Click here to load reader

Actes du colloque puca par Didier Blanchard

  • View
    1.369

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Ce document édité par Didier Blanchard présente les actes du colloque PUCE. Didier Blanchard est expert en acoustique, il dirige le bureau d'études acoustiques à Bordeaux, Lyon et Paris Synacoustique

Text of Actes du colloque puca par Didier Blanchard

  • 1. 17-18 mars 2005CONSTRUIREAVEC LES SONS Les actes du colloque 1
  • 2. SOMMAIREFranois Delarue, Directeur gnral de la DGUHC 4Christiane Flageollet-Saadna, Charge de mission au PUCA 6Bernard Delage, Architecte, acousticien, designer sonore 9Atelier 1 : Les espaces sonores, exprimentation et simulationsJean-Yves Toussaint, modrateur 13 lcoute de lhpitalAnne Reychman, Architecte, BCDE architecture 13Prototypes sonores architecturauxGrgoire Chelkoff, Architecte, cole darchitecture de Grenoble, CRESSON 24Point de vue des experts trangers 29Soundscape and acoustic comfortJian Kang, Directeur de recherche, universit de Sheffield, Royaume-Uni 32Dbat 38Atelier 2 : Son et usageJean-Yves Toussaint 45La qualit sonore des espaces recevant les tout-petitsCatherine Semidor, Responsable scientifique du GRECO, 45La qualit des ambiances sonores lies aux usagesdes tablissements denseignementCatherine Lavandier, Matre de confrence, universit de Cergy-Pontoise 52Point de vue des experts trangers 60Towards a multidisciplinary understanding and handlingof the human sound environmentHenrik Karlsson, musicologue, universit de Lund, Sude 63Immersive soundscapes aesthetic and social explorationsPauline Minevich, Chef du dpartement de musique, universit de Regina, Canada 66Dbat 68Atelier 3 : Les espaces sonores urbains, espace public et espace de transitionDes ambiances sonores de la ville la pratique du projet architectural,reconnaissance sonore en situation dimmersionPhilippe Woloszyn, CERMA UMR CNRS 1563 75Jean-Yves Toussaint 75Catherine Lavandier 76Le parking Saint-Georges Lyon, exprimentation damnagement sonoreDidier Blanchard, Designer sonore, Synesthsie acoustique 76Point de vue des experts trangers 82 2
  • 3. Dbat 84Frequencies : Istanbuls multiple forms of soundsVolkan Aytar, sociologue en urbanisme,fondation des tudes conomiques et sociales, Istanbul, Turquie 87De lusage laction publique : comment construire demain avec les sons ?Pascal Lemonnier, Plan urbanisme construction architecture 88ric Lengereau, Ministre de la culture et de la communication 90Emmanuel Bert, Ministre de lcologie et du dveloppement durable 91Franois Plegrin, Union nationale des syndicats darchitectes 92Claire Beaussart, Association dusagers SOS bruit 93Synthse 97Conclusion 99 3
  • 4. FRANOIS DELARUE, Directeur gnral de lurbanisme, de lhabitat et de la constructionBonjour tous, je suis heureux de vous accueillir pour ces deux jours de colloque organispar le Plan Urbanisme Construction Architecture et consacr aux enseignements duprogramme de recherche et dexprimentation Construire avec les sons . La question dubruit proccupe les pouvoirs publics depuis longtemps : la question est prise,traditionnellement, sous langle du bruit comme nuisance. Si lon interroge les personnes parvoie de sondage ou denqute, cest sans doute, parmi les nuisances de typeenvironnemental, celle qui ressort le plus : le bruit, quil sagisse des bruits de voisinage, desbruits routiers, des infrastructures, des avions, etc., est la premire nuisance dnonce parles Franais. Par ailleurs je ne vous lapprends pas ici le bruit, au-del de la nuisanceexprime, est un problme dobjectif, avec des phnomnes bien dmontrs aujourdhui destress, de surdit, datteintes la sant.Cette question du bruit comme nuisance est traite par les pouvoirs publics : une directiveeuropenne est en cours de transposition, un certain nombre de rglementationssappliquent depuis de nombreuses annes, avec trois axes traditionnels : le traitement dubruit la source, linterdiction de dpasser tel niveau de bruit faite aux avions, aux vhicules,etc. Il y a ensuite le traitement du bruit dans la construction, avec toute la rglementationphonique, les obligations