DES RESSOURCES EN LIGNE POUR L'EDUCATION ?· Avoir une connaissance globale des contenus de l'offre…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Public concern : enseignants / enseignants documentalisteslieu : en tablissement (abonns uniquement) / CRDP de Toulousedate : janvier-fvrier 2007

    Formateur : Guillaume COULONResponsable TICESuivi des ressources lesite.tvCRDP de Midi Pyrnes / CDDP 313, rue RoquelaineBP 7045 Toulouse 31069Tl : 05 61 99 48 74Fax : 05 61 99 48 91E-mail : tic @crdp-toulouse.fr

    Objectifs de formation :

    Avoir une connaissance globale des contenus de l'offre de ressources disponibles en ligne sur internet

    Objectifs oprationnels :

    tre capable de mettre en perspective l'apport de la ressources en ligne dans lesusages pdagogiques, suivant une typologie dfinie.

    tre capable d'intgrer des ressources en ligne dans ses pratiques pdagogiques

    Pr-requis :

    > Savoir utiliser un navigateur web.> Matriser la gestion des dossiers et des fichiers sous Windows.

    Dure :

    6h

    Droulement :

    > programme de la journe / 6h

    1. Accueil / objectifs / prsentation-attentes / (30 minutes)

    2. Les ressources en ligne : dfinition / volution d'internet (30 minutes)

    3. O les trouve-t-on, quels types de ressources - (1 heure)

    4. Conditions d'utilisation : aspects techniques, juridiques (1 heure)

    5. Exploiter des ressources en ligne des fins pdagogiques :

    rflexion centre sur la ressource et son apport dans l'activit avec les lves (4h)

    dossier support de formation ; l'accs ce dossier en tlchargement est rserv aux personnes ayant suivi la formationTouts droits rservs sur ce document - Paternit-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification diffusion non autorise

    DES RESSOURCES EN LIGNE POUR L'EDUCATION anne scolaire 2006-2007

    mailto:tic@crdp-toulouse.frhttp://www.crdp-toulouse.fr/

  • 1. Le contexte des ressources en ligne sur internet

    2. L'offre ressources en ligne des diteurs privs

    3. Des ressources en ligne slectionnes par l'institution

    4. Choix des ressources en ligne pour l'tablissement

    5. Conditions d'utilisation : aspects juridiques et techniques

    6. Exploiter des ressources en ligne des fins pdagogiques

    Sommaire

  • Un peu de vocabulaire

    Ressource : Dfinition Petit Robert"ressource nom fminin -Possibilit, recours. Si vous ne trouvez pas ce livre, vous avez la ressource de le commander.Cette famille est presque sans ressources, elle a trs peu de moyens pour vivre.le mendiant est sans ressourcesLes ressources dun pays, ce sont ses richesses naturelles. Les ressources minires de la rgion sont abondantes.

    Ressource : Dfinition WiktionnaireDfinition participative mutualise partir d'un w iki Nom commun - ressource fmininAu sens premier: ce qui permet de se rtablir, de se relever. "Ce qui peut fournir de quoi satisfaire au besoin, amliorer une situation". (Robert, 1re d. 1973). Sens driv, conomique ( partir du XVIime sicle): "moyens pcuniaires, moyens matriels dexistence. On emploie gnralement le pluriel pour dsigner des moyens assez importants tenus en rserve pour les mauvais jours ou constituant des revenus srs". Au sens large, moderne (XIXe sicle), toujours au pluriel, "moyens matriels (hommes, rserves dnergie, etc.) dont dispose ou peut disposer une collectivit. Ressources dun pays". (Robert, 1re d. 1973).Ce qui peut fournir ce dont on a besoin; moyen daction.[...]2. (Figur) ...Un homme de ressources, Un homme fertile en expdients.Une ville de ressource, Une ville o lon trouve facilement tout ce dont on a besoin ou envie.

