Prévention au travail - Printemps 2012

  • Published on
    20-Mar-2016

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le magazine Prvention au travail est publi par l'Institut de recherche Robert-Sauv en sant et en scurit du travail (IRSST) et la Commission de la sant et de la scurit du travail (CSST).

Transcript

  • Organiser autrement la manutentionUne nouvelle approche de formation

    Printemps 2012 Volume 25, no 2

    Publi par la CSST et lIRSSTw w w . c s s t . q c . c awww. i r s s t . q c . c a

    Recherche lIRSST

    Il na que 15 ans, mais il sauve des vies

  • Sommaire

    Un magazine pour qui, pour quoi ?Prvention au travail sadresse tous ceux et celles qui ont un intrt ou un rle jouer dans le domaine de la sant et de la scurit du travail. Son objectif consiste fournir une information utile pour prvenir les accidents du travail et les maladies professionnelles. Par des exemples de solutions pratiques, de portraits dentreprises, et par la prsentation de rsultats de recherches, il vise encourager la prise en charge et les initia-tives de prvention dans tous les milieux de travail.

    Reportages

    Mot de la rdaction Le Plan daction Construction

    Vient de paratre

    Cherchez lerreur Linstallation du tablier mtallique

    Tour du monde en SST

    Droits et obligations Les obligations des employeurs pour lhbergement des travailleurs

    Agenda dici et dailleurs

    Sant et scurit en images

    Les accidents nous parlent Enseveli dans une tranche

    En raccourci

    Perspectives Entrevue avec Marie St-Vincent

    Cherchez lerreur Les corrections

    44

    34

    15

    163233

    5

    46

    43

    6

    17 Organiser autrement la manutention Une nouvelle approche de formation

    Contextes de manutention Une grille danalyse pour mieux comprendre

    tudes et travail rmunr Pas toujours facile conjuguer

    Prposs aux appels durgence 9-1-1 clairer les zones dombre dun travail exigeant

    Rduction de lexposition professionnelle au plomb Un progrs certain, petits pas

    Risques de troubles musculo-squelettiques et vasculaires Quels sont les effets de la posture ?

    Actualits

    Recherche lIRSST

    Il na que 15 ans, mais il sauve des viesEn 1997, la CSST lanait son Plan daction Construction, bien rsolue augmenter la scurit et liminer les dangers provoquant le plus de lsions ou maladies graves sur les chantiers de construction. Quinze ans plus tard, il est temps de faire un bilan.

    7

    Rubriques

    Dossier

    34

    36

    Risqu, le mtier de dmnageur ? Pas forcment !

    Le milieu de lducation : un partenaire essentiel en SST

    Le vtement de protection, une cuirasse qui ne rend pas invincible

    Des agriculteurs sment la prvention tout vent

    38

    40

    21

    22

    24

    27

    28

    29

  • Mot de la rdaction

    Printemps 2012 | Volume 25, no 2

    Le magazine Prvention au travail est publi par la Commission de la sant et de la scurit du travail (CSST) et lInstitut de recherche Robert-Sauv en sant et en scurit du travail (IRSST).

    Prsident du conseil dadministrationet chef de la direction de la CSST,et prsident de lIRSSTMichel Desprs

    SECTION CSST www.preventionautravail.comDirectrice des communications et des relations publiquesJose DelisleChef du Service de la cration, de la publicit, des publications et des mdias lectroniques Daniel Legault Rdactrice en chefJulie MlanonCollaborateursMarie-ve Bilodeau, Catherine Gauthier, Louise Girard, Chantal Laplante, Nicolas Michaud, Valrie Leve, Myriam Perron, Marie-Claude Poirier, Fanny Provenal, Guy Sabourin, Claire Thivierge, Carl Tremblay, Andr TurcotRvisionTranslatex Communications +Direction artistique, production et retouche numrique des photosJean Frenette Design

    SECTION IRSST www.irsst.qc.ca/prevention-au-travailPrsidente-directrice gnrale de lIRSSTMarie LarueDirecteur des communications et de la valorisation de la rechercheLouis LazureRdactrice en chefMarjolaine ThibeaultCollaborateursPhilippe Bha, Dominique Desjardins, Benoit Fradette, Jacques Millette, Loraine Pichette, Anita Rowan, Claire Thivierge, Maura TomiDirection artistique, production et retouche numrique des photosHlne Camirand

