Jean Pierre Quignaux

Embed Size (px)

Text of Jean Pierre Quignaux

  • 1.

2. 3. 4.

  • Ctes dArmor : A horizon 2030, stabilit de la population et vieillissement prononc
  • A noter
  • un effectif des + de 60 ans major de 43 000 personnes 15 ans et68 000 personnes 25 ans
  • les + de 60 ans seraient aussi nombreux que les 20-59 ans
  • les + de 60 ans reprsenteraient 40 % de la population, soit le doubledes moins de 20 ans
  • le doublement des + de 80 ans

Source : INSEEProjections dmographiques 2020/2030 Un renforcement inluctable du vieillissement 105 000 (- 16 %) 219 000 (- 18 %) 218 000 (+ 45 %) 56 000 (+ 107 %) 117 000 240 000 193 000 46 000 125 000 268 000 150 000 27 000 < 20 ans 20-59 ans 60 ans et plus dont + 80 ans 542 000 550 000 543 000 TOTAL 2030 2020 1999 5. Attente au niveau des structures

  • Permanence le week end, la nuit , en dehors de heures douverture
  • Projets de tl-assistance dans les cartons si rien nest fait au niveau dpartemental
  • Diversification des services proposs aux personnes concernes ( dpannage, co-voiturage, etc)

6.

  • Cette plate-forme aurait galement une fonction dinformation et de redirection vers les bons interlocuteurs
  • Autre finalit: rassurer les proches

7. Attente au niveau des structures

  • Complmentarit avec les CLIC. Renvoi des informations vers des personnes susceptibles dassurer du soutien psychologique
  • Prise en charge collective de certaines personnes dans des situations dlicates ( dcs, accident, maltraitance )

8. Pour le conseil gnral

  • Apporter une rponse homogne sur lensemble du territoire
  • Le maintien domicile tant privilgi, il y a lieu davoir des services performants
  • Lutter contre lisolement, mener des politiques de prvention ( canicule, grand froid, etc )

9. Pour le conseil gnral

  • Donner une image moderne et innovante des services la personnes
  • utiliser aux mieux les nouvelles technologies

10. Contours du projet

  • Scuriser les personnes ages, appel, coute, dialogue
  • Renvois vers les services dassistance les plus appropris en fonction des situations
  • Dialogue en dehors des horaires normaux

11. Contours du projet

  • Supplance des secrtariats des services domicile, des CLIC en dehors de horaires douverture.
  • Lien vers les familles, les proches identifis.
  • Une base de donnes jour, interactive,

12. Contours du projet

  • Un service limit aux abonns et leur famille
  • un service qui met autant dappels quil en reoit
  • Un service de proximit ancr dans la ralit territoriale.

13. La plate forme de tlassistance

  • Disponible 24/ 24 heures et 7/ 7 jours
  • Un seul numro dappel pour tout le dpartement
  • Des services personnaliss en fonction des attentes des gens
  • Un suivi et un dialogue avec les personnes

14. La plate forme de tlassistance

  • Un partenariat troit avec les acteurs du terrain
  • Une centralisation dinformations concernant les personnes, disponible en permanence
  • Une forte ractivit avec les services de terrain, les proches, les services de secours

15. La plate forme de tlassistance

  • Un centre install dans les Ctes dArmor
  • Avec des gens qui connaissent le dpartement, ses communes, ses traditions, qui parlent un peu le breton quand il le faut

16. La plate forme de tlassistance

  • Un service qui doit mettre autant dappels quil en reoit
  • Un service ractif qui peut tre utilis en situation de crise ( canicule, grand froid, inondations, etc.)
  • Un service qui doit permettre de dtecter des situations de dtresse

17. La plate forme de tlassistance

  • Un outil supplmentaire pour tous les acteurs, qui ne sont pas disponibles 24/24 h
  • Une image forte de laction publique, avec des moyens modernes sans imposer quoique ce soit
  • Prise en compte de la ralit du maintien domicile comme solution dominante face aux enjeux du vieillissement.

