Click here to load reader

Portfolio cyrielle martineau

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Un condensé de mes travaux d'école, personnels et expériences professionnelles.

Text of Portfolio cyrielle martineau

  • CYRIELLEMARTINEAU

    Paysagiste Dplg

    PORTFO-LIO

    * extrait de mon mmoire L' paisseur du territoire: la rivire urbaine comme paysage de palimp-seste ? Le cas de la Maine, 2014

  • Cyrielle MartineauCM Ecole Nationale Suprieure du Paysage de Versailles 6 mois dchange Erasmus Edinburgh

    BTS Design dEspace

    Premire anne BTS Design dEspace

    Mis niveau en Art Appliqus

    Baccalaurat scientifique

    CDD dun mois lAgence TerStage de 3mois au sein de lAgence Ter Stage de huit semaines dans l agence durbanisme UrbanusEntretien hebdomadaire dun jardin de particulierService en restauration, Stage de deux semaines en ppinireStage de six semaines en cabinet darchitectureStage de quatre semaines en architecture dintrieur

    2011/2015 Versailles

    2013 EdinburghEcosse

    2010/2011 Nantes

    2009/2010 Roubaix

    2008/2009 Caen

    2007/2008 Chteaubriant

    2015 Paris (11)

    2013 Shenzhen, Chine

    2013 Meudon

    2011/2012 Versailles

    2010 La Prvire (49)

    2009 Angers

    2008 Chteaubriant (44)

    Participation au concours pour le ramnagement de Pershing Square Los Angeles

    Participation au concours pour le Festival des jardins de Chaumont-Sur-Loire

    1er prix lappel ides pour une installation sur un projet d Andr Le Ntre Meudon

    1er prix du concours projet flash sncf pour lamnagement des environs de la gare du Havre.

    2015 Paris (11)

    2012 Chaumont-Sur- Loire

    2012 Meudon

    2014 Gare du Havre

    EXPERIENCES

    CONCOURS

    SketchupPhotoshopIllustratorIndesignAutocad

    62 Rue DesChantiersBtimentB EscalierE78000 [email protected]

    PARCOURS

  • CONTENU

    {ATELIERS - INTERVALLE - place publique, rseaux, habitat Thierry Kandjee,

    - IDENTITES REVELEES - parc, zone industrielle, nivellement Gille Vexlard, Alice Brauns, Anne-Sylvie Bruert et Charles Dard - TREGUIER - tude territoriale, diagnostique paysager

    - HABITER LES BORDS DE L'AIR - travail personnel de fin d'tudes, aroport, grand-Paris encadr par Helen Stokes et Olivier Marty

    ETRANGER{ - DOUBLE FACE - le, tourisme, habitat Stephan Tischer, Rmi Turquin et Anna Katarina Piras

    - LIGNE A SUIVRE - parc, dpollution, ruine - STAGE EN CHINE - habitat,culture, workshop Tat Lam

    CONCOURS

    - WORKSHOP LE NOTRE - installation, pri-urbain,mise en oeuvre - FESTIVAL DES JARDINS - installation - SNCF FLASH - urbanisme,communication, voirie

    {

    AGENCE

    - AGENCE TER conception, production graphique, plan de nivellement/plantation, concours

    {

  • ATELIERS{ {

  • INTER-VALLEplace publique/ parvis/ logements/ zone inondable

    AT6 2013Paysage et habitat/leau dans la ville/Devenir du secteur gare Viry Chatillon/T.Kandjee, J.de Alzua, S.Penfornis/M

    artineau Cyrielle

    Et si on laissait place au vide pour apprcier la ville ? Contem

    pler la Seine et ses reflets, traverser les m

    andres de lOrge, dans un paysage o les rives senjam

    bent et ne se ressemblent pas, nest-ce pas l la place idale pour

    attendre son train quotidien ?

    Du haut des coteaux, Viry-Chatillon sanime. Un ruban de vhicules descend

    de chaque cot de la Seine. A leur rencontre, sur cette nouvelle place de gare, les m

    inuscules silhouettes sappressent autour du Rer qui rythme les journes.

    Tout les jours cest le mm

    e trajet qui mattend. M

    ais cest dans cet horizon qui nous est offert, sur ce parvis, que lattente du train prte la rverie et la contem

    plation. Les arbres de la rive den face ondulent et semblent participer

    lagitation des passants. Et quand la pluie surgit, cest une mosaique de ciel

    qui se reflette sur le sol. Un lieu de passage ? Pas seulem

    ent. Caf, cin, travail... sont autant dactivits qui longent cette grande alle pitonne. Alors en chem

    inant, on dcouvre un accordon de btim

    ents qui cachent des jardins ombrags. Cest

    vers ces coeur dilts que sont tourns les balcons dhabitations.

