éxposé Equilibre partiel

  • View
    100

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of éxposé Equilibre partiel

Expos en Economie GnraleRalis par:Bouda Aissata Elkhabbaoui Youssef Brahmi Mohammed EchEch-chykry Ali Hammou Khalid El faghloumi Mounir

Encadr par:Mr. Nazih Abdelouahab

la thorie du marchet l quilibre partiel

PlanIntroduction A - l quilibre du march. 1 - la thorie de lquilibre gnral. 2 - la thorie de lquilibre partiel. B lquilibre partiel du march en concurrence pure et parfaite . 1 - les hypothses du march de concurrence pure et parfaite. 2 - les variations du prix du march. C - La dtermination de lquilibre partiel en courte et en longue priode. 1 - Lquilibre partiel de courte priode. 2 - Lquilibre partiel de longue priode. Conclusion

introductionDans une perspective danalyse normative la thorie noclassique stipule un fonctionnement du march selon:

introduction

Les Hypothses centrales :

les agents sont parfaitement informs de toutes les opportunits et ont des anticipations bases sur le mme modle de lconomie.

introductionles deux lois classiques suivantes:

1er loi classique le prix unique:Il ne peut y avoir plusieurs prix pour un bien donn. Si tel ntait pas le cas, tous les vendeurs iraient vendre au prix fort, alors que les acheteurs iraient acheter au plus bas prix : impossible.

2eme loi classique ; lquilibre du march:

Il ne peut exister de pnurie ou dexcdent sur un des quelconques marchs de lconomie

A - l quilibre du march.

Lquilibre du systme conomique peut sinterprter comme un champ de forces dont on peut tudier les interactions. Laccent est mis sur linterdpendance gnralise des forces du systme (tout dtermine tout et rciproquement).

1 - la thorie de lquilibre gnral.

Cest une approche qui prend encompte simultanment toutes les offres et toutes les demandes de tous les agents conomiques sur tous les marchs ce qui permet de sinterroger sur les possibilits dexistence et lefficience de lquilibre.

1 - la thorie de lquilibre gnral.

La dmarche ensembliste relve de la thorie de lquilibre gnral (TEG). Elle est initie par (TEG). Lon Walras (1834-1910) et (1834prolonge par Vilfredo Pareto (1848-1923).(cole (1848-1923).(cole de Lausanne)

1 - la thorie de lquilibre gnral.

Puis lors de la 2eme guerre mondiale sous limpulsion initiale de John Richard Hicks (1904-1989) et Paul (1904Anthony Samuelson (1915), cette (1915), thorie a bnficier d une promotion la conduisant une position hgmonique pour lanalyse microconomique et aussi pour lanalyse macroconomique.

2 - la thorie de lquilibre partiel.

Cette approche permet de mettre au point une analyse assez fine des mcanismes de march mais au prix dune simplification qui prend la forme du rejet des effets indirects ngligeables. Dveloppe par lcole de Cambridge Fonde par Alfred Marshall (1842(1842-l924) dont louvrage essentiel est Principles of Economics publi en Economics 1890

2 - la thorie de lquilibre partiel.

La dmarche consiste tudier les conditions dquilibre entre loffre et la demande sur un march considr isolment, en isolment, supposant lenvironnement conomique donn, et notamment des prix dj fixs sur tous les autres marchs.

B lquilibre partiel du march en concurrence pure et parfaite .

Pour que lquilibre de march soit assur il faut que les conditions de concurrence pure et parfaite soient respectes.

1 - Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite.

La concurrence sera qualifie de pure et parfaite quand les 5 conditions suivantes seront respectes :

Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite. 1- Atomicit:Le march est atomistique lorsquun trs grand nombre dagents conomiques identiques participent loffre et la demande du bien. Ils ont tous une taille ngligeable par rapport la dimension du march. aucune firme n'a d'influence sur le prix du march.

Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite.2- L'homognit du produit :Tous les produits des fabricants d'une mme industrie sont identiques. La diffrenciation, la publicit et toute autre forme de marketing sont inconnues, et les consommateurs n'ont aucune autre raison que le prix pour choisir un vendeur plutt qu'un autre.

Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite.3-Libre entre dans le march (fluidit): elle signifie quaucun obstacle tatique ou associatif nentrave lentre de nouveaux producteurs dans la branche pour produire le bien considr.

Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite.4- La transparence du march : La transparence consiste en une information totale pour le consommateur, le travailleur et la firme. Linformation est parfaite et les agents savent lanalyser ; ils peuvent choisir en connaissance de cause la situation optimale. Et, de ce fait, il ne peut y avoir quun seul prix.

