Bathija portfolio 2014

  • Published on
    02-Apr-2016

  • View
    226

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Transcript

<ul><li><p>PORTFOLIODuran BATHIJA2014</p><p>Coupe DD, 1:100Plan niveau -1, 1:100</p></li><li><p>2</p></li><li><p>3Curriculum Vitae</p><p>Contact+41 79 730 16 36duran.bathija@gmail.com /duran.bathija@epfl.ch30 chemin Jacques-Attenville1218 Le Grand-SaconnexGenve, SuisseInformationsDate de naissance: 7 aot 1989Nationnalits: Suisse, Finlande, AfghanistanLanguesFranais (oral, crit)Anglais (oral, crit)Finnois (oral)</p><p>Duran Bathija</p><p>Exprience professionnelleFvrier 2014 - Mai 2014: Assistant du professeur J. Zufferey dans le cadre du cours de Visions Strotomiques - Bases Informatique Graphique (semestre Rhino)Septembre 2012 - Mai 2014: Tuteur pour le cours de Gometrie I &amp; II du professeur G. J. Seal, EPFLSeptembre 2012 - Dcembre 2013: Cameraman pour les confrences Archizoom, EPFLJuillet 2010: Travail dt chez Bosson-Pillet (installations thermiques et systmes de chauffage), Genve</p><p>Comptences informatiques:Vectorworks (2D) RhinoAutoCADPhotoshopInDesignIllustrator</p><p>EducationJuillet 2014: Bachelor of Arts en Architecture, Ecole Polytechnique Fdrale de LausanneJuin 2009: Examen dadmission, Ecole Polytechnique Fdrale de LausanneMai 2008: Baccalaurat International bilingue Franais-Anglais, International School of Geneva </p><p>Centres dintertMusique: Guitariste, bassiste, batteur, pianiste, chanteur dans diverses formations musicales Associations diverses: responsable matriel, plus tard trsorier pour lassociation Musical de lEPFL (2013-2014); animateur sur lmission Iron Banane sur la radio tudiante Frquence Banane (2013-prsent); membre fondateur et trsorier de la Jeunesse du Grand-Saconnex, anciennement Parlement des Jeunes du Grand-Saconnex (2005-2009) </p><p>l l l ll l l ll l l ll l l ll l l ll l l l</p></li><li><p>4</p></li><li><p>MEDIAPOLISStratgies UrbainesProfesseur: Andrea BASSIAssistants: Carlos VILADOMS, Ana-Ins PEPERMANS, Sara MARTIN Bachelor V-VI, travail individuel</p></li><li><p>6Caux, SuissePos sur le flanc Nord de la montagne, la lisire de la fort, le projet dfinit une nouvelle limite pour le village.Il simplante de manire suivre la courbure du terrain. Se situant juste la limite suprieur des arbres et de par son orientation, lespace public profite de la vue imprenable sur les Alpes et le lac et de la lumire du soir.Les bureaux se trouvent dans le bloc oriente Nord-Sud, aux niveaux suprieurs lespace pub-lic, permettant un clairage naturel optimis. Les activits htelires et la salle de congrs se situ-ent en dessous des bureaux, dans les niveaux in-frieurs lespace public, profitant du calme, de la lumire douce de la fort. Au dessus des bu-reaux, les studios rservs aux tudiants de lcole htelire leur permettent un accs facile aux salles denseignements se situant dans les tages infrieurs. Longeant lespace public se trouvent divers commerces et restaurants. Au dessus, prof-itant pleinement de la vue et de la lumire du soir se situent les appartements et maisons-apparte-ments.Les logements sintgrent dans une barre de dix mtres dpaisseur, leur permettant ainsi de profit-er de la double orientation Est-Ouest ainsi quun apport de lumire naturelle dans chaque pice des appartements.