Apartheid et sport où en est-on?

  • Published on
    12-Aug-2015

  • View
    828

  • Download
    2

Embed Size (px)

Transcript

  1. 1. LA LIBERT 21 SPORT MARDI 18 MAI 2010 22 FOOTBALL Trois points qui rendent serein23 FOOTBALL Le bonheur est Pra Novy25 DOPAGE Les gros entrent dans la lutte VTT Avantage aux Neuchtelois MARDI27 Sean Simpson 29 LUTTE SUISSE Michal,lautre Pellet30 HOCKEY Premire dfaite de la SuisseCOMME ELLE VIENT Le Mondial, acte politique Le choix de lAfrique du Sud comme organisateur du Mondial est-il politique? Lubabola Mpongoshe, joueur de rugby noir, tudiant en management du sport lUniversit acquiesce: La politique est omniprsente dans le sport, elle a le pou- voir de linfluencer. La corruption qui y rgne en est le parfait exemple. Beaucoup dargent circule grce au Mondial, mais il reste dans les hautes sphres et peine arriver dans les petits clubs. Il y a des lacunes normes dans lorganisation du sport en Afrique du Sud. Des projets comme la Coupe du monde en ont fait prendre conscience.TRAITRE DE JOUER AVEC LES BLANCS Miley Ajam, ex-professionnel de football, mtisse. Bien sr que cest politique. Cela va aider. On ne va toutefois pas changer les mentalits dun coup de baguette magique. A la fin de lapartheid, le gouver- Malgr labolition de lapartheid, le clivage racial demeure dans le sport sud-africain. TIPHAINE BHLERnement a t oblig dcrire des lois pour quon accepte des Noirs dans les quipes de cricket et de rugby. A lpoque, jtais AFRIQUE DU SUDconsidr comme un tratre parce que je jouais au foot avec les Blancs. Les choses voluent, mais les trois groupes de cou-Apartheid: et maintenant? leurs restent. La mixit nest pas encore la rgle. Vernon Oosthuizen, professeur de mana- gement du sport lUniversit, Afrikaner, prcise: Le Mondial est une bonne oppor-SGRGATION Noirs ou Blancs navaient pas les mmes droits face au sport en tunit conomique pour le pays. Plusieurs anciens tudiants de mon programme ontAfrique du Sud.Aujourdhui,la mixit est thoriquement de mise.Tmoignages. trouv du travail dans lorganisation de la Coupe du monde. Il y a malheureusement aussi normment dargent qui est investi sans compter. Prenez le stade de Port Eli- zabeth, beaucoup disent quil deviendra un lphant blanc isol aprs le Mondial. Diffi- cile de dire ce quon retirera vraiment de cet vnement.LE MESSAGE DE MANDELA Thulani Mabaso, ex-prisonnier politique de Robben Island. Le sport est un souffle de libert, o quil soit. En prison Robben Island, on se lanait des balles de tennis ouLE PEUPLE DE L'HERBE des ballons dune cour lautre entre les dpartements haute scurit et les stan- TIPHAINE BHLER,processus commence, avec la cra- Johannesburg, en 1994, avec mes DE RETOUR DAFRIQUE DU SUD On navait pas le droit de jouer du tion de la Football Association of South Africa (FASA) rserve aux coquipiers blancsLE BOYCOTTdards. Nelson Mandela a eu lide de glis- ser des messages de motivation et de lutte lintrieur des balles. Un jour, les gardiens hockey sur terre avec les Blancs, se souvient Kurt. Lancien profession- Blancs. Des associations sgrga- tionnistes verront le jour pour les Le clivage demeureMiley Ajam sest jou des fron- DE LA FIFAont dcouvert cela. Tout le monde a t enferm. Mais le sport a continu de faire nel de la ligue des colors ferme Indiens, les Bantous et les Noirs. La tires raciales. Il ne les nie pas pour En 1956, plusieurs associations sportives partie de notre vie, mme en prison. On ne les yeux. Mtis dans la quarantaine,mixit dans une mme quipe est autant. On avait le droit de religionnon blanches demandent la reconnaissancepeut pas enfermer le sport dans un il a toujours espr affronter ceux inimaginable. Le test du crayon et de sport en tant que non-Blancs. internationale: le tennis de table, le cricket, registre purement physique. Il a quelque de la ligue blanche. Seize ans aprssur les cheveux, pour diffrencierPourtant, on ne pouvait pas aller lhaltrophilie, le bodybuilding. Vient le tour chose duniversel. TBU la fin de lapartheid, lex-championMtis ou Blancs fait la loi. Cettesur la plage, ni au stade, raconte-t-du rugby, sport de Blancs par excellence. de Port Elizabeth a ralis son