LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU ?· Nissan 9 % Autres constructeurs étrangers 15 % Trois grands…

  • Published on
    18-Apr-2019

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

COMMENTAIRE Services conomiques TD

La forte remonte des ventes dautomobiles aux tats-Unis, conjugue la croissance sur les marchs canadien et mexicain, a donn lieu lan dernier un accroissement de 18 % de la production automobile en Amrique du Nord, ces trois pays ayant enregistr une croissance deux chiffres. Le nombre total de vhicules produits lchelle du continent sest chiffr prs de 15,4 millions dunits, soit le niveau de production le plus lev depuis 2005.

Dans une moindre mesure, des taux de change dfavorables partout dans le monde, surtout au Japon, ont galement contribu stimuler la production nord-amricaine. En effet, les constructeurs dautomobiles dlocalisent une plus grande part de leur produc-tion ici en vue dadopter un modle de fabrication dans le march cible. En fait, bien que la part de march des ventes des trois grands de Detroit ait baiss lanne dernire, le ratio production-ventes sur lensemble du continent sest tabli 90 %, un som-met depuis 1997 et une hausse par rapport au ratio de 80 % qui avait t gnralement enregistr pendant les annes prcdant la rcession. Par consquent, les constructeurs dautomobiles trangers reprsentent actuellement environ 45 % du secteur de

LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTT DE CARBURANT?

Faits saillants Lareprisedesventesdautomobilesauxtats-Unissesttraduiteparunaccroissementdelapro-

ductiondevhiculeslchelledelAmriqueduNord,celle-ciayantatteinten2012sonplushautniveauenseptans.Lesperspectivesdesventesdemeurentpluttbonnes,cequiaugurebienpourlaproductionnord-amricaine.

BienquelaproductionautomobileauCanadaaitpresquerenouavecsesniveauxdavantlarces-sion,ellerisquebienttdemanquerdecarburant.UnegrandepartiedesnouveauxinvestissementsestcanaliseversleMexiqueet,dansunemoindremesure,verslestats-Unis,cequilaisseent-revoirquelapartduCanadadanslaproductionnord-amricaineestsusceptibledediminuer.Ilenvademmepourlesecteurdespicesautomobiles.

Endpitdecertainsprogrsralissgrcedenouvellesconventionscollectivesetlappuidugouvernement, la comptitivit demeureundfi de taille quedevront relever les constructeursdautomobilesauCanada.

Commelaproductionmondialedautomobilesestappelesaccrotre,lesfabricantsdepicesautomobilessemblentprsenterunplusgrandpotentieldecroissance.Eneffet,desoccasionsdecroissancesemanifesterontdanscertainesbranchesdusecteurdespicesautomobiles.

19 avril 2013

Dina Ignjatovic, conomiste 416-982-2555

PART NORD-AMRICAINE DE LA PRODUCTION EN 2012

Chrysler15%

GM21%

Ford18%

Toyota11%

Honda11%

Nissan9%

Autresconstructeurstrangers15%

TroisgrandsdeDetroit54%

Sources:Ward'sAutomotive,ServicesconomiquesTD

Services conomiques TD | www.td.com/economics

219 avril 2013

lassemblage automobile en Amrique du Nord.Mais ce nest pas tout. Compte tenu des perspectives

plutt favorables au chapitre des ventes dautomobiles aux tats-Unis pour les annes venir, celles-ci devant effectivement atteindre 16 millions dunits dici la fin de lanne prochaine, le secteur de la construction automobile en Amrique du Nord devrait continuer de crotre, mais, linstar des ventes, un rythme plus modr que celui enregistr en 2012. Par contre, cette hausse ne se produira pas de faon gale lchelle du continent. Au Mexique et aux tats-Unis, la production de vhicules lgers devrait af-ficher de nouveaux gains vigoureux au cours des prochaines annes. En revanche, le nombre de vhicules monts au Canada devrait demeurer relativement stable par rapport au chiffre enregistr lanne dernire.