</p></li><li><p>70m 50m 100m</p></li><li><p>80m 50m 100m25m</p><p>1er tage(accs pdstre)</p><p>Rez-de-chausse(accs vhicules)</p></li><li><p>90m 50m 100m25m</p><p>3me tage</p><p>5me tage</p></li><li><p>10</p></li><li><p>11</p><p>0m 20m10m</p><p>Coupe transversale 1</p><p>Coupe longitudinale</p></li><li><p>12</p><p>0m 20m10m</p><p>Coupe transversale 2</p></li><li><p>13</p><p>0m 10m 20m5m</p><p>Typologie studios</p></li><li><p>14</p><p>0m 10m5m1m</p><p>Typologie appartements(100 m2 et 150 m2)</p></li><li><p>15</p><p>0m 10m5m1m</p><p>Typologie logements associatif(290m2)</p></li><li><p>16</p><p>Maquette espace publicCarton blanc1:100</p></li><li><p>17</p><p>Coupe perspective</p></li><li><p>18</p></li><li><p>A-TYPICAL PLANOffice BuildingProfesseur: Jeanette KUOAssistants: Isabel CONCHEIRO, Dries RODET &amp; Petra JOSSEN Bachelor IV, travail en quipe de 2</p></li><li><p>20Turbinenplatz</p><p>Tech</p><p>nopa</p><p>rkst</p><p>rass</p><p>e</p><p>Fischerweg</p><p>Giessereistrasse</p><p>Hardturmstrasse</p><p>Hardturmrampe</p><p>Hard</p><p>stras</p><p>se</p><p>Hard</p><p>brc</p><p>ke</p><p>Traugottstrasse</p><p>Wilh</p><p>elmstr</p><p>asse</p><p>Wipkingerplatz</p><p>Limmatstrasse</p><p>Zllystrasse</p><p>Sihlquai-Nordrampe</p><p>Sihlquai-Sdrampe</p><p>Hnggerstrasse</p><p>Gerst</p><p>enstr</p><p>asse</p><p>Gleisboge</p><p>n</p><p>Hardturmstrasse</p><p>Giessereistrasse</p><p>Frrlibuc</p><p>kstrasse</p><p>Wai</p><p>dstra</p><p>sse</p><p>Dorfstrasse</p><p>Klein</p><p>ertst</p><p>rass</p><p>e</p><p>Wipkingerweg</p><p>Dorfstrasse</p><p>Ros</p><p>enga</p><p>rtens</p><p>trass</p><p>e</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>Amp</p><p>rest</p><p>rass</p><p>e</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>Breitensteinstrasse</p><p>Im Sydefdeli</p><p>Waidfussw</p><p>eg</p><p>Rose</p><p>ngar</p><p>tens</p><p>trass</p><p>e</p><p>Depot Hard</p><p>Esher- Terrassen</p><p>Zurich-Paris</p><p>Puls 5</p><p>Technopark</p><p>Limmat</p><p>Wipkingenpark</p><p>Zurich, SuisseLe projet est destin accueillir des start-ups dans un milieu dynamique facilitant la cra-tion de rseaux et de liens sociaux. Il se situe au bord du Limmat, proximit du Hard-brcke, une zone en plein essor. Lorganisation spatiale est concentrique, tel un oignon. Les espaces communs sont au centre, entours dune couronne structurelle qui com-prend les circulations verticales et les espaces X-Factor, ces derniers ayant pour objectif dinterrompre la monotonie de la journe de travail et permettre lesprit de sgarer. Les bureaux sont en faade pour profiter au maxi-mum dun clairage naturel.La structure est assure par les couloirs ver-ticaux (ascenseurs, escaliers, gaines tech-niques), les dalles sont en porte--faux pour produire une sensation de lgret agrable pour le travailleur.</p></li><li><p>21</p><p>HardturmstrasseHardturmrampe</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>Depot Hard</p><p>Esher- Terrassen</p><p>Zurich-Paris</p><p>Limmat</p><p>Wipkingenpark</p><p>Limatuferweg</p><p>Fisc</p><p>herw</p><p>eg</p><p>Amperesteg</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>HardturmstrasseHardturmrampe</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>Depot Hard</p><p>Esher- Terrassen</p><p>Zurich-Paris</p><p>Limmat</p><p>Wipkingenpark</p><p>Limatuferweg</p><p>Fisc</p><p>herw</p><p>eg</p><p>Amperesteg</p><p>Kloster-Fahr-Weg</p><p>30m10m0m</p><p>Maquette de situationCarton blanc1:200</p><p>Maquette de situationCarton blanc1:200</p></li><li><p>22</p><p>30m10m0m</p><p>Structure</p><p>Maquette structurelleCarton blanc1:100</p><p>Organisation</p></li><li><p>23</p><p>Fi scher w</p><p>eg</p><p>N</p><p>Limmatuferweg</p><p>Fischerweg</p><p>Limmatuferweg</p><p>30m10m0m</p><p>Rez-de-chausse</p></li><li><p>24</p><p>3me tage</p><p>0m 5m 15m</p><p>4me tage</p><p>0m 5m 15m30m10m0m</p><p>3me tage 4me