TRANSPORT & VAN in Belgium 2012 FR

  • View
    285

  • Download
    40

Embed Size (px)

DESCRIPTION

TRANSPORT & VAN in Belgium 2012

Text of TRANSPORT & VAN in Belgium 2012 FR

  • LA N N U A I R E D E S G E S T I O N N A I R E S E N T R A N S P O R T

    TRANSPORT & VAN IN BELGIUM, le guide professionnel des principaux fournisseurs et prestataires de services destination des gestionnaires de parcs de camions et de vhicules utilitaires lgers.

    2012

    Projet1_Mise en page 1 13/08/12 10:19 Page1

  • TIB 2012 rdaction FR_Opmaak 1 20/06/12 10:37 Page18

  • EDITO

    3

    Soyons francs : lun dans lautre, 2011 na pas t une mauvaise anne pour le

    monde du transport. A peu prs partout, le mme constat est pos : Cest difficile,

    mais on ne peut pas se plaindre. Quelque part, nous comprenons bien que les

    transporteurs ne se montrent pas trop enthousiastes aprs deux annes trs

    difficiles. Mais un journaliste apprcie parfois vraiment de sentretenir avec un

    directeur optimiste, une race dont nous pensions quelle tait en voie dextinction.

    Au moment de la mise sous presse de cette dition de TRANSPORT & VAN in

    Belgium, le secteur du transport belge se trouve cependant nouveau un

    moment charnire. Tandis que les cots senvolent vers des sommets historiques,

    les prix de transport appliqus restent, selon la plupart des transporteurs, trop bas

    pour continuer maintenir un business sain.

    Sappuyer sur des partenaires fiables et solides est de plus en plus important

    Consquence : de nombreux transporteurs sont contraints de stopper leur politique dinvestissement, ils recrutent

    peu voire pas du tout et le secteur doit se tortiller dans tous les sens pour survivre. Mme dans le secteur de la

    construction, la confiance entrepreneuriale est srieusement affecte. Et ceci se manifeste demble dans les

    ventes dutilitaires lgers. La volatilit de notre conomie a rarement t aussi importante, et oblige tout chef

    dentreprise la prudence.

    Sappuyer sur des partenaires fiables et solides est, dans ce climat conomique, de plus en plus important.

    Les entreprises prsentes dans cette dition de TRANSPORT & VAN in Belgium lont bien compris. Elles veulent vous

    montrer quelles sont l. Collaborer avec le client constitue pour elles une condition sine qua non plutt quun terme

    de marketing sans valeur. Et cest trs bien ainsi.

    Lquipe de TRANSPORT & VAN in Belgium.info@transportmedia.be

    EDITEUR RESPONSABLE Christophe Duckers

    REALISATIONTRANSPORTMEDIA : Christophe Duckers, Juan Berruezo, Ludo Vranken, Kristof Winckelmans et Frdric Willems.

    DISTRIBUTIONColophone

    TRANSPORTMEDIA SPRL.Automotive Media Centre

    Z.1. Researchpark 20 - 1731 ZellikTl : 02 467 61 61 Fax : 02 467 61 62

    E-mail : info@transportmedia.be

    Plus volatile que jamais

    1. VIP EUROPE 0052. VIP BELGIUM 008

    3. TABLEAU DE BORD 0124.SCOOP 014

    5. TRUCKS, TRAILERS & VANS 0196. SERVICES & EVENTS 061

    7. EQUIPMENTS 0858. GRAPHISME SUR VEHICULES 099

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    TIB 2012 rdaction FR_Opmaak 1 20/06/12 10:36 Page3

  • 4VIP EUROPE 5Rencontre avec leurodput Sad El Khadraoui

    VIP BELGIUM 8Melchior Wathelet, Secrtaire dEtat la Mobilit

    TABLEAU DE BORD 10Les chiffres essentiels du transport belge

    SCOOP TRUCKS 13Lactualit rcente et... venir du camion

    SCOOP VANS 16Les nouveauts du secteur des utilitaires lgers

    TRUCKS, VANS & TRAILERS 19DAF Trucks 21

    Fuso 23

    Iveco 25

    Kgel Trailer 29

    Krone 31

    MAN Truck & Bus 33

    Mercedes-Benz 35

    Nissan 39

    Opel 41

    Renault Trucks 43

    Scania Belgium 47

    Turbo Trucks 51

    Volvo Trucks 55

    Volkswagen Commercial Vehicles 59

    SERVICES & EVENTS 61ATL-Renting 63

    Dockx Rental 65

    De Smet Carrosserie 67

    easyFairs (Prologistics) 69

    J&T Autolease 71

    Paccar Financial 73

    Renting Car WTS 75

    Transport & Logistiek Vlaanderen (Trailer) 77

    UPTR 79

    Vialtis 81

    ITLB 82

    LeasePlan Truck 83

    EQUIPMENT 85Jost 87

    Q-Team 89

    Rauwers 91

    Suivo (Geo Solutions) 93

    Traxgo (Lecatecs) 95

    Sortimo 96

    V-A-S-T 97

    GRAPHISME SUR VEHICULES 993M 101

    SOMMAIRE

    TIB 2012 rdaction FR_Opmaak 1 20/06/12 10:36 Page4

  • VIP EUROPE

    5

    "Le transport de fret augmentera dans de telles proportions d'ici 2050 que les poidslourds seront menacs de paralysie", prdit Sad El Khadraoui. L'europarlementaire louvaniste estime que l'Europe doit par consquent promouvoir le transport inter-modal et un nouvel quilibre entre le rail et la route. Dans la mme logique, il n'estgure en faveur des "super camions".

