Ed Departementale Gaillac Web

  • View
    344

  • Download
    2

Embed Size (px)

Text of Ed Departementale Gaillac Web

leMag

Fv. 2013

Le mensuel indpendant et gratuit dinformation locale

# 20

DITION DPARTEMENTALE

QUE FONT NOS DPUTS ?

POLITIQUE

ENTRETIEN EXCLUSIF

JOSIANE CHEVALIER,PRFTE DU TARNDOSSIER IMMOBILIER & HABITAT : LES CLS DU MARCHVotre info au quotidien sur gaillac-info.fr

Tendances Club Affaires Agenda...

Sommaire

ditoPolitiquement vtre

C

e mois-ci Albi-info, Castres-Info et Gaillac-info se mettent lheure dpartementale. Un numro spcial qui met en avant nos politiques avec les interviews de nos trois dputs et de la nouvelle Prfte Josiane Chevalier. Ce numro est un bon moyen de prendre la temprature politique tarnaise travers leurs diverses visions et surtout travers leurs diverses ambitions pour ce dpartement en plein dveloppement. Pouvoir lgislatif et pouvoir excutif sont donc au service des tarnais fatigus pour certains, dtre entre le marteau et lenclume sur quelques dossiers conomiques, sociaux ou encore professionnels. Jacques Valax, Linda Gourjade, Philippe Folliot et Josiane Chevalier font campagne pour que le Tarn ait une reconnaissance nationale. Leur union relative sur certains dossiers, un mariage de raison entre chefs de sensibilits diffrentes a pour but de faire avancer les dossiers. Du moins, on lespre, dans lintrt de tous. Bien que les prochaines lections locales qui auront lieu lanne prochaine, pourraient et pourront avoir raison de cette semi entente politico-politicienne.

2 Interview 8 Politique

Josiane Chevalier : Ma priorit, cest lemploi Dputs : la rgle de trois St-Valentin Tendances romantiques

38 Tendances 40 Agenda

16 Dossier immobilierLes cls du march

36 Club Affaires

Le Club Affaires SCA, toujours aussi suprenant !

Des ides pour sortir Albi, Castres et Gaillac

Votre actualit nous intresse : contactez-nous : info@pgcom.frdition dpartementale - Fvrier 2013 - Tirage : 20 000 exemplaires -Imprim en rgion Midi-Pyrnes (France) Mensuel gratuit publi et distribu par : Cit Mdia - 29, Av de LEurope - 81600 Gaillac Tl. 05 63 41 40 02 - www.castres-info.fr Directeur de la Publication : Patrice Gausserand pgausserand@pgcom.fr Rdactrice en chef : Marie-Jo Alibert Rdaction : Marie-Jo Alibert, Roxane Nicolas, Yannick Michel. Conception graphique et mise en page : Emilie Marqus.Service commercial :

Marie-Jo AlibertRdactrice en chef

Estelle Petitjean - estelle@pgcom.fr Pascale Henry - pascale@pgcom.fr Crdits photo : PGCom, Roxane Nicolas, Lo Bolegason, NewVista, site Assemble Nationale, Scne Nationale, Mairie de Gaillac, Mairie de Castres, Universit Jean-Franois Champollion. Crdits photos et Copyright : tous droits rservs textes et images sauf mention contraire. Dpt lgal : parution. Ne pas jeter sur la voie publique.

Caroline Sompayrac - caroline@pgcom.fr

rgie :Directeur Gnral : Patrice Gausserand 29, Av de LEurope - 81600 Gaillac Tl. : 05 63 41 40 02 - www.pgcom.fr Vous voulez communiquer dans castres-info le mag ? Un seul mail : caroline@pgcom.fr

dition : Cit MdiaSocit de presse RCS Albi : 790 083 315 Grant : Patrice Gausserand 29, Av de LEurope - 81600 Gaillac Tl. : 05 63 41 40 02

-10%*

-10

JUSQUAU 30/12/2013

% CONTRLE* SUR VOTRE

TECHNIQUE

Pour en proter, cest facile

PRENEZ RENDEZ-VOUS ds aujourdhui sur le site www.castres.securitest.fr ou par tlphone au 05 63 72 39 03.

-10

%*

1 chemin de Moulet (face Kiabi) 81100 CASTRES Tl. 05 63 72 39 03 - Fax : 05 63 72 57 27 E-mail : 08101@securitest.org www.castres.securitest.fr

AUTO BILAN CASTRAIS

* Offre valable jusquau 31/12/2013, sur une visite technique priodique, non cumulable avec dautres promotions en cours.

Scuritest SA RC Le Mans B 380 169 193. Crdits photos : Getty Images - Cration :

Contrle Technique Automobile

.

