Surdité de transmission

  • View
    219

  • Download
    6

Embed Size (px)

Transcript

1. Diagnostic dune surdit deDiagnostic dune surdit de transmissiontransmission 2. PlanPlan I IntroductionI Introduction A- Definition gnralitesA- Definition gnralites B- EpidmiologieB- Epidmiologie II- RappelsII- Rappels AnatomiqueAnatomique PhysilogiquePhysilogique III Diagnostique positifIII Diagnostique positif Signes particuliers orientant le clinicienSignes particuliers orientant le clinicien AcoumtrieAcoumtrie Phonique ou vocalePhonique ou vocale InstrumentaleInstrumentale Audiomtrie et techniques spcialesAudiomtrie et techniques spciales IV Diagnostic diffrentielIV Diagnostic diffrentiel 3. V - Diagnostique tiologiqueV - Diagnostique tiologique 1- Enqute tiologique1- Enqute tiologique *Anamnse*Anamnse *Examen physique*Examen physique *le bilan radiologique*le bilan radiologique *le bilan audiomtrique*le bilan audiomtrique 2- Rsultats de lenqute tiologique2- Rsultats de lenqute tiologique A- Pathologies touchant loreille externeA- Pathologies touchant loreille externe 1- causes mcaniques1- causes mcaniques 2- causes infectieuses2- causes infectieuses 3- causes tumorales3- causes tumorales 4- causes traumatiques4- causes traumatiques B- Pathologies de loreille moyenneB- Pathologies de loreille moyenne 1- a Tympan pathologique1- a Tympan pathologique * ferm* ferm * ouvert* ouvert 2- a Tympan normal2- a Tympan normal VI - conclusionVI - conclusion 4. IntroductionIntroduction A-Dfinition - GnralitsA-Dfinition - Gnralits La surdit==diminutiondelaudition=Hypoacousie (termesouvent employpourlessurditslgresoumoyennes), les surdits de transmissionles surdits de transmissionduesdesatteintesdelappareildeduesdesatteintesdelappareilde transmissiondesondessonores,ellesecaractrisepar:transmissiondesondessonores,ellesecaractrisepar: surleplananatomiquesurleplananatomiqueunelsiondeloreilleexterne(pavillonetunelsiondeloreilleexterne(pavillonet conduitauditifexterne)ousouventloreillemoyenne(systmeconduitauditifexterne)ousouventloreillemoyenne(systme tympanoossiculaireettrompedEustache),parfoisloreilleinternetympanoossiculaireettrompedEustache),parfoisloreilleinterne (perturbationdelatransmissiondelondevibratoireparlesliquides(perturbationdelatransmissiondelondevibratoireparlesliquides labyrinthiqueslorganedeCorti)labyrinthiqueslorganedeCorti) surleplancliniquesurleplancliniqueparunealtrationdelauditionparvoiearienneparunealtrationdelauditionparvoiearienne avecconservationdelauditionparvoieosseuseavecconservationdelauditionparvoieosseuse 5. Elle peut tre unilatrale ou bilatrale; Elle peut tre unilatrale ou bilatrale; concernant lenfant ou ladulte; concernant lenfant ou ladulte; la cophosela cophose est une surdit totale dune oreille;est une surdit totale dune oreille; Les surdits mixtesLes surdits mixtes associent une surdit deassocient une surdit de transmission et de perceptiontransmission et de perception B-EpidmiologieB-Epidmiologie .. Pathologie frquentePathologie frquente 6. II.- Rappel Anatomo -II.- Rappel Anatomo - physiologiquephysiologique A-AnatomiqueA-Anatomique 7. LeLe tympan(tympan(4), vestige branchial,4), vestige branchial, spare le conduit auditif externespare le conduit auditif externe de la cavit de l'oreille moyennede la cavit de l'oreille moyenne qui est en relation avec la cavitqui est en relation avec la cavit buccale parbuccale par la trompela trompe d'Eustached'Eustache (6). La fentre ovale,(6). La fentre ovale, sur laquelle s'applique la platinesur laquelle s'applique la platine de l'de l'triertrier (3), et la(3), et la fentre rondefentre ronde (5) sparent oreille moyenne et(5) sparent oreille moyenne et oreille interne. La chaneoreille interne. La chane ossiculaire comprend leossiculaire comprend le marteaumarteau (1), l'(1), l'enclumeenclume (2) et l'(2) et l'triertrier (3) :(3) : elle relie le tympan la fentreelle relie le tympan la fentre ovale. Le rapport des surfacesovale. Le rapport des surfaces (>20/1) permet une(>20/1) permet une amplification qui assure leamplification qui assure le transfert des pressionstransfert des pressions acoustiques entre le milieuacoustiques entre le milieu arien et le milieu liquidien dearien et le milieu liquidien de l'oreille interne. L'oreillel'oreille interne. L'oreille moyenne peut ainsi tremoyenne peut ainsi tre considre comme unconsidre comme un adaptateur d'impdance sansadaptateur d'impdance sans lequel une trs grande partie delequel une trs grande partie de l'nergie acoustique seraitl'nergie acoustique serait perdue. (Pujol)perdue. (Pujol) 8. 22.- Physiologie.