saint-André (mais ilpeut y avoir des exceptions pour des raisons médicalesou sociales). Le SMAJE fonctionne avec une équipe pluri-disciplinaire qualifiée.

Le SMAJE bénéficie d’un financement tripartite : com-mune, CAF de Vienne et participation financière des fa-milles. Le financement de la CAF fait l’objet d’unecontractualisation dans le cadre du Contrat Enfance Jeu-nesse, arrivé à expiration en 2010; cette échéance a per-mis au C.C.A.S. de réfléchir à un développement afin derépondre au mieux aux demandes croissantes des fa-milles. En effet, le SMAJE faisait l’objet d’un agrémentpour quinze places mais la demande de garde a aug-menté à tel point qu’il n’était plus possible de répondrecomplètement à l’attente des parents.

Face à ce bilan, les élus ont validé le principe d’un déve-loppement de quinze à vingt places avec une organisa-tion permettant un accueil et un fonctionnement dequalité dans les mêmes locaux. Un développement com-plémentaire est envisagé pour 2014 dans le cadre du pro-jet intergénérationnel, présenté dans le précédentbulletin municipal.

Service Multi-Accueil du Jeune Enfant

Le Centre Social Communal

Le Centre Communal d’Action So-ciale, dans le souci de répondre favo-rablement à une demande globale dela part des familles, a décidé d’aug-menter le nombre de places à l’Ac-cueil Loisirs périscolaire le matin enélémentaire, et de proposer l’AccueilLoisirs extrascolaire des 6/11 ans enjournée continue.

Les inscriptions pour les 3/11 peuventdonc se faire en demi-journée oujournée complète (à partir de8 heures et jusqu’à 18 heures).Ces nouvelles dispositions seront in-

cluses dans le Contrat Enfance Jeu-nesse 2011-2014 qui définit les orien-tations en matière d’Enfance etJeunesse sur la ville en partenariatavec la CAF. Elles s’établiront autourd’un projet pédagogique spécifiqueélaboré par l’équipe d’animation,tout en associant les parents et in-cluant le partenariat avec les diffé-rents services municipaux etassociations locales.Ce projet pédagogique tient comptedes attentes des familles et des be-soins des enfants :- Assurer la sécurité physique, morale

et affective des enfants ;- Respecter le rythme et les besoins del’enfant ;- Permettre à l’enfant d’être acteur deses loisirs et favoriser son autonomie;- Permettre à l’enfant de s’épanouirau travers des activités ;- Accompagner les familles dans lagestion de leur vie quotidienne en ap-portant des réponses adaptées enmatière de mode de garde et per-mettre à leurs enfants de bénéficierde structures d’accueil de loisirsde qualité au moyen d’une équipe deprofessionnels qualifiés et à l’écoute.

Appel à bénévoles Les nombreuses activités, manifestations et animations organisées pour les habitants en fonction de leursdemandes et des possibilités de réalisation, peuvent être mises en place grâce à l’implication des bénévoles qui ont un rôle fortde soutien et de relais, en appui de l’équipe professionnelle ; aussi, tout nouvel habitant souhaitant s’impliquer au Centre So-cial sera le bienvenu! Pour tout renseignement, téléphonez au Centre Social Communal ou rendez-vous directement dans seslocaux.

Lieu d’Accueil Enfants Parents (LAEP)Le Lieu d’Accueil Enfants Parents est un espace pensé pour recevoir les jeunes enfants (jusqu’à six ans) accompagnésde leurs parents (ou de l’adulte qui en a la charge). Le financement du LAEP est couvert par des subventions du ConseilGénéral et de la CAF dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse.Le LAEP est situé dans les locaux de l’espace Petite Enfance, à côté du Service Multi-Accueil du Jeune Enfant (SMAJE)et fonctionne tous les 15 jours, gratuitement et sans engagement.Au LAEP, chacun est libre de venir à son rythme, afin de jouer avec sonenfant, rencontrer d’autres adultes, sans inscription préalable: « Cha-cun vient quand il veut et repart quand il veut ».Sur place, les enfants trouveront des jeux d’éveil, de découvertes, d’ap-prentissage ou encore de motricité.Deux accueillants sont présents par séance:- Le référent « familles » du Centre Social, responsable de l’action;- Une Technicienne en Intervention Sociale et Familiale de l’ADMRet/ou une bénévole s’organisent pour accompagner les parents pré-sents et aussi les aider à trouver leurs marques dans ce lieu. Les béné-voles qui souhaiteraient s’investir dans le LAEP sont les bienvenus.

