Couche limite atmosph©rique

  • View
    50

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Couche limite atmosphérique. Conditions frontières (suite). Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latente. Au lieu de déterminer directement les flux de chaleur sensible et flux de chaleur latente à la surface en utilisant les - PowerPoint PPT Presentation

Text of Couche limite atmosph©rique

  • Couche limite atmosphriqueConditions frontires (suite)

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteAu lieu de dterminer directement les flux de chaleur sensibleet flux de chaleur latente la surface en utilisant les coefficients de transport on peut les calculer en connaissantlnergie radiative nette la surface.Cette nergie est lnergie disponible, qui vas tre dissipeen forme de flux convectif de chaleur sensible, de chaleur latente et flux molculaire de chaleur vers le sol

  • Mthode de BowenConstante psychromtriqueOn dfinit le rapport de Bowen par:

  • Mthode de Bowen

  • Mthode de Bowen

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesAgassiz, B.C. (49 N), sol nu et humideTemprature la surface, 0.2 m de profondeuret dans latmosphre un distance de la surface de 1.2 m.Bilan dnergie(MJm-2/jour)Termes drivsQ*18.8 = QE/QE 0.17 rapport de BowenQH 2.3QE/Q*0.75QE13.4QG 2.3

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesEl Mirage, Californie (35 N)Desert.

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesSahara CentralDesert.

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesOcanQ*QEQHAdvQ

    Atlantique9.48.21.00.30.12Indien9.78.80.80.10.09Pacifique9.88.91.000.11Moyenne 9.48.51.000.11Moyenne annuel des components des flux nergtiquessur les ocans. MJm-2/jour

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesRothamsted, Angleterre (52 N) , 23 Juillet 1963Champ dorge.

  • Flux de chaleur sensible versus flux de chaleur latenteOke, Boundary Layer ClimatesThetford, Angleterre (52 N) , 7 Juillet 1971Fort de pins.Haney, C.B (49 N) , 10 Juillet 1970Fort de pins. Dficit en vapeur

  • Mthode de BowenLimitations de la mthode: dpend du tempsLvapotranspiration est une fonction complexede lage, du typeet de la tempraturedes plantes, ainsi que dela disponibilit en eau

  • Mthode de Priestley - TaylorSi lair est satur, de lquation Clausius Clapeyron et de la dfinition dhumidit spcifiqueDans cette mthode on applique la thorie K : les fluxsont substitus par les gradients.

  • Mthode de Priestley - Taylor

  • Mthode de Priestley - Taylor

  • Mthode de Priestley - TaylorLimitations:a t ngligLes quations ontt obtenues en conditions desaturation

  • Mthode de Priestley - Taylor amliorDans le cas des surfaces bien irrigues :Le coefficient tient compte des situations de sous saturation

  • Mthode de Priestley - Taylor amliorCette mthode ne fonctionne pas dans les cas o il y de ladvection. On additionne alors une correction A

  • Mthode de Penman - MonteithHumidit relative de la surface o de la vgtationFlux dhumiditHumidit relative de lair proche de la surface

  • Mthode de Penman - Monteithrp

  • Mthode de Penman - MonteithLimitations :1) La hauteur de la vote vgtale2) La densit du couvert vgtal3) Hauteur de dplacement4) Longueur de rugosit5) Rflectivit des plantes7) Le type de vgtation8) La rgion occupe par les racines9) Profondeur des rserves hydriques10) conductance des sols11) humidit du sol12) rsistance des stomates

    DfinitionLa couche limite atmosphrique est la partie de latmosphre en contact avec la surface terrestre, directement influence par la prsence de celle-ci