Click here to load reader

Respect permanent de la solvabilité en assurance ... projet ORSA. Les compagnies doivent rendre l’ORSA accessible à toutes les fonctions pouvant contribuer à l’appréciation

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Respect permanent de la solvabilité en assurance ... projet ORSA. Les compagnies doivent...

  • Respect permanent de la

    solvabilité en assurance vie

    dans le cadre de l’ORSA

    2 septembre 2015

    Romain Basalgète

  • Respect permanent de la solvabilité en assurance vie dans le cadre de l’ORSA

    2

    Plan de la présentation

    Introduction, contexte et enjeux

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    Application à un produit d’épargne Euro

    Conclusion

    1

    2

    3

    4

  • 3

    Introduction, contexte et enjeux

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    Application à un produit d’épargne Euro

    Conclusion

    Respect permanent de la solvabilité en assurance vie dans le cadre de l’ORSA

    Plan de la présentation

    1

    2

    3

    4

  • Introduction, contexte et enjeux

    4

     Travaux du Pilier I très avancés, focalisation sur le Pilier II et notamment sur l’ORSA.

     Fin de l’analyse des résultats ORSA de l’exercice préparatoire 2014 à Solvabilité 2 et préparation

    à l’exercice préparatoire 2015.

    Contexte

    Contexte

     Evaluation du Besoin Global de Solvabilité.

     Respect permanent des exigences de capital et de calcul des provisions techniques

     Evaluation de la significativité de la déviation du profil de risque par rapport aux hypothèses de

    calcul du SCR

    Exigences de l’ORSA

  • 5

    Enjeux de l’ORSA – Mise en œuvre

    Introduction, contexte et enjeux

  • 6

    Approche suivie

    Introduction, contexte et enjeux

    Comment et en quoi les outils du Pilier I permettent de répondre au respect

    permanent de la solvabilité introduit par l’ORSA ?

    Problématique

    Détermination d’une

    méthodologie

    d’implémentation

    d’un outil ORSA

     Détermination d’un outil

    Pilier I optimal

     Adaptation de cet outil

    dans un cadre ORSA et

    dans une logique « toy

    model »

     Définition du cadre des

    hypothèses de

    modélisation et de la

    méthodologie

    2 Application

     Définition des

    indicateurs

    stratégiques et du

    scénario central

     Définition des

    scénarios de stress

     Analyse des

    résultats, des limites

    et des faiblesses de

    l’outil implémenté

    3

    Etudes

    préliminaires

    liées au sujet

     Evaluation du

    bilan économique

    Solvabilité 2

     Etude de

    l’applicabilité des

    outils du Pilier I

    dans un cadre

    ORSA

    1

  • 7

    Introduction, contexte et enjeux

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    Application à un produit d’épargne Euro

    Conclusion

    Respect permanent de la solvabilité en assurance vie dans le cadre de l’ORSA

    Plan de la présentation

    1

    2

    3

    4

  • Evaluation par moyenne

    empirique sur les simulations:

     du BEL:

     des fonds propres

    économiques:

     du SCR:

    8

    Simulations dans les simulations

    Principe

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    𝐵𝐸𝐿𝑚 𝑡 .

    = 1

    𝑁 𝛿𝑚,𝑛(𝑡, 𝑖) 𝐹𝑖

    𝑚,𝑛 ℱ𝑡 𝑚

    𝑇

    𝑖 ≥𝑡+1

    𝑁

    𝑛=1

    𝐹𝑃𝑚 𝑡 = 𝐴𝑡 𝑚 − 𝐵𝐸𝐿𝑚 (𝑡)

    𝑆𝐶𝑅𝑚 𝑡 = 𝐹𝑃𝑚 𝑡 −𝑍𝐶 𝑡, 𝑡 + 1 ℱ𝑡

    𝑚 ∗ 𝑉𝑎𝑅0,5% 𝐹𝑃(𝑡 + 1) ℱ𝑡

    𝑚

  •  Simplicité de mise en œuvre et de compréhension

     Gain de temps possible à l’aide de l’algorithme de Loisel et Devineau

     Mise en avant des situations à risque à l’aide du critère de sélection de Loisel et Devineau

