Présentation Ecoquartier Lyon Confluence ?· Lyon Confluence | Présentation générale du projet 3…

  • Published on
    13-Sep-2018

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Lyon Confluence | Prsentation gnrale du projet 1

    Prsentation Ecoquartier Lyon Confluence

    Nicola BARBISAN Jordan BESSARD

    Maldan LE BRIS DUREST Quentin RYSAK

  • Lyon Confluence | Prsentation gnrale du projet 2

    Table des matires

    I. Prsentation gnrale du projet ..................................................................................................... 3

    La situation avant le projet ....................................................................................................................... 3

    Chronologie ............................................................................................................................................... 3

    Plan de Lyon Confluence ........................................................................................................................... 4

    II. Analyse et orientations retenues ................................................................................................... 5

    Un pas vers lurbanisme durable. ............................................................................................................. 5

    Un sol r-assaini ........................................................................................................................................ 5

    Des engagements nergtiques ............................................................................................................... 5

    Des engagements environnementaux ...................................................................................................... 6

    Mobilit Durable ....................................................................................................................................... 6

    Tous les acteurs sont concerns ............................................................................................................... 7

    Une rflexion avant tout urbanistique. .................................................................................................... 7

    III. Critiques du quartier par ses habitants, ses travailleurs et ses visiteurs ........................................ 9

    Logements ................................................................................................................................................. 9

    Circulation et stationnement .................................................................................................................. 10

    Attractivit des entreprises .................................................................................................................... 11

    Respect de lhistoire et du contexte ....................................................................................................... 12

    Les quelques solutions proposes .......................................................................................................... 12

    Bibliographie ...................................................................................................................................... 13

    Annexes .............................................................................................................................................. 14

    Annexe 1 Les liaisons entre le sud de la presquile et le reste de lagglomration Lyonnaise avant le projet (1999) .................................................................................................................................................. 14

    Annexe 2 La rpartition dmographique Lyonnaise avant le projet (1999) ........................................... 15

    Annexe 3 Comparaison entre la population du quartier et celle de Lyon en 1999 ................................ 16

    Annexe 4 Evolution du rseau de transport en commun lyonnais traduisant le dsenclavement ........ 17

    Annexe 5 Plan du quartier ...................................................................................................................... 18

  • Lyon Confluence | Prsentation gnrale du projet 3

    I. Prsentation gnrale du projet

    La situation avant le projet

    Au cur de la ville mais enclav, envahi par les transports (gare routire, autoroute, ple multimodal)

    mais difficilement accessible, le Sud de la presquile de Lyon faisait face de nombreux paradoxes qui ont conduit la ville crer cet endroit un Eco quartier multifonctionnel.

    Le centre dchange et la gare de Perrache se prsentaient comme une barrire hermtique sparant le Nord bourgeois et le Sud modeste dans le 2eme arrondissement de Lyon. Le Rhne, La Sane et la voie ferre isolaient le quartier du reste de lagglomration.

    En 1999, avant le lancement du projet, la zone prsente une croissance dmographique ngative, une population plus ge et moins bien rmunre que la moyenne lyonnaise, peu dhabitants propritaires (22%) et un taux de motorisation lgrement plus faible que le reste de lagglomration (58.6% des mnages). Le dsenclavement du quartier apparait comme une ncessit. Voir documents annexes 1, 2 et 3.

    Chronologie

    Anne Evnement

    1999 La socit d'conomie mixte (SEM) est cre. Elle a pour mission de coordonner lensemble du projet dans ses diffrentes phases. Lurbaniste Franois Grether et le paysagiste Michel Desvigne sont dsigns par le maire de Lyon, Raymond Barre, pour dfinir le plan durbanisme.

    2003 La SEM Lyon Confluence, titulaire dune convention publique damnagement, est officiellement nomme, par le maire de Lyon, Grard Collomb, amnageur du projet Lyon Confluence pour le compte du Grand Lyon. Sa cration en 1999 visait coordonner le projet de prolongement du centre-ville sur les 150 hectares de Perrache au confluent.

    La ZAC 1 est cre. Des emprises importantes se librent, comme les magasins gnraux de Perrache, le tri postal de Montrochet, les immeubles de la place des Archives. Les travaux du tramway et des ouvrages ferroviaires dbutent...

    2005 Un an aprs le choix des premiers matres douvrage pour la construction des premiers immeubles, ce sont les travaux de la place nautique, placs sous haute prcaution, qui commencent. En 2007 sont inaugurs les premiers btiments sur les Docks : Le Progrs et le pavillon des Douanes.

