De l'art de mal s'habiller sans le savoir

  • Published on
    31-Mar-2016

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Quon se le dise : lessentiel des tics vestimentaires modernes sont de vritable insultes llgance. Ainsi, tandis quil imagine shabiller sobrement, ou pire quil revendique avoir du style, le plus grand nombre enchane gaffe sur bourde, sombrant irrmdiablement dans le mauvais got et parfois mme le grotesque. Afin de prvenir ce discrdit humiliant, Marc Beaug sattelle rappeler ici certains fondamentaux.

Transcript

  • de lartde mal shabillersans le savoir

    MARC BEAUGILLUSTRATIONS BOB LONDON

    MARC BEAUG

    de lar

    t de m

    al sha

    bille

    rsan

    s le s

    avoir

    19,90 ISBN : 9782-84230-462-1

    Quon se le dise : lessentiel des tics vestimentaires modernes est une vritable insulte llgance. Ainsi, tandis quil simagine

    shabiller sobrement, ou pire quil prtend avoir du style, le plus grandnombre enchane gaffe sur bourde, sombrant irrmdiablement

    dans le mauvais got et parfois mme le grotesque.

    Afin de prvenir tout discrdit humiliant, Marc Beaug sattelle rappeler ici certains fondamentaux relatifs au port du tee-shirt

    sous la chemise, de la chemisette au travail, des baskets avec un costume, de la doudoune en ville pour ne citer que quelquesexemples parmi les plus accablants. Il dnonce aussi la logique

    sous-tendant certaines pratiques stylistiques largement rpandues,telles que nouer un pull sur ses paules, arborer des chaussettes noires,

    rentrer son pantalon dans ses bottes, ouvrir le col de sa chemise, ou safficher avec des mocassins glands.

    En instruisant scrupuleusement ces forfaits, lauteur, dont les dossierssont nourris de lanalyse mthodique des sources mmes des dlits,dmontre dfinitivement combien ces choix sont aussi inapproprisque dsinvoltes, et dune inconscience aveugle quant aux risques

    encourus : la ruine irrparable dune rputation la plus assise soit-elle.

    Considrant que les hommes de mauvais got renouvellent sans cesse lart de mal shabiller, il va sans dire que cet ouvrage

    porte une ambition hautement salvatrice : viter chacun de passerpour un blaireau alors quil senvisage impudemment

    au sommet de la tendance.

    Marc Beaug, 31 ans, est journaliste. Il sintresseaux phnomnes socitaux et la mode.

    Ses chroniques vestimentaires sont publies chaque semaine dans M, le magazine du Monde.

    www.hoebeke.fr

    Couv BEAUGE OK_Beauge 31/08/12 13:55 Page1

  • MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:16 Page4

    5

    Se balader nu en public restant un plaisir coupable, passible dun an demprisonnement etde 15000 euros damende (article 222-32 du Code pnal), nul nchappe lobligation de se vtirchaque matin. Certains expdient la chose avec empressement et un quasi-dgot, exactementcomme un enfant avalerait sans mcher son assiette de brocolis ; dautres font durer le plaisir, multi-pliant les essais devant le miroir quand ils nont pas prpar, la vieille au soir, leur tenue

    Pourtant, ces derniers ne sont pas, loin sen faut, labri de la faute de got. Car celle-ci estpartout. Elle se nourrit de lexcs de tendance, de recherche ou de mode, aussi bien que de lexcs dengligence, de je-men-foutisme ou de ringardise. Elle prospre dans le conservatisme comme danslextravagance. Elle na besoin de rien, mais saccommode trs bien de lopulence. On peut tre lgantavec trs peu dargent ou avec beaucoup de moyens, comme on peut tre mal vtu avec un physiquede fer ou avec une silhouette de loukoum.