Le Mexique : le grand gagnant

Juste avant et pendant la rcession, la capacit nord-amricaine a fait lobjet dune consolidation, notamment par les trois grands de Detroit, mesure qui a entran la fer-meture de plusieurs usines. Cette dmarche visait mieux harmoniser la production avec la demande afin dviter que des incitatifs considrables soient ncessaires pour stimuler les ventes chez les concessionnaires. Cependant, la capacit rduite jumele laccroissement des ventes fait en sorte quun certain nombre de constructeurs dautomobiles se heurtent des contraintes de capacit, les ratios dutilisation aux usines dassemblage ayant grimp 97 % en 2012 comparativement 83 % au cours de lanne prcdente. Lutilisation de la capacit de production sest tablie un taux spectaculaire de 124 % au Mexique, puis de 100 % au

Canada et de 91 % aux tats-Unis. Ces taux dutilisation de la capacit suprieurs 100 % sont attribuables lajout dun troisime quart de travail et dune troisime quipe de travailleurs ainsi quau renforcement des capacits du systme deux quarts de travail en place dans certaines usines. Compte tenu de la hausse des ventes et des intentions des entreprises trangres de dplacer une plus grande part de leur production en Amrique du Nord, la capacit devra ultimement saccrotre.

Cet accroissement de la capacit se fera en grande par-tie au Mexique, o plusieurs constructeurs dautomobiles ont dj annonc leur intention de construire de nouvelles usines, alors que dautres moderniseront leurs installa-tions actuelles afin dy produire de nouveaux modles. Les cots moins levs de la main-duvre conjugus

2011 2012 2013P 2014P 2011 2012 2013P 2014P

AMRIQUE DU NORD 8.9 12.2 5.1 4.4 15,176 17,026 17,895 18,685 Canada 1.8 5.7 1.1 -0.6 1,585 1,676 1,695 1,685 tats-Unis 10.2 13.1 5.6 4.9 12,734 14,400 15,200 15,950 Mexique 4.5 10.9 5.3 5.0 857 950 1,000 1,050

AMRIQUE DU NORD 9.8 17.5 3.7 2.9 13,083 15,377 15,950 16,420 Canada 3.0 15.5 -4.2 -2.1 2,125 2,454 2,350 2,300 tats-Unis 10.8 19.6 4.4 2.9 8,415 10,061 10,500 10,800 Mexique 13.0 12.5 8.3 7.1 2,543 2,862 3,100 3,320

PrvisionsdesServicesconomiquesTDendated'avril2013Sources:RapportsdeDesRosiersAutomotiveConsultantsInc.,WardsAuto,ServicesconomiquesTD

VENTES DE VHICULES LGERS

PRODUCTION DE VHICULES LGERS

VENTES ET PRODUCTION DE VHICULES AUTOMOBILES

Variation (en %) Nombre d'units (en milliers)

PART DE LA PRODUCTION NORD-AMRICAINE

60%

65%

70%

75%

80%

1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013P6%

10%

14%

18%

22%tats-Unis(g.)Canada(dr.)Mexique(dr.)

Sources:DesRosiersAutomotiveConsultantsInc.,ServicesconomiquesTD

Services conomiques TD | www.td.com/economics

319 avril 2013

laccs divers marchs, notamment lAmrique latine, par lintermdiaire daccords de libre-change font du Mexique un lieu dtablissement des plus attrayants. Cela contribuera faire de lAmrique du Nord un acteur plus important sur la scne mondiale, du fait quelle exportera vers des marchs situs lextrieur du continent. Aux tats-Unis, certains constructeurs dautomobiles songent accrotre leur capacit existante, surtout dans les tats du Sud comme lAlabama, le Tennessee et la Caroline du Sud. Il convient nanmoins de souligner que toutes les expansions ayant eu lieu dans ces rgions au cours des dernires dcennies ont bnfici dincitatifs financiers du gouvernement.

