Présentation générale Présentation générale Propositions pédagogiques Propositions pédagogiques.

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    103

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Page 2 </li> <li> Prsentation gnrale Prsentation gnrale Propositions pdagogiques Propositions pdagogiques </li> <li> Page 3 </li> <li> La Villa Mditerrane est situe Marseille, entre le Vieux-Port et le port de la Joliette, proximit immdiate du MuCem, sur lesplanade du mle J4, autrefois occupe par les activits portuaires. Semparer des grands enjeux de la Mditerrane contemporaine, y aborder les questions actuelles et de prospectives, telle est lambition de la Villa Mditerrane. Economie, environnement, urbanisme, (r)volutions politiques : ce large territoire, rgulirement sous tension, soumis de multiples menaces (environnementales, conomiques, dmographiques, gopolitiques), constitue une vritable chambre dcho. Lobjectif est de poser des problmatiques et de donner des cls de comprhension. Sapproprier le dbat de manire sensible, en vivant chacun sa propre exprience, sans volont de faire la leon ni dimposer une ligne de conduite. Loriginalit du projet Villa Mditerrane tient ainsi cette capacit rendre accessible au grand public des thmatiques traditionnellement rserves aux chercheurs et aux experts. Le programme de la Villa Mditerrane est construit autour parcours immersifs complts de colloques, forums ou de sminaires Les thmes de chaque parcours, conus, et proposs par la Villa Mditerrane, sont valids par un comit scientifique pluridisciplinaire. Intervient ensuite un narrateur (ralisateur, metteur en scne, crivain), qui les traduit en histoires pour permettre au public de sapproprier le dbat. Nicolas de Crcy </li> <li> Page 4 </li> <li> Le processus de cration Ds les premires runions du comit scientifique, la Villa Mditerrane a fait le choix du documentariste Bruno Ulmer pour imager, pour conter, pour donner vivre lexprience de la Mditerrane daujourdhui. Ensemble comit scientifique, quipe de production de la Villa et narrateur ont choisi dassocier cette Mditerrane du XXIme sicle celle des mobilits. Pour traduire cette mobilit la Villa fait le choix de limage, avec une narration base sur une exprience dimmersion visuelle et sonore dans cinq histoires. Chaque rcit correspond un espace scnographie ddi, sans aucune forme de mdiation. Cette sollicitation du public vivre lexprience des mobilits, en ressentir la force des motions qui conduit la connaissance, est la cl du parcours, son principe narratif, la fois sensible et pdagogique, sans didactisme. Ecoutez le narrateur Bruno Ulmer qui voque sa conception du parcours, en cliquant sur licne ci -dessous: Lespace mditerranen est tout entier synonyme (et symbole) de mobilit. Depuis les temps les plus reculs, les mobilits humaines et marchandes ont trac des lignes de parcours, dchanges, de dcouvertes, de rencontres et dinconnu, mais aussi des lignes de territoires, de murs, de barrires, de frontires... La Mditerrane a toujours su mettre les destins en communaut, mme multiples. Cest maintenant quelle invente de nouveaux parcours. LUlysse des Grecs voyageait dans linconnu. Les Ulysses daujourdhui naviguent sur le Net, au-dessus des frontires. Les jeunesses mditerranennes transcendent les cartes et les lignes, et la ralit de la frontire, ils opposent limmatriel, le franchissement virtuel, dessinant le rve dune Mditerrane du XXIe sicle, mise en partage. B. ULMER </li> <li> Page 5 </li> <li> Bruno Ulmer est ralisateur de documentaires. Il est notamment lauteur de Casa Marseille Inchallah (2002), Petites bonnes (2004), Welcome Europa (2008), et les Scouts dAl-Madhi (2011). festival du film documentaire de Lussas 2007 </li> <li> Page 6 </li> <li> Un parcours contemporain Le parcours sinscrit volontairement dans le temps prsent pour placer le visiteur au cur de la Mditerrane actuelle. Des mobilits multiples et transversales Les mobilits mditerranennes sont multiples et dune diversit dont le parcours se fait cho : mobilits humaines, mobilits marchandes, mobilits vgtales et biologiques, nergtiques ou immatrielles elles-mmes dclines selon leurs spcificits : mobilits touristiques, saisonnires, clandestines, maritimes ou terrestres, libres ou rgules La narration des cinq histoires traite ces grands thmes de manire transversale. Chaque rcit est anim par un espace immersif : une ou plusieurs projections vidos avec un environnement sonore conu pour renforcer les sentiments prouvs par la vision des images. Un espace mditerranen dans son ensemble La Mditerrane sur laquelle se trame le parcours est largie dautres territoires, selon les enjeux mditerranens actuels : routes du commerce mondial, surveillance des frontires europennes Un parcours tous publics Lintention premire du parcours est de sadresser tous les publics. Pour cela il est bas sur l'exprience (on propose au visiteur de partir a la dcouverte de...) et chaque parcours de visiteur sera