QUELQUES NOTES SUR LES POPULATIONS DES ENVIRONS DU LAC LÉOPOLD II

  • Published on
    21-Jan-2017

  • View
    215

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

  • Honor Vinck

    QUELQUES NOTES SUR LES POPULATIONS DES ENVIRONS DU LAC LOPOLD IIAuthor(s): Adr. de SchaetzenSource: Aequatoria, 6e Anne, No. 4 (1943), p. 118Published by: Honor VinckStable URL: http://www.jstor.org/stable/25837609 .Accessed: 14/06/2014 21:13

    Your use of the JSTOR archive indicates your acceptance of the Terms & Conditions of Use, available at .http://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

    .JSTOR is a not-for-profit service that helps scholars, researchers, and students discover, use, and build upon a wide range ofcontent in a trusted digital archive. We use information technology and tools to increase productivity and facilitate new formsof scholarship. For more information about JSTOR, please contact support@jstor.org.

    .

    Honor Vinck is collaborating with JSTOR to digitize, preserve and extend access to Aequatoria.

    http://www.jstor.org

    This content downloaded from 185.44.77.146 on Sat, 14 Jun 2014 21:13:32 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditions

    http://www.jstor.org/action/showPublisher?publisherCode=vinckhttp://www.jstor.org/stable/25837609?origin=JSTOR-pdfhttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsphttp://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

  • -118

    QUELOUES NOTES SUR LES POPULA TIONS DES ENVIRONS DU LAC

    LEOPOLD II

    Quels sont les plus anciens occupants de

    la region environnant le Lac Leopold II ?

    Dans l'etat actuel de nos connaissaces,

    les plus anciens occupants connus sont les NSESE

    BOSANGA. Ceux~ci etaient etablis sur la rive

    orientale du Lac a Inongo: ils portaient egalement le nom de Nganga.

    Le premier chef connu portait le nom de

    Muanzokebe: il se maria avec la soeur de Lokua,

    chefdeNkole. Muanzakebe fut battu par les Nto

    mba qui vinrent s'installer sur ses terres. Les Nse se bosanga furent chasses et allerent s'installer sur

    la Lukenie. Nous trouvons egalement dans la region

    de nombreux Batua, etablis dans les cheffeties

    actuelles des Bolia et des Yembe^mais peu chez

    les Ntomba. Les villages de Batua situes le plus au Sud sont a quelques kilometres nd'Inongo: Bo

    bangi au Nord-Est et Botanda au Sud.

    Faut-il considerer ceux-ci comme les pre miers occupants ? Rien ne nous oblige a le croire.

    II n'est pas impossible qu'ils aient accompagne leurs maitres dans leurs peregrinations successives a travers TAfrique centrale.

    Du temps ou, Muanzokebe etait chef des

    Nsese bosanga une partie de la tribu des Nto mb'okolo quitta le gros de la tribu qui resta au Lac

    Ntomba et arriva a la crique de Bake, au Nord

    du Lac Leopold II. Un p echeur de Nkole vit de la fumee dans

    la crique de Bake et e i signala la presence au chef

    Lokua, lui-meine fils oe Liema lopori, Le chef Lo kua fit traverser le La: aux Ntomba dans ses piro gues. Ceux-ci etaient nombreux, car il fallut neuf

    jours pour le transbordement.

    Lokua leur indiqua comme emplacement la region d'Inongo ou se trouvaient les Nsese bo

    sanga, qui furent chasses et s'efuirent dans la

    region de la Lukenie. Depuis lors ce groupement Ntomba s'appelle Ntomb'e nzale.

    A la meme epoque les Bolia s installerent au Nord du Lac et les Basengele a 1'Ouest du Lac.

    Certaines legended disent que les Bolia viennent

    du Lac Ntomba, mais des temoignages oraux affir ment qu'ils viennent de la Lokoro ( region des Bo

    longo ). Une bonne etude sur les Ntomba du Lac

    Ntomba et ceux du Lac Leopold II sont evi

    dents, mais deja certains mots Ntomba tombent en desuetude et sont remplaces par des mots Bolia.

    Un point interessant seraita etudier: les

    populations situees le long du Kwa et de la Mfimi

    appellent le groupement Ntomba-Bolia: Bakutu.

    Les Bolia-Ntomba furent jadis reputes

    pour leur trafic. Avant l'occupation europeenne ils avaient etabli des villages sur la Mfimi a Kutu, a Inunu et a Kembale; Ces villages vivaient sur

    tout de commerce. Les Baclia, qui avaient deux

    villages au poste acutuel de Kutu: Monkeni et Bo

    kono, virent s'installer chez eux un village de Bolia Ntomba. Les Badia l'appelerent: Nkutu; ils ap

    pellent du reste les populations riveraines bu Lac

    Leopold II: Nkuri ( = Bakutu ).

    Quand au mois de mars 1879 Stanley des

    cends pour la premiere fois le fleuve Congo, les

    habitants de Tshumbiri ayaient designe a l'explo rateur le kwa sous le nom de Embale-Nkitu: la riviere des Bakutu.

    II serait interessant de rechercher quelles sont les populations appelees de ce nofti et quelles sont les relations entre ces Bakutu et les popula tions Ntomba-Nkole-Bakutu dont parle le R. P

    Boelaert dans Aequatoria n VIII du mois de sep tembre 1938 aux 8 a 13. 1 )

    Adr. de Schaetzen C.I.CM. ( Scheut) Inongo.

    1) N. d. I. R. De nombreuses tribus nominees Ba kutu ( sour Vane ou Vautre forme clialectael ) sonl citees

    par It P Stanislas, dans Aequatoria, 1939 n lo-ll,

    p. 124 ss.

    This content downloaded from 185.44.77.146 on Sat, 14 Jun 2014 21:13:32 PMAll use subject to JSTOR Terms and Conditions

    http://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

    Article Contentsp. 118

    Issue Table of ContentsAequatoria, 6e Anne, No. 4 (1943), pp. 89-124A NOS ABONNES / AAN ONZE ABONNENTEN [pp. 89-89]FABLES NTOMBA (Suite) [pp. 90-96]Bij de PAGES D'HISTOIRE AFRICAINE , Aequatoria, 1943, no1 [pp. 96-96]ENSEIGNEMENT DE FORMATION GENERALE [pp. 97-103]DE SPRAAKKUNDIGE PREFIXEN EN HET WEGVALLEN VAN SOMMIGE PREFIXEN IN HET KIKONGO [pp. 104-111]Terminologie Juridique en Kilamba [pp. 112-114]UIT DE GESCHIEDENIS DER MONGO [pp. 114-117]QUELQUES NOTES SUR LES POPULATIONS DES ENVIRONS DU LAC LOPOLD II [pp. 118-118]DOCUMENTAPOLITIQUE COLONIALE [pp. 119-119]POLITIQUE INDIGENE [pp. 119-119]

    BibliographicaReview: untitled [pp. 120-123]Review: untitled [pp. 123-123]Review: untitled [pp. 123-123]Review: untitled [pp. 123-124]Periodica [pp. 124-124]

    Back Matter

Recommended

View more >