Comment fédérer et développer votre communauté

  • Published on
    21-Jun-2015

  • View
    177

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Restitution du groupe de travail webassoc sur comment fdrer et dvelopper votre communaut. Ce groupe de travail tait anim par Aurlia Courtot, consultante en stratgies de contenus et communautaires

Transcript

  • 1. Transcription des ateliers pratiques de la laprs-midi du 03/11/2014Associations : comment dvelopper votre trafic sur internet ?Comment fdrer et dveloppervotre communaut ?Avec Aurlia Courtot,Consultante en stratgie de contenus et communautaireMerci au NUMA Paris pour leur accueil.Merci tous de votre implication.

2. Transcription des ateliers pratiques de la laprs-midi du 03/11/2014Associations : comment dvelopper votre trafic sur internet ?Associations : comment fdrer et dvelopper sa communaut ?Merci au NUMA Paris pour leur accueil.Merci tous de votre implication.AnimationRestitutionAurlia Courtot, consultante en stratgies de contenus et communautairesPatrick Buttard, fondateur Redjep.comMise au pointAurlia prcise en introduction que cet atelier tait envisag initialement sur le simple thmedes rseaux sociaux, mais que lapproche rseaux sociaux lui semblait limite par rapport la notion mme de communaut .Le dveloppement des communauts sappuie bien sr sur les rseaux sociaux, qui sont uncanal privilgi danimation et de dveloppement, mais son succs nest favoris que parlanimation dinteractions autour de rflexions densemble (personnes, experts, problmatiques,mtiers...). Plus les outils seront intgrs (newsletters, emails, rseaux sociaux) serontintgrs/coordonns, meilleurs seront les rsultats.Conseils pratiques / Prparation - OrganisationObserver ce que fait et dit une communaut peut aider les associations la production decontenus pour les rseaux sociaux.Faire de la veille : thmatique, sectorielle, e-rputation, techno-mtier (on fait parfois moins deveille en interne dans une organisation qu'en agence - nombreux outils permettent de travaillersoi-mme : cration de visuels via appli Canvas, cration dimages interactives via ThingLink,cration d'infographies gratuites, utiles pour mettre en forme des contenus destination desRP, etc.).Liens utiles pour les infographies : http://piktochart.com/ et https://infogr.am/.Penser contenus : n'oubliez pas de commencer par prciser des objectifs de communication etvos contraintes : que propose-t-on nos audiences ? Avec quels moyens financiers ?-> 1. dfinir ses objectifs-> 2. dfinir ses contraintes (financires et humaines")-> 3. penser "contenus"Planifier : prparer des actions plus ou moins long terme avec des actions, des dates clsinternes et externes, ensuite drouler les actions.Conseils pratiques / Animation - Gestion 3. Transcription des ateliers pratiques de la laprs-midi du 03/11/2014Associations : comment dvelopper votre trafic sur internet ?Tester, faire remonter des analytics, et savoir ressentir de faon intuitive de ce qui fonctionne, lapersonnalit des gens... Ne pas avoir peur de la spontanit. Ncessit de faire les choses simplement , et de prfrence en interne car les acteurs internes ont la culture del'association. Externaliser la relation la communaut est un risque trop fort.Point sur l'algorythme de Facebook : moins de 10% des personnes abonnes une pagevoient les contenus publis ; reach boost par le repost d'autres sources d'informations rfrentes que celles que lanimateur de communaut produit lui-mme.Sinspirer des mthodes "lean start-up" :1. Etape 1 : "produit minimum viable"2. puis interactions,3. Etape 2 : volution du produitGlobalement les start-ups adoptent une communication moins formelle que les organisationsstructures. Cela peut constituer de bonnes sources dinspiration pour fonctionner sur lesrseaux sociaux en mode plus humain et proche que ne le fait la communication classique .Penser l'interne en premier : les premiers ambassadeurs dune organisation sont parfois trsproches, et on oublie de les associer.Merci au NUMA Paris pour leur accueil.Merci tous de votre implication.Questions / rponses :Frquence et horaires de posts : il ny pas de vraie rgle ; tester, prendre le risque de fairemoins mais mieux = on atteint potentiellement plus de gens et de meilleurs taux d'engagement.Comme en emailing ; il n'y a plus la rgle du post ou de l'envoi d'e-mailing le mardi 11H. Ex. sivolont de poster une video, choisir le moment pendant lequel l'audience va avoir le temps dela regarder.Intrt et risque republier : bonne ide, attention au repost automatique ; penser auxnouveaux utilisateurs qui vont explorer votre profil (alors que les habitus ne vont plus voir lesprofils une fois qu'ils sont abonns). Surveiller les gens qui se dsabonnent et pourquoi (entous cas tel moment).Faut-il passer de la communaut virtuelle la communaut physique ? Si cest possible oui,cela solidifie les liens communautaires, avec quelques rgles de bon sens :1. organiser des vnements des moments auxquels les personnes sont disponibles(hors horaires de travail ?),2. ne pas les prendre pour des pros (une communaut est avant tout un partage de centredintrts et de convictions)3. ne pas leur imposer des rgles mais leur proposer de les aider vous aider : fournir desimages au format, des chiffres cls pr-formats (prts l'emploi) sans pousser au relaisdes informations : la communaut dcide toute seule de relayer ou pas une information.4. Aller chercher le contact interactif : les points de vue, les bonnes ides pour vous... Larelation gagne tre interactive et trs personnalise.5. Avoir un bon speaker : faire rver ne se fait pas comme le font souvent les marques 4. Transcription des ateliers pratiques de la laprs-midi du 03/11/2014Associations : comment dvelopper votre trafic sur internet ?(budgets, cadeaux, effet waouh)Quels leviers dengagement sont plus efficaces ? La communaut est difficile engager car elleest sur-sollicite :1. sortir du cadre, ne rien demander, la personne n'est pas disponible pour "consommer dela communication", juste raconter quelques histoires simples, un bonjour, une photod'ambiance.2. Les photos ou vidos ne sont plus prioritaires dans la diffusion des messages ; unMerci au NUMA Paris pour leur accueil.Merci tous de votre implication.message simple.3. Sur Twitter, les bons hashtags, proposer des contenus qui ne viennent pas de vous,citez vos sources : tre plus dans la "conversation".4. Se positionner sur des thmatiques sur lesquelles lassociation qui communique estrfrente ; et retwitter ce qui est dans la problmatique. Ne pas avoir peur des multi-sujets,multi-thmatiques : avoir confiance en soi ; une association est souvent lgitimepour aborder un nombre important de sujets, et leur diversit ne nuit pas sa crdibilit.C'est quand on n'assume pas que les gens se posent des questions sur la crdibilit.Remarque de dtail : penser ne pas commencer un tweet par un @ car seule la personnecite verra le message, et sinon mettre un caractre avant .@Repre additionnel : regarder ce que fait la marque Innocent qui a russi un bondveloppement communautaire.

Recommended

View more >