    Validation des photographies et des illustrationsPierre Bouchard, Nathalie Desgagn, Jacques Gendron, Franois R. Granger, Lucie Huberdeau, Alain Lpicier, Johanne Prvost, Claude Rochon, Andr TurcotPhoto de la page couvertureThinkstockImpressionImprimeries Transcontinental inc. ComptabilitIsabelle Lachance

    AbonnementsService aux abonns 30, rue Ducharme Gatineau (Qubec) J8Y 3P6 Tl. 1 877 221-7046

    CSST-IRSST 2012La reproduction des textes est autorise pourvu que la source en soit mentionneet quun exemplaire nous en soit envoy :CSST1199, rue De Bleury C. P. 6056Succursale Centre-villeMontral (Qubec) H3C 4E1Tl. 514 906-3061, poste 2185Tlc. 514 906-3016Site Web : www.csst.qc.caIRSST505, boulevard De Maisonneuve OuestMontral (Qubec) H3A 3C2Tl. 514 288-1551Tlc. 514 288-7636Site Web : www.irsst.qc.ca

    Dpt lgalBibliothque et Archives nationales du QubecISSN 0840-7355

    Le Plan daction ConstructionEn 1997, la CSST lanait son Plan daction Construction, bien rsolue augmenter la scurit et liminer les dangers provoquant le plus de lsions ou maladies graves sur les chantiers de construction. Quinze ans plus tard, il est temps de faire un bilan. Au dpart, quatre cibles ont t dtermines : le travail en hauteur, le travail prs des lignes lectriques, leffondrement des chafaudages et les maladies lies lamiante. Depuis, le Plan daction a volu pour incorporer de nouveaux dangers : le travail sur les chelles et les plateformes lva-trices, leffondrement des tranches et lexposition la poussire de silice. De plus, la gestion de la sant et de la scurit est au cur du Plan daction.

    Donc le bilan est positif, mais les inspecteurs continueront dtre prsents, vigilants et rigoureux. titre dexemple, en 2011, les 90 ins-pecteurs de la construction de la CSST ont visit 7230 chantiers, constat 23908 drogations, dont 7676 sont en lien avec une cible de tolrance zro, et soumis 4589 projets de constats ou fiches de dnonciation.

    Toujours sous le thme de la construction, la rubrique Cherchez lerreur traite de linstallation dun tablier mtallique alors que Les accidents nous parlent , de leffondrement dune paroi de tran-che. Encore cette anne, la CSST a fait appel Claude Legault comme porte-parole de sa campagne publicitaire de 2012. On trouve en page 43 un court article ce sujet. Dans le prochain numro, nous vous prsenterons un reportage photo sur les coulisses du tournage.

    Dans la section Reportages , des sujets varis sont abords : les vtements de protection, le travail exemplaire dagriculteurs en prven- tion des accidents, le travail de la CSST et du milieu de lenseignement auprs des jeunes, et la manutention dans le travail des dmnageurs.

    Justement, deux articles de la section Recherche lIRSST parlent des nouvelles connaissances en matire de manutention et doutils pour les responsables de la SST et les formateurs des manutention-naires. En effet, Plier les genoux, garder le dos droit, faire face la charge, soulever lentement vitesse constante . Ces consignes, qui constituent le fondement de la majorit des programmes de forma-tion offerts en manutention, sont mises en doute alors que les manu-tentionnaires dexprience utilisent un vaste ventail dautres faons de faire, et ce, de manire efficace et sre.

    LIRSST sintresse aussi aux jeunes et pour cause : au Qubec, plus de 50 % des lves du secondaire travaillent durant lanne scolaire et ce taux oscille entre 70 % et 80 % chez ceux du collgial. tudier et travailler en parallle semble tre devenu un mode de vie pour la majorit des jeunes. Des chercheurs ont tudi les effets du cumul dactivits et de contraintes du travail sur la sant des jeunes de 19 21 ans qui mnent de front tudes et emploi.

