Click here to load reader

Implanter un jardin sur son toit

  • View
    1.758

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Guide pour les milieux institutionnel et commercial par Patrice Godin Centre d'écologie urbaine de Montréal

Text of Implanter un jardin sur son toit

  • 1.IMPLANTER UN JARDIN EN BACSSUR LES TOITSGuide pour les milieux institutionnel et commercialpar Patrice Godin

2. AuteurPremire de couverturePatrice Godin, M. Sc. env., 1982 -Photo par Patrice GodinComit de lecture Quatrime de couverturePhoto par Patrice GodinRaquel Pealosa, architecte paysagiste et fonda-trice de Raquel Pealosa Architectes paysagistes,Mise en pagemembre du conseil dadministration du CentreAgence Mdiapresse inc.dcologie urbaine de Montralwww.agencemediapresse.comMichel Poirier, technicien en gnie industriel etcharg de projets, Direction de limmeuble du [email protected] Patrice Godin et Centre dcologie urbainedes congrs de Montral de Montral, 2012. Tous droits rservs.Owen Rose, architecte, membre fondateur dAtelier ISBN 978-2-924108-00-0TauTem et membre du conseil dadministration du Dpt lgal Bibliothque et Archives nationalesCentre dcologie urbaine de Montral du Qubec, 2012Ce projet a t ralis avec lappui financier de laConfrence rgionale des lus de Montral, sansengager la responsabilit de cette dernire lgardde son contenu.Centre dcologie urbaine de Montral(Socit de dveloppementcommunautaire de Montral)3516, avenue du Parc/ La Confrence rgionale des lus de Montral Montral (Qubec) Canada H2X [email protected] 3. IMPLANTER DES JARDINS EN BACSSUR LES TOITSGuide pour les milieux institutionnel et commercial 4. Mot de prsentationMot de prsentationLe Palais des congrs de Montral dispose dun emplacement gographiqueprivilgi offrir lensemble de sa clientle. Mais si le fait dtre situ aucentre-ville est un net avantage vis--vis de la concurrence, cela reprsenteaussi un dfi denvergure quant lempreinte cologique de limmeuble et desactivits qui y sont tenues. La raret des espaces verts entrane plusieurs effetsngatifs, quon cherche attnuer, notamment les lots de chaleur urbains.Parmi les objectifs qui ont mobilis lquipe du Palais en vue de la planificationdu verdissement de ses toitures depuis maintenant trois ans et qui ont tatteints, on note lamlioration de la vue offerte par les toitures, la rduction deslots de chaleur urbains, le dsir de procurer aux occupants le sentiment dtre la maison mme en ville, loffre dun accs des aliments locaux de qualit et,surtout, la rutilisation (le premier des 4R) des espaces disponibles.Avec un tel engagement des membres de lquipe, une vision largie est gage desuccs; la crativit doit remplacer les solutions uniques. Les technologies sontoffertes, les possibilits sont intressantes: il suffit souvent de travailler sur labonne utilisation des connaissances acquises dans le contexte actuel.Les toitures existantes imposent toutes des contraintes techniques dutilisa-tion, et celles du Palais des congrs ny font pas exception. Il faut tenir comptede leurs particularits, dont la capacit portante, les accs, les matriaux quientrent dans la composition des toitures, lapprovisionnement en eau, lenso-leillement et la scurit.En 2011, avec la collaboration du Centre dcologie urbaine de Montral (CEUM)et avec laide financire de lInstitut national de sant publique du Qubec(INSPQ), le Palais des congrs a dmontr son engagement envers lenviron-nement en ralisant le projet Culti-Vert. Cette ralisation a t un terreaudapprentissage unique et loccasion de vivre une exprience enrichissante.4 IMPLANTER DES JARDINS EN BACS SUR LES TOITS | Guide pour les milieux institutionnel et commercial 5. Mot de prsentationNous sommes fiers aujourdhui de voir que nos actions ont conduit la rdactiondu guide pour limplantation de jardins en bacs sur les toits par le CEUM. Nouscroyons sincrement que, grce la participation de tous, le milieu urbain peutet doit se vgtaliser pour offrir un environnement plus sain. La contributiondu CEUM est remarquable, et je remercie particulirement M. Patrice Godinpour son dvouement et sa passion, quil a su nous transmettre.Mon plus grand souhait est dinspirer dautres gestionnaires et propritairesdimmeubles institutionnels et commerciaux lexprience dun jardin en bacssur les toits. Ce guide est un outil de base les conduisant raliser avec succsun tel projet.Mario Poirier Directeur de la gestion de limmeublePalais des congrs de Montral Le Palais des congrs de Montral a pour mission de solliciter et daccueillir des congrs, des expositions, des confrences, des runions et dautres vnements. Institution publique vocation commerciale, le Palais des congrs gnre dimportantes retombes conomiques pour le Qubec et contribue firement, depuis plus de 28 ans, au partage des connaissances de mme quau rayonnement international de Montral titre de destination de premier plan. Pour de plus amples renseigne- ments sur le Palais des congrs de Montral, consultez notre site web www.congresmtl.com.IMPLANTER DES JARDINS EN BACS SUR LES TOITS | Guide pour les milieux institutionnel et commercial5 6. Table des matiresTABLE DES