M le journal - Février 2014

  • View
    948

  • Download
    10

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le journal des étudiants en journalisme de Cergy-Pontoise

Text of M le journal - Février 2014

  • 1. Fvrier 2014 Numro 4Le journalMQUE MANGERA-T-ON DEMAIN ?Stop au gchis Lavnement des matres kbabistes Les insectes made in FranceResto U. Mange et tais-toi

2. Sommaire 3 Vers une banqueroute alimentaireLditopar Bap ste PirojaPa arone 4 Lavnement des matres kebabistes 6 Les insectes Made in France 8 La cuisine note note : Le remix des armes 10 Resto U, mange et taistoi 12 Un maracher dans la ville 14 Stop au gchis 16 La solidarit par la rucheBONNES RESOLUTIONS Comment rsister un kebab bien juteux aprs une journe morne et sans relief ? Tandis que lodeur du graillon rveille les papilles et que la vue de la viande grasse fait saliver, rares sont ceux qui ont rebrouss chemin vers une picerie spcia lise, en qute daubergines, de topinambours, voire de kale. Sommesnous prts devenir locavores, ento mophages, an spcistes ? Sommesnous prts devenir vgtariens, refouler nos vices carni vores et assumer de faire les diciles aux repas dominicaux, qui e devenir la rise de la fa mille ? Pour beaucoup dentre nous, abandon ner sa pice de bidoche quo dienne peut savrer plus dicile que de se me re au sport. Sauver la plante : tout le monde y convient mais quel prix ? Souvrir au march des in sectes, rinventer la cuisine, sa aquer de front au gaspillage alimentaire Quelques tenta ves de rponses dans notre magazine.Photo page 1 Ava du Parc Rdacteur en chef : Nordine Nabili Rdacteur en chef adjoint : Bap ste PirojaPa arone Maque ste : line ulysse2 - M Le journal - fvrier 2014Journalistes : Analle Domi en Assia Labbas Vincent Manilve Florian Michel Sala Sall Vincent Souchon (cole de journalisme de Gennevilliers) 3. vers une banqueroute alimentaire Le plan europen daide aux plus dmunis qui approvisionnait hauteur de 500 millions deuros les banques alimentaires tait en danger. Coluche lavait port il y a trente ans, aujourdhui le forum social de Davos ignore son importance. Larrt total des aides t sauv in extremis pour laisser place un nouveau fonds, mais pour combien de temps ?Les citoyens peroivent que lEurope consacre beaucoup dnergie et de moyens pour rassurer les marchs nanciers, mais quelle se mobilise de moins en moins pour porter secours aux popula ons les plus durement touches par la crise. Septembre 2011, Estelle Grelier, dpute europenne, sindigne sur le site de Mediapart contre lventuelle suppression du plan europen daide aux plus dmunis (PEAD). Car il tait bien ques on darrter son nance ment. Adoss la poli que agricole commune (PAC), le plan daide est n sur une ide de Jacques Delors, alors prsident de la Commission euro penne, et le fondateur des Restos du coeur, Coluche. Ils proposaient du liser les excdents de la PAC pour nancer les dota ons alimen taires pour les plus pauvres. Trente ans plus tard, le plan est remis en ques on.Grce sa prsence dans 22 pays partenaires, la fdra on a pu ac ver son rseau lchelle na onale dans les di rents tats. Par cipa ons aux procdures daudi on, in terven ons dans les comits de rgions, il a fallu mobiliser tous les moyens pour con nuer sur les bases du PEAD. Mais malgr leurs eorts, les associa ons daide alimen taire ont d faire plusieurs concessions. Notamment sur lenveloppe ddie au nouveau fonds. Le Conseil des ministres avait pro pos une baisse dun mil lard deuros, abaissant le budget 2,5 milliards. Cest un nonsens pour Grard Alix : il ny avait pas de raison que le seul programme europen daide alimentaire soit baiss de 30% alors que le budget de lUnion europenne a sensiblement baiss. Fvrier 2013, les 27 chefs dtats avaient vot une baisse de 3,4% du budget europen.La solidarit europenne en jeuUn sauvetage temporaire ?Car au l des annes, les excdents qui devaient nancer le plan se sont rduits et ont t remplacs par une enve loppe perme ant dacheter directement sur le march. Or pour lAllemagne, suivie de la Sude et cinq autres tats, la n de lu lisa on du surplus de la PAC rompait avec les principes fondateurs du systme et le plan ne pouvait donc plus tre nanc par la Commission europenne. Saisie, la Cour de jus ce europenne annule le rglement nancier de 2009. Pour le sauver de justesse, le Parlement europen et les associa ons ont d maintenir la pression. Grard Alix travaille au sein de la fdra on europenne des banques alimentaires. Charg des rela ons avec les ins tu ons europennes, il a interpell les parlementaires fran ais et les dputs europens sur la situa on ds le dbut.Act pour six ans, le nouveau systme daide europen nest pas pour autant prenne. Son fonc onnement peut voluer contre nous, il faut faire a en on , explique Ga tan Lassale de la fdra on franaise des banques alimen taires. En France, le PEAD reprsentait environ 40% du budget des banques alimentaires. Mme si pour le nou veau fonds, le gouvernement franais a dcid de com penser la baisse de la nouvelle enveloppe, le systme peut de nouveau tre remis en cause. Fin janvier, pendant