unique car nourri de son propre vcu. Le premier niveau de comprhension des mobilits se dveloppe au travers des images et des sons qui plongent le visiteur dans lappropriation des problmatiques par limmersion des sentiments. Un second niveau danalyse plus riche est fourni par les trois totems: les totems sont des lments en volume consacrs une seule thmatique, ils concentrent des donnes brutes, sur les mobilits marchandes, touristiques, et la migration. Un parcours en image La scnographie du parcours est au service de limage documentaire, toujours dans la meilleure adquation entre impact et sens. Dans les histoires, des images marquantes, en trs grand format, au sens immdiat et comprhensibles par tous. En complment ces histoires, des images secondaires de plus petit format (archives), sont utilises sur les totems. Voir le teaser vido en cliquant sur ce lien </li> <li> Page 7 </li> <li> La Villa Mditerrane propose une architecture sans prcdent, avec un porte faux dominant une darse remplie deau. Les parcours permanents comme PLUS LOIN QUE LHORIZON sont prsents sous la mer au niveau de lAgora. Laccs se fait donc par lescalier en spirale depuis le niveau -1. Un ascenseur est disponible pour les personnes mobilit rduite. Plus loin que lhorizon </li> <li> Page 8 </li> <li> La scnographie: Elle est conue limage dune ville inconnue avec ses ddales de rues, de bruits, de lumires. Lorganisation des cimaises permet derrer librement parmi les ilots narratifs, sans tre guid (pas de sens de visite) et sans aucune forme de mdiation (pas de cartels). Limmersion visuelle est accentue par un important travail sonore (Sound design). On entre dans le parcours ds lescalier en spirale par une projection de mots, des sons et un texte manifeste de Bruno Ulmer. Les fraises Huelva Ce rcit montre les mobilits marchandes et humaines associes la production des fraises dans le sud de lEspagne. On y rentre par la ralit humaine et/ou par la ralit agricole et conomique; avec deux vidos projetes en vis--vis sur des bches plastiques. Une vido est consacre aux travailleurs saisonniers; lautre la route marchande entre Huelva et les marchs de grande distribution (Perpignan, Lille). Istanbul Alger La Mditerrane est ici prsente, travers ses mobilits marchandes, comme une Mditerrane Monde, maillon essentiel du commerce mondial, de la globalisation. L'histoire rapproche le port d'Istanbul aux marchs dAlger pour voquer la dynamique frntique du commerce dans ses diffrentes chelles, la circulation des marchandises depuis la Chine jusquaux tals algriens Le mur dhorizon Il renforce limmersion dans une ville mditerranenne avec une longue projection de lhorizon depuis le rivage. Welcome on board Ce rcit montre une mobilit et une conomie en essor: la marchandisation touristique, au travers de lindustrie de la croisire. Le spectateur vit cette occidentalisation des pratiques touristiques, faisant fi de celles du pays approch, au rythme de la vie quotidienne bord et de vues plongeantes sur les paysages ctiers tenus distance par le paquebot. Les clandestins de la mer Le rcit s'articule autour des immigrs clandestins qui sembarquent vers lgarement et la perte de repres, au cur de la Mditerrane immense. Les images montrent et font ressentir la fragilit de la position du clandestin en mer. On sassoit sur une pente, au niveau de l'eau, immerg dans un montage d'images de pleine mer, de jour comme de nuit, de films, de fiction et de documentaires. Les hommes qui marchent Le rcit voque la mobilit humaine clandestine, en suivant un chemin clandestin parfaitement trac, car il emprunte une voie balise par la topographie du terrain, les grillages, les points de surveillance, les dangers de l'inconnu et de l'interdit Cette troite ligne de marche est cache derrire les cimaises des autres histoires, comme un cheminement clandestin et parallle, dans lenvers du dcor. La frontire La partie ddie aux immobilits, sur le plan en page suivante, prsente un travail photographique autour de la notion de frontire. </li> <li> Page 9 </li> <li> Page 10 </li> <li> Dans le cadre des conventions culturelles liant la Villa Mditerrane aux acadmies dAix-Marseille et de Nice, un groupe de travail a t mobilis pour laborer ce document daccompagnement pdagogique. Ce groupe est compos denseignants exerant en collges, lyces, lyces professionnels et lyces agricoles. A partir de la proposition de la Villa Mditerrane et de ce parcours dimages et de sons, sept problmatiques transversales communes lensemble du parcours ont t dgages. Lobjectif est de mobiliser le jeune public autour des questions centrales didentit et de mobilit en Mditerrane. Ces problmatiques les encouragent poser un regard curieux sur leur territoire et sur le bassin mditerranen. Les pages suivantes prsentent ces diffrentes problmatiques, qui sarticulent entre elles sur lensemble du parcours : pour demeurer fidle lesprit du parcours, il convient de ne pas mobiliser les lves sur une seule histoire, ou