LA DIVERSITÉ DES COLLÈGES ONTARIENS Ensemble de

  • View
    216

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LA DIVERSITÉ DES COLLÈGES ONTARIENS Ensemble de

  • LA DIVERSIT DES COLLGES ONTARIENS

    Ensemble de donnes visant clairer la

    discussion sur la diffrenciation

    Martin Hicks, Harvey P. Weingarten, Linda Jonker et Shuping Liu

    Conseil ontarien de la qualit de lenseignement suprieur (COQES)

    Le 12 septembre 2013

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 2

    Publi par le

    Conseil ontarien de la qualit de lenseignement suprieur

    1, rue Yonge, bureau 2402

    Toronto (Ontario) Canada, M5E 1E5

    Tlphone : 416 212-3893

    Tlcopieur : 416 212-3899

    Site Web : www.heqco.ca

    Courriel : info@heqco.ca

    Se rfrer au prsent document comme suit :

    Hicks, M., Weingarten, H. P., Jonker, L. et S. Liu. 2013. La diversit des collges ontariens :

    ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation, Toronto, Conseil

    ontarien de la qualit de lenseignement suprieur.

    Imprimeur de la Reine pour lOntario, 2013

    mailto:info@heqco.ca

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 3

    Rsum

    Le gouvernement de lOntario a fait connatre son intention de ngocier des ententes de mandat

    distinctes avec chaque tablissement denseignement postsecondaire de lOntario et de modifier les

    formules de financement afin dorienter les ressources vers ce que chaque tablissement accomplit le

    mieux. Ces mesures tmoignent de la volont du gouvernement dassurer une diffrenciation accrue

    entre les tablissements du systme dducation postsecondaire de lOntario. Le prsent document vise

    jeter un clairage sur ce dbat en examinant les diffrences entre les 24 collges de lOntario quant

    des variables cls lies la diversit des programmes et la remise de grades.

    La diversit rgionale des programmes est un facteur qui distingue les collges ontariens. Il pourrait tre

    possible de mieux coordonner la planification entre des collges voisins pour viter des chevauchements

    qui ne seraient pas viables.

    Les programmes menant un grade constituent dsormais la caractristique distinctive la plus

    importante dans le contexte de la diffrenciation des collges. Quatre pour cent de leffectif collgial y

    est inscrit (2011), et ces tudiantes et tudiants reprsentent 2 % de leffectif global inscrit des

    programmes menant un grade en Ontario. Sa croissance se concentre au sein dun petit groupe de

    collges chefs de file, surtout dans la rgion du grand Toronto. Ces programmes dominent le dbat sur

    la diffrenciation.

    La nouveaut relative et la faible envergure des programmes collgiaux menant un grade reprsentent

    pour le gouvernement une occasion dtablir des objectifs provinciaux concernant les types de grades

    collgiaux confrer et les tablissements o les programmes seraient offerts, notamment sur le plan

    de la croissance et de lorientation de ces programmes. Il est important dtablir des objectifs clairs pour

    assurer la ngociation fructueuse dententes de mandat bilatrales.

    Llaboration dune stratgie dattribution de grades et de diffrenciation doit prendre en compte

    diffrents facteurs, notamment : la demande de la part des tudiantes et tudiants et des employeurs;

    la ncessit dassurer un processus solide et externe dassurance de la qualit et dtablir des normes

    leves et uniformes pour tous les programmes menant un grade en Ontario; les voies de transfert

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 4

    entre tablissements confrant des grades, et notamment entre les collges et les universits publiques

    de lOntario; lincidence de la multiplication des programmes menant un grade sur les importants

    programmes de formation professionnelle des collges; la question de savoir si la RGT ncessite une

    solution unique faisant intervenir tous les collges et universits afin de rpondre la demande

    croissante quon y constate.

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 5

    Objet du prsent document

    Le 30 mai 2011, le ministre de la Formation et des Collges et Universits dalors a annonc lintention

    du gouvernement de ngocier des ententes de mandat avec chaque tablissement public

    denseignement postsecondaire de lOntario et de modifier les formules de financement afin dorienter

    les ressources vers les points forts de chaque tablissement (Milloy, 2011). Ces dclarations

    tmoignaient du dsir du gouvernement dappliquer une politique qui permet une plus grande

    diffrenciation des tablissements du systme postsecondaire public, une approche recommande par

    plusieurs analyses qui en dmontrent les avantages (Clark et coll., 2009, 2011; COQES, 2010, 2013).

