Formation TRANSFER Vietnam Mars 2003 Jean Pierre TO

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    104

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

  • Page 1
  • Formation TRANSFER Vietnam Mars 2003 Jean Pierre TO
  • Page 2
  • Administration Linux Introduction Le dmarrage Le systme Surveiller le systme Les utilisateurs Administration
  • Page 3
  • Introduction Philosophie du logiciel libre : un logiciel libre est un logiciel dont les sources sont modifiables et redistribuables L ogicielDistributionCodes sourcesGratuit CommercialNonNonNon GratuicielPas toujoursNonOui PartagicielPas toujoursNonNon LibreOuiOuiPas toujours
  • Page 4
  • Introduction Les atouts de Linux Linux est un logiciel libre Linux ressemble Unix Linux est compos par un ensemble de programme
  • Page 5
  • Introduction Les sources d'information La documentation Linux L'aide en ligne de commande La documentation des applications Les HOWTOs Les ressources disponibles sur le Net
  • Page 6
  • Introduction L'aide en ligne de commande La commande man Syntaxe : man nom-commande La commande apropos Syntaxe : apropos mot-cl
  • Page 7
  • Introduction La documentation des applications /usr/share/doc/ Les HOWTOs /usr/share/doc/HOWTO Les ressources sur le Net http://www.lea-linux.org http://www.aful.org
  • Page 8
  • Introduction Utiliser la ligne de commande L'intrt de la ligne de commande Les caractres gnriques Les redirections Les tubes Utiliser la ligne de commande L'intrt de la ligne de commande Les caractres gnriques Les redirections Les tubes Enchainer des commandes Enchainnement conditionnel
  • Page 9
  • Introduction L'intrt de la ligne de commande Une puissance ingalit Une flexibilit mais complexit
  • Page 10
  • Introduction Les caractres gnriques L'astrique : * Le point d'interrogation : ?
  • Page 11
  • Introduction Les redirections On peut rediriger : L'entre standard : cat < fichier La sortie standard : ls > fichier La sortie d'erreur : ls toto 2> fichier.erreur Un processus possde trois E/S standards : L'entre standard porte le numro 0 La sortie, le numro 1 L'erreur, le numro 2
  • Page 12
  • Introduction Les redirections (suite) Lire un fichier traiter : lorsqu'une commande doit attendre des donnes, elle le fait sur l'entre standard. L'entre standard : Ligne de commande (terminal) Fichier Exemple : cat cat fichier
  • Page 13
  • Introduction Les redirections (suite) Rediriger la sortie standard : lorsqu'une commande doit affichier un rsultat, elle le fait sur la sortie standard La sortie standard : Ecran Fichier Exemple : cat cat > fichier Note : /dev/null
  • Page 14
  • Introduction Les redirections (suite) Rediriger les erreurs : lorsqu'une commande se termine par un message d'erreur, celui-ci est affich sur la sortie d'erreurs. Par dfaut est la sortie standard. Expliquer ces trois commandes ci- dessous cat toto 1>titi cat toto 1>titi 2>/dev/null cat toto 1>titi 2>&1
  • Page 15
  • Introduction Un tube Il rcupre les donnes sur la sortie standard d'une commande et les relie l'entre standard d'une autre commande. Exemple: ls >fichier sort -r fichier >fichier1 cat fichier1 rm fichier fichier1 ls | sort -r
  • Page 16
  • Introduction Enchainer des commandes L'oprateur ';' : permet l'excution squentielle des commandes cp toto titi ; mv titi tata L'oprateur '&' : une commande suivie de l'oprateur & est mise en arrire plan. Il est possible de spcifier une autre commande excuter derrire cet oprateur
  • Page 17
  • Introduction Enchainnement conditionnel Lorsqu'une commande achve son excution, elle renvoie une valeur de retour au processus parent (en l'occurrence, le shell). Cette valeur est zro quand la commande a pu s'excuter sans problme. L'oprateur && : permet d'excution une commande si la prcdente a russi L'oprateur || : permet d'excution une commande si la prcdente a chou
  • Page 18
  • Dmarrage Dmarrage du noyau Aprs le chargement du bios, c'est l'excution du chargeur de systme LILO (Linux Loader) Le systme par dfaut s'installe au bout de quelques secondes Le choix du systme s'effectue ce niveau Le compte-rendu des chargements des priphriques se trouve dans /var/log/dmesg
  • Page 19
  • Dmarrage Connexion Travailler sous le systme LINUX, mme en dehors de tout contexte rseau, implique une connexion au systme le systme nous connat, il nous met sous le contrl du shell et attend nos commandes Les commandes pourront tre internes, alias ou un programme
  • Page 20
  • Dmarrage Multi-connexion Ctrl+Alt+Fx (x : de 1 6) permet de passer de mode graphique en mode console Alt+Fx (x : de 1 6) permet de basculer d'un console l'autre En mode console, on peut se connecter au systme avec diffrentes identits
  • Page 21