tage</p></li><li><p>25</p><p>5me tage</p><p>0m 5m 15m</p><p>6me tage</p><p>0m 5m 15m30m10m0m</p><p>5me tage 6me tage</p></li><li><p>26</p><p>30m10m0m</p><p>Coupe 1</p></li><li><p>27</p><p>30m10m0m</p><p>Coupe 2</p></li><li><p>28</p><p>Coupe perspective</p></li><li><p>29</p><p>Maquette spacialeMDF peint blanc1:50</p></li><li><p>30</p></li><li><p>HYBRID NATURESArtists RetreatProfesseur: Jeanette KUOAssistants: Dries RODET, Petra JOSSEN &amp; Raphal de MONTARDBachelor III, travail individuel</p></li><li><p>32</p><p>Plan masse, 1:500</p><p>N</p><p>Axon, 1:250</p><p>Artists' Retreat</p><p>Ruinaulta, SuissePour permettre aux artistes de prendre du re-cul de leur vie quotidienne, un lieu de retraite leur est propos. Le site, isol, est un terrain montagneux au bord du Rhin. Le projet relie deux petits chemins de randonne.Afin de faire lexprience complte du terrain exceptionnel et pour que la retraite soit la plus efficace, chaque atelier a son propre btiment dispos sur le site, selon leur fonction et leur besoin de lumire. Chaque btiment est li par un chemin qui constitue le lien des deux senti-ers de randonne.En plus dtre dispos en fonction de leur be-soins en lumire, les btiments prennent des formes permettant un clairage optimal, avec parfois des toitures en pente sopposant au Soleil, parfois des canons lumire clairant des zones prcises.Chaque btiment est organis selon un sys-tme de transition graduelle entre les espaces publics aux espaces privs. En effet, les artistes ont disposition des espaces dexposition que nimporte qui peut venir visiter. Dans les es-paces dexposition, il y a des ouvertures qui donnent sur latelier lui-mme, permettant au visiteur de voir latelier et le travail de lartiste.</p></li><li><p>33</p><p>Axonomtrie</p></li><li><p>34</p><p>1) Performing artist atelier: </p><p>Plan niveau 0, 1:100 Coupe AA, 1:100Plan niveau -1, 1:100</p><p>1) Performing Artist studio</p><p>Programme 1:- Atelier de thtre / Auditoire- Local de projection + rangements-Exposition- Espaces de vie (chambre et salle de bain)</p><p>15m5m0m</p></li><li><p>35</p><p>2) Shared studio: Coupe BB, 1:100</p><p>Plan niveau -1, 1:100</p><p>Programme 2:- Atelier partag- Exposition- 4 chambres spares- Sanitaires et salle de bain communs</p><p>15m5m0m</p><p>2) Short term residents studio</p></li><li><p>36</p><p>Plan niveau 0, 1:100 Coupe CC, 1:100Plan niveau 1, 1:100</p><p>Coupe DD, 1:100Plan niveau -1, 1:100</p><p>15m5m0m</p><p>3) Common Space</p><p>4) Black Box Studio</p></li><li><p>37</p><p>5) Vertical studio: </p><p>Plan niveau 0, 1:100</p><p>Coupe EE, 1:100Plan niveau -1, 1:100</p><p>Programme 3:- Espace de vie commune, bibliothque- Cuisine, salle manger- Exposition</p><p>5) Vertical Studio</p><p>15m5m0m</p><p>Programme 4:- Doit pouvoir tre complettement sombre- Exposition- Espaces de vie (chambre et salle de bain)</p><p>Programme 5:- Atelier vertical (min. 9m sous-plafond), lumire qui vient du haut- Exposition- Espaces de vie (chambre et salle de bain)</p></li><li><p>38</p><p>1) Performing Artist studio 2) Short term residents studio</p><p>Carton gris1:100</p><p>Carton gris1:100</p></li><li><p>39</p><p>3) Common Space 4) + 5) Black Box Studio + Vertical Studio</p><p>Carton gris1:100</p><p>Carton gris1:100</p></li><li><p>40</p><p>Vue intrieure (short term residents studio) Carton gris1:50</p></li><li><p>41</p><p>Image dambiance</p></li><li><p>42</p></li><li><p>CONCEPTION DES STRUCTURESHalle des ftes de lexposition nationale </p><p>de 1964, Marc MOZER</p><p>Professeur: Yves WEINANDAssistant: Stphane ROCHEBachelor V, travail en