Click here to load reader

Réaliser par: Dirigé par: Koulib Amira Dr.Sellaoui.S

  • View
    26

  • Download
    8

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Institut des sciences vétérinaires et sciences agronomiques-Batna- Département des sciences vétérinaire . 3eme AD Vétérinaire . Exposé autour:. Appareil Digestive. Réaliser par: Dirigé par: Koulib Amira Dr.Sellaoui.S Abdelhamid kaouthar. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Réaliser par: Dirigé par: Koulib Amira ...

  • Raliser par: Dirig par:Koulib Amira Dr.Sellaoui.SAbdelhamid kaouthar

  • I- smiologie de la digestionLa composition du tube digestif chez les CN et les CV est la mme, mais elle est diffrente chez les Ruminants.apptitPrise daltmasticationdglutitionsoifruminationructationRgurgitationvomissementDfcation

  • 1-ApptitaugmentFamine, mise-bas, alt apptent, Parasite, diabte, paraTBC.diminuFin de gestation, Affections bnignes (fivre)anorexieMldie persistante grave (mtorisme, toxmie ,actose)Slectif, (pica)Tcarentiels ,Tpsychologique.

  • 2-prise dalimentElle peut tre entrave par:douleurs au niveau de la bouche, langue (infl, blessures)Contraction des massters (trismus lors du ttanos)Crampes passagres (intoxication au plombs)Paralysie du pharynx (rage)Botulisme (langue pend vers lextrieur)

  • Les T peuvent tre dus :-infl dentaire ou glossite.-abcs, phlegmon, fracture.-aphtes buccaux (fivre aphteuse)-corps trangers.

  • Laliment passe sous forme dondes pristaltiques.Elle devient difficile lors dun problme au niveau du: pharynx ou lsophage (phlegmon, paralysie, dme, abcs..)Elle se traduit par un ptyalisme vers lextrieur, parfois par la toux.

  • 5- la soifpolydipsieAdipsiephysiologiquepathologique-fivre aphteuse-stomatite-gingivite-rage-douleur dentaire-alimentation aqueuse

  • 6- la ruminationElle commence en gnral 1h et aprs le repas.Il existe environ 4 24 cycles de rumination/jours de 10 60mn chacun.Les T peuvent tre dus des l au niveau de la bouche, pharynx ou rumen (corps tranger, stnose stomacale, atteinte de ltat gnral.

  • 7- LructationCest le bruit de rot, qui correspond au rejet vers lextrieur des gaz de fermentation dans le rumen.Foin 15 20 ructation/heure. herbe verte 60 90 ructation/heure. Elle est rare ou absente :-stnose ou obstruction de lsophage.-T de la motricit rumen ale. -Ttanos.* Tout ceci se traduit par une mtorisation.

  • 8-Rgurgitation, vomissement -Consistance liq.-contenant des lments broys.-odeur caractristique. pansevomissement-bols alimentaires mlangs la salive.-couleur claire.-peu mastiqusoesophagergurgitation

  • 9-Dfcation Les BV expulsent des matires fcales 10 24 fois/ jours ce qui constitue 30 50 Kg.Les T de dfcation sont:*Spasmes constipation*Tnesme douleurs partir du spasme (coliques)

  • QueueParfois releveDouleur, inflammationTout le tps releveAbcs, gne mcaniquetendueparasitismeFces absentsBlocage digestifFces liquides avec vacuation en jetDiarrhe: TIA; intolrance au laitou aux mdicaments; parasitisme

  • Lappareil digestif proprement ditCavit buccalepharynxoesophageRumenrseaufeuilletcaillette

  • 1- Bouche, pharynx:Les points examiner sont:*la force des maxillaires*aspect de la muqueuse*dents et maxillaires*la langue et les glandes salivaires*ganglions lymphatiques*Prsence de corps trangers

  • 2- Lsophage

    INSPECTIONPALPATION1-Suivre le cheminement des bols alimentaires afin de: -Rgurgitation -hypertrophie2-Possibilit de sondage.

    Rechercher:-Laugmentation de volume-traumatisme, douleur-rtrcissement, paralysie-largissement.

  • Viscres abdominaux du boeuf

  • Estomac*Trs volumineux*4 compartiments : Rumen, Rseau (rticulum),feuillet(omasum),caillette(abomasum)*150-250 L

  • 3- Le rumen

    inspectionpalpationpercussionauscultation*80 % de lestomac*Sillons / piliers ruminaux longitudinaux droit et gauche:1-Sac dorsal: = atrium (sac crnial)2-Sac ventral (recessus du rumen)

  • A pour but de connatre ltat de rpltion (plnitude, surcharge).Observation du creux du flanc.1-inspection2-palpationAugmentation du nbre des mvts moteursbaisse du nbre des mvts moteurs*Physiologique:de 6mvts/5mn 12mvts/5mn.*Pathologique:S.dhoflund I, (stnose de lorifice rticulo-omasal).*Physiologique: anx en dite.*Pathologique: S.dhoflund II(atonie lors des RPT), indigestion, putrfaction du contenu rumenal.