    Ressources en ligne / secteur ducatif : dfinition personnelle spcification EDUCNET

    Elments disponibles sous forme d'information, de document physique ou numrique et d'objet hypermdia intgrables dans la prparation ou la conduite d'un cours. Des typologies d'usages(disciplinaires ou transdisciplnaires) et d'usagers (ensemble de la communaut ducative : lves, enseignants, ...) peuvent tre dfinies. Nous pouvons ici exclure ce qui concerne les logiciels qui ne constituent que des outils au mme titre que les matriels informatiques.EDUCNET : Le Schma de l'dition numrique pour l'enseignement (Schene) vise mieux prendre en compte les demandes exprimes par les enseignants et assurer aux diteurs la visibilit ncessaire pour produire les contenus dont l'ducation nationale a besoin.Annonc en octobre 2003, en liaison avec le plan de relance pour l'dition numrique prsent lors du Comit interministriel sur la socit de l'information de juillet 2003, ce projet dcoule du triple constat fait conjointement par l'ensemble de la communaut ducative et de l'dition scolaire et parascolaire :- il existe de multiples ressources numriques mais pas de cartographie de l'existant ;- les demandes de soutien aux projets ne correspondent pas, bien souvent, aux besoins les plus courants des lves et des enseignants ;- des cdroms, dvdroms ou sites internet qui ont demand des investissements importants ne trouvent pas leur public faute de ne pas avoir assez pris en compte les besoins et les contraintes du systme ducatif .

    Ainsi, l'ducation nationale souhaite, en concertation avec le secteur de l'dition, communiquer explicitement ses attentes par matire et par niveau et inciter leurs ralisations sous forme de ressources numriques adaptes aux programmes, et principalement accessibles en ligne.

    Freddy a enfin une ligne ADSL la maison! En liaison wi-fi avec son portable, il peut ainsi chatter avec ses copains de sa chambre et cela en mme temps quil podcaste un soap sur "youtube" et quil termine son expos sur la renaissance pour demain. Aprs diner, il recoit un mms de Caroline et participe ainsi la soire en voyant ses amis en photo. En rponse, il linvite visiter son blog ds son retour chez elle pour visionner le dernier film quil a mont avec son 3G.

    wikimedia commons

    Du vocabulaire pas encore dans le dictionnaire :

    Le contexte des ressources en ligne sur internet

    file:///C:/Documents%20and%20Settings/coulon/Mes%20documents/2006-2007/40_D_RADT/formation/ressources%20numeriques/W/formation_ressources_numeriques_2006-2007.odt/l%20%221.Les%20ressources%20en%20ligne%20:%20d?finition%20/%20?volution%20d'internet%20%7Cregion

  • Podcasting Mode de diffusion dmissions de radio et tlvis internet bas sur lutilisation de fils RSS ou mRSS, qui, laide de logiciels spcialiss, permet leur tlchargement automatique sur lordinateur de labonn ces fils et leur transfert sur un baladeur numrique ( disque dur) pour une coute ou un visionnement en diffr.Podcast radiofrance

    Si ces nouvelles ressources ne sont pas dans le dictionnaire lcole , alors il faudrait les dfinir :

    wi-fi / bluethooth Ces deux technologies assurent la communication "sans fil" des appareils tels que les ordinateurs ou les tlphones. Les informations sont ainsi vhicules par ondes lectromagntiques.

    3G 3G dsigne la troisime gnration de standard des technologies mobiles. le tlphone mobile devient un instrument unniversel de communication(image, musique, vido, mail...)

    blogLe mot blog est une contraction du mot web log, cest dire un journal en ligne ou carnet de bord tenu sur le rseau Internet. lauteur du journal (blogueur) peut facilement entrer du texte, de limage et du son directement publi en ligne grace des plate-forme doutils prformats. Une interaction permanente est possible avec les visiteurs.