    Au vrai, nul nest labri de la faute de got et lauteur de ces lignes doit confesser, ici, streadonn, au fil des ans, au port de bonnets, de cravates anorexiques, de jeans blancs, de chaussurespointues, de doudounes grotesques, de chemisettes bleu ciel ou mme de mocassins glands. Il aaussi vid un nombre impressionnant de pots de gel coiffant. Sur la plage, il lui arrive mme, encoreaujourdhui, de rentrer le ventre ou denfiler pniblement son maillot de bain derrire une serviettepublicitaire un peu trop petite, au point quil en dborde de toutes parts. Nanmoins, rassurez-vous,tout va bien.

    Car plus que les rgles stylistiques, les interdits, les recommandations, subjectives et futilesbien qunonces avec une certaine gravit, cest bien le vtement et son usage qui comptent. Carceux-ci parlent de lpoque. En effet, si de plus en plus de cadres transportent leur ordi portable dansun sac dos, cest parce quon leur demande dtre plus mobiles et flexibles que jamais. De mme, si lon shabille de plus en plus moulant, cest parce que le culte du corps pousse, de nos jours, chacun se voir un peu plus mince quil ne lest vraiment.

    Derrire chaque usage et chaque tic vestimentaire, il y a donc un truc, une histoire, unetechnique, une ficelle psychologique, un hritage sociologique ou une embche marketing. Der-rire chaque faute de got, il y a finalement une explication. Ce nest pas une raison pour excusertoutes ces fautes, ou mme se retenir den rire, mais cest une bonne raison de sy frotter au fil decette cinquantaine de chroniques. En noubliant jamais que lhomme en pantacourt est un hommequand mme.

    Prface

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:16 Page5

  • 5

    Se balader nu en public restant un plaisir coupable, passible dun an demprisonnement etde 15000 euros damende (article 222-32 du Code pnal), nul nchappe lobligation de se vtirchaque matin. Certains expdient la chose avec empressement et un quasi-dgot, exactementcomme un enfant avalerait sans mcher son assiette de brocolis ; dautres font durer le plaisir, multi-pliant les essais devant le miroir quand ils nont pas prpar, la vieille au soir, leur tenue

    Pourtant, ces derniers ne sont pas, loin sen faut, labri de la faute de got. Car celle-ci estpartout. Elle se nourrit de lexcs de tendance, de recherche ou de mode, aussi bien que de lexcs dengligence, de je-men-foutisme ou de ringardise. Elle prospre dans le conservatisme comme danslextravagance. Elle na besoin de rien, mais saccommode trs bien de lopulence. On peut tre lgantavec trs peu dargent ou avec beaucoup de moyens, comme on peut tre mal vtu avec un physiquede fer ou avec une silhouette de loukoum.

    Au vrai, nul nest labri de la faute de got et lauteur de ces lignes doit confesser, ici, streadonn, au fil des ans, au port de bonnets, de cravates anorexiques, de jeans blancs, de chaussurespointues, de doudounes grotesques, de chemisettes bleu ciel ou mme de mocassins glands. Il aaussi vid un nombre impressionnant de pots de gel coiffant. Sur la plage, il lui arrive mme, encoreaujourdhui, de rentrer le ventre ou denfiler pniblement son maillot de bain derrire une serviettepublicitaire un peu trop petite, au point quil en dborde de toutes parts. Nanmoins, rassurez-vous,tout va bien.

    Car plus que les rgles stylistiques, les interdits, les recommandations, subjectives et futilesbien qunonces avec une certaine gravit, cest bien le vtement et son usage qui comptent. Carceux-ci parlent de lpoque. En effet, si de plus en plus de cadres transportent leur ordi portable dansun sac dos, cest parce quon leur demande dtre plus mobiles et flexibles que jamais. De mme, si lon shabille de plus en plus moulant, cest parce que le culte du corps pousse, de nos jours, chacun se voir un peu plus mince quil ne lest vraiment.

    Derrire chaque usage et chaque tic vestimentaire, il y a donc un truc, une histoire, unetechnique, une ficelle psychologique, un hritage sociologique ou une embche marketing. Der-rire chaque faute de got, il y a finalement une explication. Ce nest pas une raison pour excusertoutes ces fautes, ou mme se retenir den rire, mais cest une bonne raison de sy frotter au fil decette cinquantaine de chroniques. En noubliant jamais que lhomme en pantacourt est un hommequand mme.