que les lites poli ques et conomiques se runissaient au forum de Davos sur lavenir de lconomie, encore 18 mil lions deuropens sont concerns par laide alimentaire et 89 millions de tonnes de nourriture sont gches en Eu rope. @anaelledom3 - M Le journal - fvrier 2014 4. LaVNEMENT DES MATRES KBABISTES Chaque jour, lheure du djeuner, cest la course. Il faut manger vite, bon, pas cher. Et dans cette guerre alimentaire, le kebab est devenu le chouchou de restaurateurs de luxe et dentrepreneurs qui ont flair le filon. Si lon met de ct les bague es, le doner kebab (ou grec, au choix) reprsente la moi des sandwichs vendus chaque anne en France. Cest plus de 280 millions en 2011, un chire en constante augmenta on. Mais pas de quoi inquiter McDonalds, pour linstant en tout cas. Ronald McDonald crase mme les Grecs avec ses grosses chaussures rouges. Avec un chire d'aaires de 4,2 milliards d'euros en 2010, le gant amricain fait plus que lindustrie du kebab qui a eint un peu plus de 1,2 milliard deuros, si lon en croit un rapport du cabinet Gira Conseil. Un chire re la viser car depuis quelques jours, McDonalds est soup onn par le sc franais davoir soustrait au calcul de l'impt 2,2 milliards deuros depuis 2009. Autre coup dur pour la marque : le pays compte prs de 11 000 res taurants grecs, contre seule ment 1 200 McDonalds. La France est ainsi devenue le second pays europen avec le plus de grecs, derrire lAl lemagne, berceau du doner kebab. Quand on sait que le nombre de fastfoods en France a augment de 80% en huit ans, on comprend tous les enjeux conomiques quils entranent.4 - M Le journal - fvrier 2014Car de plus en plus de clients dlaissent leur sandwich froid et mou pour se laisser tenter par le grec. Nos clients, la plupart des tudiants, viennent chercher un ser vice rapide, car ils ont de moins en moins de temps pour manger , explique ric, manager du MG Fast Food Cergy. Pas cher , rapide , bon , un repas chaud , a remplit les clients, jeunes pour la plupart, savent ce quils viennent chercher, au diable lhygine et la di t que. J'ai jamais t malade cause d'un grec, alors je con nue , raconte Arnaud, 25 ans, qui en avale deux par semaine. Et quand on lui pose une ques on essen elle sur lhygine et la qualit des ali ments, le patron de lenseigne larme : Toutes nos viandes viennent dun boucher, le jour mme. Chaque ma n je prpare la viande moimme. Pour tant, selon la Direc on gnrale de la concurrence, de la consomma on et de la rpres sion des fraudes, lhygine ferait dfaut dans plus de la moi de ces tablissements en France. Il faut galement savoir que 90% des grecs en France reoi vent leur viande dusines en Allemagne o la rglemen ta on nest pas la mme quen France. Je ne comprends pas les clichs sur les grecs comme on le voit la tl , con nue le manager. 5. Un peu plus loin dans la rue, le patron dun autre grec, la mer Noire, a sa thorie sur la ques on. Cest McDonalds qui tente de nous dstabiliser, explique Kurtul Sait. Ils ont peur du grec, alors ils font tout pour alimenter les clichs en passant par les mdias. Alors pour tenter de gommer ce e mauvaise rputa on, certains entrepreneurs ont d cid de prendre en main le kebab pour lui redonner ses le res de noblesse. Etudier lart du kebab Depuis quelques annes, les tablissements, qui jusque l taient en majorit indpendants, se tournent de plus en plus vers la franchise. Manger dans un grec franchis rassure forcment un peu sur sa qualit et sur les ali ments , rsume Arnaud, un client dle. Deux entre prises dominent le march franais : France Kebab et Nabab Kebab qui, comme McDonalds, misent sur la fran chise de restaurants. Ce e mthode fait le bonheur de Hakim Benotmane, patron de Nabab Kebab. En 10 ans dexistence, il a lanc 48 restaurants dans lhexagone et espre en compter une centaine lanne prochaine. Le systme de franchise sduit pour plusieurs raisons : moins dapport personnel et plus de bnces que dans dautres fastfood. Et avec un chire daaires qui devrait a eindre 20 millions deuros pour lanne dernire, ce nouveau nabab du kebab planie mme dexporter sa chane en Asie et en Amrique. Son concurrent France Kebab va plus loin en formant lui mme ses matres kebabistes la Kebab Academy, lan ce en 2012 en Bretagne. Une centaine dappren skebabistes par an et une forma on de 25 heures porte sur la ges on marke ng, la cuisine et lhygine videm ment. Un bon moyen pour lentreprise de former des ke babistes qui plus tard ouvriront srement un point de restaura on ali France Kebab. 12 euros le grecfrites de luxe Mais pour sduire toujours plus de clientle, certains dci dent de miser sur la qualit du produit. deux pas de la Bourse Paris, dans un pe t restaurant triqu, certains ca dres trpignent dimpa ence. Au Grill, ouvert depuis lt dernier, on sert des grecs. Mais pas nimporte quels grecs : des grecs haut de gamme, la Rolls Royce des kebabs. Car Fr dric Pneau, lun des grants de ce grec, nest pas un dbu tant. Celui qui a lanc le Chteaubriand et le Dauphin, deux restaurants trs rputs de la capitale, a dcouvert le kebab lors de voyages au MoyenOrient. Avec mes associs,