  • Dmarrage Dconnexion et Arrt (volontaire) La commande exit ou logout permet de se dconnecter du systme Pour des raisons de scurit, seul le super utilisateur a le droit d'arrter le systme : Arrt immdiat : halt ou shutdown -h now Arrt diffr : shutdown -h Redmarrage : shutdown -r [ | now]
  • Page 22
  • Dmarrage Le processus de connexion Lors de la cration de son compte, un utilisateur est associ un type de shell (bash en l'occurrence) Le shell associ est ainsi lanc automatiquement ds la saisie du login utilisateur Il poursuit sa configuration en excutant le scripts global (/etc/profile) et le script personnalis ($HOME/.bash_profile) Enfin, il affiche le prompt et se met en attente de la lecture d'une commande Jusqu' la dconnexion
  • Page 23
  • Le systme Supervision du systme Systme de fichiers et arborescences Systme de fichiers et points de montage Dmarrage et arrt du systme
  • Page 24
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) Surveiller de l'espace disque libre Disk Free : df Disk Usage : du
  • Page 25
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) La mmoire La commande free affiche la mmoire et les zones d'changes totales, les zones occupes, et libres. La commande top affiche en temps rel l'occupation du processeur ainsi que l'attribution de la mmoire La commande uptime indique le temps en marche du systme
  • Page 26
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) Prsentation des processus Chaque tche porte un identifiant (PID) Chaque processus est reli au processus qui l'a cr (PPID) et le premier processus que le PID est gal 1 est le processus init
  • Page 27
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) Rassembler des informations sur les processus ps permet de surveiller les processus ps u affiche le nom du propritaire, le PID, %CPU, %MEM, la taille totale (VSZ), la taille en mmoire physique (RSS),... pstree permet d'affichier leur filiation pstree -p affiche le lien parent entre les processus ainsi que leur PID
  • Page 28
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) La commande kill Arrter proprement un processus : kill PID kill -15 PID Supprimer un processus kill -9 PID
  • Page 29
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) L'arrire plan Suspendre une commande en mode avant- plan : Ctrl-Z Rendre une commande suspendue en mode avant-plan : fg n Rendre une commande suspendue en mode arrire-plan : bg n Lister les commandes en arrire-plan : jobs Arrter les tches de fonde : kill -9 %N
  • Page 30
  • Le systme (suite) Supervision du systme (suite) Gestion de priorits avec nice Permet de modifier la priorit d'un processus Se mesure sur une chelle de -20 19 Les processus dots de la valeur la plus faible sont les plus prioritaires et accdent donc le plus souvent au processeur que les autres La syntaxe nice -n valeur commande renice valeur -p PID
  • Page 31
  • Le systme (suite) Systme de fichiers et arborescences Il existe une racine unique, appele /, sous laquelle se dploient des rpertoires. O se trouve les excutables ? O sont conserves les informations ncessaires au dmarrage ?
  • Page 32
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Structure d'un disque dur Un disque dur est un ensemble de n blocs physiques de 512 octets. La tables des partitions se situe dans le secteur 0 du disque et peut contenir jusqu' 4 entres. La partition tendue possde une table de partitions logiques. Il est possible de crer 64 en complment des 3 primaires.
  • Page 33
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Structure d'un disque dur Rgles de nommage Premier IDE primaire: /dev/hda Deuxime IDE primaire: /dev/hdb Premier IDE secondaire: /dev/hdc Premier SCSI : /dev/sda Cd-rom: /dev/cdrom Disquette: /dev/floppy Cinquime partition du premier IDE secondaire
  • Page 34
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Les systmes de fichiers standards Le FS (File System) : ext2, ext3, nfs, iso9660, vfat,... Partition de swap Systmes de fichiers virtuels situ dans la mmoire vive: /proc contient des informations concernant le systme.
  • Page 35
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Tout est un fichier Inode est une valeur numrique permettant de rfrencer un fichier stock dans le FS. A ce numro correspond une table qui contient les informations suivantes : N d'inode, type du fichier, permissions d'accs, nb de liens, UID, GID,... la commande ls - i permet de voir le numro d'inode
  • Page 36
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Tout est un fichier Les rpertoires sont des fichiers spciaux. Ce sont des fichiers contenant la liste des fichiers qui y sont stocks. Cette liste est compose de deux champs Le numro d'inode Le nom du fichier Le rpertoire courant (.) avec son N d'inode et le reprsentant de son rpertoire pre (..)