    2008 La SEM devient la SPLA Lyon Confluence, la premire socit publique locale damnagement franaise. En 2009, Herzog & de Meuron, architectes-urbanistes, et MDP Michel Desvigne, paysagiste, sont retenus pour concevoir le projet urbain de la phase 2. Ils rencontrent Grard Penot et son quipe, latelier Ruelle, qui travaillent sur le ct Sane et sur le ple Perrache.

    2010 La place nautique est livre. Le parc de Sane et les premiers logements autour de la darse saniment. Lyon Confluence devient le premier quartier durable en France labellis WWF. La tranche 1 des tudes est acheve pour la phase 2. Un nouveau plan-masse est arrt. Un an plus tard, lhtel de rgion est livr et accueille ses salaris. 2011 est aussi marque par la signature dune convention entre le Grand Lyon et le NEDO prvoyant la ralisation de llot P. Dernier ensemble de la place nautique, il est conu par larchitecte Kengo Kuma.

    2012 Le ple de commerces Confluence est ouvert. Les travaux des lots E et F incluant le ple enfance de 9 classes se terminent. La premire cession de charges foncires relative la ZAC 2 est lance...

  • Lyon Confluence | Prsentation gnrale du projet 4

    Plan de Lyon Confluence

    Lco quartier Lyon Confluence est situ au sud de la presqule, du fait de la dimension et loriginalit du

    territoire (150 ha). Il constitue une vritable extension de laire urbaine : lobjectif est de doubler la superficie du centre-ville lyonnais. La situation exceptionnelle du sud de la presqu'le dans la ville, la beaut de ses paysages fluviaux, la dimension du territoire (150 ha) la perspective de son dsenclavement justifient un grand projet urbain.

    Les objectifs :

    Dsenclaver le sud de la presqu'le,

    Crer un nouveau quartier en centre-ville,

    Dvelopper une offre innovante et attractive de loisirs urbains,

    Mettre en valeur les fleuves et les qualits paysagres du site,

    Reconqurir les friches industrielles et logistiques.

    Les prvisions :

    25 hectares d'espaces verts

    7 000 16 000 habitants

    6 000 25 000 salaris

    Plus de 100 enseignes dans le ple de commerces et de loisirs.

    Lco quartier est divis en 4 zones de dveloppement.

    Le dveloppement de la ZAC 1 (Zone damnagement concert) qui a dbut en 2003 est dj bien avanc (les des ralisations prvues sont termines, comme la place nautique ou le centre commercial Confluence). Son terme est prvu dici 2016.

    La construction de la ZAC 2 a commence en 2012. Il sagit de la reconversion de lancien march de gros. La partie nord abritera un quartier mixte et permable tandis que la partie sud consiste en un parc habit qui privilgie le cadre naturel exceptionnel du lieu.

    Il faut dverrouiller le quartier de Perrache, entre La Confluence et le reste de la presqule de Lyon, pour donner au nouveau territoire toute sa place dans lagglomration. Le projet en cours consiste allger autant que possible cet hritage, tout en le gardant fonctionnel. La gare et le centre dchanges y gagneront en fluidit, la circulation sera apaise et les pitons y trouveront un espace public agrable.

  • Lyon Confluence | Analyse et orientations retenues 5

    II. Analyse et orientations retenues

    Un pas vers lurbanisme durable.

    Btir une ville positive, cest dabord reconstruire la ville sur elle-mme. Btir une ville positive,

    cest galement valoriser le sol comme ressource rare et prcieuse. (Rodolphe Deborre, BeCitizen). Il faut donc btir une ville dense et rduire lusage du vhicule individuel, dont limpact cologique

    direct et sociologique est trs important, au profit de la mobilit douce : pied, vlo, en transports en commun...le choix du site et lorganisation urbaine de la ville positive permet la ville existante de se

    rgnrer... Cela exige une vision politique long terme du territoire atteindre... et une mise en uvre progressive des solutions en accompagnant les changements de mentalits hritires des dveloppements urbains ngatifs de ces 50 100 dernires annes...

    Cest pourquoi le quartier Confluence est un engagement durable pour le dveloppement urbain de Lyon : Il ntend pas la ville en crasant la biodiversit, il densifie au contraire la ville en rhabilitant des morceaux de ville en friche industrielle, sa position centrale permet desprer une rduction des transports polluants dans la ville.

