Click here to load reader

ARIFOR MAGAZINE 32

  • View
    218

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Special dispositifs "Rechercher un emploi"

Text of ARIFOR MAGAZINE 32

  • dans

    ce numro

    Tous les

    dispositifs en

    1 coup dil !

    spcial dispositifs

    recHercHer

    UN EMPLOI

    Les aides la cratION dENtrEPrIsE 24

    sE fOrMEr dans le cadre dun contrat

    de travail 14

    Les aides financires pour la rEchErchE

    dEMPLOI Et La fOrMatION 22

    dispositifs pourfaIrE LE POINt 04

    suivre unefOrMatION 08

    etre accompagn pour une meilleure(r-)INsErtION PrOfEssIONNELLE 22

    numro 32 I dcembre 2011

  • z directrice de publications : Marie Nol dHooge, prsidente

    z rdactrice en chef : Sandrine Poittevin directrice

    z rdaction : Lurdes Monteiro

    charge de communication z Avec la participation de la commission publications :

    3 reprsentants de la Rgion : Djamila Haddad, conseillre rgionale et

    prsidente de la Commission publications, Marie Nol dHooge, conseillre rgionale et prsidente du Gip Arifor et Valrie Labarre,

    conseillre rgionale Armelle Jesson, DR AFPA 3 reprsentants de lEtat :

    DR Ple emploi, Direccte,Le service Formation et

    Orientation du Conseil rgional Les reprsentants des collges 3, 4 et

    5 du Gip Arifor : Christine Vautard (CFTC), Guillaume Mangeart (MEDEF), Christine

    Pinteaux (CRIJ), Genevive Grasset (ONISEP) Invits : Michel Barbier

    z conception graphique : www.comincreation.com

    z Photos : Couverture : Radius Images / Gettyimages

    Pages intrieures : Jean-Marie Leclerc - Lurdes Monteiro / Gip Arifor - Phovoir

    z Impression : Le Rveil de la Marne.

    en 2011, la premire loi sur la formation professionnelle fte ses 40 ans. Cest aussi la signature en Champagne-Ardenne du premier Contrat de Plan Rgional de Dveloppement des Formations Professionnelles (CPRDFP) qui vise coordonner les actions en matire dorientation, de formation, de VAE et favoriser linsertion professionnelle des champardennais. Et cest loccasion pour lArifor de sortir un numro spcial sur les dispositifs dorientation, de formation et de (r-)insertion accessibles aux demandeurs demploi (F/H) champardennais.Une rcente circulaire de la DGEFP de juillet 2011 raffirme les deux fonctions prioritaires des CARIF (Centre danimation, de ressources et dinformation sur la formation), dont les missions sont confies en Champagne-Ardenne lARIFOR : - Favoriser laccs linformation sur les formations, sur les droits et voies daccs la formation- Apporter un appui aux rseaux locaux dans leurs missions dinformation, dorientation, dinsertion et de formation.Ces deux fonctions savrent dautant plus essentielles quelles sinscrivent dans une situation nationale et rgionale en forte augmentation de la demande demploi des jeunes de moins de 26 ans et des sniors (+ de 50 ans), et de mise en place du Service Public de lOrientation. Autre lment de contexte souligner : le partenariat entre le Conseil rgional et Ple emploi pour dvelopper linformation, lorientation, la scurisation des parcours professionnels et la formation des demandeurs demploi (F/H).

    Tous ces facteurs ont jou dans la commande passe par la commission publications du GIP dun numro spcial prsentant lensemble des dispositifs nationaux et rgionaux afin de les rendre plus comprhensibles pour les professionnels en charge de laccompagnement des demandeurs demploi (F/H). Une affiche reprend les rubriques du magazine afin de favoriser une lecture globale de ces dispositifs. Ce numro est le fruit dun travail collaboratif avec les principaux acteurs de la formation des demandeurs demploi (F/H) et, si ce numro tend donner linformation la plus complte, il ne peut prtendre, au regard de la diversit des mesures, lexhaustivit.En ce tout dbut danne, je remercie tous ceux qui ont contribu ce numro et vous souhaite une excellente anne 2012.

    Bien sincrement.

    Marie Nol dHoogePrsidente du GIP ARIFOR, Conseillre rgionale

    Union Europenne

    Cette publication est cofinancepar lUnion europenne

    2

    ArIfor mAgAzIne I numro sPcIAl dIsPosItIfs I dcembre 2011

    79 avenue de Sainte-Mnehould 51037 Chlons-en-Champagne cedex

    tl : 03 26 21 73 36 - fax : 03 26 21 73 37 email : contact@arifor.fr - www.arifor.frMagazine tir 4 000 exemplaires

    Dcembre 2011 - N ISSN : 1627-9808

    dItO

    Linformation sur les droits et voies daccs la formation, une priorit du GIP arIFor !

