Colloque L ’ ADIGECS Le 22 novembre 2012

  • Published on
    16-Jan-2016

  • View
    27

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Colloque L ADIGECS Le 22 novembre 2012. Pratiques cosystmiques innovantes en ducation Innovation par le numrique en ducation. Le droulement de l atelier-confrence. Premire partie : Le numrique dans les organisations au Qubec J. Beaudoin - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

<ul><li><p>Prise de dcisions des intervenantsDans 4 CS du Qubec, prise de dcision pour la mise en uvre de linnovation analyse sous 2 axes Hamel (2011): Participation des enseignants : processus mis en place pour faciliter et encourager ladhsion des enseignants la mise en uvre Dploiement dans la commission scolaire : processus mis en place pour soutenir et guider la mise en uvre de linnovation et son institutionnalisation dans le systme</p></li><li><p>Les conditions dinnovation dEly Insatisfaction face la situation actuelleConnaissances et habilets pour russir linnovationDisponibilit des ressources ncessairesDisponibilit de tempsParticipation aux dcisionsIncitatifs et rcompenseLeadershipEngagement des dirigeants</p></li><li><p>Quand linnovation part de lcoleLeadership des enseignants et de la direction dtablissementLinsatisfaction face la situation actuelle est une force mobilisatrice importante, par ex., : Faible motivation des lvesIsolement professionnel des enseignantsDveloppement des connaissances et habilets des participants et autonomisation</p></li><li><p>Difficults rencontres : Peu de reconnaissance des efforts consentis au niveau de lcoleDisponibilit des ressources (beaucoup de travail de persuasion pour la direction dtablissement)Courbe dinnovation limite au niveau du systme, peu de transfert dans dautres colesInnovation qui demeure fragile aux mouvements de personnel : lexpertise dveloppe se perd dans le systme</p><p>Quand linnovation part de lcole</p><p>*</p><p>Richard Desjardins, directeur dcole nouvellement retraitCS des Sommets</p></li><li><p>Quand linnovation part de la commission scolaireLengagement des dirigeants guide la mise en uvre de linnovationUn comit de suivi de la mise en uvre incluant tous les participants (ou leurs reprsentants)Grand nombre de participants linnovationLes actes de leadership comprennent les dcisions relatives une bonne disponibilit des ressources ncessaires, incluant du tempsAffectation dun CP pour le projetAffectation dune ressource technique</p></li><li><p>Difficults rencontres :Peu de leadership au niveau des colesLe CP prend de la place, ce qui peut fragiliser le dveloppement de lautonomie des enseignants </p><p>Quand linnovation part de la commission scolaire</p><p>*</p><p>Christine Tremblay, DGGilles Routhier, DGA CS Rives-du-Saguenay</p><p>*</p><p>Les cls qui ont permis de dmarrer et de faire progresser le projet cole loigne en rseau la CSRS</p><p>Identifier un porteur de dossier la CS, DGA;Offre aux coles ayant le profil R;Prsentation par la DGA aux quipes-coles qui souhaitaient adhrer; Mise en place dune structure daccompagnement:- CP du RCIT pour le soutien pdagogique;- Un technicien en informatique qui matrise les outils R;- Un comit de pilotage form:- des directions; - dun reprsentant des enseignants; - du directeur du service informatique;- dun reprsentant de lquipe de recherche;- dun reprsentant du bureau rgional du MELS;- de la DGA;- Plan daction.</p><p>*</p><p>Mise en place de conditions facilitantes</p><p>Temps de concertation entre les enseignants de mme cycle;quipement fonctionnel;Soutien technique continu.</p><p>Rencontres de planification chaque dbut danne;Rencontre bilan chaque anne avec prsentation des rsultats de recherche sous forme de 4 7;Formation donne tous les nouveaux chaque anne.</p><p>*</p><p>Cls pour favoriser la prennit</p><p>Arrimage avec le nouveau DGA;Prsence dune quipe solide;Ajout dun accompagnement par une enseignante;Poursuite du leadership de la DGA;Utilisation des outils R par le comit de pilotage;Dploiement des outils pour des besoins administratifs (CE comit de parents) transfert dexpertise;Tourne des coles en action;Prsence dexigences et proactivit;Actualisation du plan daction (cibles chiffres).</p><p>*</p><p>Lorsque la direction gnrale y croit</p><p> on constate que le projet crot</p><p> en autant quelle y voit!