    Un sol r-assaini

    Aprs le choix du site, vient une autre tape cologique : la dpollution du site. GRS Valthec (filiale

    du Groupe Veolia Propret) a trait dans son centre de rsorption thermique de Saint-Pierre-de-Chandieu une partie des terres faiblement pollues du site de la Confluence, en les chauffant 500 afin de faire vaporer les hydrocarbures. 70 000 tonnes de terre trs faiblement pollues mais considres comme non inertes ont t traites sur place dans une unit mobile, par ajout de stabilisants. Une petite quantit a t vacue afin dtre enfouie. Une tape initiale co-conue qui a ncessit ltablissement pralable dun seuil de tolrance sanitaire ( seuil de contamination acceptable ) pour les polluants du site en considrant une personne qui habiterait le quartier pendant 70 ans.

    Des engagements nergtiques

    Un parti pris avant-gardiste est impos au niveau nergtique pour lpoque (2005). En effet, leffort

    porte tant sur les btiments neufs quanciens, dans loptique daller au-del de la rglementation thermique en vigueur (RT 2005). Les nouveaux btiments sont ainsi trs peu demandeurs en nergie, grce la conception bioclimatique, lisolation (par lextrieur) et la ventilation (mcanique double flux). Par exemple, en ce qui concerne les logements, la consommation de chauffage est fixe 60 kWh/m2/an, l o la moyenne nationale est de 110 kWh/m2/an, soit une diminution denviron 50%. De plus les lots de logement recourent 80% aux ENR (chaudire bois commune pour un lot, chauffe-eau solaires, panneaux photovoltaques...). Les laurats des lots E3 et E4 ont mme atteint une performance de moins de 40 kWh/m2/an grce une pompe chaleur sur air et une installation photovoltaque en toiture ( comparer aux 50 kWh/m2/an de la RT 2012).

  • Lyon Confluence | Analyse et orientations retenues 6

    Tous ces engagements ont permis au quartier Confluence de bnficier du programme europen Concerto apportant des fonds supplmentaires pour la mise en place de cette dmarche durable : 5,6 millions deuros dont 4,3 de lEurope et 1,3 de la rgion Rhne-Alpes et de lAdeme.

    Des engagements environnementaux

    Pour dvelopper son engagement pour la sobrit, un partenariat tripartite a t sign entre le

    Grand Lyon, la Socit Publique Locale dAmnagement Lyon Confluence, et WWF, le premier de cette nature en France. Il vise laborer et mettre en uvre, sur cinq ans, un Plan dAction Durabilit (PAD) pilote. Ce PAD est structur autour de 10 objectifs, parmi lesquels Zro Carbone (efficacit nergtique voque prcdemment ainsi que lemploi du tramway), Zro Dchets (rduire 30% la part des dchets non recycls), et le dveloppement des habitats naturels et de la biodiversit, permettant de concilier tant la rduction de lempreinte cologique que la qualit de vie. En ce qui concerne la biodiversit, les continuits cologiques ainsi que les trames verte et bleue sont intgres lamnagement, participant de fait au retour de la nature en ville. La prsence du fleuve, structurante, renforce le lien de la ville leau (place nautique, par exemple). Un parc ramifi de 14 hectares (parc de Sane) confre une place primordiale au vgtal dans la gographie du site.

    La gestion des eaux pluviales a t conue pour amliorer la qualit des milieux naturels et protger la ressource en eau. Elle diminue le risque dinondation, baisse les cots de ralisation et dexploitation des systmes dassainissement et intgre leau dans le paysage. Dans le nouveau quartier, le rseau sparatif est mis en place, et le rejet des eaux pluviales est prvu en milieu naturel par le biais de dispositifs ciel ouvert (noues, fosss, caniveaux). Des systmes de toitures vgtalises sont aussi mis en place pour limiter le dbit envoy au rseau. Limiter la consommation deau potable pour entretenir les espaces publics implique de choisir, ds leur conception, des matriaux et des espces vgtales appropris. Un cahier de prescriptions, fourni chaque matre duvre, dtermine les critres dentretien, de maintenance et de dveloppement durable. Des systmes de rcupration des eaux pluviales sont prvus pour larrosage et lentretien des parties communes.

    Mobilit Durable

    Vaporetto, nouvelle station Vlov, Autolib et covoiturage. De nouvelles offres sont venues

    concrtiser la politique mene La Confluence pour limiter lusage de la voiture individuelle. Nouveau mode de transport inaugur : la navette fluviale. Mise en service dbut avril, elle relie en

    30 minutes La Confluence au quartier Saint-Paul/Htel de Ville avec une halte Bellecour. Elle peut accueillir 75 passagers.

    En 2005, la ligne T1 du tramway, ouverte en 2001, est prolonge jusqu Montrochet.

  • Lyon Confluence | Analyse et orientations retenues 7

    Autre ina...

Recommended

View more >