Les hypothses du march de concurrence pure et parfaite.5- La parfaite mobilit des facteurs de production : Ce terme recouvre la mobilit totale des facteurs de production, travail et capital. Les salaris peuvent changer de branche leur guise. Les facteurs de production se dirigent vers les emplois o on en tire le meilleur parti.

Lorsque lune de ces hypothses nest pas satisfaite on parle de concurrence imparfaite. imparfaite.

formation de prix dans le marcheLa thorie conomique a propos, au fil de lhistoire plusieurs solutions pour parvenir se faire rencontrer offre et demande, pour mettre daccord acheteurs et vendeurs. Lon Walras a propos, la fin du XIXme sicle, dimaginer un commissaire-priseur ( secrtaire de march ) dont le rle serait justement de crier les prix, et de les ajuster par ttonnement lorsquil constate un excs doffre ou de demande.

2 - les variations du prix du march.

Les variations du prix du march peuvent rsulter d un dplacement de la courbe de demande ou de la courbe doffre.

Si la courbe de demande se dplace vers la droite , par exemple par suite dune modification des gots des consommateurs :

P D1P2 P1

D2

O

q1

q2

q

Pour cette nouvelle demande le prix augmente et la quantit offerte par chaque entreprise slve . P O1 O2

P2 P1

E1

E2 D2 D1 q

q1

q2

q3

Ce processus daccroissement de loffre se poursuivra jusqu la disparition des profits qui attirent les autres entreprises et qui encouragent au dveloppement des capacits productives existantes. Ceci nous renvois au processus dquilibre du march dans le temps. temps.

C - La dtermination de lquilibre en courte et en longue priode.

les effets du dplacement de la courbe de demande nous permet de distinguer deux priodes. La courte priode rtablit llasticit de loffre sans que les producteurs soient pour autant capables de modifier leur technique de production (les quipements (les ne changent pas). pas). La priode longue permet de modifier les conditions de la production, la courbe doffre se dplace elle aussi.

quilibre de court terme

Sur un march concurrentiel, lquilibre sera donn par :

un prix de march

p*

des quantits achetes par chaque consommateur

xi* des quantits vendues par chaque producteur qj* tels que :

a- Au prix p* , chaque consommateur maximise sa satisfaction :

x ! xi ( p )b Au prix p* , chaque producteur maximise son profit

* i

*

q ! qj(p )c La somme des quantits vendues est gale la somme des quantits achetes :

* j

*

n

m

i!1

x

*

i

!

j !1

q

* j

quilibre de court terme

x ! xi ( p )q ! qj ( p )n m

* i* j

*

Si et seulement si :n * i i !1 m * j

*

x ( p ) ! q ( p )j !1

x*i !i!1 j !1

q* D( p* ) ! O( p* ). j

p* est un prix dequilibre

quilibre de court terme

O(p0) > D(p0)Offre excdentaire

O(p)

P0 Equilibre P* P1D(p1) > O(p1)Demande excdentaire

E

O(p*) = D(p*)

D(p)

Q*

quilibre de court termeProprits de lquilibreTrois proprits de lquilibre sont cruciales : Lexistence Lunicit Et la stabilit

quilibre de court termeLexistence de lequilibre: Il ne peut y avoir un quilibre que dans la mesure o il existe une intersection entre les courbes doffre et de demande. Cela implique que les fonctions doffre et de demande de O march soient continues. Lquilibre entre loffre et la demande doit tre possible conomiquement. (il faut que le prix et les quantits changes soient positifs). En effet :

D

Le prix ngatif peut tre interprt de deux manires : - le bien est gratuit quelles que soient les quantits demandes, parce quil ny a pas de phnomne de raret (biens libres tels que lair ou leau) - le prix est ngatif parce que loffreur doit payer pour se dbarrasser de son produit qui nest pas demand (par exemple les ordures mnagres ou les rsidus industriels non rutilisables facilement).PDemande Offre

P*

Q

quilibre de court termeLunicit de lequilibreLquilibre est unique dans tous les cas o les courbes doffre et de demande sont normales, cest-dire respectivement croissante et dcroissante. Il existe des situations qui scartent de cette condition. - Pour les biens infrieurs, ou les biens recherchs parce quils sont la marque dune diffrenciation forte , la fonction de demande peut tre croissante. Dans ce cas plusieurs quilibres sont possibles

La stabilit de lquilibre Un quilibre est stable si une perturbation conduisant un cart par rapport la position dquilibre est rapidement annule.Excs d'offre > *Prix O

P

P*

D D Excs d'offre O Quantits

Conditions de stabilit au sens de Marshall

Le prix de demande nette pE est lcart entre le prix de demande pD et le prix doffre pO donc pE = pD pO. Si le prix de demande nette est pos