Du nouveau à l’Accueil Loisirs Sans Hébergement

Prochaines dates d’ouverture :2011 2012

Jeudi 22 septembre Jeudi 12 janvierJeudi 6 octobre Jeudi 26 janvierJeudi 20 octobre Jeudi 9 févrierJeudi 3 novembre Jeudi 8 marsJeudi 17 novembre Jeudi 22 marsJeudi 1er décembre Jeudi 5 avrilJeudi 15 décembre Jeudi 3 maiHoraire : 8h45 à 11h15 Jeudi 31 maiPour tout renseignement : Jeudi 14 juin04 74 20 57 10 Jeudi 28 juin

Saison 2011/2012 : Horaires et inscriptionsPour l’année scolaire 2011-2012 : les dossiers sont à retirer auCentre Social pour toute inscription ou réinscription à l’accueilloisirs périscolaire et extrascolaire.Horaires d’ouverture : Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi : 8h30-12 heures/ 13h30-18h ; Vendredi : 8h30-12 h/13h30-17h30.ManifestationsDates des animations pour tous organisées par le C.C.A.S/Cen-tre Social :- Fête de la soupe: vendredi 21 octobre 2011, sous la Halle- « La magie de Noël » : du lundi 5 au vendredi 16 décembre2011 avec temps fort le mardi 13 décembre 2011.

Les prochaines bourses aux vêtements et jouets se déroulerontaux dates suivantes :• Bourse aux vêtements d’enfants et matériel de puériculture :du lundi 3 octobre au samedi 8 octobre 2011 :- Dépôt : lundi 3, mardi 4, mercredi 5 octobre 2011 ;- Vente : Jeudi 6, vendredi 7, samedi 8 matin (remise de 50 %sur certains articles).• Bourse aux jouets d’enfants : du lundi 28 novembre au ven-dredi 2 décembre 2011 :- Dépôt : lundi 28, mardi 29 ;- Vente : mercredi 30 novembre après-midi, jeudi 1er décem-bre, vendredi 2 décembre 2011.

9

• Un nouveau PLUUn nouveau PLU (Plan Local d’Urba-nisme), anciennement POS, est en coursd’élaboration sur La Côte-Saint-André. Ildevrait être voté fin 2012.

En conseil communautaire du 23 mai2011, Monsieur le maire a annoncé que lacommune va diviser sa capacité deconstruction par 4.Concrètement, 75 % des nouvelleszones constructibles actuellement ne leseront plus!

Quelles conséquences directes pourvous Côtois?

- L'offre des terrains disponibles va devenirencore plus rare, ce qui aura pour consé-quence directe l'augmentation du prix dum2.- Votre terrain aujourd'hui constructible lesera-t-il encore demain?- Vous qui aviez prévu de céder une par-celle de terrain à vos enfants pour qu'ilss’installent, cela ne sera peut-être pluspossible.

Nous vous invitons à consulter le site

plu.lacotesaintandre.com qui détaille ceprojet de PLU.Le diagnostic révèle de nombreux constatsintéressants. Il souligne notamment,page 43, la « problématique du position-nement du groupe scolaire public par rap-port au développement futur de la ville ».

En clair, le projet de restructuration surle même site, rue de la Halle, est inco-hérent avec le développement urbain.

Pourquoi la majorité a abandonné le projetde ZAC (Zone d’Aménagement Concerté)sur le secteur de La Contesse? (dossierde création de la ZAC voté pourtant àl’unanimité le 25 avril 2006) ou bien encorela réflexion sur les Artilleries?Tous les frais engagés n'ont donc servi àrien, simplement parce qu'il y a eu unchangement de majorité?Il est regrettable que de tels projets s’ins-crivant dans le long terme soient réduits ànéant.

À noter : prochaine réunion publique:mercredi 9 novembre 2011 à 19 heuresau Château Louis XI.

• Le PLH a été votéLa majorité municipale a voté au dernierconseil municipal, le PLH (Plan local del’Habitat)Celui-ci fixe pour la commune un maxi-mum de 180 logements neufs pour les sixprochaines années.

La population côtoise a tendance naturel-lement à vieillir. Lancer en parallèle un pro-jet de plus de 6 millions d’euros pour laréhabilitation des écoles publiques est in-cohérent avec une telle décision.

Ce choix met en danger l'avenir de LaCôte-Saint-André.

À l’heure où une commune voisine se dé-veloppe commercialement, si La Côte-Saint-André ne conserve pas sa positionsur le territoire, c'est son poumon écono-mique, à savoir le commerce local, quirisque de s'atrophier.

