Ren£© L£©vesque, Un homme et son r£¾ve ... ISBN 978-2-7646-0540-0 bor£©al REN£â€° L£â€°VESQUE 32,50 $25

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Ren£© L£©vesque, Un homme et son r£¾ve ... ISBN 978-2-7646-0540-0...

  • boréalISBN 978-2-7646-0540-0

    RE NÉ

    L ÉV

    ES QU

    E

    32,50 $ 25 e Im

    pr im

    é au

    C an

    ad a

    De  très  nombreux  livres  ont  été  publiés  sur  René  Lévesque,  mais  voici la seule véritable biographie de ce premier ministre entré vivant  dans la légende. 

    En  relatant  les  événements  souvent  palpitants  qui  ont  marqué  la   vie de René Lévesque, depuis l’enfance en Gaspésie jusqu’à sa mort,  évoquant  tour  à  tour  le  journaliste,  le  correspondant  de  guerre,   le ministre rebelle de Jean Lesage, le fondateur du Parti québécois,  l’adversaire  irréductible de Pierre Elliott Trudeau, c’est  le parcours  du Québec, de ses espoirs, de ses réalisations et de ses déchirements  que Pierre Godin raconte.

    Pierre Godin n’était pas un familier de René Lévesque, ce qui le met  à l’abri des biais et des partis pris bien naturels pour qui a connu  de près ou fréquenté le grand homme. Il a donc la distance néces- saire pour tracer de son modèle un portrait nuancé qui fait ressortir  les qualités exceptionnelles de l’homme d’État, tout en ne passant  pas sous silence les zones d’ombre de la personnalité charismatique  mais  controversée  de  ce  grand  leader  populaire.  Ni  apologie  ni  condamnation, ce livre met en lumière toute l’humanité du person- nage. Le fait que Godin ait été également un témoin privilégié de la  vie politique québécoise donne une vie et une couleur inimitables  à son récit.

    Grâce à ce livre, le lecteur pourra donc parcourir d’un trait la vie de  René Lévesque, ce Québécois essentiel dont Robert Bourassa disait  qu’il n’y avait pas beaucoup, dans une génération, d’hommes comme lui.

    PIERRE GODIN

    UN HOMME ET SON RÊVE

    PIERRE GODIN

    BORÉAL

    Pi er

    re G

    od in

    Après ses études de maîtrise en sciences politiques à l’Université de Montréal, Pierre Godin a choisi le journalisme et l’écriture. Il a été responsable des pages politiques à La Presse, chef de l’information au Jour, et directeur de l’information adjoint et chroniqueur politique au Devoir. Il nous offre aujourd’hui un condensé de la vie et de la carrière de René Lévesque qui reprend l’essentiel de sa biographie en quatre volets. René Lévesque,  un enfant du siècle (1922-1960), René Lévesque, héros malgré  lui  (1960-1976), René Lévesque,  l’espoir  et  le  chagrin  (1976- 1980) et René Lévesque, l’homme brisé (1980-1987).

    RENÉ LÉVESQUE, UN HOMME ET SON RÊVE

    ©  Pi

    er re

     L al

    um iè

    re

    RENELEVESQUE

    REN ELE

    VES QUE

    PI ER

    RE G

    OD IN

    UN H

    OM M

    E ET

    S ON

    R ÊV

    E Boréal editionsboreal.qc.caExtrait de la publication

  • Les Éditions du Boréal , rue Saint-Denis

    Montréal (Québec) HJ L www.editionsboreal.qc.ca

    Extrait de la publication

  • René Lévesque un homme et son rêve

  • DU MÊME AUTEUR

    La Poudrière linguistique — La Révolution tranquille, vol. , Éditions du Boréal, .

    La Fin de la grande noirceur — La Révolution tranquille, vol.  (nouvelle édi- tion de Daniel Johnson, tome ), Éditions du Boréal, .

    La Difficile Recherche de l’égalité — La Révolution tranquille, vol.  (nouvelle édition de Daniel Johnson, tome ), Éditions du Boréal, .

    La Révolte des traîneux de pieds. Histoire du syndicat des employé(e)s de maga- sins et de bureaux de la SAQ, Éditions du Boréal, .

    René Lévesque, un enfant du siècle (-), Éditions du Boréal, .

    René Lévesque, héros malgré lui (-), Éditions du Boréal, .

    René Lévesque, l’espoir et le chagrin (-), Éditions du Boréal, .

    René Lévesque, l’homme brisé (-), Éditions du Boréal, .