    Joris Delporte joris.delporte@transportmedia.be

    Rencontre avec Sad El Khadraoui, Europarlementaire SP.A

    "Les politiques des transportsbelge et europenne sont troite-ment imbriques", dclare El Kha-draoui. "De ce fait, la ralitpolitique est le reflet de la ralitconomique. Dans tous les tatsmembres de l'Union, nous faisonsface un seul grand march dutransport. Il en rsulte que Bruxel-les doit dvelopper une vision glo-bale sur la mobilit, concernantgalement les thmatiques cono-miques et sociales."

    Subsides

    Cette pense europenne ne sem-ble pas dpourvue de bon sens,mais un transporteur songe avanttout son propre portefeuille.Dans son esprit, Bruxelles rime sur-tout avec subsides. D'o la ques-tion, logique, de savoir si laBelgique a suffisamment accs auxfonds europens. "C'est une aspira-tion lgitime", dclare le socialiste."Mais au parlement europen,nous privilgions une politique desubventions permettant des lienstransfrontaliers et favorisant doncplusieurs tats membres. Les ngo-ciations que nous menons actuel-lement avec le Conseil sur larvision du rseau de transporttranseuropen (RTE-T) concernentprcisment cet aspect. Les gou-vernements nationaux prfrent

    L'unification du march du fret s'est opre plus vite que l'harmonisation sociale

    Sad El Khadraoui : La libralisation du cabotage pourrait engendrer un bain de sang social.

    1. VIP EUROPE 0052. VIP BELGIUM 008

    3. TABLEAU DE BORD 0124.SCOOP 014

    5. TRUCKS, TRAILERS & VANS 0196. SERVICES & EVENTS 061

    7. EQUIPMENTS 0858. GRAPHISME SUR VEHICULES 099

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    P

    TIB 2012 rdaction FR_Opmaak 1 20/06/12 10:36 Page5

  • VIP EUROPE

    conserver leurs fonctions de rgiesur ce plan global d'quipement,afin d'liminer les goulets d'em-bouteillages des infrastructures decommunication routires, ferro-viaires et fluviales."

    Rhin d'acier

    Le parlementaire louvaniste exa-mine plutt la politique de subven-tions au travers du prismeeuropen. Un rflexe que n'ont pastoujours ses collgues bruxellois,car au sein du "quartier Schuman",on se plaint trop souvent que lesmaillons d'infrastructures belgessoient insuffisamment intgrs aurseau RTE-T. Les plus critiques re-grettent surtout que ce dossiernenglobe pas le projet ferroviaireinternational du Rhin d'acier, quiselon le planning de la Commis-sion Europenne, devrait tre ra-lis d'ici 2030. "Il n'est pas encoretrop tard pour ce maillon ferro-viaire important", soupire El Kha-draoui. "Le commissaire europendu Transport, Siim Kallas, m'a per-sonnellement assur qu'il subsis-tait un dlai d'un an pour intgrerencore ce projet dans le rseauRTE-T. condition bien entenduque les trois tats impliqus, la Bel-gique, les Pays-Bas et l'Allemagne,montrent leur intention d'accorderla priorit ce chantier, et donc d'yallouer les fonds ncessaires. L'Eu-rope n'est pas la seule devoir sup-

    porter la facture. En outre, et ind-pendamment du Rhin d'acier, jesignale aussi que la Belgique estbien reprsente sur la carte actu-elle du rseau RTE-T, notammentpar les quatre ports de mer et lecanal Albert."

    Intermodalit

    L'europarlementaire flamand n'h-site pas donner des exemples deliaisons ferroviaires et fluviales. Est-il pour autant un ardent dfenseurdu transport multimodal ? "Enquelque sens, oui", reconnat-il."Car le transport routier risqued'tre victime de son propre suc-cs. D'aprs les experts de la Com-mission Europenne, le transportde fret devrait augmenter de plusde 80 % entre 2005 et 2050. Si laroute s'y arroge une trop grandepart, les poids lourds se paralyse-ront mutuellement. C'est pourquoiil me semble plus intelligent de sti-muler les autres modes de trans-port par le biais d'investissementsen infrastructures. Les quipe-ments modernes de transborde-ment intermodal mritentcertainement d'tre soutenus. Ilss'apparentent en effet des levierscapables de favoriser une astuci-euse conjonction entre les modesde transport et de dpasser la con-currence lmentaire entre le rail,l'eau et la route."

    Taxation

    "Une autre faon de mieux quili-brer les trois modes de transportpasse par la taxation du transportroutier", estime le membre de laCommission Transport du Parle-ment europen. "La rvision de ladirective Eurovignette que j'ai n-gocie l'an dernier prvoit la possi-bilit de taxer davantage les poidslourds polluants et bruyants. Celastimulera le renouvellement desflottes et incitera les chargeurs ettransporteurs confier davantagede marchandises aux modes detransport plus durables, voire autransport intermodal." La directiveEurovignette : voil clairement sondada. Un dossier que l'homme po-litique connat comme sa poche. Ildemeure de marbre face l'argu-ment d'iniquit de taxer unique-ment les poids lourds pour les fraisexternes (nuisances sonores et pol-lution atmosphrique) et d'parg-ner au moins temporairement leschemins de fer. "Est-ce injuste ?",lance-t-il. "Le rail est dj soumis d'autres genres de taxes. Et ses in-frastructures sont d'un tout autreressort. Le prix d'une ligne de che-min de fer est de plusieurs foiscelui d'une route. Les investisseursprivs sont parfois disposs fi-nancer les rou