Click here to load reader

La réforme - ... Une représentation du purgatoire inspirée de l’œuvre de Dante Aligheri, La divine comédie. Domenico di Michelino, Dante et le Purgatoire, 1461 Au Moyen-âge,

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of La réforme - ... Une représentation du purgatoire inspirée de...

  • La réforme Luther et la réforme protestante

  • Les prêtres ignorants, des évêques trop riches.

    Le comportement des prêtres laisse parfois à désirer : ivrognerie, fréquentation des prostituées sont monnaie courante parmi le bas clergé qui, souvent, sait à peine lire la Bible.

    Le haut-clergé quant à lui (évêques, cardinaux) est accusé de passer plus de temps à accumuler des biens qu’à s’occuper des fidèles et des questions religieuses. Le Pape lui-même est mis en cause.

    Des populations obsédées à l’idée de sauver leur âme Elles sont extrêmement superstitieuses et multiplient les gestes pour espérer gagner leur Paradis.

    En se basant sur cette peur de l’au-delà, l’Eglise vend des Indulgences qui permettent d’aller directement au Paradis après sa mort. Cela permet avant tout à l’Eglise de s’enrichir en profitant de la crédulité des fidèles.

    Au XVe siècle, l’Eglise catholique est contestée

    Jan Hus s’élève prêche la réforme de l’Église et prône le retour à la pauvreté évangélique : l’Évangile est la seule règle et tout homme a le droit de l’étudier.

    Il décide de prêcher en langue tchèque afin que les fidèles comprennent et ses sermons rassemblent régulièrement plus de 3 000 personnes. Il entreprend de traduire l’Évangile en tchèque.

    Au début du XVe siècle, le prêtre tchèque Jan Hus (1372- 1415) a déjà fait le constat d’une crise de l’Eglise catholique.

  • Une représentation du purgatoire inspirée de l’œuvre de Dante Aligheri, La divine

    comédie.

    Domenico di Michelino, Dante et le Purgatoire, 1461

    Au Moyen-âge, l’Eglise catholique met en avant le concept de purgatoire. C’est un lieu de purification où les âmes des morts vont expier leurs pêchés. Une sorte de lieu intermédiaire entre l’enfer et le Paradis. Certains péchés ne peuvent d’ailleurs être pardonnés qu’au purgatoire (ex : le blasphème).

    L’idée de Purgatoire répond ainsi aux demandes incessantes des fidèles sur la vie après la mort en donnant une réponse moins binaire que le choix Paradis – Enfer.

    Un point sur … le purgatoire

  • Sept cercles vont être franchis. Ils représentent les sept étapes au cours desquelles l’âme sera purifiée et libérée des sept péchés.

    Nous rencontrons :

    -au 1er cercle, les orgueilleux,

    -au 2ème cercle, les envieux,

    -au 3ème cercle, les coléreux,

    -au 4ème cercle, les paresseux,

    -au 5ème cercle, les avares,

    -au 6ème cercle, les dépensiers et les gloutons,

    -au 7ème cercle, les luxurieux.

    Finalement, après le 7ème cercle, la purification par le feu donnera naissance aux pures qualités d’âme.

    Les voyageurs progressent vers le haut par une pente escarpée, l’ante purgatoire, lieu d’attente où s’expie la négligence tant politique que religieuse. Ici, l’espoir renaît, c’est le repentir qui met ici les pêcheurs sur la voie du salut. Ils gravissent alors sept corniches creusées circulairement sur son flanc et qui correspondent chacune aux sept péchés capitaux

  • Lucas Cranach L'Ancien, La Passion du Christ et de

    l'Antéchrist,1521, gravure, British Library, London

    Indulgences : Possibilité offerte par l’Eglise d’obtenir le pardon de ses péchés (à cette époque contre de l’argent).

    Le concept de purgatoire est rentabilisé financièrement par les autorités religieuses.

    Des indulgences sont vendues aux fidèles afin que leur âme, ou celle de leur famille, évite le purgatoire et aille au Paradis. L’Eglise marchande ainsi le pardon des péchés.

    Beaucoup de religieux sont choqués par cette pratique. Ils pensent que seul Dieu peut pardonner les péchés.

    Les indulgences

  • Martin Luther est né le 10 novembre 1483 en Allemagne, à Eisleben. Il étudie le droit à Erfurt. En 1505, pris dans un orage très violent, il fait le vœu de se faire moine s’il échappe à la foudre.

    Il entre alors au couvent des moines augustins. Il est ordonné prêtre en 1507 et devient docteur en théologie en 1512. Il part alors enseigner la théologie à Wittenberg, ville du prince Frédéric le Sage. Luther n’est plus d’accord avec les pratiques de l’Église catholique et il commence à la critiquer très ouvertement à partir de 1517, à cause du commerce des indulgences. En effet, les indulgences sont présentées comme si, en les achetant, on pouvait échapper au purgatoire. En réalité, elles servent à financer la construction de la basilique Saint-Pierre à Rome.