Au Canada, Toyota a rcemment annonc son intention daugmenter la capacit de son usine de Cambridge. Par ail-leurs, mme si aucune dcision officielle na t prise jusqu prsent, Ford envisage un projet dexpansion de son usine dOakville. Puis, bien que la General Motors ait rcemment fait part de son intention dinvestir dans son usine CAMI afin de la convertir en site de fabrication flexible, lentreprise procdera la fermeture de son usine dOshawa avant le milieu de 2014 et dlocalisera la production de la Camaro au sud de la frontire en 2015-2016. Cette fermeture dusine contrebalancera largement toute augmentation de la capacit Toyota, ce qui pourrait entraner un lger repli de la pro-duction automobile au cours des deux prochaines annes.

Ainsi, la part du Canada dans la production nord-amricaine est appele diminuer. En effet, au sortir de la rcession, le Canada comptait pour plus de 17 % de la production automobile nord-amricaine, une lgre hausse par rapport la moyenne de 16,6 % observe pendant la dernire dcennie. Toutefois, dici 2014, cette part devrait

reculer en de de 15 %, touchant son plus bas niveau depuis 1989, et stablir environ 2 points de pourcentage sous la moyenne historique.

Un examen plus approfondi du secteur de la construction automobile au Canada

La production automobile au Canada a culmin en 1999, frlant le seuil de 3 millions dunits, et a amorc une tendance la baisse par la suite. La grande rcession na fait quaccentuer cette tendance baissire, la production ayant effectivement chut moins de 1,5 million dunits. Cependant, linstar des ventes, la production automobile a fait bonne figure en 2012, la production ayant augment de 15,5 % pendant lanne. Par ricochet, les exportations ont reu le coup de pouce dont elles avaient particulire-ment besoin, les expditions de vhicules en provenance du Canada ayant bondi de 15 %. Lanne dernire, la con-struction dautomobiles et de vhicules automobiles lgers sest effectivement classe au deuxime rang des industries exportatrices les plus performantes. Depuis le creux de 2009, la production globale du secteur de lassemblage a rebondi de 67 %, se situant juste en de des niveaux de 2007. La fabrication de pices automobiles suit une tendance simi-laire, la production ayant marqu une croissance record lan dernier et les principaux fournisseurs ayant enregistr des ventes et des bnfices exceptionnels.

En revanche, lemploi au sein de ces deux secteurs a mis du temps se redresser. Ensemble, les producteurs des secteurs de lassemblage et de la fabrication de pices automobiles ont limin prs de 45 000 emplois pendant la rcession. Puis, aprs une lgre remonte en 2010, lemploi sest stabilis. On constate donc une baisse de lordre de 35

L'EMPLOI DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE

30,000

40,000

50,000

60,000

70,000

80,000

90,000

100,000

110,000

Jan-00 Jan-02 Jan-04 Jan-06 Jan-08 Jan-10 Jan-12

Picesautomobiles

Vhiculesautomobiles

Nombred'emplois

Source:StatistiqueCanada

IMPORTATIONS AMRICAINES DE PICES AUTOMOBILES

0

5,000

10,000

15,000

20,000

25,000

30,000

35,000

40,000

45,000

1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012

MexiqueCanadaJapon

Sources:CensusBureau,StatistiqueCanada

Enmillionsde$US

Services conomiques TD | www.td.com/economics

419 avril 2013

000 emplois dans le secteur de la construction de vhicules automobiles par rapport 2007, ce qui signifie que lemploi est en baisse de 25 % comparativement aux niveaux davant la rcession. Un examen plus attentif montre que le redres-sement de lemploi dans le secteur des pices automobiles sest avr plus lent, ayant progress de seulement 10 % aprs avoir touch un niveau plancher, comparativement 15 % du ct du secteur de lassemblage automobile. tant donn que la fabrication de pices automobiles exige da-vantage de main-duvre que lassemblage, il est probable que cette contre-performance soit en partie attribuable la rticence des fournisseurs rembaucher des travailleurs jusqu ce quils soient certains que la demande a effective-ment augment.