MATIRESIntroduction10Prsentation de lagriculture en bacs 11Les bnfices des jardins sur les toits 12// Bnfices conomiques 12// Bnfices environnementaux14// Bnfices sociaux 18// Bnfices pour la sant 19Caractristiques du site21// Capacit portante du btiment 21// Types de toitures22// lments techniques22// Primtre de scurit 23// Pente du toit 23// Prsence de machinerie24// Hauteur24Planification de lamnagement25Plan damnagement et de circulation Culti-vert 27Prparation du site 28// Condition de la membrane dtanchit avant les travaux 28// Nettoyage de prinstallation28// Primtre de scurit pour les travailleurs 28// Drainage du toit28// tablir les aires de circulation29// tablir une zone dentreposage pour la saison 29// Affichage des rgles29// Type dtanchit 29// Installation des infrastructures30// Mesurage des cueillettes33IMPLANTER DES JARDINS EN BACS SUR LES TOITS | Guide pour les milieux institutionnel et commercial7 7. Table des matires Types de technologies 34 // Bacs Alternatives 34 // Bacs Biotop 35 // Sacs Smart Pots 36 Modle de gestion et dentretien de jardin37 // Restaurateur associ37 // Organisme but non lucratif37 // Professionnel 38 // Employs38 Slection des plantes 39 Fermeture du site 41 // Enlever les plantes 41 // Entreposage 41 // Nettoyage du site 42 Conclusion43 Exemples de jardins sur les toits 44 // Palais des congrs de Montral44 // Fairmont Le Reine Elizabeth 45 // Terrasse pdagogique Lucia Kowaluk (jardin terrasse) 45 // La Butineuse46 // Santropol roulant (jardin terrasse) 46 Glossaire47 Rfrences488 IMPLANTER DES JARDINS EN BACS SUR LES TOITS | Guide pour les milieux institutionnel et commercial 8. Table des matiresListe des tableaux et figuresTableau 1 13Comparaison de la temprature des membranes dtanchitFigure 115Carte des lots de chaleur MontralFigure 216Image thermique dun secteur Ville Saint-LaurentFigure 318Carte des dserts alimentaires MontralFigure 427Plan damnagement du projet Culti-vertFigure 534Composantes du bac AlternativesFigure 643Liste pour la slection des plantes potagresIMPLANTER DES JARDINS EN BACS SUR LES TOITS | Guide pour les milieux institutionnel et commercial9 9. introductionintroductionLa prsence de lagriculture au sein du paysage urbain ne date pas dhier. Que ce soitpour nourrir la famille pendant les priodes dincertitude conomique, cultiver desvarits quon trouve seulement dans son pays dorigine, rduire la facture dpicerie,contribuer lesthtisme de la cour arrire tout en y ajoutant une touche de verdure oupour simplement vivre la satisfaction personnelle de russir la culture de ses propresfruits et lgumes, la culture potagre en ville a une valeur inestimable. lagricul-ture urbaine qui se traduit gnralement par des jardins communautaires et collectifs,une jardinire qui agrmente une rampe de balcon ou un potager dans la cour arriresajoutent maintenant des jardins potagers plus audacieux qui investissent de nouveauxespaces: les toits.Ce dsir de profiter des bienfaits de lagriculture en cultivant sur les toits semble strepropag au courant des dernires annes dautres acteurs de la socit. Bien quellesne reprsentent pas encore la norme, certaines entreprises prives et institutionspubliques, telles les coles, ont constat que lagriculture urbaine savrait un outil fortattirant pour rpondre leurs besoins spcifiques.Ladoption de lagriculture sur les toits peut rpondre diverses proccupations: lam-lioration de lefficacit nergtique, la lutte contre les lots de chaleur urbains, lducationrelative lenvironnement, le dsir de crer de nouveaux liens avec la communaut,lamlioration de lenvironnement de travail, lapprovisionnement en produits frais ouencore la revalorisation despaces sous-utiliss. Dans ce contexte, lagriculture en bacsou directement sur les toits, qui partagent plusieurs bnfices communs, reprsententune avenue des plus intressantes dans les milieux institutionnel et commercial qub-cois. Toutefois, en raison du nombre limit dimmeubles existants pouvant supporter lepoids supplmentaire dun toit vert permanent sur leur toit de base, le caractre amo-vible des bacs dagriculture en font une option trs attrayante. Qui plus est, le potentielimmense de certains toits de btiments en raison de leur superficie permet de croire queces derniers pourraient jouer un rle majeur dans limplantation de nouveaux projetsdagriculture urbaine.Ce guide, en plus de promouvoir la culture marachre en ville, se veut un outil pour lesgestionnaires et propritaires dimmeubles afin quils se familiarisent avec les tapesde ralisation de ce type dinstallation en vue de faciliter le passage laction. Cette Les paysanspublication sinspire de lexprience Culti-vert au Palais des congrs de Montral.sont sans cesseau travail et cest Plus spcifiquement, ce document sattarde aux bnfices des jardins en bacs sur les un mot quilstoits, aux caractristiques essentielles quun site doit prsenter pour accueillir ce typenutilisent jamais. de ralisation, aux tapes dimplantation, aux technologies existantes convenant au(Anton Tchekhov)contexte qubcois, en plus de prsenter quelques exemples de projets inspirants.10IMPLANTER DES JARDINS EN BAC