un seul visuel Le reprage de ces diffrentes problmatiques dans le parcours est aisment abordable avec tous les publics de visiteurs. Il est donc facile dutiliser cela comme un fil conducteur suivre lors de votre visite. Cela permet un premier niveau de visite, bas sur la sensibilit et la comprhension des enjeux actuels, oprationnel sans un long travail de prparation. Pour cela nous suggrons aux enseignants de prsenter succinctement la ou les problmatique(s) retenue(s) laide des textes introductifs, pour ensuite regrouper les lves par quipes de quatre ou cinq en leur demandant de reprer et de noter une dizaine dlments provenant du fond et de la forme du parcours en lien avec la/les problmatique(s) retenue(s). Une simple fiche de visite mentionnant la problmatique suffit aux lves pour renseigner leur reprage. Un temps dchange et danalyse sera bienvenu lissue de la visite, contacter le staff de la Villa pour utiliser une des salles de commission. Pour permettre aux enseignants de crer des projets plus consquents autour de la Villa Mditerrane, une liste de liens possibles entre chaque problmatique et quelques programmes scolaires de collge et lyce est disponible ( Programmes scolaires en lien ). Lobjectif est de permettre aux enseignants intresss de proposer leurs collgues dassocier leur discipline dans llaboration de projets transversaux autour des problmatiques souleves par le parcours. Dans ce cadre il nous a sembl utile de mettre la disposition des enseignants des banques dimages extraites du parcours, qui permettent dillustrer chaque problmatique, la manire dun zoom ou dun arrt sur image ( Banque dimages ). Enfin pour chaque problmatique nous avons souhait partager une petite base de ressources ( Pour aller plus loin ) que lenseignant pourra consulter pour toffer ses connaissances et ventuellement utiliser en cours. </li> <li> Page 11 </li> <li> Page 12 </li> <li> Quelles diffrences Nord Sud toutes les chelles ? La Mditerrane, un espace mondialis? Identit mditerranenne : mythes et ralits. Comment la mobilit modifie lidentit ? La frontire est-elle une limite ? Comment rendre compte de la diversit des territoires ? Lidentit modifie-t-elle le point de vue ? </li> <li> Page 13 </li> <li> Quelles diffrences Nord Sud toutes les chelles? Banque dimages Banque dimages Banque dimages Banque dimages Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Plus aller plus loin Plus aller plus loin Plus aller plus loin Plus aller plus loin Les territoires de vie dans la rgion Provence Alpes Cte dAzur, le bassin mditerranen, la plante, font apparaitre de grandes diffrences Nord Sud de multiples niveaux: culturel, conomique, politique, socital, environnemental Le parcours Plus loin que lhorizon met en avant nombre de ces diffrences au travers des histoires quil nous raconte sur cette Mditerrane daujourdhui. </li> <li> Page 14 </li> <li> La Mditerrane, un espace mondialis? Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Banque dimages Banque dimages Banque dimages Banque dimages Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin Depuis lAntiquit la Mditerrane est un bassin dchanges humains et marchands. Les images et le traitement sonore du parcours nous plongent dans une mondialisation commerciale largement visible, dans les ports, les commerces, sur les routes; mais aussi dans une marchandisation humaine, occulte pour beaucoup, sur les chemins dexils vers lespace Schengen et ses camps de rtentions, dans les cultures agricoles intensives et ses contrats de travail pour migrants saisonniers </li> <li> Page 15 </li> <li> Identit Mditerranenne : mythes et ralits. Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Banque dimages Banque dimages Banque dimages Banque dimages Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin De la mythologie grecque, vecteur dunit, aux divisions socio-conomiques actuelles, la perception dune lidentit mditerranenne oscille entre les ralits gostratgiques dune ligne de fracture majeure et une posie antique incitant lexprience touristique. Le parcours Plus loin que lhorizon permet aux lves de parcourir la Mditerrane plurielle daujourdhui, la manire dUlysse et de construire leur propre identit mditerranenne btie sur le savoir, le mtissage, la convivialit. </li> <li> Page 16 </li> <li> Lidentit modifie-t-elle le point de vue? Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Programmes scolaires en lien Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin Pour aller plus loin Banque dimages Banque dimages Banque dimages Banque dimages Lidentit est construite dexpriences, elle est en permanente volution. Elle conditionne aussi le point de vue : le regard dautrui nest pas identique au ntre. Dun radeau clandestin au hublot dun navire de croisire, en passant par lhomme qui reste quai, le regard sur lhorizon et sur les flots de la Mditerrane est-il le mme ? Plus loin que lhorizon nous propose de voir certaines...</li></ul>

Recommended

View more >