    3Prvention au travailPrintemps 2012

  • 4 Prvention au travail Printemps 2012

    Par Chantal LaplanteVous pouvez vous procurer la plupart de ces documents au bureau de la CSST de votre rgion. Vous pouvez galement les consulter, les tlcharger ou les commander partir du site www.csst.qc.ca/publications.

    Aide-mmoire Le traitement des plaintes la CSSTDC 100-1645 FeuilletCe feuillet, qui sert daide-mmoire, prsente les moyens la disposition des clients pour joindre le Service des plaintes.

    RIMPRESSIONSConnaissez-vous la silice cristalline ?DC 100-450-3 DpliantCe dpliant sadresse aux employeurs et aux travailleurs de la construction. On y explique les mesures de prvention appliquer durant les travaux effectus sur des ouvrages en bton ou en maonnerie (brique ou mortier) prsentant des risques dexposition aux poussires de silice cristalline.

    Lajustement rtrospectif de la cotisation de 2012 Employeurs formant un groupeDC 200-1442-10 BrochureCe document, lintention des employeurs, dcrit les conditions dassujettissement la tarification rtrospective, les rgles visant la demande de regroupement et de renouvellement, les exigences satisfaire et les mesures prises en cas de faillite dun employeur.

    En tant quemployeur ou travailleur en agriculture, je connais mes obligations lgales en sant et scurit du travailDC 500-301 FicheCette fiche prsente un rsum des obligations lgales des employeurs et des travailleurs du secteur de lagriculture. Elle est assortie de six fiches orientes vers la correction de situations comportant des risques levs daccidents :

    Identification des risques DC 500-301F1 Fiche

    96 dcs lis aux tracteurs sur une priode de15 ans Jai le pouvoir dagir Je passe laction DC 500-301F2 Fiche

    36 dcs lis aux machines agricoles sur une priode de 15ans DC 500-301F3 Fiche

    45 dcs lis aux chutes sur une priode de 15 ans DC 500-301F4 Fiche

    Prvenir les problmes respiratoires DC 500-301F5 Fiche

    Organiser les premiers secours en milieu agricole DC 500-301F6 Fiche

    RDITIONSLa CSST, vous connaissez ?DC 100-1009-7 DpliantCe dpliant informe les employeurs du rgime qubcois de sant et de scurit du travail et explique les missions de la CSST.

    Les traitements de physiothrapie et dergothrapieDC 100-1108-1 PapillonDestin aux travailleurs et aux travailleuses devant suivre des traitements de physiothrapie ou dergothrapie, ce papillon rsume les rgles suivre et fournit des prcisions quant aux traitements reus en clinique prive.

    La CSST a besoin de lavis dun autre professionnel de la sant ? Voici ce quil faut savoir !DC 100-495-3 DpliantCe dpliant fournit des renseignements sur la dmarche effectue par la CSST lorsquelle demande lavis dun autre professionnel de la sant et sur la poursuite du traitement du dossier du travailleur ou de la travailleuse dans un tel cas. Il rpond galement aux questions les plus frquemment poses sur le sujet.

    La conciliation la CSST Sentendre la suite dun diffrend entre le travailleur et lemployeurDC 100-9006-4 DpliantCe dpliant a pour but de donner des informations concernant le dpt dune plainte la suite dun diffrend entre le travailleur et lemployeur : qui peut porter plainte, dpt et examen de la plainte, conciliation, dcision dfaut dentente et appel de la dcision.

    Avis danger Dcoupeuse disqueDC 900-220-1 Aff icheCette affiche explique les causes daccidents lis lutilisation dune dcoupeuse disque et les mesures de prvention prendre pour liminer les risques.

    Lassignation temporaire pour favoriser la radaptation du travailleur et assurer son retour au travailDC 100-1410-4 Dpliant

    Aide-mmoire Le traitement des plaintes la CSST

    Nous rfrer un citoyenLe conseiller aux plaintes, aprs avoir pris en note vos observations, interviendra directement auprs du citoyen et analysera la situation avec le gestionnaire de lunit administrative concerne. Pour ce faire :

    - il communiquera avec le citoyen dans les 24 heures ouvrables suivant le dpt de sa plainte et compltera le traitement de celle-ci dans un dlai maximal de 10 jours ouvrables ;

    - dfaut de pouvoir respecter cet chancier, il linformera du dlai supplmentaire requis, des motifs qui le rendent ncessaire, et il lui indiquera la date approximative o une rponse pourra lui tre donne.