    Prface

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:16 Page5

  • 8Au mme titre que la salopette ou le chouchou, le jean artificiellement us aurait pu resterune anomalie stylistique, simplement assume par quelques candidats des missions de relooking deM6. Mais, notre grande stupeur, il a eu le culot de conqurir un public vaste et vari, et a mme finipar supplanter les chiffres lattestent le jean pur, brut, sec comme disent les Anglo-Saxons.

    Son succs tient en partie son confort. Dlav la pierre, au bain, au sable, aux enzymes, la Javel, la rsine, la pomme de terre ou par brossage manuel, il est souple et souvent aussi simple enfiler quun jogging en pilou. linstar des nobles anglais, qui firent longtemps porter leurs vte-ments neufs par leurs butlers afin quils les dtendent, les adeptes des jeans artificiellement uss redou-tent certainement de paratre engoncs dans leurs habits.

    Mais ils ignorent quil est tout fait possible de faire le boulot soi-mme. Avant la banalisa-tion des procds de vieillissement artificiel, la fin des annes 1960, certains Amricains faisaientainsi tourner leur jean en machine pendant vingt-quatre heures alors que dautres, mieux quips,laccrochaient larrire de leur hors-bord. On raconte mme que Ronald Reagan trempait ses jeansde cow-boy dans la piscine prsidentielle de Camp David afin de les assouplir.

    Pourtant, la meilleure faon de faire vieillir son jean consiste encore, et de loin, le porterassidment et sans trop le laver. Ainsi, aprs quelques mois de vie, il dgorgera et finira par reflterles habitudes de son propritaire. Si celui-ci passe ses journes agenouill bricoler, on le verra. Sil metun Blackberry, plutt quun iPhone, dans sa poche arrire, on le saura galement.

    Au contraire, les jeans artificiellement uss uniformisent et nourrissent mme deffroyablestentatives descroquerie. Ainsi, quand un cadre dirigeant de chez Capgemini enfile un jean Diesellim au genou, il insinue quil y a un punk en lui. De la mme faon, quand une pouffe moscovite,marie un businessman couperos, se trimballe dans un D&G dchir la cuisse, elle sous-entendquelle na pas oubli do elle vient.

    Ils mentent tous les deux, car les jeans artificiellement uss mentent toujours. Si les cra-teurs franais Marith et Franois Girbaud les dvelopprent, avant tout le monde, ds 1965, ctaitjustement parce quils voulaient avoir lair dAmricains

    Est-ce bien raisonnable ?

    de porter des jeans artificiellement uss

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:16 Page8

  • 9 MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:17 Page9

  • 20

    Autrefois objet de toutes les proccupations et considrations, le costume de ville estdevenu, mesure que les choses partaient un peu en sucette, objet de toutes les dgradations. Ainsise retrouve-t-il, aujourdhui, rgulirement mis en tandem avec des tee-shirts, polos, sweats capucheou bien encore des baskets. Malgr une concurrence froce, cette dernire option ferait mme officede faux pas stylistique le mieux accept de lpoque.

    Apparu la fin des annes 1980, aprs que Giorgio Armani a eu le premier ouvert la voie lassouplissement de la silhouette masculine, le costume-baskets sinscrit videmment dans la logiquede dsacralisation du costume, et nourrit au passage lun des fantasmes ultimes de la psych mle. linstar du punk arborant, en 1977, une cravate noire sur un tee-shirt dchir et grl de vomi,ladepte du costume-baskets ambitionne de se montrer en homme total, assez chic et friqu pour para-der en costume, mais assez cool aussi pour traner en baskets malodorantes. videmment, il y a un loup.

    Car ladepte du costume-baskets penche toujours, irrsistiblement, du ct du costume. Insrdans la vie active et contraint, par convention professionnelle, de porter, chaque jour ouvrable, veste,chemise, pantalon et cravate, il ne possde gnralement quune paire de baskets dont il a fait lalibi coolde ses soires after-work. Trs soigneux avec cette dite paire de baskets (il sagit, dans 90% des cas, deConverse All Star montantes ou de Paul Smith basses, blanches dans les deux cas), il apparat bien plusen poseur complet quen homme total.

