Biens communs et bibliothèque

  • Published on
    15-Apr-2017

  • View
    4.946

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

Prsentation PowerPoint

Image par Tim Green. CC-BYDfinition des biens communs et applications possibles en bibliothquesPar Thomas Fourmeux et Lionel Maurel

Au cur de lactualit

Les Biens communs au dtour dun livre de bibliothque

3

Biens communs = Beaucoup de choses

A lire : (Biens) communs.

4

Dfinir le bien commun, les biens communs ? On parle de bien commun chaque fois qu'une communaut de personnes est anime par le mme dsir de prendre en charge une ressource dont elle hrite ou qu'elle cre et qu'elle s'auto-organise de manire dmocratique, conviviale et responsable pour en assurer l'accs, l'usage et la prennit dans l'intrt gnral et le souci du 'bien vivre' ensemble et du bien vivre des gnrations venir - Alain Ambrosi

Projet Remix Biens CommunsA lire : le bien commun est sur toutes les lvres .

5

Les leons de lhistoire

Par Chris Wimbush. CC-BY-SAEn Angleterre, la charte des forts (13me sicle), le mouvement des enclosures (16me, 17me sicle)Tout homme libre fait gter [ses btes] dans la fort comme il le souhaite etpossde son panage.

Charte des forts. Article 9

6

Une notion longtemps en criseGarret Hardin The Tragedy Of The Commons, Science, 1968.

Destempsanciens. CC-BY-NCL'accs libre une ressource limite pour laquelle la demande est forte mne invitablement la surexploitation de cette ressource et finalement sa disparition.

[] Solutions pour viter la surexploitation des ressources : La nationalisation, la privatisation

Wikipedia. Tragdie des communs.

7

Un renouveau rcentA lire : Elinor Ostrom ou la rinvention des biens communs Herv Le Crosnier Par Holger Motzkau. CC-BY-SAElinor Ostrom. Prix Nobel dEconomie 2009Elinor Ostrom a mis en place un cadre danalyse et de dveloppement institutionnel destin lobservation des communs. De ses observations concrtes elle a tir huit principes dagencement que lon retrouve dans les situations qui assurent rellement la protection des communs dont ces communauts dacteurs ont la charge: des groupes aux frontires dfinies; des rgles rgissant lusage des biens collectifs qui rpondent aux spcificits et besoins locaux; la capacit des individus concerns les modifier; le respect de ces rgles par les autorits extrieures; le contrle du respect des rgles par la communaut qui dispose dun systme de sanctions gradues; laccs des mcanismes de rsolution des conflits peu coteux; la rsolution des conflits et activits de gouvernance organises en strates diffrentes et imbriques.

8

La connaissance envisage comme bien commun ?

Paulo Brandao. CC-BY-SA. Elinor Ostrom Charlotte Hesse : Understanding Knowledge As A Commons

13

La connaissance, un bien commun par nature ?

Par echiner1. CC-BY-SA. Si la nature a rendu moins susceptible que toute autre chose lappropriation exclusive, cest bien laction du pouvoir de la pense que lon appelle une ide, quun individu peut possder de faon exclusive aussi longtemps quil la garde pour lui; mais au moment o elle est divulgue, elle devient la possession de tous, et celui qui la reoit ne peut pas en tre dpossd. Sa proprit particulire, aussi, est que personne ne la possde moins parce que tout le monde la possde. Celui qui reoit une ide de moi reoit un savoir sans diminuer le mien; tout comme celui qui allume sa bougie la mienne reoit la lumire sans me plonger dans la pnombre. Que les ides circulent librement de lun lautre partout sur la plante. Thomas JeffersonLinformation, la culture, la connaissance sont non-rivales par excellenceWikimedia Commons.

14

La connaissance, un bien commun fragile

[] le savoir qui rside dans mon cerveau nenlve rien au savoir qui se trouve dans le vtre. Aujourdhui cependant, lide de connaissance comme bien public disparat de plus en plus. Les savoirs empaquets sous forme numrique sont infiniment plus vulnrables aux enclosures, plus fragiles face aux risques de perte, et davantage susceptibles daltration que les savoirs exprims dans des livres et des journaux imprims.

Si les formats numriques facilitent laccs aux contenus, ils permettent galement de sapproprier ce qui fut longtemps intangible.

Charlotte Hesse. A partir des annes 2000, dveloppement de lconomie de la connaissance (capitalisme cognitif)

La connaissance et le second mouvement des enclosures

volution de la dure des droits dauteurs en France

16

La connaissance et le second mouvement des enclosuresvolution des cots dabonnement aux revues scientifiques

17

Matrix Core. Par Pixelsior. CC-BY-NC-SABiens communs de la connaissance Quest-ce que change le numrique ?

18

Par son architecture, Internet a la nature dun bien commun. 1993 : Tim Berners-Lee fait le choix de mettre le World Wide Web dans le domaine public.