    Si vous nous avez fourni une autorisation de divulgation des renseignements personnels signe par le citoyen, le conseiller pourra vous informer de ses conclusions et des diffrents lments du dossier ayant amen la CSST prendre cette position.

    DC10

    0-16

    45 (2

    012-

    02)

    Parce que le Qubec a besoin de tous ses travailleurswww.csst.qc.ca

    Faire personnellement le suivi auprs du citoyenLe conseiller vous donnera tous les renseignements ncessaires afin que vous puissiez bien saisir les enjeux et le contexte de la situation et tre ainsi mieux outill pour discuter avec le citoyen. Une autorisation crite de la part du citoyen vous sera demande, sil savre ncessaire de vous divulguer des renseignements personnels le concernant.

    Recevoir de laide sur un lment en particulier Le conseiller aux plaintes sera en mesure de vous donner des explications si vous avez besoin de mieux comprendre un aspect du traitement dune rclamation ou la porte dun article de loi qui semble susciter de linsatisfaction. Son exprience lui permettra en outre de mieux vous guider quant lapproche adopter dans certaines situations plus critiques (plaintes ou appels tlphoniques incessants, violence verbale, etc.).

    Selonlasituation,vouspouvezchoisircequivousconvientlemieux.UN SERVICE DES PLAINTES QUI SADAPTE VOS BESOINS

    Par tlphone : 514 906-3040 ou 1 800 667-7585Par tlcopieur :514 906-3042Par la poste :CSSTServicedesplaintes

    Casepostale6056,succ.Centre-villeMontral(Qubec)H3C4E1

    Par courriel : service.plaintes@csst.qc.caPar Internet : enremplissantunformulairedeplainteau www.csst.qc.ca

    POUR JOINDRE LE SERVICE DES PLAINTES

    Lorsquun citoyen sadresse vous pour vous signaler une insatisfaction lgard de lun des services offerts par la CSST, deux options soffrent vous :

    Communiquer avec le gestionnaire responsable du secteur concern par la plainte. Ce dernier pourra examiner avec vous lobjet du mcontentement du client, vous donner des explications et vrifier sil est possible de corriger la situation ou denvisager une solution alternative. Pour joindre le gestionnaire concern, composez le 1 866 302-2778.

    OUVous adresser au service responsable du traitement des plaintes qui relve directement du bureau du prsident de la CSST. Un conseiller aux plaintes y est spcialement dsign pour vous soutenir.

    Toujourssoucieusedamliorersesservices,laCommissiondelasantetdelascuritdutravail(CSST)demeurelcoutedesesclientsetdeleursproccupations.Elleprendlesmoyenspourtablirunclimatdeconfiancemutuelle,etrpondreauxcitoyensavecrapiditetcourtoisie.

    La CSST place la satisfaction de sa clientle au cur de ses prioritsDC 100-1635 DpliantCe dpliant explique la marche suivre pour transmettre la CSST des commentaires ou lui faire part dune insatisfaction lgard de ses services.

    DC10

    0-16

    35 (2

    012-

    02)

    Parce que le Qubec a besoin de tous ses travailleurswww.csst.qc.ca

    La CSST place la satisfaction de sa clientleau cur de ses priorits

    LE TRAITEMENT DES PLAINTES : AVEC RESPECT ET EN TOUTE CONFIDENTIALIT

    Par tlphone : 514 906-3040 ou 1 800 667-7585Par tlcopieur : 514 906-3042Par la poste : CSST Service des plaintes

    Case postale 6056, succ. Centre-villeMontral (Qubec) H3C 4E1

    Par courriel : service.plaintes@csst.qc.caPar Internet : en remplissant un formulaire de plainte au www.csst.qc.ca

    Le Service des plaintes sengage communiquer avec vous ou votre reprsentant dans les 24 he...