    En juin 2012, mettant de lavant sa politique de diffrenciation de faon concrte, le ministre de la

    Formation et des Collges et Universits (MFCU) a demand chacun des 44 tablissements

    denseignement postsecondaire publics de la province de produire un nonc de mandat prsentant les

    valeurs de ltablissement, sa vision et ses buts, ainsi que trois objectifs fondamentaux sinscrivant dans

    ce mandat. Les noncs ont ensuite t examins par un groupe dexperts indpendant convoqu par le

    Conseil ontarien de la qualit de lenseignement suprieur (COQES).

    Soutenant fortement lobjectif dune diffrenciation accrue du systme postsecondaire ontarien, ce

    groupe dexperts a exhort le gouvernement jouer un rle plus actif dans la planification du systme,

    de peur que la qualit de lenseignement suprieur ne continue de diminuer dans la province. Bien quil

    nait pas recommand de cadre de diffrenciation spcifique pour lOntario, le groupe dexperts sest

    pench sur les cadres de diffrenciation dautres provinces et tats et en a ainsi recens les variables

    importantes (COQES, 2013).

    Dans une publication prcdente, le COQES (2010) a prsent les arguments en faveur dune plus

    grande diffrenciation du systme postsecondaire en Ontario, dcrit les avantages de cette approche et

    fourni au gouvernement des conseils gnraux sur la faon de la mettre en uvre. Le Groupe dexperts

    charg dvaluer les prsentations dententes stratgiques de mandat a poursuivi ce travail en

    fournissant au gouvernement des recommandations spcifiques ce sujet et en dressant un portrait

    plus exhaustif de la situation du systme dducation postsecondaire ontarien (COQES, 2013). Le

    prsent document sappuie sur ces rapports pour examiner la diversit des collges ontariens et se

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 6

    fonde sur des donnes pour proposer un cadre qui soutiendrait une plus grande diffrenciation du

    systme dducation postsecondaire.

    Comme il a t recommand par le groupe dexperts, le gouvernement devra, au bout du compte,

    sinterroger sur la ncessit de conserver limportante dichotomie collgeuniversit qui existe

    actuellement en Ontario, une question fondamentale souleve par la diffrenciation. Dans un premier

    temps, toutefois, il reste plus facile dtudier la question de la diffrenciation sparment pour chacun

    des secteurs (universitaire et collgial). Le prsent document sintresse au secteur collgial; une

    analyse semblable concernant le secteur universitaire a t publie en juillet 2013. Lannexe A dcrit

    ltat actuel de la diffrenciation entre les collges et les universits de lOntario et dcrit des pistes

    suivre pour consolider leurs rapports et interconnexions.

    Les dimensions de la diffrenciation des collges

    Quelques paramtres de diffrenciation mesurables dominent le dbat sur les mcanismes possibles de

    classification des collges, notamment la diversit rgionale des programmes et lattribution de grades.

    Programmes rgionaux. Dans son rapport, le Groupe dexperts charg dvaluer les prsentations

    dententes stratgiques de mandat met en garde contre le fait que lemplacement dun tablissement

    nest pas une raison suffisante de distinction. Si dautres modles de classification servent de guide, le

    type de titres de comptence offerts, le nombre de titres de comptence dun type particulier offerts et

    le niveau dengagement en recherche constituent des attributs pertinents la diffrenciation dun

    tablissement (COQES, 2013, p. 14).

    Cela dit, bien des intervenants du rseau des collges feraient valoir que ce qui rend vraiment unique

    chaque collge ontarien, conformment la tradition communautaire du mouvement des collges, est

    la spcialisation des programmes qui fait en sorte que chaque tablissement sadapte aux

    caractristiques et besoins particuliers du march du travail local.

    En Ontario, chaque collge sest vu attribuer une zone de recrutement do proviennent ses tudiantes

    et tudiants et laquelle il a fait correspondre le march du travail local. Ces zones ont t supprimes

    officiellement en 2002, bien que la Loi de 2002 sur les collges darts appliqus et de technologie de

    lOntario fasse toujours mention de collectivits locales varies [LCAATO, 2002, par. 2 (2)]. Bien que

    de nos jours, les collges attirent des tudiantes et tudiants du Canada et de ltranger vers des

  • La diversit des collges ontariens : ensemble de donnes visant clairer la discussion sur la diffrenciation 7

    programmes prcis (p. ex., les programmes culina