    Cette place est un ple de transition, un espace temps entre m

    on travail et m

    a vie prive, un entre deux, entre deux rives, entre deux axes, entre deux villes. Le reflet du m

    ouvement, le m

    ouvement du ciel et celui des passants, des

    caprices de la Seine, celui dune valle qui ne cesse de se densifier depuis quen ce point, le fleuve peut senjam

    ber.

    Une porte ouverte sur la Seine

    Paris

    Viry-Chtillon

    Draveil

    Et si on laissait place au vide pour apprcier la ville ? Contempler la Seine et ses reflets, traverser les mandres de lOrge, dans un paysage o les rives s enjambent et ne se ressemblent pas, nest-ce pas l la place idale pour

    attendre son train quotidien ?

    V i r y - C h t i l l o n

  • Du haut des coteaux, Viry-Chatillon sanime. Un ruban de vhicules descend de chaque ct de la Seine. A leur rencontre, sur cette nouvelle place de gare, les minuscules silhouettes sappressent autour du RER qui rythme les journes. Tous les jours, cest le mme trajet. Mais cest dans cet horizon qui nous est offert, sur ce parvis, que l attente du train prte la rverie et la contemplation. Les arbres de la rive d en face ondulent et semblent participer lagitation des passants. Et quand surgie la pluie, cest une mosaique de ciel qui se reflette sur le sol. Un lieu de passage ? Pas seulement. Cafs, cin, travail, sont autant dactivits qui longent cette grande alle pitonne, quun accordon de btiments frle, habritant dans ses lots des jardins ombrags.

    Un ple transition, un espace-temps entre travail et vie prive, un entre-deux;, entre deux rives, entre deux axes, entre deux villes. Le reflwet du mouvement, le mouvement du ciel et celui des passants, des caprices de la Seine, celui dune valle qui ne cesse de se densifier depuis qu en ce point, le fleuve peut s enjamber.

    Laissant la voiture au parking, le Rer D se presse tandis que la rivire mes pieds reflte reflette ma sil-houette presse.

  • Identits rvlesEntre ciel et terre, le Plateau de Brtigny

    arodrome/plateau agricole/ zone industrielle/nivellement

    A lchelle de la mtropole parisienne, le plateau de Brtigny-sur-Orge constitue la dernire limite entre urbanisation et surface agricole. Un ancien arodrome et la francilienne sont les supports du projet. Les futurs dblais de terre du grand Paris express sont pris en compte dans le travail de nivellement, croquis de recherches.

  • A lchelle du Plateau, dessiner les fronts qui l entourent permet de mettre en vidence un vide centrale, premire respiration du plateau. Le projet est une articulation. Entre le Nord urbain et le Sud agricole, entre un parc forestier de proximit et un parc agricole autour du point dattraction de larodrome.

    Un parc forestier de proximit Le projet dessine une limite franche entre Fleury Mrogis et cette rserve forestire de 240ht. Lextansion de la ville vient sappuyer sur cette ligne, tandis que la francilienne et la zone industrielle en R+10, marquent la limite sud. Cest un parc gomtris, constitu de bosquets et despaces ouverts, qui schappe au del de la francilienne et vient rejoindre le parc agricole.

    Un canal de vieA limage dun canal, cest une surface plane, ouverte sur le ciel, bordes de berges plantes, qui dessine lancienne piste aronotique, et est un espace intermdiaire insolite, entre ville, industrie et champs. Les remblais du Grand Paris express seront un outil pour souligner ce premier vide agricole et dessiner un parc public, articulation entre Brtigny-Sur-Orge et larodrome, qui marque lidentit du plateau et dynamise lespace en lui apportant de nouveaux usages.

    Repenser la zone industrielle pour une lisibilt du plateau.

    Reprer les franges urbaines porteuses de projets.Dessiner le paysage avec les remblais du Grand Paris express.

  • TREGUIERUNE ANNEE, UN CANTON

    tude paysagre/enjeux/protections/littoral

    Des paysages pris entre protection et dveloppement: les nouveaux

    paradoxes sur un canton de Bretagne.

    Travail de groupe avec Aurlie Gille,

    Christophe Bonjour et Alice Meyer.

  • Paysage bocageux o la mare sinvite dans la ria et rythme les journes, ce canton du littoral atlantique attire peu. Son histoire et son marachage manuel est encore dactualit mais son avenir nest pas assur. Cette tude mene sur dix mois nous met en relation directe avec le terrain et ses acteurs, et entame le dialogue sur les perspectives davenir de ces paysages. Dynamiques paysagres et conomiques, protections environnementales et potentiels davenir son tudis. Un tat des lieux orient vers une dynamique de projet territorial est tablit et rdig au sein dun dossier crit et illustr.

    Enfonce entre deux talus, lhorizon est peu visible. Des paysages nouveaux pour moi, vide