"L'Imaginarium", rêve éveillé du chorégraphe Yan Giraldou

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of "L'Imaginarium", rêve éveillé du chorégraphe Yan Giraldou

  • Date : 30 JAN 16Priodicit : QuotidienOJD : 124580

    Journaliste : Aude Borel

    Page 1/1

    af79

    05fd

    53d0

    1b0f

    d20e

    4d34

    6b08

    a53b

    05a3

    8306

    11ce

    6f9

    PRELJOCAJ 5635086400502Tous droits rservs l'diteur

    Aix-en-Prnvenee

    DANSE - ON A VU AU PAVILLON NOIR

    "L'Imaginarium", rve veilldu chorgraphe Yan Giraldou

    Lors d'une reprsentation cette semaine, des enfants joyeusement embarqus dans "l'Imaginarium",dans, jou et anim par Yan Giraldou. / PHOTOS JEAN CLAUDE CARBONNE

    "// tait une fois ou peut-tredeux... Du temps jadis o les en-fants taient rois, ou du tempsprsent o les rois taient en-fants." Dans une salle plongedans l'obscurit, une voix fmi-nine invite le spectateur seplonger danse une crationcontemporaine singulire m-lant de la danse des jeux deson et lumire.

    Produit par la compagnie LaLocomotive, "L'Imaginarium,conte interprter pour rveurdsordonn", est un spectacleimagin et interprt par Yan Gi-raldou. Au centre d'une structu-re mtallique de 4 mtres sur 4,seul sur scne, l'artiste se d-ploie entre divers objets en sus-pension : un parapluie, un cha-peau melon blanc, une loupe,une pomme. Une bche en plas-

    tique qui devient tantt un nua-ge, tantt un oreiller pour ledanseur...

    Conte dstructurL a i s s e r l i b r e c o u r t

    l'imagination, montrer l'infinievarit d'interprtations envisa-geables face un mme objet ar-tistique, c'est justement l'un desobjectifs viss par ce spectacle.Pendant 40 minutes, berc parun morceau de piano et autressonorits, on suit les prgrina-tions d'un personnage qui laisseau spectateur la libert deconstruire le sens de l'histoirequi se droule sous ses yeux.Chutes, ondulations, sauts, qui-libres et mouvements saccadsrythment cet Imaginarium. Desnons verts et rouges viennentcolorer une scnographie origi-

    nale : l'espace de jeu est visible 360 degrs par le public.

    Une cration potique quis'adresse aux grands commeaux petits. Ces derniers sontd'ailleurs invits livrer leur pro-pre lecture de la reprsentation,sous forme de dessin ou de po-me. Vendredi matin, c'est un pu-blic d 'enfants visiblementconquis qui assistait au specta-cle. la fin de la reprsentation,Yan Giraldou rpond volontiersaux questions. "Est-ce que tu esun magicien ?", interroge une pe-tite fille. On rpondra oui pourlui... Aude Borel

    Dernires reprsentations aujourd'hui llh, 14h30 et 17h. partir de 5 ans auGrand studio du Pavillon Noir. Dure :40 min. Tarifs : 9,7 (- 26 ans et + 65 ansJet 6(-12ans). 00442934814

  • Published on dansercanalhistorique (http://dansercanalhistorique.fr)

    Home > LImaginarium de Yan Giraldou

    LImaginarium de Yan Giraldou

    Encadrs par leurs instituteurs, les petits bouts de chou de 5 ans entrent calmement dans le grand studio qui se situe tout en haut du Pavillon Noir etsinstallent entre les lignes dessines au sol.Au milieu, sur un tapis blanc, trne une sorte de tente de 5m2 totalement recouverte dun long voile clair. Alors quune faible lumire claire cet trangeobjet, une voix, bien que peu audible, raconte une histoire dont les mots plus perceptibles tels que princesse, lune, royaume, chevalier, univers interpellentle spectateur.

    Au sein de la tente on peroit la prsence de Yan Giraldou qui te ce voile, le roule en boule et fait dcouvrir de nombreux objets htroclites. Sensuit unechorgraphie trs lie sur des musiques varies de Beethoven, Mm et Arvo Prt. Tout en dansant, linterprte gre toute la scnographie de sa pice. Il tiredes fils, appuie sur quelques boutons, met en route le fumigne et provoque ainsi une pliade de situations surralistes grce ses superbes jeux delumires. Des conversations enregistres par la Nasa compltent ce tableau onirique qui engendre une foule dides la fois potiques et rjouissantes.

    LImaginarium de Yan Giraldou http://dansercanalhistorique.fr/?q=print/1469

    1 sur 4 04/05/2016 17:46

  • Les enfants ne sont pas dupes et font ressentir leur plaisir par des oh! des rires et des applaudissements. Il faut avouer quils ont t prpars auparavant ausein de leur tablissement scolaire par un dossier trs complet qui leur a permis dentrevoir quel sera le spectacle propos. Avec pour source de travail LesLabos de lImaginarium, cette base dinspiration indique les pistes de la cration.En peinture, Ren Magritte et le tableau de la tte de lhomme cache par une pomme nomm La Grande Guerre, met en avant laspect ludique dune uvre.En cinma, cest Le Voyage dans la lune de Georges Mlies qui permet au jeune public de comprendre les raisons des voix de la Nasa ainsi que la prsencedun mini parapluie vert vif plac en haut de la tente et qui sert donc dantenne en liaison avec les hommes qui marchent sur la lune. Pour lonirisme dobjetsinertes, Yan a pens aux Frres Quay dont il sest inspir pour la partie technique de lImaginarium. Enfin en musique on leur a fait couter Debussy, Chopin,Beethoven et Arvo Prt afin non seulement de les initier la musique classique, mais aussi de faire natre aux enfants des images et sensations les yeuxferms afin de plonger dans le royaume du rve.