    9

    Simulations dans les simulations

    Avantages

     Nombre de simulations trop importantes dans un cadre ORSA

     Gain de temps de l’algorithme de Loisel et Devineau limité lorsque le nombre de facteurs de risque

    augmente

    Limites

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    méthode non retenue

  •  Sélection des facteurs de risque prédominants

     Evaluation des espérances conditionnelles des

    fonds propres en certains points (ou nœuds)

    univers monde réel / univers risque-neutre

     Estimation d’une équation paramétrique des

    fonds propres par une régression des moindres

    carrés sur les points calculés précédemment

     Test de validation de la forme paramétrique

    (critère du R2, coefficients BIC, AIC …)

     Evaluation du SCR par perte en fonds propres

    suite à un choc sur les facteurs de risque de la

    forme paramétrique

    10

    Least Square Monte Carlo ou Curve Fitting

    Principe

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

  •  Gain de temps par réduction de trajectoires primaires (Curve Fitting) ou secondaires (LSMC)

     Estimation rapide de la sensibilité de la solvabilité aux facteurs de risque (sous contrainte que la

    forme paramétrique soit stable pour les chocs utilisés)

    11

    Least Square Monte Carlo ou Curve Fitting

    Avantages

     Avis d’expert pour la sélection des facteurs de risque prédominants et pour la forme paramétrique

     Problème de stabilité des paramètres de la régression lors de changements significatifs dans le

    profil de risque de la compagnie d’assurance, ce qui est très probable dans un cadre ORSA

    Limites

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    méthode non retenue

  •  S’assimile à une approche

    par Sds mais avec une

    définition des trajectoires

    primaires sans prise en

    compte de leur probabilité

    de survenance

     Prise en compte d’un

    scénario central et

    sélection de quelques

    scénarios de stress

     Calcul du SCR par une

    approche formule standard

    12

    Approche par stress tests

    Principe

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

  •  Simplicité de mise en œuvre et de compréhension

     Gain de temps considérable sur les trajectoires primaires

     Offre une vision non probabilisée et cohérente de l’évolution réelle des facteurs de risque

    13

    Approche par stress tests

    Avantages

     Approche basée sur des avis d’expert pour le choix des scénarios historiques

    Limites

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    méthode retenue

  • 14

    Approche par stress tests : implémentation d’un « toy model »

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    «Toutefois, l’ORSA semble rester

    largement à la main des techniciens. A

    terme, une appropriation de ce rapport

    au niveau des organes dirigeants

    serait souhaitable »

    ACPR – Analyse de l’exercice 2014 de

    préparation à Solvabilité II

    Février 2015

    « Ainsi, les actuaires ne doivent pas

    être les seuls parties prenantes au

    projet ORSA. Les compagnies doivent

    rendre l’ORSA accessible à toutes les

    fonctions pouvant contribuer à

    l’appréciation du profil de risque des

    compagnies, et favoriser ainsi un

    transfert de connaissances entre ces

    fonctions»

    Pwc – Communiqué de presse 2014

    19 juin 2014

    Enjeux du marché

     Un outil rapide, efficace, flexible et intégrant une

    modélisation simplifiée

     Un outil qui facilite:

     L’analyse des résultats

     La détection des limites et faiblesses de la

    modélisation

     La documentation

     Le reporting

     Un outil qui favorise:

     Le transfert des connaissances entre les

    fonctions clés

     Le respect des échéances

     La réactivité des actuaires face aux

    demandes du top management en termes

    d’analyse des impacts des décisions

    stratégiques

    Toy Model : un outil essentiel

  • 15

    Introduction, contexte et enjeux

    Les outils du Pilier I dans un cadre ORSA

    Application à un produit d’épargne Euro

    Conclusion

    Respect permanent de la solvabilité en assurance vie dans le cadre de l’ORSA

    Plan de la présentation

    1

    2

    3

    4

  • 16

    Profil de risque - Actif

    Actif

    Application à un produit d’épargne Euro

    Obligations

    (Taux fixe)

    Action

    Trésorerie

    𝑑𝑟𝑡 = 𝑎 𝑏 − 𝑟𝑡 𝑑𝑡 + 𝜎𝑟 𝑟𝑡 𝑑𝑊𝑡 𝑟

    𝑑𝑆𝑡 𝑆𝑡 = 𝑟𝑡 𝑑𝑡 + 𝜎𝑆 𝑑𝑄𝑡

    𝑆

    Facteur de risque

    Risque des

Search related