    Vidéo : Martin Luther

    s’oppose aux pratiques

    de l’Eglise de son

    temps.

    https://youtu.be/z4fjD

    eLuK7Y

    Doc 1 : Biographie de

    Martin Luther

    1483 : Naissance à Eisleben en Saxe

    (St Empire romain germanique)

    1505-1517 : Moine et professeur à

    l’université de Wittenberg

    31 oct 1517 : Affiche ses 95 thèses

    sur la porte de l’Eglise de Wittenberg

    1520 : Est excommunié par le pape et

    chassé de l’empire par l’empereur

    germanique

    1546 : Mort de Luther

    https://youtu.be/z4fjDeLuK7Y

  • Vidéo : Luther voyage à Rome et prend conscience des excès de la religion catholique https://youtu.be/eZejHgHFpUs

    La basilique Saint Pierre à Rome que le Pape fait bâtir avec l’argent des indulgences

    Le Pape Jules II (1503 – 1513) est avant tout un pape soldat, plus intéressé par la consolidation des Etats de l’Eglise que par les affaires religieuses

    https://youtu.be/eZejHgHFpUs

  • Vidéo : Luther et les 95 thèses

    https://youtu.be/PWhjzvhuC-Y

    La vente d’indulgences par le pape

    Léon X pour construire la Basilique

    Saint Pierre à Rome entraîne Luther à

    débattre sur le salut de l’âme. Il propose

    l’idée que le salut de l’âme ne dépend

    que de Dieu et qu’il peut s’obtenir hors

    de l’Eglise.

    Le 31 octobre 1517 à Wittemberg, Luther affiche les 95 thèses contre les indulgences qu’il adresse au nouvel archevêque de Mayence. Il y dénonce certaines pratiques de l’Église catholique, comme la vente d’indulgences.

    https://youtu.be/PWhjzvhuC-Y

  • Château de Wittenberg, siège de l’Université.

    C’est sur les portes de la chapelle du château que

    Luther aurait placardé ses thèses.

    Eglise de la ville (StadtKirche) des premiers prêches.

    L’atelier de Cranach était derrière cette place.

    Couvent des Augustiniens où résidait Luther à son

    arrivée à Wittenberg.

    Wittenberg, la ville où Luther aurait pensé et diffusé ses 95 thèses

  • Les 95 thèses de Martin Luther (1517)

    Les 95 thèses affichées à la porte de l’Eglise de Wittenberg condamnent la vente des indulgences servant à financer la construction de la basilique Saint Pierre de Rome.

    6. Le pape ne peut pardonner les péchés qu’au nom de Dieu.

    27. C’est une invention humaine, de prêcher que sitôt que l’argent résonne dans les caisses, l’âme s’envole au Paradis.

    32. Tous ceux qui pensent gagner le ciel moyennant les lettres de pardon données par les hommes s’en iront en enfer avec ceux qui les endoctrinent ainsi.

    36. Tout chrétien qui a de véritables remords et regrette sa faute obtient immédiatement le pardon de son péché, et cela même sans lettre d’indulgence.

    86. Pourquoi le pape, dont le sac est plus gros que celui des plus riches, n’édifie t-il pas au moins cette basilique de Saint Pierre avec ses propres deniers plutôt qu’avec l’argent des pauvres fidèles ?

    Extrait des 95 thèses de Martin Luther, 31 octobre 1517

  • L’Eglise réagit aux idées de Luther

    Il est demandé à plusieurs reprises à Luther de renoncer à ses idées. En particulier le fait que tous les hommes peuvent communiquer avec Dieu sans que l’intervention de l’Eglise soit nécessaire. Luther refuse.

    Vidéo : En 1520, Luther brûle publiquement la

    bulle du pape qui décrétait son

    excommunication.

    https://youtu.be/WCx_CGWTftw

    Luther affirme que la Bible est la seule autorité et

    qu’elle passe avant l’autorité du pape.

    Débat entre Luther et Johannes Eck à Leipzig en 1519

    https://youtu.be/WCx_CGWTftw

  • En 1521, Luther est excommunié par le pape, l’empereur du Saint Empire Germanique Charles Quint le met hors la loi. Cependant, le prince Frédéric le Sage le prend sous sa protection. Il le cache au château de la Wartburg (Allemagne). Luther y traduit le Nouveau Testament en allemand et continue à développer ses idées.

    Une des imprimeries sur lesquelles les Evangiles

    traduits par Luther ont été imprimés.

    L’imprimerie, mise au point au milieu du XVe siècle, et

    une invention qui permet la diffusion rapide des idées.

    C’est une révolution comparable à l’invention

    d’internet pour notre époque.

    Doc 3 : La Bible de Luther

    Le moine allemand Martin Luther s’explique sur sa traduction de la Bible en

    allemand. 100 000 exemplaires seront imprimés

    Dans ma traduction de la Bible, je me suis efforcé de parler un allemand

    compréhensible par tous. J’ai tâché de parler allemand et no