    VODLa vido la demande (Video On demand) est un nouveau service qui offre la possibilit de louer de la vido (film, documentaire, reportage, missions...) par Internet. Plus besoin de se dplacer, le vidoclub est domicile!les fichiers sont lisibles sur une priode courte (24h par exemple). France Televisions (notamment avec lesite.tv, considr comme une offre vod), Arte, CanalPlay, ... et dautres acteurs encore proposent ce service.

    msmobiles.com

    Wireless RERC

    dossier sur EDUCNET: les nouveaux moyens de communication http://www2.educnet.education.fr/

    dossier sur savoirscdi: quelles utilisations en tablissement? Les principaux enjeux de lutilisation des blogs dans les tablissements scolaires http://savoirscdi.cndp.fr/

    http://www.lesite.tv/http://www.radiofrance.fr/services/rfmobiles/podcast/aide.phphttp://www2.educnet.education.fr/educnet/sections/technique/communiquer/moyens/les_blogshttp://savoirscdi.cndp.fr/pedago/Blogs/Blogaccueil.htm#Les_blogs_et_la_legislation

  • Du web 1.0 au web 2.0La toile volue et on parle dsormais de web social et de web 2.0. Il semble opportun de dfinir les termes web 2.0 et web social pour tenter de savoir sicela est une rvolution ou une volutionet si cela apporte de nouveaux contenus pdagogiques pour lenseignant et llve?

    Le Web social est une nouvelle approche du Web base sur des outils destination de diverses communauts, offrant une meilleure interaction entre utilisateurs et davantage d changes et de partage que le web traditionnel.Blogosphre, Wikis, social networking, social bookmark tous ces termes se rfrent au Web social.On a vu apparatre en 2005 le concept de web2.0 introduit entre autres par l diteur Tim OReilly. Le web 2.0 peut tre vu comme un nouveau systme dinteraction sociale dans lequel les internautes deviennent producteur non seulement de contenu mais aussi du mode de classification de ces contenus; la diffusion et la consommation dinformation se modifie en profondeur avec le dveloppement de flux de contenus auxquels les internautes peuvent sabonner librement et quils peuvent rutiliser avec une souplesse incroyable (ex: format RSS ou Atom).

    Le terme web 2.0 a t forg en 2004 par Dale Dougherty et popularis par Tim OReilly avec qui il travaille dans la socit de publication OReilly. Fin 2005, OReilly a publi un long texte, quest ce que le web 2.0?, devenu la rfrence en la matire.A partir d'exemples, OReilly met en avant sept principes:

    1.offrir un service et non pas un ensemble logiciel 2.disposer de donnes uniques, difficiles recrer et dont la richesse saccroit mesure que les gens les utilisent. (exemple Amazon - suggestion et avis dinternautes sur les livres) 3.considrer les utilisateurs comme des co-dveloppeurs. ( la manire de ce qui se fait pour les logiciels libres, les comptences des utilisateurs peuvent tre mises profit pour amliorer les programmes). 4.tirer parti de lintelligence collective. (wikipedia ou flickr) 5.toucher le march jusque dans sa priphrie (jusque dans la longue traine) travers la mise en place de services prts consommer 6.librer le logiciel du seul PC, en visant notamment les assistants nomades, les tlphones ou la tlvision 7.offrir de la souplesse dans les interfaces utilisateurs, les modles de dveloppement, les modles de gestion.

    Le texte dOReilly est consultable dans son intgralit ladresse suivante: www.oreillynet.com/pub/a/oreilly/tim/news/2005/09/30/what-is-web20.html/source: Courrier Internationnal - N826 du 31 aot au 6 septembre 2006

    http://www.oreillynet.com/pub/a/oreilly/tim/news/2005/09/30/what-is-web20.html

  • Du web 2.0 au web 3.0

    - Contenu : grce aux progrs de la technologie, le contenu samlioreA la f in des annes 1990, le contenu tait fourni par des sites Internet prsentant des pages HTML. La seconde gnration Internet (Web 2.0) a enrichi ce modle par des documents multimdias connects entre eux. Moins texte et davantage vido et son , le nouveau Web franchit ainsi une nouvelle tape. En mme temps, les changes et le partage se dveloppent. La rvolution attendue du Web 3.0 consiste en une plus grande intgration des sources dinformation, avec des rponses nos requtes plus intelligentes, plus pertinentes, et plus proches de lhumain. Bref, lre du Web 3 sera marque par la dduction cognitive.