18. La situation actuelle

  • Quatre socits prestataires en tl alarme entendues
  • Environ 2 700 abonns dans le dpartement
  • 53 % Tl-Assistance Services
  • 28 % Prsence Verte
  • 15 % Custos

19. La situation actuelle

  • Matriel identique en gnral ( Quiatil )
  • Peu, voire pas du tout de tl-assistance
  • Quelques signes dinquitude
  • Budget du CG pour la tl-alarme dans le cadre de lAPA = 600 000 euros

20. Lexprience de France Tlcom

  • Ncessit dimpliquer lamont tous les acteurs
  • Importance de lentourage de la personne ge
  • Forte rticence aux nouvelles technologies ( des fils en plus, un mode demploi pas toujours facile, etc

21. Lexprience de France Tlcom

  • Un pouvoir dachat limit
  • Des handicaps qui ne facilitent pas le maniement de certains appareils non adapts
  • Importance du lien social, que ne remplace pas les outils technologiques

22. Lenqute

  • Un questionnaire labor par le groupe de travail et envoy toutes les structures ( une centaine )
  • un bon taux de rponse
  • Les rsultats

23. coute et tlassistance Conseil Gnral 22 Juin 2007 24.

  • Objectifs de ltude
    • Recueillir les avis et observationsdes organismes impliqus dans le maintien domicile sur le projet de mise en place dune plate-forme dcoute et de tlassistance dans le dpartement des Ctes dArmor
    • Recueillir les attentesde ces organismes propos de ce projet

Objectifs de ltude

  • Enquts :
  • 112 questionnairesont texpdis des organismes impliqus dans le maintien domicile des personnes ges ou en situation de handicap.65 questionnairesont tretourns(soit un taux de retour de 58 %).

100 % 65 TOTAL 40 % 26 Autres 25 % 16 CCE 35 % 23 CCAS % Effectif 25. Un service dj trs utilis : la tlalarme

  • Votre structure a-t-elle dj eu recours
    • Un service de tlalarme install chez les personnes et dclenchant les alertes en cas durgence
    • Un service qui gre des alarmes, et qui instaure un dialogue avec les personnes concernes en cas de besoin
    • Un service, qui tout en grant des situations durgence (alarme), a en charge dapporter du rconfort, un dialogue, des informations, des mises en relation avec diverses structures en fonction de lattente des personnes concernes

(Base : 61) (Base : 58) (Base : 55) 26. La plate-forme : une permanence dcoute et de dialogue

  • Quest-ce quune plate-forme dcoute et de tlassistance peut apporter votre structure ?
    • Une permanence tlphonique dcoute et de dialogue (dote dun numro unique) (jour, nuit, week-end et jours fris)
    • La centralisation et la mise jour dinformations relatives aux personnes adhrentes la plate-forme (base de donnes) pour un meilleur accompagnement de la personne
    • Une interface(outil de coordination entre la personne adhrente la plate-forme et ses diffrents intervenants (aide-soignant, aide domicile)
    • Un moyen pour diffuser la famille (souvent physiquement loigne) et aux proches des lments sur la situation de la personne adhrente la plate-forme grce lutilisation de nouvelles technologies (ex : crayon lectronique utilis par les intervenants et permettant un transfert des donnes la famille en fin de journe)

(Base : 64) (Base : 63) (Base : 61) (Base : 61) 27. La plate-forme en tant que relais avec dautres structures

  • Une plate-forme dcoute et de tlassistance peut-elle galement apporter des services pour les bnficiaires tels que des mises en relation dans les domaines suivants ?
    • Dialogue / coute
    • Mise en relation pour un dplacement
    • Mise en relation avec des services de dpannages divers (lectromnager, maintenances diverses, )
    • Loisirs / culture (portage de produits divers)

(Base : 62) (Base : 60) (Base : 61) (Base : 54) 28. Les organismes interrogs : vecteurs dinformation

  • Si non, pourquoi ?
    • "Peu dintrt" (cit 1 fois)
    • "La structure nest pas prte faire appel ce service" (cit 1 fois)
    • "Serait-ce vraiment une aide pour notre structure ou un moyen de nous absorber ?" (cit 1 fois)
  • Votre structure serait-elle prte faire connatre cette plate-forme dcoute et de tlassistance auprs des personnes dont vous vous occupez si celle-ci tait mise en place prochainement ?

(Base : 63) 29. Une initiative porter au niveau dpartemental

  • En ce qui concerne la mise en uvre dune plate-forme dcoute et de tlassistance, pensez-vous que