  • 3-percussion

    Tympanique, submat, mat

  • 4-auscultation

    Bruits de cascadesContraction du rumenBruits de crpitationsLactivit fermentaire de la microflore

  • Examen du sac rumenal

    physiquechimiquebiologique-tests de flottaison: jaune vert*sdiment +surnageant = normal*blanc + // absents = acidose*liquide trs visqueux=indigestion*PH normal=6-7* ration base de crales*inf 4=acidose aigu

    Recherches des bactries et protozoaires

  • Orifice ruminorticulaireCommunication entre rumen (atrium) et rticulum

  • 4- Le rseau

    -contribue dans le phnomne de rumination-situ entre la 6me et 7me cote, touche le diaphragme, il est trs prs du cur.-sa position intra thoracique ne permet ni son inspection ni sa palpation.

  • percussionDroiteGauche cot du diaphragme, un travers de main au dessous de la ligne qui relie lombilic et la pointe de lpaule. cot du diaphragme, entre lombilic et la pointe de lpaule.

  • gaucheDroite

  • Le but de la percussion est la recherche de corps trangerpreuve du garrotpreuve mdicamenteusepreuve du plan inclinpreuve hmatologique

  • Appareil dtecteur dobjets mtallique:-rseaudiaph foiecailletterumenrate.

  • Auscultation-se fait au niveau laire de projection, le plus souvent du cot gauche.-bruits de gargouillements suivis de bruits de liquide.-possibilit dentendre des bruits dructation, rumination, dglutition.-La contraction du rseau a lieu en moyenne toutes les 50 secondes.

  • 5- Le feuillet-aire de projection entre la 8me et la 11me cote la infrieure de la longueur des cotes.

    -7 % de lestomac, lames muqueuses, Forme et consistance dun ballon de basket

    -Communique avec abomasum via orifice omaso-abomasique

  • *La percussion donne un son submat qui devient plus fort en cas dhypertrophie et disparat lorsque lorgane est rduit (contract).*Lauscultation donne des bruits de froissement (crpitation) permanent qui diminue lors dindigestion du feuillet.

  • 6- La caillette-place sur la paroi abdominale droite.-laire de projection est diffrente selon lage (souvent entre la 6me et 10me cote) de lhypochondre au bassin chez le veau natteind que la 1re vertbre dorsale chez ladulte-palpation, percussion, et auscultation. -La palpation peut se raliser entre la 6me et 10me cote, mais sans bons rsultats .

    6- La caillette

  • percussionauscultationSubtympanique ou sub mat (selon ltat de remplissage)

    Nest utile que dans les dplacements ou Torsion.Dplacement gargouillementTorsion accumulation de liq mat

    Si dplacementSon tympanique (gaz)

  • Prlvement du jus de caillette

    *chez le veau sonde de 12 cm*chez ladulte aiguille de 4 8 cm.-suc plus clair que celui du rumen.odeur acide PH entre 2 et 4, modifi lors de pathologie: *5-7 mlang avec du sang (torsion grave) // avec de la bile (gastrite chronique) *1.8 2.5 avec aspect laiteux dplacement gauche.-Autres examens: *laparoscopie. *laparotomie.

  • 7-Les intestins

    *Ils occupent les 2/3 de la moiti droite de la cavit abdominale (recessus intestinalis)*inspection, palpation, percussion, auscultation.Intestins grleGros intestins

  • Petit : 40 m, lisseDuodnum dbute au pylore

  • Peu mobile (court mso jjunum)IlonOrifice ilo-caecal

  • Caecum, colon*8 L,Horizontal, Lisse*Le caecum devient clon ascendant au niveau de lorifice ilo colique

  • Clon ascendantAnse proximale (forme de S)Anse spiraleAnse distale (forme de U)

  • 1- inspection: Dformation du flanc droit -dilatation ou dplacement du ccum.-torsion du colon ou IG.-tympanisme intestinale.

    2-palpation: Lors des cas cits ci dessus tension abdominale anormale avec sensibilit la palpation-pression.3-percussion:*son subtympanique au niveau du 1/3 sup du flanc droit(rgion intestinale dorsale).*son submat (rgion intestinale ventrale).

  • 4-auscultation: -aucun bruit intressant sauf: des crpitements et des glouglous.-elle devient intressante lors dinfl , ascite. Les sons entendus sont des sons mtalliques (tintinnabulants).5- autres examens: ponction vacuer les gaz.Exploration rectaleExamen des fcesLaparotomie exploratrice

  • 8-Lexploration rectale- Contention ! - Tranquilliser si risques- Procder avec dlicatesse et lubrifier+++- Eviter les surfaces blessantes (gants, crins)Vider le rectum et examiner les MFVrifier:la surface, paisseur, contenu(qualit et nature),tension de la paroi, sensibilit et adhrences.

    Procdure:

  • Donnes pathologiques:-muq sche,paisse, saignante entrite.-muq sche et collante ilus, volvulus.-rtrcissement de la lumire dme, hmatome, abcs, tumeur)-largissement de la muqueuse anale paralysie.-Ggls msentriques hypertrophis entrite rcente.-Portions noues qui adhrent au pritoine, palpation de tranches intestinales remplies de gaz obstruction (volvulus).-Sensation de ballon (chambre air) droite dilatation et torsion du ccum et colon.

Search related