    Porte et entretenue depuis le dbut par les grandes marques de mode, tout fait daccordpour que lon shabille mal tant que cela leur rapporte, la tendance costume-baskets a donc peu desens dun point de vue purement thorique. Elle nen a pas davantage dun point de vue stylistique.Souvent plus larges, plus hautes et plus plates que les chaussures de ville, quipes de base dune lgretalonnette, les baskets cohabitent en effet assez mal avec les pantalons de costume. Concrtement,elles finissent mme, quasi systmatiquement, par provoquer lapparition de leffet dit accordon, soitle tire-bouchonnage du pantalon au niveau de la cheville.

    Ainsi, puisquil ny a pas plus de raisons darborer une paire de baskets avec un costume quedarborer une paire de chaussures de ville avec un bas de jogging ou un short, il est ncessaire derecourir dautres subterfuges pour dcoincer son costume. Sachez, par exemple, que des chaussuresen daim paratront toujours moins solennelles que des chaussures en cuir. Sur le mme principe,noubliez pas non plus que des chaussures semelle de crpe auront toujours lair plus dcontractque des chaussures semelles cuir.

    Est-ce bien raisonnable ?

    de porter des baskets avec son costume

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:17 Page20

  • 21

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08/12 09:17 Page21

  • 44

    Puisque les ouvriers remontaient autrefois les manches de leur chemise avant de passer laction, et que les bikers ont un temps roul celles de leur tee-shirt pour y coincer des clopes, lesjeunes gens dans le coup estiment peut-tre avoir une descendance assumer. Depuis quelque temps,certains dentre eux, filles ou garons, retroussent en tout cas les manches de leur veste, et semblent yprendre un malin plaisir. Aprs tout, mme les magazines de mode affirment que la trouvaille estexcellente.

    Ce nest pourtant pas une trouvaille. Au dbut du XVIIIe sicle, les marins de la Royal Navyroulaient dj les manches de leur veste duniforme, pour tre plus efficaces dans les manuvres. Puisles mdecins et les chirurgiens sy mirent, aussi par ncessit. Ils roulrent leurs manches pour dga-ger le champ opratoire, et viter que leur boutonnire de poignet ne se prenne dans le cordon ombi-lical lors dun accouchement dlicat. Exactement sur le mme principe, cest en dlaissant la cravateau profit du nud papillon que Le Corbusier sassurera, bien plus tard, quaucun morceau de tissune viendra jamais squatter son plan de travail, et compromettre ses plans.

    Comme souvent, ce nest donc pas le geste en lui-mme qui pose un problme particulier,mais sa transition de lutile vers le futile. Les chirurgiens ayant depuis un bon moment adopt la togestrile, il ne reste, au vrai, que de mauvaises raisons pour se retrousser les manches, et notammentcette sempiternelle envie de dconstruire le costume pour en faire un objet cool et dcontracte. Aumitan des annes 1980, ctait dj pour cela que limpayable Don Johnson, co-hros de Miami Vice,remontait ses manches Armani. Le gimmick devint mme sa signature stylistique, avant de se trans-former en mode contagieuse, attrape par tous les groupes pop de lpoque.

    Comme toutes les modes, celle-ci est donc passe, puis revenue, don ne sait o, on ne saitcomment. Dun point de vue purement esthtique, puisque cest aussi de cela quil sagit, elle restetoujours aussi aberrante. Retrousse, une manche de veste devient une manche trois quarts, et dtruitainsi le subtil quilibre des proportions dune veste. Avec une manche retrousse, une veste parat tou-jours trop longue et sa gorge, son dcollet, forcment trop profond. En matire de longueur demanches, il ny aura, au vrai, jamais quune seule rgle respecter : la manche de veste doit sarrterdeux centimtres au-dessus du poignet de chemise, cest tout.

    Est-ce bien raisonnable ?

    de retrousser les manches de sa veste

    MEP int BEAUGE 01-112_MODE 27/08...