DITION DPARTEMENTALE

InterviewDepuis votre arrive dans le Tarn, on vous voit un peu partout au travers des diverses manifestations. Pourquoi une telle implication sur le terrain ? Comment voyez-vous votre action en tant que prfte du Tarn ?Tout dabord je tiens dire que je suis une femme de terrain. Le reprsentant de lEtat est au service des territoires et des populations. Pour tre lcoute des gens, il ny pas dautre mthode que daller leur rencontre. A ce titre, il est vrai que je suis souvent invite sur le terrain la demande des conseillers gnraux qui aiment faire visiter leurs cantons. Cest une bonne faon de connatre les territoires. En revanche, ce que jai fait de ma propre initiative, cest daller visiter des entreprises pour avoir un change approfondi avec les chefs dentreprises et jessaie chaque fois que possible dy aller avec le prsident de la CCI. On saperoit quun certain nombre dinformations narrivent pas jusqu eux. Nos dispositifs sont souvent nombreux et complexes (le mille-feuille administratif). Ma dmarche me permet donc de mesurer leurs attentes vis-vis de lEtat et de se connatre, parce quun patron de PME ne vient pas naturellement vers les services de lEtat. Oui, mais tout dpend de la comptence de la Communaut de communes. Car toutes les Communauts de communes nont pas la comptence du dveloppement conomique. Les acteurs du dveloppement conomique, cest dabord le Conseil gnral, les chambres consulaires avec lesquelles on travaille en troite collaboration, la Banque de France et les services de lEtat concerns. Cest le premier niveau. Ensuite sur un projet spcifique on peut effectivement se rapprocher dune Communaut de communes mais aussi du Conseil rgional qui intervient beaucoup dans ce domaine. Cest lui qui a donn le label Zone dintrt rgional au projet des Portes du Tarn . On travaille vraiment dans une bonne synergie. Mais il ne faut oublier que ce sont les chefs dentreprises qui crent la richesse, il ne faut jamais loublier. A ce titre, je souhaite vraiment visiter le maximum dentreprises pour avoir une bonne ide de lensemble des projets du dpartement mais voir aussi en termes de filires ce que lon peut mieux structurer. Je pense notamment la filire bois o il y a beaucoup de potentialits. Il faut vraiment que lon travaille sur ce domaine avec linter consulaire et le Conseil gnral. Cest nous daller chercher les comptences qui sont ncessaires.

Josiane Chevalier

Ma priorit, cest lemploi Dans le dpartement depuis le mois de juin 2012, Josiane Chevalier, prfte du Tarn, nous donne ses premires impressions et sa vision conomique et sociale du notre territoire. Rencontre avec cette femme dtat qui ne pratique pas la langue de bois.J propos recueillis par Marie-Jo Alibert

A ce titre, quels sont les moyens que vous mettez leur disposition ?En cas de difficult, on souhaiterait quils viennent vers nous de manire la plus prcoce possible afin que nous puissions les aider travers les diffrents dispositifs mis leur disposition (dlai de paiement, audit etc.). Il en est de mme pour une entreprise qui se dveloppe. Dans ce cas elle doit obligatoirement suivre des procdures administratives. Et l, quand le projet est suffisamment important, je monte une quipe projet avec tous les services de lEtat concerns que ce soit dpartementaux, rgionaux ou dautres personnes afin que nous puissions faire avancer les choses. Cest le cas notamment dune entreprise du bois Brassac qui souhaite se dvelopper et qui a un dossier complexe monter.

Contrairement certaines ides reues, on constate que la prfecture a un rle plutt actif notamment en termes demplois ?Oui. Pour le prfet du Tarn le premier des sujets, cest lemploi. Contrairement certains dpartements qui mettent la priorit sur la scurit. Mme si cette question reste un sujet trs important car il nest pas sans lien avec lemploi. Un dpartement plus sr est de fait plus attractif y compris pour linstallation dentreprises. Je le rpte ma priorit cest lemploi, mais lemploi sur laspect promotion des nouvelles mesures mises en place par le gouvernement. Il sagit des emplois dAvenir o le Tarn dispose de 528 postes. Maintenant, cest nous de promouvoir le dispositif afin que lenveloppe dont nous disposons soit totalement utilise. Pour lheure, nous avons une dizaine dEmplois dAvenir crs dans le dpartement. On veut faire de la qualit en mettant les jeunes qui nont

En clair, que mettez-vous en uvre ?Les dossiers o il y a de lemploi la cl sont une priorit et je fais en sorte que les services de lEtat accompagnent ces entreprises et instruisent ces dossiers prioritairement.

Au niveau conomique, quelles relations avez-vous avec les Communauts de communes qui grent le parc conomique ? Cest le cas Gaillac qui a dlgu la partie conomique Tarn et Dadou. 2 Votre info au quotidien sur albi-info.fr, castres-info.fr et gaillac-info.fr

Fvrier 2013 3

DITION DPARTEMENTALE

Interviewplus travers les mailles du filet. Si les chiffres remontent, les contrles aussi.

rle jouez-vous ?Le secteur du BTP est vraiment en crise puis le textile et le granit. En revanche il y aussi des entreprises qui vont bien comme la Safra, la VOA, Mcanumric... Et bien dautres. Il y a des entreprises dans ce dpartement qui ont une croissance deux chiffres. Pour revenir au problme du BTP dont les dirigeants ont tir la sonnette dalarme, on analyse aussi les difficults comme une baisse de la commande publique dont les investissements dpendent 70% des collectivits. A partir de ce constat, jai mis en place un groupe de travail pilot par le directeur dpartemental des finances publiques et de nombreux partenaires (associations des maires, Conseil gnral, le fdrateur des banques, la Banque de France, la CDC et la Banque Postale), pour rpondre aux villes qui nont pas forcment toute linformation et qui se plaignent souvent de ne pas avoir laccs au crdit. Ce groupe a donc t mont pour voir tous les blocages et trouver des solutions.