  • Page 37
  • Le systme (suite) Systmes de fichiers et points de montage Les liens Les liens physiques : Crer plusieurs fichiers portant le mme n d'inode et dans la mme partition. Les liens symboliques Crer plusieurs noms d'un fichier dans les diffrentes partitions.
  • Page 38
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme init est le premier processus que le systme va lancer, le processus init lit le fichier /etc/inittab qui va lui transmettre la liste des processus lancer Les scripts de dmarrage se trouvent dans /etc/init.d qui contiennent les liens symboliques Stopper et relancer un script
  • Page 39
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme Comment grer un nouveau service : l'intgration d'un nouveau service se fera automatique Modifier l'ordre d'excution d'un service en changeant la valeur numrique xxx du nom de script sxxxnom Inspirer d'un script existant dans le rpertoire init.d et puis lier ce dernier dans le rpertoire rc.d en le nommant sxxxnom.
  • Page 40
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme Des niveaux d'excution 0 : arrt proprement la machine 1 : mode mono-utilisateur 2 : mode multi-utilisateur sans NFS 3 : mode multi-utilisateur 4 : n'est pas utilis 5 : mode graphique 6 : redmarrage
  • Page 41
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme Choisir son niveau d'excution Le prompt boot : linux single La commande telinit ou init permet de modifier le niveau d'excution de la machine. Exemple : telinit 0 Pour arrter le systme : shutdown Pour redmarrer le systme : reboot
  • Page 42
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme Lorsque que plus rien ne marche Ctrl+Alt+BACKSPACE : pour terminer une session X Crtl+Alt+Del : pour 'teindre'
  • Page 43
  • Le systme (suite) Dmarrage et arrt du systme Dmarrage avec interface graphique kdm (gdm, xdm) xinit kwm : le gestionnaire de fentre kbgndwn : fond d'cran kfm : le bureau kpanel : panneau de configuration
  • Page 44
  • Surveiller le systme Les journaux Le systme de gestion des fichiers journaux sous Linux est trs simple. Lorsqu'un service souhaite mettre un message, il prcise le niveau d'urgence et le transmet au syslogd qui se charge d'crire dans un fichier qui se trouve dans /var/log logrotate permet d'archiver les fichiers log ou de supprimer les plus anciens.
  • Page 45
  • Surveiller le systme Les journaux (suite) W : qui fait quoi depuis quand et d'o Les informations cites ci-dessus sont stockes dans le fichier utmp/wtmp qui est consultable par la commande last
  • Page 46
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Afficher partiellement la sortie d'une commande Afficher partiellement le journal Rechercher des informations Trier les informations Editer un fichier
  • Page 47
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Commande tail : permet de n'afficher que les dernires lignes -n n : n dernires lignes -f fichier : surveiller l'activit du journal Commande head : permet d'afficher le dbut d'un fichier. Exo : head -n 50 | tail -n 10 file
  • Page 48
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Commande cut : affiche des colonnes cut -b n-x : les caractres n x de chaque ligne cut -d 'dlimiteur' -f 5 file : pour traiter des donnes prsentes sous forme de colonne. Il faut prciser le caractre qui dlimite les colonnes.
  • Page 49
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Commande wc : wc -c fichier: affiche le nombre de caractres wc -w fichier: affiche le nombre de mots wc -l fichier: affiche le nombre de lignes wc fichier : affiche ces trois informations simultanment
  • Page 50
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Commande grep permet de rechercher des lignes dont le motif correspond une expression rgulire donne en argument dans un ou plusiseurs fichiers donnes et affiche la ou les lignes correspondantes. Grep 'eth0' /var/log/message
  • Page 51
  • Surveiller le systme Exploiter les informations Commande sort permet de trier le contenu d'un fichier. sort -f : ne pas diffrencier majuscules et minuscules sort -r : inverser le rsultat uniq : liminer les doublons uniq -d : que la ligne en double uniq -c : le nombre d'occurrences
  • Page 52
  • Les utilisateurs Les diffrents utilisateurs Les vritables utilisateurs L'administrateur
  • Page 53
  • Les utilisateurs Les diffrentes permissions Les groupes de permission Propritaire Groupe Autres Les permissions Lire Ecrire Excuter
  • Page 54
  • Les utilisateurs adduser : ajouter un utilisateur userdel : Supprimer un utilisateur usermod : modifier le compte d'un utilisateur Le fichier de configuration adduser.conf Avec le KDE : userdrake Le fichier /etc/passwd
  • Page 55
  • Les utilisateurs Gestion des utilisateurs Le fichier /etc/skel Le fichier /etc/profile Le fichier /etc/passwd Le fichier /etc/shadow