Marielle Coup, Mireille Gilibert,Nunzia Mazzilli, Marie-Thérèse Robert,

Joël Gullon, Eric Germain CaraLCE – LA COTE ENSEMBLE

10

Tribune libre

Bibliothèque municipaleLa bibliothèque à votre porte!Dès octobre 2011, un nouveau service de por-tage à domicile sera proposé par labibliothèque municipale aux personnes mo-mentanément ou durablement immobilisées,demeurant sur la commune de La Cote-Saint-André. Après avoir avalisé votre demande d’ins-cription à ce service, l’équipe de la bibliothèquevous livrera à domicile une fois par mois, desouvrages en prêt. Ceux-ci auront été sélection-nés en fonction de vos intérêts et de vos goûts,définis au préalable au cours de la premièrerencontre à votre domicile.Pour plus de renseignements, contactez la bi-bliothèque au 0474204857 ou par [email protected]

La collecte annuelle nationale dans 110grandes et moyennes surfaces et maga-sins de l’Isère aura lieu vendredi 25 et sa-medi 26 novembre 2011.En raison de besoins accrus, un effortparticulier est demandé à chacun.Pendant deux jours des bénévoles vousdemanderont d’acheter quelques pro-duits alimentaires en faisant vos courses

pour en faire don à la sortie.Tous les dons sont redistribués en Isère.Merci de votre générosité.

TransisèreService Express Grenoble

A compter du 1er septembrelancement d’une navette sup-plémentaire express La Côte-Saint-André / Grenoble ce quiporte à 3 cars le matin et 3 carsle soir.Des fiches horaires peuventêtre retirées en mairie et à l’of-fice de tourisme.plus d’informations sur le sitewww.transisere.fr

Banque Alimentaire de l’Isère

Ensemble, aidons l’homme à se restaurer.

La ludothèque intercommunaleLa ludothèque intercommunale portée par laCCPBL a repris son itinérance mercredi 14 sep-tembre 2011.Ce service est gratuit et ouvert à tous les habi-tants du territoire. Aucune inscription n’estdemandée pour participer aux temps d’anima-tion ; les participants sont libres d’arriver et derepartir quand ils le souhaitent dans les cré-neaux horaires proposés.Intervention tous les deux mois au Centre SocialCommunal, le mercredi de 9 heures à 12 heures :19 octobre 2011, 18 janvier 2012, 21 mars2012,16 mai 2012.

LA MAIRIE À VOTRE SERVICE

Site officiel de la mairiewww.lacotesaintandre.fr

Mairie de La Côte-Saint-André2, rue de l’Hôtel de Ville - BP 8438261 La Côte-Saint-André CEDEX0474205399 - www.lacotesaintandre.fr

Accueil / État Civil0474205399@: [email protected]

Archives municipales0474205399@: [email protected]

Centre Communal d’Action Sociale0474208805@: [email protected] au jeudi de 9h00 à 11h30

Secrétariat du Maire0474208802@: [email protected]

Service comptabilité0474205399@: [email protected].

Service scolaire, vie associative0474208808@: [email protected] au mercredi de 9h00 à 12h00 etjeudi de 8h30 à 12h00

École Municipale des Sports047420468540, rue de la Halle – Gymnase municipal38261 La Côte-Saint-André CEDEX@: [email protected]

Pôle Aménagement Urbain0474203866Urbanisme @:[email protected] Techniques @:[email protected] : lundi et mardi de 13h30à 16h30 et jeudi de 8h30 à 12h00

Police Municipale0474208806@: [email protected] au vendredi de 11h00 à 12h00et le samedi de 10h00 à 11h00

Bibliothèque Municipale047420385126, place de la Halle38261 La Côte-Saint-André CEDEX@: [email protected]

Centre Social Municipal0474205710Espaces des Alpes – 3, Avenue de Verdun38261 La Côte-Saint-André CEDEX@: [email protected]

École Municipale de Musique0474203121Château Louis XI – 23, rue des Remparts38261 La Côte-Saint-André CEDEX@: [email protected]

NAISSANCES*BOINET Enzo Kenzy Davy 01/05/2011FOUVEL Zoé 04/05/2011KADIMA Darnella Adèle Alphonsine 04/05/2011VALENTIN Gabriel Lucas 04/05/2011MEHMED Nicola 08/05/2011MILLIER Lola Anna Odette 28/05/2011ZGHIDA Younes 01/06/2011YILMAZ Incilay 03/06/2011ROUZAUD Lou Elodie Christelle Maria 28/06/2011BOUALI Najib 01/07/2011BAYGUL Asya 07/07/2011GARABEDIAN Lya Morgann 15/07/2011BOUFALLOUS Ilyes Mahmoud 18/07/2011NEKKACHE Nahïm Saïd 19/07/2011BORGES Leandro Miguel 20/07/2011GODEFROY Maël 27/07/2011VACHEY Axel Nathan 02/08/2011KILINC Asya 15/08/2011BRIDENNE ALEXANDRE Kyllian Florent Freddy 15/08/2011