disolation tablies depuis un certain temps, qui ont donn lieu des dveloppements, notamment industriels, de produits isolants ; et il y a enfin le traitementdu bruit sous un angle plus urbain : laspect le plus connu mais ce nest pas le seul est letraitement du bruit auprs des aroports, qui se traduit par des zones dinconstructibilit,cest--dire des servitudes difficiles respecter et qui simposent difficilement. Ce sontsouvent les mmes qui un jour manifestent contre le bruit des aroports et le lendemainprotestent contre les interdictions de construire. Cest une mesure importante, mais il y aaussi ce qui est fait en matire de cartographie du bruit, notamment des infrastructuresroutires et ferroviaires, et que lon retrouve dans les plans durbanisme, qui eux-mmespeuvent imposer un certain nombre de prescriptions sur les constructions.Ce domaine du bruit est un domaine classique, important, un enjeu de socit majeur,connu et identifi. Mais ce nest pas le thme de ce colloque, de lapproche choisie parlappel recherches du PUCA qui ne se centre pas sur le bruit comme source de nuisance, 4
  • 5. mais sur le bruit en tant qulment de composition de lespace architectural : celui desbtiments, de lespace public, urbain, celui des jardins, des parkingsNe pas aborder le bruit comme un niveau dintensit sonore mesurer en dcibels, ce quiest lapproche en termes de nuisances, cest reconnatre demble que le bruit est unphnomne complexe, dont la perception par les individus est variable selon la culture,lge, le moment de la journe. Tout ceci est bien connu ; on sait quun concert de rock estsubi comme nuisance extrme par certains, et au contraire comme plaisir trs grand pardautres. Cette dimension culturelle du bruit est un lment extrmement important ; il sagitdune dimension qui ne peut se rsumer une simple mesure de dcibels. Lobjet mme delappel propositions, et de ce qui sera expos pendant le colloque, cest bien denvisager leconfort de lusager vcu comme une apprciation qualitative du bruit, cest--dire uneproccupation rarement prise en compte, sauf lorsquil existe des quipements spcifiques.Pour une salle de concert, on se pose ces questions, pour des salles de runion on pense la qualit acoustique. Mais rflchir plus longuement au confort de lusager dans lhabitat oudans les lieux publics non ddis des activits de type sonore, ou encore dans lespacepublic, cest l une voie extrmement importante, sachant que finalement dans l lacte decration architecturale, lacte urbain de composition de lespace public, lapproche habituelleest base sur le visuel, sur lusage au sens de "comment je vis dans un espace, comment jeperois cet espace ou ce btiment". Le sens de loue est rarement pris en considration. Or,il est vident que lespace sonore est une dimension importante de la maniredapprhender un espace.Cest bien cette question qui se pose, et cest lun des objets des prsentations qui vont trefaites au cours de ce colloque. Cette question concerne tous ceux qui sintressent laconstruction de btiments ou la ralisation despaces, collectivits locales, matresdouvrage, concepteurs, architectes, acousticiens. Ces deux journes sont aussi le momentdchanger entre des professions qui ne parleraient peut-tre pas spontanment de laquestion.Nous avons voulu donner cette rencontre une dimension europenne en invitant desexperts et spcialistes de pays voisins et moins voisins, venir exposer leurs expriences etpratiques sur cette relation entre usagers et espace sonore.Je vais maintenant laisser la parole Christiane Flageollet-Saadna, qui a pilot au PUCA ceprogramme de recherche. 5
  • 6. Christiane Flageollet-Saadna, Charge de mission au PUCAPour dbuter, je vais tout dabord rappeler la problmatique. Lexpression "environnementsonore" recouvre en effet des donnes varies : lanalyse des vibrations du son, latransmission en milieu arien, les effets sensoriels internes, la construction de schmasmentaux, lidentification des bruits quotidiens, extrieurs ou intrieurs, et la crationmusicale ; la dtection des nuisances sonores, la mthode de calcul dexposition au bruit, lagestion de lenvironnement sonore urbain, le co