    - Commerce : vers une intgration multi-acteurs et multimdiaLe Web 1 a cr vritablement une rvolution dans le commerce, dune part par larrive de marchands Web tels quAmazon, dautre part grce au dveloppement sur Internet du commerce traditionnel (Fnac, SNCF, etc.).Depuis quelques annes, on soriente peu peu vers une plus grande intgration des dif frents acteurs, qui proposent des services connects et multimdia.

    On peut imaginer que demain, lvolution technologique permettra au commerce en ligne une parfaite intgration entre dif frents acteurs plus spcialiss et participant la chane de vente (vente, prlvement du produit de son lieu de stockage, paiement, expdition, facturation). Lintgration signif iera une parfaite transparence pour lacheteur, qui pourra passer commande et suivre avec facilit sa trace depuis un ordinateur, un mobile, ou tout autre priphrique portable.

    - Pouvoir et inf luence : le pouvoir et les cercles dinf luence sont modif isLes dbuts dInternet taient caractriss par des sites dinformation et/ou marchands, auprs desquels les internautes allaient chercher de linformation. Le pouvoir dinf luence tait la plupart du temps entre les mains de sites professionnels. Avec larrive des outils de partage de linformation (blogs, w ikis), le pouvoir est dsormais rendu aux utilisateurs. A ct des journalistes professionnels, des individus blogueurs dlivrent dsormais de linformation, souvent apprcie pour son authenticit et son style direct. Cette tendance devrait saccentuer avec le Web 3.

    - Dimension sociale : vers une participation largie des individusAu-del du pouvoir et de linf luence, il est intressant de noter que les individus participent de plus en plus la vie publique, notamment via les blogs. Nous sommes passs dune tape de publication dinformations (grce aux pages perso) une phase dchange.Le Web 3 renforcera coup sr le phnomne collaboratif , o le contenu comptera davantage que le statut.

    Premier point de vue : Agoravox- Technologie : la vritable source de progrs, sans laquelle rien nest possibleLa f igure prsente quelques innovations majeures, allant des premires pages HTML, au Web smantique, en passant par le XML, les f lux RSS, et la technologie AJAX.Non, il ne sagit pas dune grande lessive ( !), mais bien dvolutions majeures, apportant chaque tape des possibilits nouvelles. Le Web 3 devrait donc tre synonyme de Web smantique, permettant par exemple dobtenir une rponse cohrente et prcise, une question cible. Cela devrait tre possible en associant au contenu une couche de description, cest--dire en utilisant des informations sur les informations (les mtadonnes).

    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=16757

  • Deuxime point de vue : Fred CavazzaSource : http://www.fredcavazza.net/index.php?2006/11/18/1347

    A peine le web 2.0 et ses concepts disruptifs commence-t-il rvler son rel potentiel que l'on commence dj parler de la prochaine itration : le web 3.0.

    Ce mystrieux web 3.0 est-il une ralit aujourd'hui ? Non, pas du tout. Est-il opportun d'en parler ds maintenant ? Oui, car les fondements d'une re nouvelle pour les services en ligne sont en train d'tre faonns.

    Pour mieux comprendre et apprhender les enjeux de cet (hypothtique) web 3.0, il me semble important de revenir sur les anciens modles, de les comparer avec les modles actuels et de se projeter dans un avenir proche.

    Web 1.0 : une exprience intgreLa premire version moderne du web, celle que nous avons connu la fin des annes 90 (je fais abstraction des dbuts laborieux de l'internet), correspond schmatiquement une exprience intgre de bout en bout par de gros acteurs.

    Si nous prenons comme exemple...