Un manque de carburant

La comptitivit demeurera vraisemblablement le princi-pal dfi que devra relever le secteur de lassemblage automo-bile au Canada, mesure que celui-ci sefforce daccaparer une part de linvestissement en Amrique du Nord. Il en va de mme pour le secteur des pices automobiles, le Mexique occupant une place de plus en plus prpondrante. Les im-portations amricaines de pices automobiles en provenance du Mexique ont atteint un niveau record en 2012, comptant pour environ le tiers du total des importations. Par contre, les importations amricaines en provenance du Canada se sont situes 16 % en de du sommet de 2007 et la part du Canada dans les importations totales a atteint un plancher sans prcdent de 13 %. Cela dit, le Canada demeure tout de mme au troisime rang au chapitre des importations amricaines de pices automobiles, derrire le Mexique et le Japon, ce dernier pays ayant surpass le Canada en 2012 pour la premire fois depuis 1996.

Une heureuse tournure des vnements pour le secteur canadien de la construction automobile est lentente conclue en septembre dernier entre les trois grands constructeurs dautomobiles de Detroit et le syndicat des Travailleurs canadiens de lautomobile (TCA-Canada). Le syndicat a accept une structure salariale deux niveaux selon laquelle les travailleurs du deuxime niveau dbuteront un salaire moins lev et pourront atteindre le salaire maximal aprs une priode de 10 ans (plutt que 6 ans, comme ctait le cas auparavant). Le syndicat a galement convenu de verser des primes annuelles aux travailleurs plutt que de leur accorder des augmentations salariales au cours des quatre prochaines annes. Ces mesures contribueront mieux harmoniser les salaires des travailleurs canadiens de lautomobile avec ceux de leurs homologues amricains.

Avant la conclusion de lentente, certains constructeurs automobiles du pays citaient le Canada comme tant le pays o la construction automobile cote la plus chre. La nouvelle convention collective marque assurment un pas dans la bonne direction et contribuera sans aucun doute amliorer la situation. Il demeure toutefois dautres pres-sions sur les cots, dont la plus importante est la vigueur du dollar canadien, qui continuera de poser un problme dordre concurrentiel. Cela met en vidence la ncessit pour les constructeurs de continuer sefforcer de trouver des moyens damliorer la comptitivit au chapitre des cots.

Le gouvernement Harper a pris certaines mesures cet gard. En effet, il a rcemment procd au renouvellement du Fonds dinnovation pour le secteur de lautomobile pour cinq annes supplmentaires en vue de fournir du finance-ment aux entreprises qui travaillent mettre au point des technologies automobiles axes sur le rendement nerg-tique et rduire leurs missions de gaz effet de serre. Il pourrait sagir dune ressource des plus utiles dans les an-nes venir tant donn que les normes CAFE adoptes en Amrique du Nord incitent les constructeurs dautomobiles utiliser des technologies moins nergivores. Toyota tire dj profit de ce programme, lentreprise prvoyant ef-fectivement produire un modle hybride Lexus son usine de Cambridge, qui constituerait le premier modle hybride fabriqu au Canada. Les normes CAFE offrent galement des perspectives intressantes aux fabricants de pices, du fait que les constructeurs dautomobiles se tourneront vers eux pour obtenir des ides et des produits novateurs qui leur permettront de rduire la consommation de carburant des vhicules.

Au renouvellement du fonds sajoute le prolonge-ment, pour deux annes supplmentaires, du programme damortissement acclr prvu dans le budget fdral de 2013 visant offrir un certain allgement fiscal aux constructeurs. Malgr les craintes que les incitatifs fiscaux soient enrays tant donn les efforts que dploie le gouver-nement pour sattaquer au dficit, cette mesure apportera un coup de main aux fabricants des secteur...