rve. pratique dicte dans quelle ligueil. Aujourdhui, beaucoup de Noirs Cen est trop. Le ministre de lIntrieur, TeNelson Mandela, Une rencontre de gala a t organi- lathlte pourra voluer. Dans lesont encore ce rflexe. Ils craignentDonges, dicte la loi du 27 juin 1956: Blancsicne de la lutte se entre son ancienne quipe etannes 1940, avant lavnement de dentrer dans un club. Le seul mes- et Noirs doivent organiser leurs activits contre lapartheid. celle blanche. Il a gagn. Limpor- lapartheid, des rencontres de foot-sage qui peut faire avancer les sparment et les sportifs de lextrieurKEYSTONE tant nest pas l.ball interraciales seront encorechoses est de se dire quon a les sont tenus de respecter les coutumes.Sous lapartheid, on disputaitorganises. Elles seront bienttmmes chances, que lon soit BlancLavertissement est clair. les tournois interprovinciaux tra-interdites. ou issu dun township. Le talent vers tout le pays, poursuit Kurt.A la fin des annes 1950, des dcidera.Dans le football, on sinterroge galement. Ctait seulement pour les colo-contestations internationales se Le regroupement des associa- Il est dmontr que le nombre de footbal- rs. On navait pas le droit de sortir multiplient. La fdration de tennistions sportives de toutes origines se leurs de couleur est deux fois suprieur du pays ou de disputer des comp- de table sera la premire associa-fait lentement depuis 1991. Le fosscelui des Blancs de la trs lgale FASA, qui titions internationales. Cest sr, lation sportive non blanche du pays reste, prs de 20 ans aprs. Il est lereprsente pourtant lAfrique du Sud situation tait difficile. On roulait tre reconnue ltranger. On estrsultat dun cart conomiqueltranger. Apprenant cela, la FIFA mandate pendant 25 heures dans un bus qui en 1956. La FIFA lui embotera le entre la communaut noire et la une enqute sur la situation en Afrique du avait sans cesse des ennuis de mo-pas (lire ci-contre). blanche. Et du carcan des mentali-Sud. Ce nest quen 1961 quelle suspend teur. On allait dormir chez les gens, Ambassadeur du Nelson Man-ts. Il y a des mthodes densei-momentanment la FASA qui rejette le prin- sans pouvoir les ddommager. On dela Stadium de Port Elizabeth et gnement diffrentes entre Blancs et cipe multiracial dans le football demand se dbrouillait avec 40 rands (4 eu-ancien footballeur professionnel, Noirs. Ces derniers ont accumulpar la FIFA. Pour calmer le jeu, la FASA orga- ros) pour sept jours par joueur.Miley Ajam a t lun des rares m- beaucoup de retard sur le plannise un match interracial opposant les Ger- Mais on se sentait libres. tis voluer dans des quipessportif. Il y a aussi de nombreuses miston Callies aux Africans Pirates de blanches sous lapartheid. Javais frustrations, estime Vernon Oos- Soweto. Cela suffit rintgrer la FASA Le test du crayon un double handicap, rit lex-athl-thuizen, professeur dtudes de dans la grande famille du football mondial. Ils sont des millions dathlteste de 54 ans. Jtais color et mu-management du sport de la NelsonMais lorsque la FASA dvoile ses projets noirs ou mtis avoir t mis au sulman. Cela ne ma pas empch Mandela Universit. denvoyer une quipe blanche au Mondial ban du sport dlite. Insidieuse- dvoluer au plus haut niveau. Ds Dans les faits, le clivage est l. en Angleterre en 1966 et une noire Mexico ment, on les a obligs rester invi- 1981 (ndlr: soit plus de dix ansLe football reste un sport de Noirs,en 1970, elle est finalement exclue de la sibles aux yeux du monde entier,avant la fin de lapartheid), jai jou avec des matches de 1re divisionFIFA. Ce nest quaprs la libration de Man- privs de financements, dinfra-dans une quipe blanche. Si on a le pour 30 rands (3 euros), tandis quil dela en 1990 que le clivage tombe. En 1992, structures et mme daccs auxtalent, le racisme ne compte plus.faut dbourser 300 rands pour voirla FASA rejoint la FIFA. Dans la lance, elle stades en tant que simples specta-Je me souviendrai toujours des re-un match quivalent de rugby, dis-se voit accorder lorganisation de la Coupe teurs. Cest en 1892, dj, que legards lorsque jai pris lavion pourcipline trs chre aux Afrikaners. IdAfrique des nations en 1996. TBU

Recommended

View more >