MARIAGES*FOUACHE Frédéric & CHARPENTIER Séverine Amélie Fanny 23/04/2011SOARES Patrick & TESSA Amandine Nicole 14/05/2011

BILLON-LAROUTE Ludovic Henri & GLANDUT Sandrine 03/06/2011FERRER Michaël Dominique Patrice & CHENAVIER Emilie 04/06/2011BOULEAUX J-P. & DMYTRENKO Luliia Oleksandrivna 23/07/2011BAULE Jérôme Bernard Franck & CROS Anne-Claire 13/08/2011

DÉCÈSCHABANNES Veuve LAMOINE Denise Germaine 10/05/2011MOTTUEL Joseph Louis 15/05/2011JUPPET Veuve VIGNEUX Marie Francine 17/05/2011RICARD Jérôme René 18/05/2011REBOUKHINE Veuve BERSONNET Antonina 27/05/2011VIGNE Robert Ernest Joseph 05/06/2011CHRISTE née PERNOD Elisabeth Raymonde 06/06/2011PIOLLAT veuve BREYTON Renée Lucie 07/06/2011LANZA Jean Joseph 19/06/2011ANDREVON Irénée Antoine 19/06/2011CASTRUNIS Jackie 22/06/2011BAJAT Paul Henri Auguste 01/07/2011BUTTIN Georges Léon Frédéric 07/07/2011LAZZAROTTO Denis Yvan 24/07/2011MOLLARD veuve FINAS Lucie Joséphine 29/07/2011COMBALOT veuve TARDY Marie Louise Joséphine 29/07/2011BOURG Auguste Joseph André 11/08/2011NICOUD Louis Raymond 18/08/2011

Sécurité routière quartiers SudAfin de favoriser la tranquillité des habitants des quartiers du « Ponal » et des« Meunières », faisant suite à une réunion publique au printemps 2010, une pre-

mière tranche de travaux a été effectuée en 2010 pour ré-duire la vitesse par la mise en place de chicanes (rue du CerfMontant et rue Victor Hugo), de coussins berlinois (chemindes meunières) et d’un rétrécissement (chemin de la Serve).Cet automne, l’aménagement du carrefour dit du « Ponal »sera réalisé afin de rendre cet emplacement plus sécurisé,convivial et surtout, de mieux réguler et de mieux répartir letrafic de cette entrée de la ville (voir plan ci-dessous).Un abri-bus a été réalisé cet été par les services municipaux,chemin des Meunières pour les élèves attendant le car de ra-massage scolaire municipal.

*Informations diffusées en accord avec les familles concernées

État civil

11

OCTOBREDimanche 02Pucier - Amicale du Personnel MunicipalChâteau Louis XI

Samedi 15Concert Société PhilharmoniqueSalle des Fêtes

Lundi 17Conférence, atelier culturel inter-âgesSalle aile nord

Jeudi 20Cross des écoles M. Pagnol et Saint-FrançoisParc Allivet

Vendredi 21Cross du collège Saint-FrançoisParc Allivet

NOVEMBREVendredi 04 au dimanche 13Exposition Ninon VallinSalle Jongkind, mairie

Samedi 05Soirée musique MJCSalle aile nord

Lundi 07Concert Ninon VallinÉglise Saint-André

Mardi 08Collecte de sangSalle aile nord

Samedi 12Choucroute dansante, UAC RugbySalle des fêtes

Dimanche 13La Côte en courseHalle et rues

Lundi 14Conférence, atelier culturel inter-âgesSalle aile nord

Samedi 19Vente de tartiflette, hand ball club côtoisHalle

Dimanche 20Loto, Autour des écolesSalle des fêtes

Samedi 26 et dimanche 27Exposition club philatéliqueSalle Jongkind

DÉCEMBREVendredi 02 et samedi 03TELETHONSalle des fêtes

Samedi 10Sainte Barbe, amicale des sapeurs pompiersSalle des fêtes

Lundi 12Conférence, ateliers culturel inter-âgesSalle aile nord

Mercredi 14Arbre de Noël, Les aînés côtoisSalle des fêtes

Mardi 20Après-midi récréative personnes âgées CCASSalle des fêtes

Bulletin d’informations n° 14Directeur de la publication : Jacky LaverdureRédaction : Mairie de La Côte-Saint-AndréCrédit photo : Mairie de La Côte-Saint-AndréMise en page: Agence IsaImpression : Imprimerie RochatTirage 2700 exemplaires – Dépôt légal en cours

Agenda Retrouvez l’agenda sur www.lacotesaintandre.fr