Hypotension orthostatique chez les sujets âgés

  • Published on
    04-Jan-2017

  • View
    217

  • Download
    5

Embed Size (px)

Transcript

  • Hypotension J.P. B O U C H O N *

    orthostatique chez les sujets &ges.

    L'hypotension orthostatique (HTO) est une consta- tation frequente chez les sujets &ges (SA). Suivant les etudes, la prevalence est tr~s differente, fonction du type de recrutement des patients : de moins de 7 pour cent chez les SA en bonne sante vivant au domicile, & plus de 30 pour cent des patients vivant en institution medicalisee.

    Cette HTO pose un certain nombre de probl~mes ayant tous des retombees trs importantes dans la prati- que de tousles medecins.

    - - A quoi est due cette prevalence qui augmente d'ail- leurs avec I'&ge ? Est-ce un effet du vieillissement de certains des systcmes regulateurs ? Est-ce le reflet de la frequence elevee des pathologies vasculaires, neurolo- giques, metaboliques ? II est evident que les deux explica- tions sont valables et ne s'excluent pas;

    - - Quelles peuvent ctre les relations entre HTO et symptomatologies de malaise, perte de connaissance, chute, si frequentes chez les SA ? La constatation d'une HTO n'implique pas ipso facto qu'elle soit responsable de la pathologie observee. A rinverse, I'absence d'HTO Iors de I'examen n'implique pas qu'une telle etiologie ne soit pas en cause.

    - - Ce qui caracterise la Geriatrie et singulierement celle concernant les sujets tr~s &ges, c'est la co-morbidite et la pat hologie en cascade. II convient donc de rechercher tousles facteurs susceptibles de creer une HTO patho- gone par sommation et, si possible, de les eiiminer avant d'entreprendre un traitement proprement dit d'HTO. A cet 6gard, la frequence d'emploi chez les SAde medicaments creant ou majorant u ne HTO est telle que la iat ropathologie est de loin la premiere cause d'HTO chez les SA.

    - - Les differents t raitements classiques d'HTO posent parfois eux aussi des problemes de tolerance chez les SA. Par exemple, remploi des mineralo-cortico'J'des n'est pas sans risque cardiaque.

    Comme toutes les causes de malaises et chutes chez les SA, I'HTO peut aboutir & des fractures graves (col fe- moral), a des complications cerebrales (hematomes), D. des perturbations psychologiques et sociales majeures (dependance).

    B I B L I O G R A P H I E

    1. BORDE C, EMERIAU JP, MANCIET G, GALLEY P. Malaises et pertes de connaissance du sujet ~g~ : ~valuation prospective des m~thodes d'investigations. Rev Med Int 1986 ; 7 : 26-34.

    2. BOU(3HON J P. 1 + 3 (ou : comment tenter d'etre efficace en G~ria- trie ?). Rev Prat (Paris) 1983 ; 34 : 888.

    3. BOU(3HON JP. Malaises et chutes de la personnes &g~e. Un v~ri- table probl~me de sant6 publique. Rev Med Int 1986 ; 7 : 15-7.

    4. ENSRUD KE, NEVITT M(3, YUNIS C et coll. Postural hypotension and postural dizziness in elderly women. The study of osteoporotic fractures. Arch Intern Med 1992 ; 152 : 1058-64.

    5. HOUDENT (3, MOR(3AMP D, SERENI D et coil. Pronostic b. un an des lipothymies et pertes de connaissance breves aprcs 65 ans. Presse Med 1988 ; 17: 626-9.

    6. GUlLLEVlN L, SERENI D, GIRARD JF et coll. Malaises et pertes de connaissance br~ves apr~s 65 ans. Diagnostic et valeur des explorations compl~mentaires chez 512 malades. Rev Med Int 1986 ; 7 : 19-25.

    7. LIPSlTZ LA. Syncop in the elderly. Ann IntMed 1983; 99:92-105. 8. LIPSlTZ LA. Orhostatic hypotension in the elderly. N Engl J Med

    1989 ; 321 : 952-7.

    9. PEITZMAN SJ, BERGER SR. Post-prandial blood pressure decrea- se in well elderly persons. Arch Int Med 1989 ; 149 : 286-9.

    10. PFEIFER MA, WEINBERG CR, COOK D et coll. Differential change of antonomic nervous system function with age in man. Am J Med 1983 ; 75 : 249-57.

    11. SERENI D, (3ONRI (3, MORCAMP Detcoll. Diagnostic6tiologique des lipothymies et pertes de connaissance br~ves apr~s 65 ans. Presse Med 1988 ; 17: 621-5.

    12. VAITKEVI(31US PV, ESSERWEIN DM, MAYNARD AK, O'CON- NOR F(3, FLEG JL. Frequency and importance of post-prandial blood pressure reduction in elderly nursing-home patients. Ann Int Med 1981 ; 115:865-70.

    * Unit# de M#decine Interne et de Geriatrie ; Hdpital Charles Foix ; 7, avenue de la R#publique ; 94205 IVRY-SUR-SEINE C~dex.

    S 388 La Revue de M#dec ine Interne D#cembre

Recommended

View more >