    "LImaginarium" - Yan Giraldou Jean-Claude Carbonne

    "L'Imaginarium" - Yan Giraldou Jean-Claude Carbonne

    LImaginarium de Yan Giraldou http://dansercanalhistorique.fr/?q=print/1469

    2 sur 4 04/05/2016 17:46

  • Quant la danse, elle fait partie intgrante de luvre et se dessine par le biais dune criture chorgraphique toute en douceur entremlant dsquilibres,sauts, chutes et grands mouvements du corps.Car la base, Yan Giraldou est un formidable interprte qui de N en 2004 Empty moves (parts I, II & III) en 2014, a t lun des visages du BalletPreljocaj. Depuis, en conducteur habile de sa compagnie La Locomotive cre avec Amlie Port, il poursuit sa route dinterprte auprs de Blanca Li, StphanieAubin, Herv Chaussard, Angelin Preljocaj.

    Avec son imaginaire trs personnel alli son talent de

    pdagogue Yan convoque dans ce solo une multitude de personnages pour une ravissante et trange histoire qui se droule entre ciel et terre.Mais le spectacle ne se termine pas l tant donn quil a t distribu tout le public, petits et grands, une feuille qui se plie au format denveloppe, afinque chacun y dessine son interprtation de la pice et ladresse la compagnie afin que les rsultats soient tous exposs sur un blog.

    Sophie Lesort

    "L'Imaginarium" - Yan Giraldou Jean-Claude Carbonne

    LImaginarium de Yan Giraldou http://dansercanalhistorique.fr/?q=print/1469

    3 sur 4 04/05/2016 17:46

  • LImaginarium de et avec Yan GiraldouSpectacle vu au Pavillon Noir dAix-en-Provence

    Source URL: http://dansercanalhistorique.fr/?q=content/l-imaginarium-de-yan-giraldou

    LImaginarium de Yan Giraldou http://dansercanalhistorique.fr/?q=print/1469

    4 sur 4 04/05/2016 17:46

  • LImaginarium, "conte interprter pour rveur dsordonn", enchante le Grand Studio du Pavillon Noir

    Repartir vers les toiles

    On entre dans une semi-obscurit, propice au mystre. Au centre de la salle (le Grand Studio du Pavillon Noir), une lumiredouce mane dune tente toute blanche, carre, emplie dun trange cocon. Le public se rpartit aux quatre points cardinaux,quatre points de vue, qui rendront le spectacle diffrent pour tous expriences partager, confronter, dune ralit qui refusede se montrer toute, prservant ses pans dombre, ses nigmes mergent des formes, mains qui ttonnent, alors que nousparviennent les mots dune mission spatiale et ceux dune lointaine (un peu trop parfois, nuisant au sens) narration, qui,

    Critique: LImaginarium, "conte interprter pour rveur dsordonn", enchante le Grand Studio ... http://www.journalzibeline.fr/critique/repartir-vers-les-etoiles/

    1 sur 3 04/05/2016 17:44

  • retravaille, comme une matire sonore, tisse une toile fantasque. Le danseur et matre duvre de cet Imaginarium, YanGiraldou, arpente lespace cubique dans lequel il se confine, le dlimite, se lapproprie par le mouvement, lhumour, le dpasse,le rend infini, par de subtiles rfrences aux autres arts un chapeau suspendu avec lequel joue notre cosmonaute du rve,renvoie lunivers de Magritte, les enregistrements de la Nasa, au cinma de Mlis est-il question de chevaliers et dedragons??? Peu importe, la libert du choix nous est laisse, les ou scandent le texte, qui se refuse la narration. Le dbut,comme la fin, sont ouverts; une page blanche est laisse chacun, quel que soit lge, afin de livrer ses impressions, dessins,crits, qui se retrouveront sur le site de la compagnie La Locomotive. Lessentiel rside ici dans la fluide architecture des gestes,qui racontent des tats dme, des sensations, des motions. Une narration de lindicible, captivante se glisse dans les jeux delumires, de fume, qui rvle ou cache, le tournoiement dtoiles que les mains des enfants assis sur le bord cherchent saisir triomphe de lillusion sur la Sonate au clair de lune de Beethoven. La beaut reste le dclencheur de limaginaire, cestainsi que naissent les rves et que se faonnent les tres.

    MARYVONNE COLOMBANIJanvier 2016

    Spectacle cr au Pavillon Noir du 26 au 30 janvier.

    Photo Jean-Claude Carbonne

    Pavillon Noir / Ballet Preljocaj530 avenue Mozart13627 Aix-en-Provence08 11 02 01 11http://www.preljocaj.org/

    Maryvonne Colombani | Mis en ligne le mardi 2 fvrier 2016

    Ailleurs sur Zibeline ...

    Critique: LImaginarium, "conte interprter pour rveur dsordonn", enchante le Grand Studio ... http://www.journalzibeline.fr/critique/repartir-vers-les-etoiles/

    2 sur 3 04/05/2016 17:44

  • Tant quil y aura des mresArtiste accompagne par Les Thtres, Marie Provence

    offre une lecture ptillante de Zoom

    Sortir de lombreGarde-barrire et garde-fous, un supplment d'me

    d'aprs l'mission Les pieds sur terre

    Aimer perdre la raison!Opra. Fous de Lucia en Av