- Physiologie:: Pour quun son soit entendu par loreille humaine, saPour quun son soit entendu par loreille humaine, sa frquence doit appartenir frquence doit appartenir une gamme audible pourune gamme audible pour elle (de 20 20000 Hz)elle (de 20 20000 Hz) et son intensit doit treet son intensit doit tre suprieure au seuil de sensibilit de cette mme oreillesuprieure au seuil de sensibilit de cette mme oreille appel seuil liminaire. Cette sensibilit varie selon laappel seuil liminaire. Cette sensibilit varie selon la frquence du son.frquence du son. Londe sonore est oriente par lauricule dans le matLonde sonore est oriente par lauricule dans le mat acoustique externe ce qui permet une premireacoustique externe ce qui permet une premire amplification. Elle fait vibrer la membrane tympaniqueamplification. Elle fait vibrer la membrane tympanique qui transmet son nergie au stapes et sa base enqui transmet son nergie au stapes et sa base en lamplifiant de nouveau.lamplifiant de nouveau. Pour lamplification du stimulus pressionnel, sontPour lamplification du stimulus pressionnel, sont importants:importants: Les axes de rotation des osselets;Les axes de rotation des osselets; Le rapport des surfaces tympan / platine qui est de 20.Le rapport des surfaces tympan / platine qui est de 20. 9. IIIIII Diagnostic positif: Diagnostic positif: A A Signes particuliers orientant le clinicien:Signes particuliers orientant le clinicien: Le sourd de transmission parle basLe sourd de transmission parle bas:: il prsente un phnomne de transductionil prsente un phnomne de transduction interne, il parle bas ou du moins parvient contrler sa voix, alors que le sourdinterne, il parle bas ou du moins parvient contrler sa voix, alors que le sourd de perception crie.de perception crie. Le sourd de transmission entend oreilles bouchesLe sourd de transmission entend oreilles bouches:: les surdits de transmissionles surdits de transmission dpassent rarement les 50 60 dB, partir de ces intensits les sons sont perusdpassent rarement les 50 60 dB, partir de ces intensits les sons sont perus par voix osseuse, lobstruction du conduit auditif externe naggrave pas lapar voix osseuse, lobstruction du conduit auditif externe naggrave pas la surdit.surdit. Le sourd de transmission entend dans le bruitLe sourd de transmission entend dans le bruit: Paracousie de Willis.: Paracousie de Willis. Celle-ciCelle-ci sobserve parfois dans les SP, le sourd de transmission qui entend en thorie sobserve parfois dans les SP, le sourd de transmission qui entend en thorie partir de 50 dB peut comprendre son interlocuteur sans que celui-ci force sapartir de 50 dB peut comprendre son interlocuteur sans que celui-ci force sa voix.voix. Le sourd de transmission entend le tlphoneLe sourd de transmission entend le tlphone:: la bande de frquences couteurla bande de frquences couteur de tlphone se situe aux 1000 1200 Hz pour une intensit de 60 dB.de tlphone se situe aux 1000 1200 Hz pour une intensit de 60 dB. Le sourd de transmission entend la voix chuchoteLe sourd de transmission entend la voix chuchote:: car en gnral la surdit decar en gnral la surdit de transmission affecte les frquences graves plus que les aigues ainsi le sourd detransmission affecte les frquences graves plus que les aigues ainsi le sourd de transmission entend plus clairement la voix chuchote (signe de GRADENEGO),transmission entend plus clairement la voix chuchote (signe de GRADENEGO), dont le spectre se situe principalement au niveau des frquences aigues. Ildont le spectre se situe principalement au niveau des frquences aigues. Il comprend mieux les voix fminines et le tic tac dune montre.comprend mieux les voix fminines et le tic tac dune montre. 10. B- Acoumtrie:B- Acoumtrie: 1-Acoumtrie phonique ou vocale:1-Acoumtrie phonique ou vocale: mots ou des aigus de tonalit variable.mots ou des aigus de tonalit variable. AIGU = 6 10 i uAIGU = 6 10 i u GRAVE = 2 11 12 c 0GRAVE = 2 11 12 c 0 voix haute - non perue distinctement 06 m voix haute - non perue distinctement 06 m Hypoacousie moyenneHypoacousie moyenne voix haute - non perue distinctement 01 m voix haute - non perue distinctement 01 m Hypoacousie profonde (avec atteinte de laHypoacousie profonde (avec atteinte de la perception)perception) voix chuchote non perue distinctement 01 m voix chuchote non perue distinctement 01 m Hypoacousie moyenneHypoacousie moyenne voix chuchote non perue distinctement 10 voix chuchote non perue distinctement 10 cmcm Hypoacousie profondeHypoacousie profonde 11. 2- Acoumtrie instrumentale= Acoumtrie au2- Acoumtrie instrumentale= Acoumtrie au diapasondiapason Weber AcoumtriqueWeber Acoumtrique:: On plaque fermement un diapason vibrant sur un desOn plaque fermement un diapason vibrant sur un des points suivants: vertex front- racine du nez,points suivants: vertex front- racine du nez, menton, et on demande de quel ct le sujet peroit lementon, et on demande de quel ct le sujet peroit le son.son. ltat normal le son est peru de faon diffuse lintrieur ltat normal le son est peru de faon diffuse lintrieur de la bote crnienne: le Weber est Indiffrent.de la bote crnienne: le Weber est Indiffrent. en cas de surdit de transmission:en cas de surdit de transmission: unilatral = le son est peru du ct maladeunilatral = le son est peru du ct malade bilatral = le son est peru du ct l