</p></li><li><p>Quand linnovation est systmiqueLeadership distribu entre les coles et la CSComit de suivi pris en charge par tous les participantsReconnaissance de linnovation dans lensemble du systmeConnaissances et habilets des participants dveloppes en collaboration</p></li><li><p>Difficults rencontres :Changement de personnel (transition en douceur)Moins grand nombre de participants linnovation vu lexigence de dcisions partagesQuand linnovation est systmique</p><p>*</p><p>Bernard dAmours, DGCS du Fleuve et des Lacs</p></li><li><p>http://www.journeedulivre.fr/video.html</p><p>Innovation cosystmique </p><p>*</p><p>Innovation cosystmique</p><p>TICCurriculumvaluationPdagogieConvention coll.Normes adm.</p><p>Looi, So, Toh &amp; Chen, 2011 </p><p>*</p><p>Institutionnaliser linnovation</p><p>*</p><p>Institutionnaliser linnovationLeons des sciences du managementGestion du changementLeadership et conditions de soutien Gains dexprience ncessaires pour pouvoir constater des bnficesLeons des sciences de lducation Les enseignants, une culture en soi Linnovation externe est une invasion CovolutionLes enseignants font un calcul rationnel des cots et bnfices (le modle des 4 faces est un levier)</p><p>*</p><p>Institutionnaliser linnovationEnjeux de gouvernance et de cultureEn ducation, importance des ancrages lgislatifs, normatifs, administratifsPasser des volontaires une majorit : comment sy prendre ? Incrmental vs. radical quels problmes on rpond par lusage du numrique ?</p><p>*</p><p>Conclusion</p><p>Quels gestes posez-vous pour institutionnaliser linnovation dans vos milieux?</p><p>Variables dtermines aux tapes 1 et 2 du projet</p><p>*Expliquer contexte : pourquoi ces technologies ?* Amliorer sa capacit dinnovation pour augmenter sa comptitivit</p><p> Plus une organisation utilise de manire intensive les TIC, plus elle affiche une intensit dinnovation leve</p><p> Linvestissement ne doit pas seulement tre technologique, mais aussi organisationnel :Influence des modifications significatives apportes lorganisation,du rassemblement dquipes multidisciplinaires,de lacquisition dexpertiseet de la culture dexprimentation(mais pas des investissements physiques)</p><p> Voir les investissements en TIC de manire large, favoriser les lments complmentaires aux TIC</p><p>*Quelle que soit la technologie, quel que soit le type dinnovation*Ctait en 2007, et elle avait 2 ans. Elle en a 7 aujourdhui. Dans 5 ans, elle entrera au secondaire*Mise en situation ; Petite visualisation (30 sec)Partage en dyade (60 sec)</p><p>*2 minutes aux tablesRflexion la Quaker </p><p>Choisir son environnement dapprentissageChoisir son lieu de travailChoisir ses problmes de gestionChoisir dentrer par la porte de droite.*Humains - invits*2 minuteas aux tablesRflexion la Quaker </p><p>Choisir son environnement dapprentissageChoisir son lieu de travailChoisir ses problmes de gestionChoisir dentrer par la porte de droite.*Choisir ses problmes*Choisir ses problmes*A. Gasparini, 2012, Matrise, Universit dOslo**Expos du confrencier Fardel de ce matin</p><p>Rsolution de problmes en quipe: discours crit et verbal</p><p>*Principale leon des sciences de lapprentissage**Sur quoi porte ce projet?Dfinir lobjectif de ce projetCe projet est-il identique des projets prcdents ou sagit-il dun nouveau projet?Dfinir la porte de ce projetCe projet est-il indpendant ou li dautres projets?</p><p>* Notez que cette diapositive nest pas ncessaire pour les runions hebdomadaires sur ltat du projet</p><p>*Questions capacits des lves Les plus bas ont fini le plus haut </p><p>La technologie comme levierLes robots sur la chhaine de montage: *- Le dnominateur commun des faces 1 et 4, par opposition aux faces 2 et 3, me semble tre le point de focalisation des ressources, selon quelles proviennent de lextrieur de la classe (face 1: diteurs scolaires, web; Face 4: la communaut, la socit en temps rel), ou de lintrieur de la classe (Face 2: matriel produit par lenseignant ou les lves; Face 3: projets de classe).</p><p>- Il reste savoir si cette distinction est utile.Une CS sur trois a particip R**Richard Desjardins, CS des Sommets, va tmoigner : Conseils dtablissement en rseau, soutien des enseignants associs</p><p>*Gilles Routhier, CS Saguenay**</p></li></ul>