groupe de 6</p></li><li><p>44</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>50cm0cm</p><p>Lausanne, Suisse (1964)Dans la cadre du cours, nous avons tudi le fonctionnement statique de la Halle des Ftes de lexposition nationale de 1964. Dans un pre-mier temps il sagissait danalyser le btiment travers la construction de maquettes, et ensuite proposer une variante structurelle. Btiment existantIl sagit dun systme de deux arcs horizontaux en bois et un double arc vertical en bois, relis par des bandes de bois trs fines travaillant en traction qui viennent supporter la cou-verture tanche. Ces bandes sont accroches ponctuellement grce des plaques et des tirants mtalliques. Le contrevente-ment est assur par une srie de cbles transversaux permet-tant au bois de garder la courbure naturelle. Les arcs horizon-taux sont supports par des poteaux mtalliques enrobs de bton.La maquette a t simplifie, notamment au niveau des ac-croches des bandes de bois aux arcs (plaques et tirants mtalliques remplacs par du scotche fibreux).</p></li><li><p>45</p><p>Axonomtrie clate de la maquette du projet construit</p><p>Maquette de gomtrie globale du projet construitMDF, bois crois 0.7 mm, scotch fibreux, ficelle, carton gris1:100</p></li><li><p>46</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>0 10 cm</p><p>0 10 cm</p><p>0 10 cm</p><p>010 cm</p><p>010 cm</p><p>010 cm</p><p>0 10 cm</p><p>0 10 cm</p><p>0 10 cm</p><p>Dtails de la fixation des bandes de bois</p></li><li><p>47</p><p>Maquette dtail daccroche des bandes de boisBois tripli, MDF, tiges rivetes, plaques dalluminium1:5</p><p>Jonction de larc vertical avec les arcs horizontaux1:100</p></li><li><p>48</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>50cm0cm</p><p>Proposition de variantePour cette variante, nous proposons une rinterprtation moderne du btiment. Nous avons choisis de garder sa forme, et ainsi son identit. Pour cela, le systme des arcs horizontaux sur appuis ponctuels et arc vertical en bois reste inchang. Par contre, les bandes de bois ont t rem-placs par une membrane synthtique prcontrainte, per-mettant ainsi une interaction encore plus pousse entre la structure et lenveloppe. En effet, cette membrane runit les deux.Ici, nous proposons une membrane de la marque Serge Ferrari. Les avantages sont un meilleur clairage naturel, une meilleure continuit de la surface de la toiture et une grande rsistance mcanique, donc peu de dformations.Au niveau de la maquette, cette membrane a t reprsente par un tissu.</p></li><li><p>49</p><p>Axonomtrie clate de la maquette de la variante du projet</p><p>Maquette spatial de la variante du projetMDF, bois crois 0.7 mm, tissu, carton gris1:100</p></li><li><p>500 50 cm</p><p>0 50 cm</p><p>Dtails de la fixation de la membrane</p></li><li><p>51</p><p>Vue intrieure de la maquette spatiale (variante)1:100</p><p>Axonomtrie clate du systme daccrochage de la membrane sur larc vertical</p></li><li><p>52</p></li><li><p>CONSTRUCTION DUNE GUITARECentre des loisirs du Grand-Saconnex, Genve</p><p>Superviseur: Alexandre GERTSCHTravail individuel, extra-scolaire</p></li><li><p>54</p><p>Le Grand-Saconnex, SuisseCette guitare a t construite dans le cad-re dun atelier qui avait t ouvert au centre des loisirs du Grand-Saconnex en 2008 pour donner la possibilit aux jeunes passionns de construire leur propre guitare de A Z.</p><p>Il sagit dune guitare lctro-acoustique 7 cordes. </p><p>Les essences utilises sont:- lacajou- le palissandre- le wenge- lbne- lpica- le chne- lrable</p></li><li><p>55</p></li><li><p>56</p></li></ul>