    ArIfor magazine n32tlchargeable sur www.arifor.fr

  • dispositifs pourfaIrE LE POINt 04

    suivre unefOrMatION 08

    sE fOrMEr dans le cadre dun contrat de travail 14

    La MObILIt internationale17

    etre accompagn pour une meilleure(r-)INsErtION PrOfEssIONNELLE 22

    Les aides financires pour la rEchErchE dEMPLOI Et La fOrMatION22

    Les aides la cratION dENtrEPrIsE 24

    actus 27

    s o m m A I r e

    recHercHer UN EMPLOI

    3

    ArIfor mAgAzIne I numro sPcIAl dIsPosItIfs I dcembre 2011

    Depuis de nombreuses annes, le chmage apparat dans les enqutes dopinion comme la proccupation n1 des Franais. En effet, le chmage est une preuve qui peut parfois provoquer de multiples souffrances et dstabiliser les personnes. Un mot presque tabou qui, dans les esprits, rime invitablement avec pauvret car il induit une situation familiale, financire et/ou professionnelle difficile qui est bien loin de narriver quaux autres . Dans ce cas, que faire et par o commencer ? Voici quelques repres pour bien rechercher un emploi.

    Une priorit sinscrire Ple emploi !Linscription Ple emploi travers un Entretien dInformation Diagnostic (EID) permet linstruction de la demande dallocation chmage et llaboration dun diagnostic avec recherche doffres demploi. Linscription des personnes indemnises ou non, permet de : 1. garder une couverture sociale 2. apprendre se valoriser auprs des employeurs. Ds le premier rendez-vous, les conseillers proposent des ateliers pour travailler sur son CV, parfaire sa prsentation en entretien, apprendre dvelopper son rseau, faire des simulations dentretien dembauche 3. trouver un financement pour sa formation4. rompre lisolement 5. bnficier daides ponctuelles comme la prise en charge de dplacements.

    Pour les agents du secteur public :Une convention a t signe le 2 septembre 2011 entre lEtat et Ple emploi pour dlguer ce dernier la gestion de lindemnisation du chmage des agents de lEtat. A terme, Ple emploi sera lunique interlocuteur des agents et aura la charge de les indemniser. Pour en savoir plus : www.fonction-publique.gouv.fr/fonction-publique/carriere-et-parcours-professionnel-75

    Contacter Ple emploi : 3949 Cot gratuit depuis une ligne fixe ou 0,11 e suivant oprateurs, cot dun appel local depuis un tlphone mobile. Ouvert lundi, mardi, mercredi, vendredi de 9h 15h30 sans interruption et le jeudi de 8h30 12h30

  • Les dispositifs pourfaIrE LE POINt 4

    ArIfor mAgAzIne I numro sPcIAl dIsPosItIfs I dcembre 2011

    Traverser une phase de questionnement, vouloir concrtiser un projet, remettre de la cohrence dans son parcours professionnel Autant de situations diffrentes qui demandent de faire le point. Cette phase peut aider identifier les points forts dun parcours professionnel, reprer les domaines dactivits de prdilection, mieux cerner sa situation et la faire voluer, enfin, identifier les structures et les dispositifs daccompagnement pertinents.

    dispositifs pour faIrE LE POINt

    ObjectifsDterminer les actions que le demandeur demploi (F/H) aura raliser selon un calendrier (valuation des comptences, recherche demploi, formation, accompagnement) pour permettre un retour lemploi dans les meilleurs dlais.

    PublicTous les demandeurs demploi (F/H) inscrits Ple emploi.

    CaractristiquesLe Ppae est actualis au moins tous les 3 mois afin daccrotre les perspectives de retour lemploi. A noter : le refus, deux reprises et sans motif lgitime, dune offre raisonnable demploi peut tre sanctionn par la radiation.

    FinanceurPle emploi.

    Contacts0www.pole-emploi.fr ou n unique de tlphone 3949

    Projet personnalis daccs lemploi (Ppae)

  • Les dispositifs pourfaIrE LE POINt 5

    ArIfor mAgAzIne I numro sPcIAl dIsPosItIfs I dcembre 2011

    iquestions

    sabrina, 37 ansRecrute dans le cadre dune embauche pralable au recrutement qui devait aboutir sur un CDI, Sabrina a t licencie conomique 6 mois plus tard. De retour sur le march du travail, elle a donc dcid deffectuer un bilan pour approfondir son projet professionnel.

    Sur quoi a dbouch votre bilan ?suite mon bilan, Ple emploi ma accompagn pour dfinir mon projet professionnel. Mon conseiller Ple emploi ma fait prendre conscience que je devais faire un bilan pour faire le point sur mon parcours. Mme si ma situation professionnelle tait au centre de nos discussions, il tait galement lcoute de mes aspirations plus personnelles. en effet, aprs presque 2 ans sans activit et une longue exprience en contrats aids, je ne savais plus vers quel mtier me diriger. Ce bilan ma permis daffiner mes choix et dabandonner des ides prconues que javais sur moi-mme. Mon souhait tait de retravailler rapidement mais pas dans nimporte quel domaine. Finalement jai dcid de poursuivre ma vocation premire qui tait laudio-visuel. Pour cela, il me fallait absolument me former aux nouveaux logiciels car javais interrompu ce domaine depuis un certain temps.

    Quelle formation avez-vous suivi ?Pour me perfectionner et surtout devenir comptitive sur le march du travail, Ple emploi a accept de me financer une formation hors rgion linstitut national de laudiovisuel (inA Paris) durant 1 mois. Jai obtenu le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bnfici daides au dplacement et au logement.

    Quenvisagez-vous aprs votre formation ?Jenvisage de rester sur

Search related