    Extrait de la publication

  • Pierre Godin

    René Lévesque un homme et son rêve

    (-)

    Boréal

    Extrait de la publication

  • Les Éditions du Boréal reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour ses activités d’édition et remercient le Conseil des Arts du Canada pour son soutien financier.

    Les Éditions du Boréal sont inscrites au Programme d’aide aux entreprises du livre et de l’édition spécialisée de la SODEC et bénéficient du Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres du gouvernement du Québec.

    Photo de la couverture : Presse canadienne/La Presse

    © Les Éditions du Boréal  Dépôt légal : e trimestre  Bibliothèque et archives nationales du Québec

    Diffusion au Canada : Dimedia Diffusion et distribution en Europe : Volumen

    Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Godin, Pierre

    René Lévesque, un homme et son rêve Comprend des réf. bibliogr.

    ISBN ----

    .Lévesque, René, -. .Québec (Province) – Politique et gouvernement – -. . Québec (Province) – Politique et gouvernement – -. .Québec (Province) – Histoire – Autonomie et mouvements indépendantistes. . Premiers ministres – Québec (Province) – Biographies. I. Titre.

    ..  .’ �--

  • Pour Micheline, Marie-Josée et Bruno. Ils sont toute ma vie.

    Extrait de la publication

  • Ne pas avoir de cause, c’est ne pas avoir de pays. Ne pas avoir de cause, c’est ne pas avoir de raison d’être.

    NADINE GORDIMER, Un caprice de la nature

    Extrait de la publication

  • CHAP ITRE I

    Né pour être premier

    En 1817, l’Anglais de Rivière-Ouelle, Charles Pearson,mutin de la marine britannique, se marie à MargueritePastournel. La Canadienne lui donnera 17 enfants dont une fille, Marcelline, sera l’arrière-grand-mère paternelle de René Lévesque. En effet, en 1845, trois ans avant la mort de Charles Pearson, devenu entre-temps premier meunier du moulin seigneurial de Rivière-Ouelle, sa fille Marcelline épousera Dominique Lévesque, de la sixième génération des Lévesque en Amérique.

    Le premier Lévesque à débarquer en Nouvelle-France s’appelait Robert. C’était un charpentier originaire de Hautôt- Saint-Sulpice, commune normande du diocèse de Rouen située sur le plateau agricole du pays de Caux, à une centaine de kilo- mètres du Havre. À son arrivée en 1662, Robert Lévesque s’était fait octroyer des terres près de la rivière Ouelle où il s’était établi avec sa femme, la Dieppoise Jeanne Chevalier.

    Aujourd’hui, la vieille mairie de Hautôt-Saint-Sulpice affiche fièrement une plaque à la mémoire de Robert Lévesque. Apposée sur l’une des deux colonnes de briques fauves érigées à l’entrée de la mairie, l’inscription rappelle : «Mr René Lévesque 1er Ministre

    Extrait de la publication

  • du Québec a dévoilé cette plaque le 30 juin 1983 en souvenir de son ancêtre Robert Lévesque né dans cette paroisse le 3 sep- tembre 1642. »

    René Lévesque a donc pour ancêtre un vrai Normand. Mais, grâce à l’ancien rebelle Charles Pearson, du sang très british irrigue aussi ses veines.

    Avec un tel arbre généalogique, il a tout pour devenir l’enfant terrible de la politique québécoise. D’autant qu’y figure aussi un insurgé canadien-français passé du côté des Américains, quand ceux-ci ont envahi le Canada en 1775.

    Ce second rebelle se nomme Germain Dionne et il est l’an- cêtre direct de Diane Dionne, mère de René Lévesque. Il a vingt- huit ans quand, en 1759, les troupes de Montcalm s’effondrent devant celles de Wolfe sur les plaines d’Abraham. Il n’acceptera jamais la défaite de la Nouvelle-France.

    Quinze ans plus tard, quand les Américains soulevés contre Londres se présentent devant Québec, Germain Dionne est devenu un riche paysan de La Pocatière à qui un tempérament d’acier assure une grande autorité sur ses semblables. Il se range sous l’étendard américain.

    L’ancêtre de René Lévesque traverse la frontière et rejoint le célèbre régiment de Hazen, formé de 250 volontaires canadiens qui combattront les Habits rouges sur le sol américain durant près de huit ans. À la bataille d’octobre 1781, à Yorktown, où l’armée anglaise capitule, le régiment de Hazen se distingue aux côtés du général Lafayette, qui fait l’éloge de sa bravoure et de son héroïsme.

    Après la ratification de l’indépendance américaine, le « capi- taine Dionne » songe à s’établir outre-frontière sur les terres que la nouvelle république lui a octroyées dans la région du lac