19

Economie de labondance et fin de la rivalitQuand on partage un bien matriel, il se divise. Quand on partage un bien immatriel, il se multiplie. Serge SoudoplatoffUn bien commun est quelque chose que plusieurs propritaires ont en commun. La proprit est partage entre ces personnes.De manire gnrale, la problmatique des biens communs est que, lorsquune ressource est partage en commun, il faut thoriquement des rgles pour sassurer que cette ressource ne soit pas, soit abuse, soit puise.Cela change dans le monde numrique puisque la notion de rivalit nexiste plus. En consultant une uvre numrique, je nempche personne de lutiliser, je ne labme pas, il ny a plus les risques que lon dsigne par la Tragdie des communs .Avec le numrique, on transpose donc la question dautres problmatiques : Comment protger les communs, comment empcher lexploitation injuste, labus, comment les prserver, les promouvoir et en crer davantage.Primavera de Filippi.

20

source : Valentina_AEviter les cltures (enclosures), viter les monopoles, viter les silos d'informationsA lire : Identifier les enclosures informationnelles pour favoriser les apprentissages en rseau.

Au XIIe sicle, un droit dusage voulait que dans les forts et sur les terres communales, les villageois soient autoriss laisser patre leurs btes, ramasser du bois mort, rcolter du miel ou des champignons. Ces droits navaient nul besoin dtre inscrits dans des lois puisquil sagissait de biens communs (en anglais, commons). Mais au XIIIe sicle, en Angleterre, le roi Jean et les Barons lancent un mouvement denclosure des Communs et provoquent une rvolte populaire

DMCA aux Etats-Unis (1998), Directive europenne de 2001,Loi DADVSI en France en 2006 Par Freefotouk. CC-BY-NC.Nouvelles formes denclosure = DRM (Digital Right Management)

22

Le mouvement pionnier du logiciel libre

Wikipdia, exemple emblmatique des biens communs informationnelsUne ressource partageUne communautDes rgles de fonctionnement et de gouvernance

25

Creative Commons et lextension aux crations culturelles

Tout ce qui nest pas interdit est permis

Pas dautorisation demander tant quon reste dans le cadre de la licence

Exemple des licences Creative Commons4 conditions et 6 contratsIl faut conclure un contrat pour lever une restriction pose par la licencePen3. Par Merlinprincesse. CC-BY-NC-ND

25

Forte croissance des biens communs culturels, grce lusage des licences Creative Commons

26

Exemple dutilisations

Bibliothques et biens communs, quelles connexions ? Dj dans lenvironnement papier

Books Want To Be Free !

Little Free Library. Par Litlnemo. CC-BY-NC-SAA lire : De toronto Montral en passant par Berlin, les micro-bibliothques de rue.

29

Bibliothque dOccupy WallstreetBibliothque du Parc GeziBibliothque dIndignados MadridBooks Want To Be Commons !

Toujours valable dans lenvironnement numrique?

Bibliothque et mdiation des contenus libres

32

La bibliothque, contributrice aux communs

La bibliothque, contributrice aux communsLes bibliothques de Paris sur le portail Open Data de la ville

Les Tablettes rennaises, bibliothque numrique de Rennes Mtropole.Documents sous Public Domain Mark et mtadonnes sous licence ODbL

Respect du domaine publicLa bibliothque, contributrice aux communs

35

Le problme du copyfraud

Mise en partage des lieuxMakerspace la bibliothque de Westport

Accueillir les pratiques collaboratives

Rapprocher les communauts pour changer et construire des communs

Favoriser lappropriation de la connaissance

Favoriser laccs un internet ouvert

"Ni la loi anti-terroriste, ni la loi Hadopi nobligent ces tablissements identifier les utilisateurs des ordinateurs mis leur disposition, ni conserver des informations nominatives pour les remettre lors dune enqute diligente par un juge au titre de la loi Hadopi, ou dune personnalit qualifie place auprs du ministre de lIntrieur au titre de la loi anti-terroriste, ni mme filtrer titre prventif les accs linternet."Analyse juridique complte sur le site de l'IABD

Le droit daccder librement et sans discrimination toutes les cultures et une information plurielle ;Le droit un accompagnement attentif et comptent, respectueux des attentes des citoyens ;Le droit des personnes handicapes lgalitdaccs aux savoirs et linformation ;Le droit dexprimenter et de se former tout au long de la vie ;Le droit dtre en capacitde participer linnovation sociale et aux dbats citoyens ;Le droit daccder un internet public ouvert et fiable ;Le droit daccder, de rutiliser, de crer et de diffuser des communs du savoir ;Le droit daccder des ressources, y compris numriques, respectant la diversitdes usages et favorisant lappropriation de linformation et du savoir ;

Recommended

View more >